La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evaluation de projets n Objet Se formaliser à l évaluation financière et économique des projets agricoles, et appréhension des différents canevas danalyse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evaluation de projets n Objet Se formaliser à l évaluation financière et économique des projets agricoles, et appréhension des différents canevas danalyse."— Transcription de la présentation:

1 Evaluation de projets n Objet Se formaliser à l évaluation financière et économique des projets agricoles, et appréhension des différents canevas danalyse.

2 La notion de projet indique toujours la réalisation dune activité dans le futur. Deux définitions dans le champs économique: n 1. Un projet est un ensemble de moyens mis en œuvre de façon coordonnée dans le but datteindre un objectif économique fixé au préalable; n 2. « Un projet se définit comme un ensemble d activités consommant des ressources allouées pour atteindre un objectif poursuivi ». La notion de projet

3 La notion de projet (micro-macro) L analyse microéconomique vise à rendre compte de la logique de l entrepreneur, la notion de projet se rattache alors à celle de l investissement. L analyse macroéconomique vise à rendre compte de l intérêt du point de vue de la collectivité et de celui des différents groupes lors de la réalisation du projet.

4 Notion de projet agricole Projet productif Satisfaction de la demande intérieure par substitution aux importations Modernisation des techniques Promotion des exportations Projet non directement productif Infrastructure économique et sociale Appui à la production Organisation du crédit ou de coopératives de producteurs Réduction de la pauvreté rurale Notion de projets

5 Notion de projet agricole Projets techniquement incompatibles Si la réalisation de lun exclut celle de l autre. n Les variantes d un même projet (technique ou géographique). n Deux projets destinés au même besoin (petites meuneries et grands moulins) ou concurrents pour un marché de petite taille. Projets techniquement compatibles. Réalisables simultanément n Projets indépendants, techniquement réalisable séparément ou simultanément n Projets dépendants, qui ne peuvent être réalisés que conjointement Notion de projets

6 Notion de projet agricole La réalisation d un projet fait intervenir 3 principaux acteurs, lentrepreneur, l Etat et les bailleurs de fonds. La décision de mise en œuvre dépend de l appréciation des risques de chacun. 1. L entrepreneur: Avoir une production vendable, Etre techniquement réalisable et financièrement rentable 2. L Etat (représentant de la collectivité nationale) Il faut que le projet réponde aux priorités de la politique nationale et quil soit jugé viable. Notion de projets

7 Notion de projet agricole 3. Les bailleurs de fonds. La solvabilité constitue le critère fondamental de décision pour l obtention d un financement. Au total, pour les trois acteurs, les cinq critères d aide à la décision des projets agricoles sont les suivants. Le projet peut il être, Vendable? Réalisable? Rentable? Viable? Et solvable? Notion de projets

8 Identifier les acteurs est une nécessité pour que la logique de conception soit en adéquation avec le contexte. Qui sont les porteurs d initiatives et de projets ? Où se placent -ils dans le processus global ? Notion de projets

9 Conceptions et formulation des projets : La formulation, la mise en œuvre et l évaluation des projets sont régies par des règles « dictées » par les différents bailleurs. Aujourdhui on parle du cycle des projets pour lequel il existe 6 étapes incontournables : identification du contexte; préparation conception; réalisation; fonctionnement achèvement ou prolongement Notion de projets

10 Le schéma du cycle des projets La conception Une logique dintervention Une stratégie daction Une prévision opérationnelle La mise en œuvre Lapplication de la stratégie, Le management dune équipe, La mobilisation des moyens, La réalisation des actions Les résultats Les effets des résultats Les effets directs; indirects induits Un contexte local Un contexte global La réalité à transformer Des acteurs Des règles de lart La phase de mûrissement Un processus didentification Létude de faisabilité

11 Lévaluation à différentes phases dun projet Evaluation finale Evaluation ex post La fin de lexécution Evaluation à mi-parcours Le démarrage La préparation du projet Evaluation ex ante ou identification

12 Notion de projets n Les principaux critères utilisés pour lévaluation de projets Les évaluations de projets ou de programmes de développement recourent en général à six grandes familles de critères. Les deux premières, la pertinence et la cohérence visent pour lessentiel leur conception. Lefficience porte sur leur mise en œuvre. Lefficacité concerne leurs résultats immédiats. Lappréciation de ces derniers demande également lexamen de leur impact et un pronostic sur leur viabilité ou leur reproductibilité.

