La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SECURITE – DEMOCRATIE – DEVELOPPEMENT SECURITE – DEMOCRATIE – DEVELOPPEMENT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SECURITE – DEMOCRATIE – DEVELOPPEMENT SECURITE – DEMOCRATIE – DEVELOPPEMENT."— Transcription de la présentation:

1 SECURITE – DEMOCRATIE – DEVELOPPEMENT SECURITE – DEMOCRATIE – DEVELOPPEMENT

2 PLAN INTRODUCTION INTRODUCTION I - SECURITE ET DEMOCRATIE I - SECURITE ET DEMOCRATIE II - SECURITE ET DEVELOPPEMENT II - SECURITE ET DEVELOPPEMENT III - NOUVEAUX RISQUES III - NOUVEAUX RISQUES IV - TROIS REGLES POUR SE PROTEGER IV - TROIS REGLES POUR SE PROTEGER CONTRE LES RISQUES CONTRE LES RISQUES CONCLUSION CONCLUSION

3 INTRODUCTION Linsécurité est une absence de sécurité tandis que la sécurité, selon le dictionnaire, se conçoit comme : une tranquillité desprit de celui qui pense quaucun danger nest à craindre. Linsécurité est une absence de sécurité tandis que la sécurité, selon le dictionnaire, se conçoit comme : une tranquillité desprit de celui qui pense quaucun danger nest à craindre. La sécurité est un concept fédérateur qui nest plus spécifique aux forces de sécurité. En tant quobjectif, la sécurité doit permettre une coordination entre les administrations responsables et les autres secteurs dintervention (Education Nationale, Santé, Ministère de la Jeunesse, Urbanisation, Emploi. La sécurité est un concept fédérateur qui nest plus spécifique aux forces de sécurité. En tant quobjectif, la sécurité doit permettre une coordination entre les administrations responsables et les autres secteurs dintervention (Education Nationale, Santé, Ministère de la Jeunesse, Urbanisation, Emploi.

4 Suite 1 (Introduction) La démocratie, selon toujours Larousse, est un régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté lui-même sans lintermédiaire dun organe représentatif (Démocratie directe) ou par de représentants (Démocratie représentative). La démocratie, selon toujours Larousse, est un régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté lui-même sans lintermédiaire dun organe représentatif (Démocratie directe) ou par de représentants (Démocratie représentative).

5 Suite 2 (Introduction) Le développement est lamélioration qualitative durable dune économie et de son de son fonctionnement. ~~~

6 I - SECURITE ET DEMOCRATIE : A - Contrôle de la politique sécuritaire par les citoyens à travers leurs représentants, A - Contrôle de la politique sécuritaire par les citoyens à travers leurs représentants, - Pouvoirs de police reconnus aux Maires et aux Présidents des Assemblées Régionales. - Contrôle parlementaire, - Contrôle médiatique.

7 Suite 1 (I - SECURITE ET DEMOCRATIE) B - Place de la sécurité dans la politique gouvernementale Lettre de cadrage du Président de la République du 23 octobre 2002, Lettre de cadrage du Président de la République du 23 octobre 2002, Feuille de route du Président de la République du 05 mai 2004, Feuille de route du Président de la République du 05 mai 2004, Déclaration de politique générale du Premier ministre devant les élus du peuple du 10 juin Déclaration de politique générale du Premier ministre devant les élus du peuple du 10 juin 2004.

8 C - DEFICIT DEMOCRATIQUE :UN TERREAU POUR LINSECURITE CONTESTATIONS POLITIQUES- REJET DES RESULTATS ELECTORAUX. CONTESTATIONS POLITIQUES- REJET DES RESULTATS ELECTORAUX. CONSTITUTION DE MOUVEMENTS DE LIBERATION CONSTITUTION DE MOUVEMENTS DE LIBERATION MUTINERIES DANS LES ARMEES MUTINERIES DANS LES ARMEES COUPS DETAT. COUPS DETAT. CONTESTATIONS SOCIALES CONTESTATIONS SOCIALES MANIFESTATIONS ESTUDIANTINES SUR LES CAMPUS. MANIFESTATIONS ESTUDIANTINES SUR LES CAMPUS. GREVES,CASSES,INSURRECTIONS. GREVES,CASSES,INSURRECTIONS. OUVERTURES DES PRISONS.REVOLUTIONS OUVERTURES DES PRISONS.REVOLUTIONS Suite 2 (I - SECURITE ET DEMOCRATIE)

