La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La gonarthrose vue par le chirurgien D. Saragaglia Clinique de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport. CHU de Grenoble, Hôpital Sud.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La gonarthrose vue par le chirurgien D. Saragaglia Clinique de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport. CHU de Grenoble, Hôpital Sud."— Transcription de la présentation:

1 La gonarthrose vue par le chirurgien D. Saragaglia Clinique de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport. CHU de Grenoble, Hôpital Sud.

2 Le genou « chirurgical » => 3 compartiments –Fémoro-tibial médial (interne) –Fémoro-tibial latéral (externe) –Fémoro-patellaire

3 Arthrose = lésion du cartilage conduisant à –Pincement de linterligne +++ –Ostéophytose –Sclérose sous chondrale

4 Le morphotype clinique et radiologique (+++) Normo-axéGenu varumGenu valgum

5 PAS de raisonnement thérapeutique sans radio –Face + profil debout –Face schuss –Défilés entre 30 et 45° (90° inutile+++)

6 Toute arthrose latéralisée ou médialisée doit conduire à une pangonométrie pour mesurer –laxe globale (angle HKA) –Langle Mécanique Fémoral –Langle Mécanique Tibial 93° 87°

7 Il faut ensuite classer larthrose selon les critères dAhlbäck modifiés –Stade I => Pincement inférieur à 50% –Stade II => Pincement compris entre 50 et 100% –Stade III => Pincement de 100%

8 –Stade IV => Usure du plateau tibial sans décoaptation latérale –Stade V => Usure osseuse avec décoaptation latérale

9 Sans oublier la fémoro-patellaire –Pincement global –Pincement latéralisé –Subluxation –Luxation

10 Cas particuliers –Genu varum ou valgum douloureux sans pincement articulaire (ou pincement modéré) Compléter limagerie PAS dIRM (conduit à lerrance diagnostique et thérapeutique) Arthro-scanner (ou arthro-IRM?) pour Bilan méniscal et cartilagineux +++ –Constatation fortuite de lésions cartilagineuses fémoro-tibiales au cours dune arthroscopie => Gonométrie pour vérifier les axes

11 Attitude thérapeutique Genou normo-axé –Chondropathie diffuse constatée à larthroscopie ou à larthro-scanner => Rhumatologue pour traitement médical –Arthrose modérée (stade I ou II) => Rhumatologue pour traitement médical –Arthrose évoluée (stades III, IV, V) Rare en dessous de 60 ans (sauf post-traumatique) Au dessus de 60 ans => PTG

12 Arthrose sur genu varum ou genu valgum => Chirurgie quel que soit lâge –Au dessous de 65 ans => chirurgie conservatrice chaque fois que possible –Au dessus de 65 ans => Prothèse Uni ou PTG

13 Arthrose fémoro-patellaire isolée –En dessous de 65 ans Chirurgie conservatrice Traitement médical –Au dessus de 65 ans => PTG ou prothèse de rotule

14 Arthrose fémoro- patellaire + fémoro-tibiale médiale ou latérale –En dessous de 55 ans => Chirurgie conservatrice possible –Au dessus de 55 ans => Prothèse totale du genou

15 Au total Chirurgien => vision très mécanique de la gonarthrose En cas de défaut daxe –Genu varum –Genu valgum –Subluxation de la rotule => Solutions chirurgicales certainement supérieures aux attitudes attentistes (viscosupplémentation…)

16 En labsence de défaut daxe => Seule la prothèse totale peut apporter le soulagement –Le traitement médical est justifié Chez le sujet jeune Avec une arthrose modérée –Absolument injustifié chez le sujet âgé Avec une arthrose sévère Et sans contre indication chirurgicale –Entre ces 2 extrêmes…Tout est possible

17 Dossier caricatural

18 Merci


Télécharger ppt "La gonarthrose vue par le chirurgien D. Saragaglia Clinique de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport. CHU de Grenoble, Hôpital Sud."

Présentations similaires


Annonces Google