La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marcel NICOLAUS Retraité TOTAL PETROCHEMICALS Carling / Saint Avold ( 57 ) LES PERMANENCES MALADIESPROFESSIONNELLES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marcel NICOLAUS Retraité TOTAL PETROCHEMICALS Carling / Saint Avold ( 57 ) LES PERMANENCES MALADIESPROFESSIONNELLES."— Transcription de la présentation:

1 Marcel NICOLAUS Retraité TOTAL PETROCHEMICALS Carling / Saint Avold ( 57 ) LES PERMANENCES MALADIESPROFESSIONNELLES

2 Augmenter le nombre des adhérents. DIAGNOSTIC situation actuelle OBJECTIF situation recherchée ACTIONS Comment ? MOYENS Avec qui et quoi ?

3 Sondage auprès des retraités : « Pourquoi se syndiquer ? ». 10 % : par conviction, 10 % : par conviction, par idéologie. 85 % :par intérêt. 85 % :par intérêt. 5 % : divers. 5 % : divers. DIAGNOSTIC

4 Doublementen 5 ans. Augmenter le nombre des adhérents retraités. OBJECTIF

5 ACTION. 6

6 Les Enjeux : - Le développement. - Laspect financier. - Le service rendu et la solidarité. Permanences A.T. & M.P + Amiante.

7 - Formations A.T.- M.P. - Formations A.T.- M.P. Permanences A.T. & M.P + Amiante. - Les moyens. - Linformation. - Actions. - Suivi - bilan et actions correctives.

8 ACTION. 7

9 Actions de progrés. LES ACTIONS CIBLESACTIONS Retour attendu sur OBJECTIFS Parlinformation. Fidéliser nos adhérents et inciter les nouveaux retraités à nous rejoindre en adhérant. COURT MOYEN LONG TERMES Tous les retraités adhérents et les nouveaux retraités

10 LINFORMATION. - Bulletin dinformations : « Le Trait dUnion Chimie-57 » : au minimum 4 par an. - La Presse. - Le bouche à oreilles.

11 Le LIVRE BLANC de lEXPOSITION à lAmiante du Personnel de lusine de Carling. Réunion du 17 Septembre 2004. « Nous avons respiré la mort ». Les démarches à effectuer en cas de décès. Réunion du 1er juin 2006.

12 LINFORMATION & le SERVICE RENDU. Bilan des réunions annuelles des retraités : En 2003 : 80 présents, En 2004 : 120 présents, En 2007 : 360 présents.

13 Le Développement par la prise en charge des Maladies Professionnelles. LAMIANTE.

14 Prévisions : 100.000 décès en 20 ans Soit 5.000 décès par an.

15 Prévisions : 5.000 décès par an soit 50.000 malades par an.

16 Challenge pour la CFDT : Prise en compte de 50% des victimes. 25.000 dossiers de M.P. Une équipe traite 50 à 100 dossiers par an. Minimum 250 militants ( formés ).

17 Le développement de la CFDT par les M.P. : Prise en charge des MP par les retraités. Travail en binômes : « Actifs / Retraités ». Moyens ( locaux, matériel, humain et financier ) ; Liens actifs – retraités ( départs en retraite, actions, … ) ; Relation « Gagnant – Gagnant ».

18 Passonsà l action !

19 Lindemnisation des Victimes

20 PROCEDURE 1

21 Les Permanences Maladies Professionnelles. La Reconnaissance de la Maladie Professionnelle

22 PROCEDURE 2

23 Les Permanences Maladies Professionnelles. La demande dindemnisation au FIVA

24 PROCEDURE 3

25 Les Permanences Maladies Professionnelles. La contestation de loffre du FIVA

26 PROCEDURE 4

27 Les Permanences Maladies Professionnelles. La Faute Inexcusable de lEmployeur

28 Lindemnisation des victimes : montants et délais

29 Mai 2008 Le point sur le dossier « amiante » à CARLING / SAINT-AVOLD : - 353 malades, - la CFDT traite 313 dossiers amiante.

30 Lindemnisation est fonction des Cours dAppel où sont jugé les dossiers : La Chambre Sociale de la Cour dAppel de Metz est lune des juridictions qui indemnise le moins les victimes.

31 Comparaison des indemnisations TASS / FIVA Sur la base de 2.300 jugements de 2003 à mars 2006.

32 Plaques Pleurales – Taux dIncapacité à 5%. Grenoble : 2.000 Grenoble : 2.000 Marseille mini : 3.000 Marseille mini : 3.000 maxi : 75.000 maxi : 75.000 moyenne : 39.000 moyenne : 39.000 Parismoyenne : 46.500 Parismoyenne : 46.500 Metz19.000 Metz19.000 FIVA : 21.000 FIVA : 21.000

33 Asbestose – Taux dIncapacité à 5%. Marseille moyenne : 41.900 Marseille moyenne : 41.900 Metz19.000 Metz19.000 FIVA : 21.000 FIVA : 21.000