9 D - PISTES DE PROGRESSION :UN NOUVEAU PARTENARIAT POUR PLUS DE SECURITE Des cadres de concertations ou comités locaux de lutte contre linsécurité; Des cadres de concertations ou comités locaux de lutte contre linsécurité; Participation des collectivités dans le financement des actions de sécurité. Participation des collectivités dans le financement des actions de sécurité. Participation dans la collecte de linformation Participation dans la collecte de linformation~~~ Suite 3 (I - SECURITE ET DEMOCRATIE)

10 II - SECURITE SOURCE DE DEVELOPPEMENT A - Sous–développement vecteur dinsécurité Des effectifs insuffisants. Des Forces de lordre sous équipées, mal entraînées et très souvent peu motivées Des effectifs insuffisants. Des Forces de lordre sous équipées, mal entraînées et très souvent peu motivées PRECARITE PRECARITE CORRUPTION. CORRUPTION. CHOMAGE. CHOMAGE. GUERRE. GUERRE.

11 Suite 1 (II - SECURITE ET DEVELOPPEMENT Sous- développement vecteur dinsécurité) DETERIORATION DU CAPITAL HUMAIN. DETERIORATION DU CAPITAL HUMAIN. DETERIORATION DU CAPITAL PHYSIQUE. DETERIORATION DU CAPITAL PHYSIQUE. PANDEMIE DU SIDA, DESCOLARISATION. PANDEMIE DU SIDA, DESCOLARISATION. DESTRUCTION DE LECOSYSTEME. DESTRUCTION DE LECOSYSTEME. FRAGILISATION DES STRUCTURES ETATIQUES. FRAGILISATION DES STRUCTURES ETATIQUES. PROLIFERATION ILLICITE DES ARMES LEGERES. PROLIFERATION ILLICITE DES ARMES LEGERES. TERRORISME. TERRORISME.

12 Suite 2 (II - SECURITE ET DEVELOPPEMENT) B - Conséquences du développement sur la Sécurité : la Sécurité : *Des effectifs conséquents. Des forces mieux formées, mieux équipées et bien préparées. Des agents très motivés. *Des effectifs conséquents. Des forces mieux formées, mieux équipées et bien préparées. Des agents très motivés. *Stabilité et paix. *Stabilité et paix.~~~

13 III-DEMOCRATIE TERREAU DU DEVELOPPEMENT A- ETAT DES LIEUX : Un Chef dÉtat de lAfrique de lOuest soulignait récemment : La frustration de la majorité des habitants de cette planète. La mondialisation et en particulier le développement fulgurant des moyens de communication ont, en quelque sorte, rendu insupportables la pauvreté et lignorance en étalant au grand jour le terrible écart qui existe entre les pays riches et les pays pauvres… Un Chef dÉtat de lAfrique de lOuest soulignait récemment : La frustration de la majorité des habitants de cette planète. La mondialisation et en particulier le développement fulgurant des moyens de communication ont, en quelque sorte, rendu insupportables la pauvreté et lignorance en étalant au grand jour le terrible écart qui existe entre les pays riches et les pays pauvres… « Cest dans cette frustration de base que plongent les racines… du terrorisme « Cest dans cette frustration de base que plongent les racines… du terrorisme

14 Suite B- PISTES DE PROGRESSION : Créer un nouveau cadre global et intégré de gestion de la paix et de la sécurité qui favorise : Créer un nouveau cadre global et intégré de gestion de la paix et de la sécurité qui favorise : Une nouvelle gouvernance de la sécurité simpose qui privilégie la sécurité humaine. Une nouvelle gouvernance de la sécurité simpose qui privilégie la sécurité humaine. Lédification dun monde pacifique Lédification dun monde pacifique Extirpé de la haine, de la destruction, du désespoir Extirpé de la haine, de la destruction, du désespoir Respectueux de la dignité humaine Respectueux de la dignité humaine Attaché aux valeurs démocratiques. Attaché aux valeurs démocratiques.

