La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VBA et les actions sur les tables Cours de Bernard COFFIN Université Paris 10 – Nanterre / IUP MIAGE 1ère année Reproduction interdite sans laccord de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VBA et les actions sur les tables Cours de Bernard COFFIN Université Paris 10 – Nanterre / IUP MIAGE 1ère année Reproduction interdite sans laccord de."— Transcription de la présentation:

1 VBA et les actions sur les tables Cours de Bernard COFFIN Université Paris 10 – Nanterre / IUP MIAGE 1ère année Reproduction interdite sans laccord de lauteur

2 Recordset Cest un type de variable qui permet de mémoriser des informations complexes composées de : 1.Plusieurs enregistrements 2.Qui contiennent chacun plusieurs champs.

3 Ça ressemble… … à un fichier Mais… ça nen est pas un, car tout se passe en mémoire centrale. Les modifications sur les tables via un « recordset » nécessitent donc un ordre ad hoc.

4 Plusieurs technologies Pour utiliser une base de données relationnelles, il faut un « moteur de recherche ». SQL est un langage commun aux moteurs Mais, en dehors de la requête, les spécificités du domaine réapparaissent.

5 ADO Nous utiliserons seulement le moteur le plus récent : ADO Abréviation de activeX Data Objects Descendant de la technologie précédente : DAO. Nombreuses similitudes. Se référer à Internet pour les différences.

6 Ouvrir les bibliothèques ADODB De nombreux environnements sont possibles sous ACCESS. Pour chacun, il faut des bibliothèques spécialisées. Elles ne sont pas toutes ouvertes simultanément. Il FAUT aller dans la commande Outils, puis Références, et là cocher loption Microsoft ADO Ext 2. etc. Sinon, la compilation nest pas possible.

7 Déclaration dun recordset Syntaxe : Dim Vue as New ADODB. Recordset On voit que cest en fait un pointeur.

8 Connexion avec la base Le type de la variable, son utilisation dans un projet lié à une BD ACCESS, ne suffisent pas à établir un lien entre la variable et les données quelle doit recueillir.

9 Une connexion en deux temps Il faut dabord établir le lien avec la base de données globale. Le plus souvent cest celle qui contient le projet quon est entrain de décrire, mais ce nest pas obligatoire. Ensuite, il faut établir un lien avec un sous- ensemble des données de la base, cest-à-dire avec une vue.

10 Connexion avec la base de données Il est possible dutiliser des options par défaut… mais ce nest pas comme ça quon apprend. Déclarer une variable de type connexion. Cest un pointeur. Donc : Dim Ma_base as New ADODB.connection … Set Ma_base = CurrentProject.connection

11 Réalisation de la vue On exécute la méthode open de lobjet Recordset, en indiquant un certain nombre darguments. Lassistant propose la liste des arguments au fur et à mesure de la frappe de linstruction.

12 1er argument : la requête Vue.Open "Select [table étudiants].[Nom étudiant]," _ & "[table étudiants].[Prénom étudiant]" _ & "From [table étudiants];", Attention à la syntaxe : l'instruction SQL est une constante de chaîne de caractères de VBA (encadrée par des guillemets. Si elle ne tient pas sur une ligne, il faut la décomposer en sous chaînes concaténées. Possibilité aussi d'affecter la constante à une variable, et d'utiliser l'identificateur de ladite variable.

13 2eme argument : la connexion Vue.Open "Select [table étudiants].[Nom étudiant]," _ & "[table étudiants].[Prénom étudiant]" _ & "From [table étudiants];", Ma_base, _

14 3eme argument : curseur Le type du curseur, c'est-à-dire le mode d'ouverture de la vue. Utilisez des constantes : adOpenForwardOnly ( lecture séquentielle et on ne peut revenir en arrière : lecture du début à la fin) adOpenKeyset (simulation dun fichier à organisation aléatoire; permet dêtre tenu au courant des modifications apportées par dautres utilisateurs. Si rajout dun enregistrement ce nest pas accessible) adOpenDynamic (si un autre utilisateur ou une autre procédure du même projet ajoute une donnée, il permet de consulter ces nouveaux ajouts qui ont été faits depuis= rafraîchissement permanent de la vue) adOpenStatic (on a une vue qui est statique : on recopie complètement la base de donnée, on continue à travailler sur les valeurs initiales, on est pas au courant de modifications effectuées).

15 Vue.Open "Select [table étudiants]![Nom étudiant]," _ & "[table étudiants]![Prénom étudiant]" _ & "From [table étudiants];", Ma_base, _ adOpenKeyset,

16 4eme argument : verrou Le verrouillage des enregistrements assure leur protection (impossible de modifier dans certains cas). Défini par des constantes. AdLockOPtimistic ( pas en réseau, un seul utilisateur) AdLockPessimistic ( dans le cas de plusieurs utilisations simultanés d'une donnée ) AdLockReadOnly ( on peut lire seulement ) AdLockBatchOptmistic ( mise a jour par lot: enregistré a la fin avec les autres registres )

17 Vue.Open "Select [table étudiants].[Nom étudiant]," _ & "[table étudiants].[Prénom étudiant]" _ & "From [table étudiants];", Ma_base, _ adOpenKeyset, adLockOPtimistic

18 La méthode open constitue la vue Après son exécution, l'ensemble des données décrit par la requête SQL est disponible. Reste à l'exploiter.

19 Méthodes de changements d'enregistrement Il y en a toute une famille. Leur point commun : Move Nous utiliserons.MoveFirst (ouvre et déjà qchose dans tes cases).MoveLast( positionne sur le dernier).MoveNext.MovePrevious Ex. : Vue.MoveFirst Bien noter la syntaxe.

20 2 propriétés bien utiles.EOF et.BOF Leur type : booléen. Attention prennent la valeur Vrai si le pointeur denregistrement est positionné après le dernier enregistrement, ou avant le premier enregistrement, et non pas sur le premier ou le dernier.

21 Accès aux champs Deux syntaxes possibles : 1.Mettre le nom du champ entre parenthèses : Vue ([Nom étudiant]) 2.Faire précéder le nom du champ d'un point d'exclamation : Vue![Nom étudiant]

22 Mise à jour de la base On utilise la méthode.Update Ce n'est qu'après son exécution que la mise à jour est reportée (qu'il s'agisse d'une modification de valeurs de champs, d'ajout ou de suppression d'enregistrements) Pour ces deux derniers cas, utiliser (avant…) les méthodes.AddNew et.Delete

23 Remarque : AddNew crée un nouvel enregistrement qui devient l'enregistrement courant. Si on avait commencé une modification, ADO lance Update avant l'ajout. Delete et Update ne modifient pas l'enregistrement en cours.

24 Déconnexion On utilise la méthode.Close Après… le contenu du Recordset n'est plus disponible. Attention : on ne peut pas rouvrir la requête avant de l'avoir fermée. Pour savoir si le Recordset est ouvert, utiliser la propriété.State, et la comparer à l'une des deux constantes adStateOpen ou adStateClose.

25 Et maintenant… à vous de jouer !


Télécharger ppt "VBA et les actions sur les tables Cours de Bernard COFFIN Université Paris 10 – Nanterre / IUP MIAGE 1ère année Reproduction interdite sans laccord de."

Présentations similaires


Annonces Google