13 Notion de projets 1. La pertinence n Ce que voulait faire ce projet était-il « intelligent »? n Il sagit, selon le schéma ci-avant, dapprécier sa logique dintervention, sa finalité, ses principaux objectifs et principes, au regard de la réalité quil se proposait de transformer.

14 Notion de projets 2. La cohérence n La manière de faire du projet a-t- elle été conçue de façon logique ? L appréciation de la cohérence consiste à examiner la stratégie du projet et sa prévision opérationnelle.

15 Notion de projets 3. Lefficience Les moyens mobilisés pour réaliser le projet ont-ils été utilisés de façon optimum ? Cette question peut être interprétée dune manière très restrictive ou très large. Analyse financière et économique

16 Notion de projets 4. Lefficacité Les réalisations sont-elles conformes aux prévisions ? Ont- elles répondu à ce quon attendait delles ? Ces deux questions reflètent deux conceptions un peu différentes de lefficacité.

17 Notion de projets 5. Limpact Quels sont les effets des réalisations du projet sur la réalité quil se proposait de transformer ? Quels sont les changements quelles ont directement ou indirectement induits ? Correspondent-ils à la logique de lintervention et plus particulièrement aux objectifs initiaux du projet ?

18 Notion de projets 6. La durabilité ou la reproductibilité La durabilité et la reproductibilité sont des critères particuliers, utilisés pour apprécier la qualité des méthodes, des résultats et des impacts dun projet.

19 Evaluation financière L analyse financière représente du point de vue du promoteur, un outil d aide à la décision qui vise principalement à répondre à deux questions: 1. Le projet est il rentable? 2. Le projet est il solvable?

20 Evaluation financière Rendre compte de la rentabilité et de la solvabilité d un projet impose de procéder, en premier lieu, à une délimitation du champs de l analyse. Ici nous retiendrons seulement les projets productifs agricoles: n ayant une durée de vie déterminée; n un niveau de production constant après la phase de montée en puissance.

21 Evaluation financière Sur la durée de vie d un projet il faut distinguer: - la phase d investissement, - la phase de montée en puissance, - le régime de croisière, - la fin du projet. Phase d investissement Phase de montée en puissance Régime de croisière

22 Evaluation financière A chaque investissement, défini comme l acquisition d une technique, correspond un niveau optimal de production. Le régime de croisière traduit donc le niveau optimal de production que l on peut attendre d un investissement réalisé à une date donnée, dans un contexte déterminé.

23 Evaluation financière année Production Prod 1 Prod 2 Prod 3 Ce graphique illustre un projet ayant 3 phases d investissement correspondant à 3 accroissements de la production

24 Evaluation financière Deux types d instruments sont utilisés en analyse financière: n Les flux de trésorerie prévisionnelle, n Le principe d actualisation.

25 Evaluation financière n Les flux de trésorerie prévisionnelle Le premier bloc conduit de la production à l excédent brut d exploitation. Le deuxième montre comment s estime à partir de l EBE les soldes caractéristiques de la gestion financière, capacité d autofinancement, résultat d exploitation, autofinancement.

26 Evaluation financière Ventes Vtion Stocks Production C.I V.A Subv F.P I et T E.B.E F.F I.S C.A RGb D.A R net D R A

27 Evaluation financière Avant la prise en compte du schéma de financement, le flux de trésorerie prévisionnelle, calculé a partir de l EBE, est la différence entre l ensemble des produits encaissés et l ensemble des charges décaissés liés à l activités de production, avant paiement des impôts et des frais financiers (rentabilité intrinsèque).

28 Evaluation financière Après prise en compte du schéma de financement, le flux de trésorerie prévisionnelle, calculé à partir de la capacité dautofinancement, exprime la même différence mais après paiement des impôts et des frais financiers (rentabilité des capitaux propres).

29 Evaluation financière C est à partir de l échéancier des flux de trésorerie prévisionnelle sur la durée de vie du projet que des critères de décisions peuvent être appliqués. C est donc cette variable qui conditionne la rentabilité et la solvabilité du projet.

30 Evaluation financière n Le principe d actualisation. La construction de l échéancier de flux permet de synthétiser l ensemble de l information financière prévisionnelle en une seule ligne de valeurs (+/-). Il s agit en effet de réduire l information à un seul indicateur.

31 Evaluation financière PRESENT FUTUR Capitalisation Actualisation 1 franc actuel (1+i)n franc dans n années (1+i)-n franc valeur actuelle 1 franc dans n années équivaut à

32 Evaluation financière C est grâce à la technique de l actualisation, qui prend le temps en compte, que l on peut, en raisonnant en termes de valeurs actuelles (ou actualisées): n Rapprocher valablement des sommes disponibles à des dates différentes. n Comparer deux investissements dont les échéanciers de trésorerie sont différents.