15 C-La gouvernance démocratique Une volonté politique, Une volonté politique, Une participation de la société civile, des partis politiques, du secteur privé Une participation de la société civile, des partis politiques, du secteur privé Favoriser la participation de toutes les couches de la société à la gestion des questions de sécuritéFavoriser la participation de toutes les couches de la société à la gestion des questions de sécurité Veiller au partage des rôles et des responsabilités, (imputabilité, responsabilité, transparence, obligation de rendre compte)Veiller au partage des rôles et des responsabilités, (imputabilité, responsabilité, transparence, obligation de rendre compte) Mettre un particulier sur le contrôle démocratique (contrôle démocratique direct (AN) et, parfois, indirect (OSC)Mettre un particulier sur le contrôle démocratique (contrôle démocratique direct (AN) et, parfois, indirect (OSC)

16 Suite En 2004, dans ce monde de 6,5 milliards dêtres humains : En 2004, dans ce monde de 6,5 milliards dêtres humains : 1 milliard contrôle 80 % du PIB brut mondial 1 milliard contrôle 80 % du PIB brut mondial 3 milliards vivent avec moins de 2 dollars par jour (300 millions dAfricains avec moins de 1 dollar par jour) 3 milliards vivent avec moins de 2 dollars par jour (300 millions dAfricains avec moins de 1 dollar par jour) 1 milliard na pas accès à leau potable 1 milliard na pas accès à leau potable Plus de 100 millions denfants jamais accès à lécole Plus de 100 millions denfants jamais accès à lécole Plus de 40 millions dindividus vivent avec le VIH-sida, sans grand espoir de bénéficier dun traitement Plus de 40 millions dindividus vivent avec le VIH-sida, sans grand espoir de bénéficier dun traitement Pendant ce temps : Pendant ce temps : dépenses militaires = 1035 milliards US$ dépenses militaires = 1035 milliards US$ Aide au développement = 78 milliards US$ Aide au développement = 78 milliards US$ Voilà autant dautres sources dinsécurité au monde auxquelles lAfrique ne peut échapper. Voilà autant dautres sources dinsécurité au monde auxquelles lAfrique ne peut échapper.

17 SUITE Un accompagnement des partenaires au développement est nécessaire pour appuyer nos efforts de développement. Un accompagnement des partenaires au développement est nécessaire pour appuyer nos efforts de développement. Placer lhomme au cœur de la sécurité Placer lhomme au cœur de la sécurité Lier le développement à la démocratie pour le plus grand bien de la majorité de la population. Lier le développement à la démocratie pour le plus grand bien de la majorité de la population. Réduire la pauvreté. Réduire la pauvreté. Faire de la sécurité : Faire de la sécurité : une priorité une priorité un facteur central (et non contingent) du développement un facteur central (et non contingent) du développement Privilégier la sécurité humaine, cest enfin : Privilégier la sécurité humaine, cest enfin : Intégrer le secteur sécurité dans le processus démocratique global (gouvernance démocratique de la sécurité) Intégrer le secteur sécurité dans le processus démocratique global (gouvernance démocratique de la sécurité)

18 SUITE Favoriser linvestissement direct qui est lun des meilleurs indicateurs de la santé économique dune nation. Il en découlerait:Il en découlerait: la paix et la sécurité la paix et la sécurité des investissements et le plein emploi des investissements et le plein emploi le développement économique, social, culturel et démocratique. le développement économique, social, culturel et démocratique.

19 SUITE Tous ensemble, nous réussirons. Tous ensemble, nous réussirons. Démocratie et développement confortent la sécurité.

20 IV - NAISSANCE DE NOUVEAUX RISQUES -Risques domestiques. -Risques sanitaires. -Risques environnementaux. -Risques technologiques.

21 V - TROIS RÈGLES POUR MINIMISER LES RISQUES V - TROIS RÈGLES POUR MINIMISER LES RISQUES Le principe de précaution. Le principe de précaution. La prévoyance. La prévoyance. La prévention. La prévention.~~~

22 C O N C L U S I O N : Les progrès ont enraciné lidée chez le citoyen que le rôle premier de lEtat était de maîtriser, cest-à-dire dabord de neutraliser, les risques qui peuvent affecter la vie de chacun et, à défaut, de pourvoir à la réparation des dommages occasionnés. Les citoyens dans une démocratie sont devenus davantage des clients voire des consommateurs exigeants de la chose publique. Toute réalisation dun dommage accidentel ou catastrophique éveille instantanément le soupçon, puis la dénonciation. Les progrès ont enraciné lidée chez le citoyen que le rôle premier de lEtat était de maîtriser, cest-à-dire dabord de neutraliser, les risques qui peuvent affecter la vie de chacun et, à défaut, de pourvoir à la réparation des dommages occasionnés. Les citoyens dans une démocratie sont devenus davantage des clients voire des consommateurs exigeants de la chose publique. Toute réalisation dun dommage accidentel ou catastrophique éveille instantanément le soupçon, puis la dénonciation.

