La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Ce document est une réalisation de Joseph Chbat, Ph.D. ou

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Ce document est une réalisation de Joseph Chbat, Ph.D. ou"— Transcription de la présentation:

1 1 Ce document est une réalisation de Joseph Chbat, Ph.D. ou

2 2 Contribution de Annettte Huot par Joseph Chbat Professeur de philo retraité et chercheur

3 3 Point de vue de Annette Huot

4 4 Article dAnnette Huot : «Lart denseigner, cest dabord lart de se taire.» In Pédagogie collégiale, vol. 16, no 1, octobre 2002 (p12-16) ·

5 5 Une vision et une méthode Le texte dAnnette Huot propose à la fois une vision et une méthode, dans la perspective dune recherche dadaptation à la nouvelle approche pédagogique centrée sur lélève et sur son apprentissage,

6 6 Du côté de la vision: il sagit pour le prof de comprendre la nécessité de - se taire, - laisser lélève faire son apprentissage, - investir son énergie dans la préparation des conditions propices à la prise en charge de lapprentissage par lélève.

7 7 Du côté de la méthode: Aider le prof à faire le virage vers une - approche active, - centrée sur lélève - centrée sur lintégration du savoir.

8 8 Une méthode en cinq moments: -lactivation, -lexploration, -la transformation, -la présentation, -la réflexion chacun de ces moments a son importance.

9 9 1. LACTIVATION: Lactivation est synonyme damorçage, dintroduction, de démarrage, de mise en route, de stimulation, etc. Elle a son importance à la fois pour le prof et pour lélève.

10 10 Le prof y trouve son compte: Il continue son habitude à -la suractivité, - la prise de parole Une présentation laconique amène lélève: - à être actif, - à établir des liens.

11 11 Lélève y trouve son compte: habitué à la passivité en classe ce moment lui permet -de prendre le temps darriver, -de sinstaller, -douvrir ses livres, -de souffler un mot à son voisin…

12 12 Lidéal, cest une activation: -courte, -directe -stimulante et interpellante.

13 13 Montrer lutilité de la matière présentée: Mais lallusion vaut mieux que lexposé. Mieux vaut pour lélève -dexpérimenter lutilité de ce quon lui présente, -plutôt que dentendre une démonstration.

14 14 1. LEXPLORATION: -y arriver dès que possible, car lélève peut y être actif. -Un minimum dexploration personnelle, individuelle, précédera le travail déquipe.

15 15 Quelques conseils: - Éviter de structurer linformation, -Permettre aux élèves - dexplorer diverses pistes. - de sauto-orienter, - de faire un apprentissage durable et transférable.

16 16 -Accepter une nouvelle façon dutiliser le temps de classe: -inciter les élèves à continuer la communication en dehors du cours: -saider des diverses technologies de linformation: (courriels, clavardage, etc.) -fixer la date du cours suivant comme une date butoir pour terminer un exercice.

17 17 3. LA PRÉSENTATION: -Elle aide les élèves à mieux assimiler la matière abordée et explorée. -Le langage est indissociablement lié à la pensée. -Le mot évoque la pensée (nos pensées les plus intimes surgissent sous une forme verbalisée). -Mais la présentation prendra les formes que les élèves voudront bien lui donner.

18 18 - Elle met lélève en état de vigilance -Elle augmente sa capacité dassimilation du contenu (par extériorisation). -Elle lui permet de maîtriser son habileté à sexprimer, à communiquer ses idées. -des communications intra et intergroupes multiplient les occasions de sexprimer.

19 19 - Laisser la chance de se pratiquer sans pénalité. -réserver une partie de lévaluation à un échange oral avec les élèves (vérifier le degré de profondeur de leur compréhension et de leur intégration de la matière).

20 20 4. LA RÉFLEXION: A) à loccasion du contenu - Sur le contenu: Elle oriente dans le sens de la synthèse. - À partir du contenu: - Réfléchir sur une matière à venir; - Prévisualiser le contenu; - Deviner, danticiper le contenu.

21 Cet effort met lapprenant - en attente du reste de la matière, - en appétit pour la matière à venir. - Il augmente lintérêt, la motivation pour la matière. - Il incite à la créativité et à linnovation : - Il amène à - considérer de nouvelles avenues - entrevoir de nouvelles applications

22 22 B) à loccasion du processus Réfléchir sur le processus suivi permet de développer des habiletés de métacognition: Cela se traduit par une amélioration de -la capacité dapprentissage -lautonomie de lapprenant.

23 23 En bref… La communauté collégiale, dans sa quête de nouvelles voies pédagogiques exigées entre autres par les mesures de la réforme, gagnerait sans doute à connaître des avenues comme celles proposées par Annette Huot, axées sur la pratique.

24 24 Il sagit dune approche sérieuse et efficace, validée par des chercheurs professionnels. Elle nous aidera dans nos tentatives de renoncement progressif à un usage exclusif de lapproche magistrale, et dimplantation progressive de la nouvelle méthode.

25 25 Il nest pas dit que nous y serons à laise dès les premiers essais, car nous navons pas encore maîtrisé lart de nous taire, mais cest seulement en essayant sérieusement des approches comme celles- ci que nous pourrons en mesurer lutilité et lefficacité.

26 26 Article de Guy Archambault : «« Les nouvelles stratégies pédagogiques » In Actes du vingt et uni è me colloque annuel de l'AQPC (2002) P )

27 27 Pionnier en recherche dans le milieu collégial, Guy Archambault, se demande si lon peut « extraire de lensemble des études sur le processus dapprentissage quelques principes daction pédagogique (…) et dégager des principes simples »

28 28 Sa réponse est affirmative. Et il organise ces principes autour de huit caractéristiques dune stratégie pédagogique pertinente

29 29 Une stratégie pédagogique pertinente 1. répond aux besoins de létudiant. 2. rend lobjet dapprentissage signifiant à létudiant. 3. met en action létudiant. 4. fait émerger des représentations adéquates.

30 30 5. vise lapprentissage durable (en profondeur, à long terme). 6. favorise la créativité et le transfert des apprentissages. 7. respecte le rythme des étudiants. 8. recourt à la médiation (interaction entre létudiant ses pairs et lenseignant).

31 31 Fin …


Télécharger ppt "1 Ce document est une réalisation de Joseph Chbat, Ph.D. ou"

Présentations similaires


Annonces Google