33 Evaluation financière On appelle valeur actuelle nette (Van) le cumul actualisé des soldes de trésorerie prévisionnelle (Stp) calculés sur toute la durée de vie de l investissement, y compris le montant du capital investi. Van = Stp

34 Evaluation financière Un projet est rentable si la valeur actuelle nette est positive. La Van sert de critère de rejet (tout projet dont la Van est négative est rejeté) et de sélection (entre deux projets concurrents, on retient celui dont la valeur actuelle nette est supérieure).

35 Evaluation financière Nous pouvons noter: 1. Que le choix du taux d actualisation est un élément susceptible de favoriser ou d éliminer certains types de projets (ex de taux 5/10/15/20) 2. Que les règles de choix dun tel taux laissent place à une certaine incertitude.

36 Evaluation financière Le taux de rendement interne est donc le taux de d actualisation qui annule la somme des flux financiers actualisés. Le TRI donne ainsi une indication sur le taux maximum d intérêt que peut supporter un projet, et donc l espace de variation soutenable.

37 Evaluation financière Dans la pratique, on l obtient par approximation: des flux financiers actualisés Taux d actualisation TRI

38 Evaluation financière Tout projet ou toute variante de projet se présente donc de façon synthétique sous la forme d un tableau récapitulant d année par année les dépenses d investissement et de renouvellement, les charges d exploitation et les recettes espérées.

39 Evaluation financière Présentation du projet Création d une usine d égrenage Durée de vie de 7 ans Investissements initiaux de 475 millions de FCFA dont 40% en emprunts à 10%. Recettes année 1, 180 millions de FCFA, puis 360 en vitesse de croisière (2,3,4,5,6,7) Dépenses année 1: 110 puis 220 les autres années.

40 Tableau d amortissement de l emprunt Annuité constante = a = K x i 1 - (1 + i)

41 Tableau du compte d exploitation prévisionnelle

42 Tableau emplois-ressources

43 QQ résultats Bénéfice actualisé au taux dactualisation de 10% est de 70,82 {B= actualisée 31+84, ,5+81,5+79,5 } 355,82 TRI est de 16,2% B i 16,2

44 Evaluation économique Pourquoi est-il si important de bien distinguer évaluation économique et évaluation financière? n Différence dimpact et de bénéficiaires n Equilibre financier/contribution macroéco n Amont / aval; clients/fournisseurs n Le nécessaire équilibre financier n Du financier à la collectivité.

45 Evaluation économique Plusieurs divergences ou des coûts et des avantages différents pour l entrepreneur et la collectivité: n Certains coûts pour l entrepreneur ne sont pas des coûts pour la collectivité mais des transferts. n Certains coûts pour la collectivité ne sont pas pris en compte dans les calculs de l entrepreneur.

46 Evaluation économique n Symétriquement, certains avantages pour l entrepreneur ne sont pas des avantages pour la collectivité: les subventions sont des transferts de l Etat à l entrepreneur. n Enfin, certains avantages pour la collectivité ne sont pas pris en compte par l entrepreneur. n De plus des objectifs collectifs non pris en compte par l entrepreneur (objectifs globaux).

47 Evaluation économique La méthode des effets a pour objet d évaluer les projets de production agricole dans un cadre de planification. Elle permet d opérer une sélection entre plusieurs projets en recherchant leur influence sur le reste de l économie notamment sur la balance des devises et la répartition des revenus.

48 Evaluation économique La méthode des prix de référence (même dans ses variantes) consiste à calculer la rentabilité et la solvabilité d un projet suivant l analyse financière classique, mais en utilisant des prix fictifs dits « prix de référence » qui s instaureraient si la concurrence régnait effectivement sur tous les marchés.

49 Evaluation économique: Méthode des effets La méthode des effets a pour objet de mesurer l impact propre d un projet sur l économie nationale, en répondant à deux questions: n Quel est le supplément de revenu généré par le projet, pour la collectivité? n Quelle est la répartition de ce supplément de revenus entre les différents agents économiques (ménages, entreprises, Etat, etc.).

50 Evaluation économique: Méthode des effets Les différents types d effets: Les effets primaires liés à la formation de la VA. effets directs qui résultent de la mise en activité du projet lui-même. effets indirects qui se produisent en amont de cette production pour alimenter ses C.I.