23 (Suite 1 Conclusion) Même les aléas naturels classiques comme les inondations nourrissent désormais la suspicion, les rumeurs et la colère contre les autorités jugées demblée coupables de ne pas avoir empêché cela en temps utile. Même les aléas naturels classiques comme les inondations nourrissent désormais la suspicion, les rumeurs et la colère contre les autorités jugées demblée coupables de ne pas avoir empêché cela en temps utile. Plus la société est sûre, plus les poches résiduelles dinsécurité et les résurgences dinsécurité, plus les atteintes accidentelles à la vie ou à la santé sont considérées comme scandaleuses. Plus la société est sûre, plus les poches résiduelles dinsécurité et les résurgences dinsécurité, plus les atteintes accidentelles à la vie ou à la santé sont considérées comme scandaleuses.

24 (Suite 2 Conclusion) La société démocratique est désormais envahie par une exigence de sécurité absolue en même temps par une demande de punition ayant le goût de la revanche des gens ordinaires sur des responsables. La société démocratique est désormais envahie par une exigence de sécurité absolue en même temps par une demande de punition ayant le goût de la revanche des gens ordinaires sur des responsables. Si grâce au développement économique les risques alimentaires ont été maîtrisés, notre époque bruisse de nouveaux risques mal connus, selon Olivier Godard, qui mettent à mal le paradigme de la maîtrise. Si grâce au développement économique les risques alimentaires ont été maîtrisés, notre époque bruisse de nouveaux risques mal connus, selon Olivier Godard, qui mettent à mal le paradigme de la maîtrise.

25 (Suite 3 Conclusion) Certains prennent la forme de risques technologiques majeurs, dautres du risque environnemental planétaire, dautres encore du risque social et du risque pour la démocratie. Certains prennent la forme de risques technologiques majeurs, dautres du risque environnemental planétaire, dautres encore du risque social et du risque pour la démocratie. Sans les différentes mesures que nous avons énoncées plus haut aucun développement durable nest possible et sans paix et stabilité pas de démocratie non plus. Sans les différentes mesures que nous avons énoncées plus haut aucun développement durable nest possible et sans paix et stabilité pas de démocratie non plus.

26 (Suite 4 Conclusion) Plus quun un enjeu pour le développement économique, social, culturel et démocratique préalable à tout développement durable, la sécurité en est aujourdhui une condition sine qua non car elle détermine le développement. Sans sécurité pas de démocratie et aucun développement nest envisageable. Plus quun un enjeu pour le développement économique, social, culturel et démocratique préalable à tout développement durable, la sécurité en est aujourdhui une condition sine qua non car elle détermine le développement. Sans sécurité pas de démocratie et aucun développement nest envisageable. ~~ / ~~

27 Bibliographie Traité de nouveaux risques: Précaution, crise et assurance, Éditions Gallimard Traité de nouveaux risques: Précaution, crise et assurance, Éditions Gallimard Théorie de la sécurité : Jean Jacques Glezal; Théorie de la sécurité : Jean Jacques Glezal; Réponses à la violence /Alain Perfitte; Réponses à la violence /Alain Perfitte; Gouvernance Démocratique de la sécurité :Docteur Zeini Moulaye. Gouvernance Démocratique de la sécurité :Docteur Zeini Moulaye. Rapport général États Généraux de la Paix et e la Sécurité au Mali; Rapport général États Généraux de la Paix et e la Sécurité au Mali; Crime et Sécurité; létat des savoirs : Laurent muchielli. Éditions La Découverte Crime et Sécurité; létat des savoirs : Laurent muchielli. Éditions La Découverte Prévention – Répression –Solidarité Prévention – Répression –Solidarité Éloge de la sécurité: Didier Peyrat.Gallimard Le Monde, Éloge de la sécurité: Didier Peyrat.Gallimard Le Monde, La Délinquance des jeunes. SEBASTIEN ROCHER; La Délinquance des jeunes. SEBASTIEN ROCHER; Les Nouveaux risques Les Nouveaux risques

28 -- Fin - - CONTRÖLEUR GENERAL DE POLICE BOUBACAR DIOUF Je vous remercie


Télécharger ppt "SECURITE – DEMOCRATIE – DEVELOPPEMENT SECURITE – DEMOCRATIE – DEVELOPPEMENT."

Présentations similaires


Annonces Google