34 Asbestose – Taux dIncapacité à 20 %. Paris105.000 Paris105.000 Marseille 85.000 Marseille 85.000 Metz 20.000 Metz 20.000 Nancy 55.000 Nancy 55.000 FIVA : 20.000 FIVA : 20.000

35 Cancer Broncho Pulmonaire. Longwy mini 20.000 Longwy mini 20.000 maxi130.000 maxi130.000 moyenne 90.000 moyenne 90.000 Marseille mini 85.000 Marseille mini 85.000 maxi 180.000 maxi 180.000 moyenne 140.000 moyenne 140.000 Metzmini 33.000 Metzmini 33.000 maxi 65.000 maxi 65.000 moyenne 50.750 moyenne 50.750

36 Mésothéliome. Longwy mini 17.500 Longwy mini 17.500 maxi160.000 maxi160.000 moyenne 67.500 moyenne 67.500 Marseille mini 45.000 Marseille mini 45.000 maxi 170.000 maxi 170.000 moyenne 115.000 moyenne 115.000 Metzmini 45.000 Metzmini 45.000 maxi145.000 maxi145.000 moyenne 92.500 moyenne 92.500 FIVA 130.000 FIVA 130.000

37 Disparité selon les T.A.S.S. ( après FIVA ). 1 16 8PARISDOUAI X 4 X FIVA METZ X X LYONLILLE CORSE

38 MP 30 TASS FIVA Cour dAppel Chambre Sociale INDEMNISATION METZ CGTCFDT et non PARIS ou MARSEILLE

39 MP 30 TASS FIVA Cour dAppel Chambre Sociale INDEMNISATION METZ 5% IPP 21.000 21.000 19.000 19.000 21.000 21.000 MONTANTS

40 MP 30 TASS FIVA Cour dAppel Chambre Sociale INDEMNISATION METZ MésothéliomeDécès 130.000 130.000 Moyenne 92.500 92.500 130.000 130.000 MONTANTS

41 MP 30 TASS FIVA Cour dAppel Chambre Sociale INDEMNISATION METZ 6 à 8 ans 8 mois DELAIS

42 ? ? ? ? ? ? ? TASS FIVA METZ

43 MP 30 TASS FIVA Cour dAppel Chambre Sociale Cour dAppel Chambre Civile INDEMNISATION METZ 5% IPP 21.000 21.000 19.000 19.000 40.000 à 50.000 50.000 Contestation de loffre MONTANTS

44 Le FIVA.

45 Les revendications de la CFDT au FIVA : Revoir le barème dindemnisation à la hausse. Appliquer systématiquement la faute inexcusable de lemployeur sans recours devant les juridictions.

46 Mai 2008 Divers : - Lattestation dexposition. - Les documents médicaux. - Radio ou scanner ?

47 ? ? ? ? ? ? ? RADIO SCANNER

48

49 LeSUIVIMEDICAL

50 Le suivi médical amiante est un droit ! - pour les personnes ayant été exposées à l'amiante qui ne sont plus en activité : c'est le suivi post-professionnel ; - pour les salariés encore en activité : c'est le suivi post-exposition.

51 Le suivi médical amiante est un droit ! - Le SUIVI POST-PROFESSIONNEL : concerne toutes les personnes exposées à l'amiante qui ne sont plus en activité : les retraités, mais aussi les chômeurs et les inactifs. - Le SUIVI POST-EXPOSITION : concerne toutes les salariés exposés à l'amiante qui sont encore en activité, ceux qui ont été exposé dans leur établissement actuel (examens complémentaires), mais aussi ceux qui ont été exposé à l'amiante par leur activité passée dans une autre entreprise. Ce suivi relève de la décision du médecin du travail. Les missions du médecin du travail sont résumées dans l arrêté du Les missions du médecin du travail sont résumées dans l arrêté du 13 décembre 1996. 13 décembre 1996.

52 L'attestation d'exposition d'exposition

53 L attestation d exposition. - C'est un document signé par le médecin du travail et l'employeur qui doit être délivré à toute personne qui quitte un établissement dès lors qu'elle y a été exposée à l'amiante…… L'attestation d'exposition doit être aussi fournie à tout retraité qui en fait la demande auprès de son ancien retraité qui en fait la demande auprès de son ancien établissement. établissement.

54 L attestation d exposition. Un arrêté défini le contenu de cette attestation : Cette attestation ouvre le droit à des examens médicaux gratuits financés par le FASS (Fonds d'Action Sanitaire et Sociale). Pour bénéficier de ces examens il faut en faire la demande à la Caisse Primaire, en lui adressant une lettre, accompagnée de l'attestation d'exposition. La Caisse doit lui renvoyer une acceptation et vous indiquer la marche à suivre. Une circulaire précise que "tout assuré demandeur d'une surveillance post-professionnelle est destinataire d'une lettre d'information personnalisée ainsi que d'un exemplaire du protocole de surveillance spécifique à l'agent incriminé qui en précise les modalités".