51 Evaluation économique: Méthode des effets Les effets secondaires liés à l utilisation des revenus ou les effets d entraînements des revenus distribués par une unité de production sur les autres. effets secondaires au sens strict effets secondaires au sens large

52 Evaluation économique: Méthode des effets Mise en œuvre de la méthode des effets 6 phases: Analyse du projet (évaluation financière) Analyse de l économie Insertion du projet dans l économie Analyse de la situation de référence Mesure des effets nets du projet Evaluation et sélection

53 Evaluation économique: Méthode des effets Les conséquences d une perturbation initiale (demande nouvelle) sur l appareil productif dépendent: de l état du système économique local caractérisé par le niveau de la capacité de production de la marchandise dont la demande a augmenté. et de décisions prises par divers agents intérieurs à cette économie.

54 Evaluation économique: Méthode des effets En définitive pour chaque marchandise concernée par la propagation de la perturbation initiale, il en résulte: soit une augmentation des importations ou une diminution des exportations soit une augmentation de la production locale (effet multiplicateur) soit une augmentation de la capacité de production locale (effet accélérateur).

55 Evaluation économique: Méthode des effets A ce stade on arrive au partage du CA du projet en 3 grands postes : importations Caf, CIL, VA.

56 Evaluation économique: Méthode des effets Les importations CAF sont celles qui figurent dans le compte de résultats du projet : importations directes. La VA correspond aux revenus distribués dans le cadre du projet lui-même : valeur ajoutée directe. On désigne par effets directs du projet la ventilation du CA du projet en Importations, CIL et VA. Importations CAF Directes Consommations intermédiaires Valeur ajoutée directe CIL Importations directes CAF VA directe

57 Evaluation économique: Méthode des effets Projet Fournisseurs Fournisseurs des fournisseurs VA CIL Importations CIL Importations importations CIL VA

58 Evaluation économique: Méthode des effets Compte dexploitation prévisionnel Produits agricoles 1500 Ventes HT CIL Produits artisanaux 2000 Produits industriels 2000 CIM Produits importés 2000 VA Impôts 500 Salaires 2000 EBE 2000

59 Evaluation économique: Méthode des effets Effets indirects du projet Il faut ventiler, selon la grille de ces taux, les CIL du projet : Produits agricoles 1500 Produits artisanaux 2000 Produits industriels 2000 Directs Importations directes Caf 2000 CIL 5500 VA directe 4500

60 Evaluation économique: Méthode des effets

61 Effets directs + effets indirects = effets primaires On obtient finalement le total des effets primaires représentés sur le schéma suivant : Importations directes CAF 2000 CIL 5500 VA directe 4500 Importations indirectes 1615 VA indirecte 3885 Importations incluses 3615 VA incluse 8385

62 Evaluation économique: Méthode des effets Analyse de la situation de référence : mesure des effets nets du fonctionnement du projet. Nous appellerons situation de référence pour un projet, la situation de léconomie sans projet qui permet de satisfaire cette même demande intérieure à terme.

63 Evaluation économique: Méthode des effets Projets de substitution dimportations Si le projet nest pas mis en œuvre, la demande sera satisfaite par des importations. Importations des produits finis CAF Droits et Taxes sur Importations Importations incluses Valeur ajoutée incluse gain Avec projet Sans projet

64 Evaluation économique: Méthode des effets Projets de modernisation technique Importations incluses Valeur ajoutée incluse gain Avec projet Sans projet Si le projet nest pas mis en œuvre, la demande sera satisfaite par plus d importations. Valeur ajoutée incluse

65 Evaluation économique: Méthode des effets Projet dexportation Par définition, de tels projets naffectent pas la demande intérieure ; la situation de référence est donc de ne rien faire. Valeur ajoutée incluse = 8385 Importations incluses 3615 Exportations FOB gain = 8385 Avec projet Sans projet

66 Evaluation économique: Méthode des pris de référence La prise en compte des contraintes qui sexercent sur le projet se fait en modifiant la valeur des flux. Pour un agent économique, la valeur dun bien ou dun service est donnée par le prix auquel il peut lacheter ou le vendre. Il nen va pas de même si lon cherche à apprécier la valeur du point de vue de la collectivité. Et ce pour deux raisons principales : Les externalités. Les distorsions

67 Evaluation économique: Méthode des pris de référence Il existe 4 types principaux de distorsions : 1. Les transferts, cest à dire lensemble des flux financiers effectués sans contrepartie marchande et/ou sans consommation de ressources économiques. 2. Lintervention de lEtat dans léconomie. Les taxes et subventions constituent évidemment une forme de cette intervention qui déforme les prix affichés puisque les producteurs les répercutent dans leurs prix.