55 Si vous avez été exposé à l amiante. l amiante.

56 Si vous avez été exposé à l amiante Pensez a préparer dès à présent un dossier dans lequel nous vous conseillons de faire figurer entre-autres : - le suivi médical : tous les éléments du suivi médical post- professionnel ou post-exposition devront figurer dans ce dossier ; professionnel ou post-exposition devront figurer dans ce dossier ; en particulier lattestation dexposition (**) signée par le en particulier lattestation dexposition (**) signée par le(**) médecin du travail et l'employeur ; médecin du travail et l'employeur ; - plusieurs témoignages de collègues attestant que vous avez été exposé : précisez la période ; l absence de moyens de exposé : précisez la période ; l absence de moyens de protection, et, le manque d information du danger. protection, et, le manque d information du danger.

57 Si vous avez été exposé à l amiante En cas de nécessité, ces témoignages pourront vous servir, par exemple : Il faut le faire dès à présent, car le temps passant, vous éprouverez de plus en plus de difficultés à trouver des témoins. Nous tenons à votre disposition un formulaire type de témoignage qui précise les éléments qui doivent y figurer ainsi que les règles à observer pour quil soit valide. dans le cadre dune procédure pour faute inexcusable de lemployeur.

58 CREATIONd un FICHIER FICHIER

59 Témoignage de l exposition. Nous créons un fichier danciens salariés qui sont disposés à mettre par écrit leur témoignage de lexposition à lamiante de leurs collègues, sous réserve quils aient travaillé avec eux dans les secteurs concernés ( liste non exhaustive ) : NH3/1 ; Acide Nitrique ; etc… Cela concerne le personnel dexploitation et lencadrement des unités ainsi que les différents intervenants sur ces sites : Maintenance, Inspection, CRE, Sécurité, Gardiennage, Labo, etc… Et vous, êtes vous prêt à témoigner pour vos anciens collègues ? Si cest le cas, faites nous le savoir. Bravo, merci pour eux, merci pour le collectif : cest aussi cela la solidarité active ! N.B. En cas de nécessité, si vous avez des difficultés pour obtenir des témoignages, nhésitez pas à nous contacter ( tél. 0387917245 ).

60 Synergie tabac et amiante : risque de développer un cancer broncho-pulmonaire en fonction d'une exposition à l'amiante et/ou au tabac (d'après Hammon, Selikoff et Seidman) Non exposé à l'amiante Exposé à l'amiante Non exposé au tabac 15,17 Exposé au tabac 10,8553,24

61 Mai 2008 Les autres maladies professionnelles : - leucémie : tableau 4 - asthme professionnel : tableau 43 - lymphome malin non hodgkinien ( hors tableaux ) ( hors tableaux )

62 Augmentation des adhésions chez les retraités.

63 A SIGNALER - La « migration » de militants CGT actifs vers la CFDT retraités. -Larrivée d anciens syndiqués de la CFTC, FO et CGC vers la CFDT. - En 2002, 2003 et 2004 tous les syndiqués actifs restent syndiqués retraités. - De 2002 à 2006, suite aux réunions annuelles, 20 retraités non syndiqués sont venus spontanément se syndiquer chez les retraités, sans avoir recours aux permanences AT & MP. - La création, l utilisation et la mise à disposition d outils. - La création avec les mineurs dune plaquette : « Démarches en cas de décès ».

64 Doublementen 5 ans. Augmenter le nombre des adhérents retraités. OBJECTIF en 2003

65 TOUT LE MONDE DISAIT : C EST IMPOSSIBLE ! ARRIVA QUELQU UN QUI NE LE SAVAIT PAS, ET …. IL LE FIT !

66 Augmentation des adhésions de la section des retraités d Atofina de Carling Saint Avold ).( 1.000 retraités ). Fin 2001 : 77 adhérents. Fin 2002 : 91 adhérents. Fin 2003 : 154 adhérents. Progression en 6 ans : 660 %. Fin 2005 : 247 adhérents. Fin 2004 : 211 adhérents. Fin 2006 : 304 adhérents. Fin 2007 : 407 adhérents. Fin avril 2008 : 506 adhérents.

67 Augmentation des adhésions de la section des retraités d Atofina de Carling Saint Avold ).( 1000retraités ). Objectif dici Fin 2008 550 adhérents.

68 LE LIVRE BLANC de l exposition à l amiante des salari é s de l usine chimique de Carling / Saint – Avold (57) Moselle 17 Février 2005

69 1er JUIN 2006

70 (Tome 2) Après nous avoir « fait respirer la mort » ils persistent par 5 juin 2008

71 La r é flexion, la discussion permettent le choix et l orientation. LE RESULTAT VALIDE LA METHODE !

72 ? ? ? ? ? ? ? Ceux qui Osent ! Ceux qui causent !

73 OSEZ !


Télécharger ppt "Marcel NICOLAUS Retraité TOTAL PETROCHEMICALS Carling / Saint Avold ( 57 ) LES PERMANENCES MALADIESPROFESSIONNELLES."

Présentations similaires


Annonces Google