68 Evaluation économique: Méthode des pris de référence 3. Limperfection des structures de marché. Les marchés des différents produits peuvent être dominés par quelques vendeurs, voire un seul, ou quelques acheteurs (oligopole, monopole, oligopsone, monopsone). 4. La surévaluation (ou sous évaluation) du taux de change de la monnaie nationale. Toutes ces distorsions introduites dans les économies modifient le système général des prix. Ceux ci mesurent quimparfaitement la rareté des biens et services dou les corrections indispensables à faire.

69 Evaluation économique: Méthode des pris de référence Méthode appliquée : les prix de parité internationaux. Puisque les prix de marché ne sont pas des prix déquilibre (reflètent pas leur valeur économique réelle pour la collectivité), les bilans financiers et le compte consolidé ne reflètent que les bilans nets des agents et non pas le bilan global réel du projet pour la collectivité.

70 Evaluation économique: Méthode des pris de référence Les prix de référence Il existe deux grandes catégories de prix de référence : Les prix defficience qui devraient traduire : Pour les intrants utilisés : leur coût marginal de production ou leur coût dopportunité Pour les biens et services produits : leur coût dopportunité ou la disposition à payer des consommateurs. Les prix sociaux qui devraient intégrer : Lestimation de limpact des revenus des différents agents sur la consommation et lépargne Les objectifs de la politique économique en matière de répartition des revenus (afin, par exemple de favoriser lépargne plutôt que la consommation).

71 Evaluation économique: Méthode des pris de référence Biens et services internationalement échangeables en prix de parité Biens et services non échangeables en prix de marché Rémunération du travail au prix de marché Solde Production échangeable en prix de parité Coûts Avantage net

72 Evaluation économique: Méthode des pris de référence Avantages bruts Produits mesurés en prix parités internationaux (BSE) et en prix locaux (BSNE) Coûts Avantage net (solde) Charges excluant les transferts (taxes et subventions, et frais financiers) et mesurés en prix parités internationaux (BSE) et en prix locaux (BSNE, travail) et immobilisations mesurées en prix de parité Solde net mesuré en prix de référence (solde des flux) BSE Biens et services faisant lobjet déchanges internationaux BSNE Biens et services ne faisant pas lobjet déchanges internationaux

73 Evaluation économique: Méthode des pris de référence

74

75 Le déroulement de lanalyse se fait par ajustements successifs Evaluation financière : donne la valeur du projet au prix du marché en terme de consommation agrégée. Ajuster les prix du marché à cause des imperfections du marché. Ajuster les prix du marché des ressources spécifiques (devises/main dœuvre). Ajuster en tenant compte de la répartition des bénéfices entre consommation et investissement (effets indirects).

76 Evaluation économique: Méthode des pris de référence Ajustement 1. Estimation des bénéfices et coûts par correction des imperfections du marché pour les biens et services produits et consommés par le projet. 1. Prix de référence des B et S produit par le projet.

77 Evaluation économique: Méthode des pris de référence 2. Prix de référence des B et S consommés par le projet.

78 Evaluation économique: Méthode des pris de référence Ajustement 2. Prix de référence de la main dœuvre, du capital financier et des devises 2.1. Prix de référence de la main dœuvre non qualifiée Au plan économique le prix de référence de la MO va tenter de chiffrer le coût pour la collectivité de lemploi de la MO sur un projet déterminé.

79 Evaluation économique: Méthode des pris de référence 2.2 Prix de référence du capital financier. Il faut estimer la rareté effective du capital. Dans la pratique on suppose toujours que le taux dintérêt réel est inférieur aux coûts réels du capital et on réévalue les taux dintérêts (cf bonification des taux dintérêt par lEtat). 2.3 Le prix de référence des devises est égal au taux de change officiel multiplier par le taux des droits de douane ou taxes.

80 Evaluation économique: Méthode des pris de référence Ajustement 3. Cette évaluation se fonde sur le fait que la valeur sociale des fonds destinés à la consommation est inférieure à celle destinées à linvestissement. Il faut dabord répertorier les acteurs du projet : le projet, les sous-traitants, lEtat, les salariés, les consommateurs et lextérieur.

81 Evaluation économique: Méthode des pris de référence On retombe bien sur un taux de rentabilité mais ici pas financier mais économique.


Télécharger ppt "Evaluation de projets n Objet Se formaliser à l évaluation financière et économique des projets agricoles, et appréhension des différents canevas danalyse."

Présentations similaires


Annonces Google