La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les enjeux de linteropérabilité Benoît Girard, conseiller stratégique – réseau des webmestres gouvernementaux, Direction des affaires publiques et des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les enjeux de linteropérabilité Benoît Girard, conseiller stratégique – réseau des webmestres gouvernementaux, Direction des affaires publiques et des."— Transcription de la présentation:

1 Les enjeux de linteropérabilité Benoît Girard, conseiller stratégique – réseau des webmestres gouvernementaux, Direction des affaires publiques et des communications, Ministère des Services gouvernementaux WebÉducation – 24 janvier 2008

2 Définition L'interopérabilité est la propriété, pour un nombre quelconque de systèmes de traitement d'information, de pouvoir entrer en contact et d'échanger des informations entre eux. L'interopérabilité est la propriété, pour un nombre quelconque de systèmes de traitement d'information, de pouvoir entrer en contact et d'échanger des informations entre eux.

3 Schéma de base de la communication Hello! Bonjour. AlfredHector

4 Schéma de base de la communication Hello! ?? AlfredEsteban

5 Schéma de base de la communication Hello! ?? AlfredEsteban Agents indépendants souhaitant entrer en communication

6 Schéma de base de la communication Hello! ?? AlfredEsteban Protocole permettant la communication

7 Schéma de base de la communication Hello! Bonjour. AlfredHector Protocole permettant la communication

8 Intermédiaire informatique

9 SMTP TCP/IP POP3 IMAP

10 Un amas ordonné de protocoles à respecter Pensée Paroles Texte Encodage des caractères Formats de fichiers Pop3/IMAP/SMTP TCP/IP

11 Une dispersion planétaire des agents à réunir

12 Les frontières du réseau = le respect du protocole

13 La liberté par la contrainte Le code de la route; Le code de la route; La grammaire et la syntaxe du français; La grammaire et la syntaxe du français; Le TCP/IP. Le TCP/IP. Se plier aux règles est le prix à payer pour pouvoir entrer en communication avec tous les autres membres du réseau. Se plier aux règles est le prix à payer pour pouvoir entrer en communication avec tous les autres membres du réseau.

14 Les protocoles tendent à se perpétuer Une fois en place, un protocole est tellement utile quil ne cesse de se gagner des adhérents qui sen servent constamment. Une fois en place, un protocole est tellement utile quil ne cesse de se gagner des adhérents qui sen servent constamment. Il est donc extrêmement difficile dy mettre fin. Il est donc extrêmement difficile dy mettre fin.

15 Question fondamentale Ces règles dinteropérabilité, qui nous contraignent tous, doù viennent-elles? Comment les établissons-nous? Ces règles dinteropérabilité, qui nous contraignent tous, doù viennent-elles? Comment les établissons-nous?

16 Question fondamentale Ces règles dinteropérabilité, qui nous contraignent tous, doù viennent-elles? Comment les établissons-nous? Ces règles dinteropérabilité, qui nous contraignent tous, doù viennent-elles? Comment les établissons-nous? Réponse: nous les créons avec beaucoup de difficulté Réponse: nous les créons avec beaucoup de difficulté Par sa nature même, linnovation est un processus anarchique. Par sa nature même, linnovation est un processus anarchique.

17 Des intérêts divergents Les agents ont des intérêts différents Les agents ont des intérêts différents Les participants individuels; Les participants individuels; Les entreprises privées; Les entreprises privées; Les gouvernements; Les gouvernements; Les groupes dintérêts spéciaux; Les groupes dintérêts spéciaux; Etc. Etc. …qui les poussent à souhaiter des protocoles aux caractéristiques différentes …qui les poussent à souhaiter des protocoles aux caractéristiques différentes

18 De quels intérêts parlons-nous? Les affrontements sorganisent en deux pôles aux valeurs radicalement opposées; Les affrontements sorganisent en deux pôles aux valeurs radicalement opposées;

19 De quels intérêts parlons-nous? Les affrontements sorganisent en deux pôles aux valeurs radicalement opposées; Les affrontements sorganisent en deux pôles aux valeurs radicalement opposées; Pour les uns, les contraintes de linteropérabilité sont une occasion en or de créer des monopoles lucratifs; Pour les uns, les contraintes de linteropérabilité sont une occasion en or de créer des monopoles lucratifs;

20 De quels intérêts parlons-nous? Les affrontements sorganisent en deux pôles aux valeurs radicalement opposées; Les affrontements sorganisent en deux pôles aux valeurs radicalement opposées; Pour les uns, les contraintes de linteropérabilité sont une occasion en or de créer des monopoles lucratifs; Pour les uns, les contraintes de linteropérabilité sont une occasion en or de créer des monopoles lucratifs; Pour les autres, les standards dinteropérabilité sont des infrastructures comme les routes ou les aqueducs et leurs caractéristiques devraient être décidées dans lintérêt général. Pour les autres, les standards dinteropérabilité sont des infrastructures comme les routes ou les aqueducs et leurs caractéristiques devraient être décidées dans lintérêt général.

21 Protocoles, règles et droit Les exigences de protocoles communs sexpriment par lénoncé de règles contraignantes; Les exigences de protocoles communs sexpriment par lénoncé de règles contraignantes; Les affrontements vont donc se dérouler largement sur le terrain de létablissement des règlements et des lois. Les affrontements vont donc se dérouler largement sur le terrain de létablissement des règlements et des lois.

22 Protocoles, règles et droit Le code de linforoute fonctionne de la même manière que le code de la route; Le code de linforoute fonctionne de la même manière que le code de la route; Les principaux domaines du droit qui sont concernés sont: Les principaux domaines du droit qui sont concernés sont: Le droit commercial; Le droit commercial; La loi du copyright; La loi du copyright; La loi des brevets dinvention; La loi des brevets dinvention; La loi des marques de commerce; La loi des marques de commerce;

23 Exemple en droit commercial Béta vs VHS? Béta vs VHS? Supériorité technologique vs prix Supériorité technologique vs prix Les agents à mettre en réseau: Les agents à mettre en réseau: Les détenteurs de protocoles (Sony vs ??) Les détenteurs de protocoles (Sony vs ??) Les consommateurs Les consommateurs Les producteurs de magnétoscopes Les producteurs de magnétoscopes Les producteurs de films Les producteurs de films Les propriétaires de club vidéo Les propriétaires de club vidéo Les gouvernements Les gouvernements

24 Exemple en droit commercial Béta vs VHS? Béta vs VHS?

25 Un conflit dintérêts privés Béta vs VHS? Béta vs VHS? DVD-R vs DVD+R? DVD-R vs DVD+R?

26 Un exemple familier Béta vs VHS? Béta vs VHS? DVD-R vs DVD+R? DVD-R vs DVD+R? HD-DVD vs Blue Ray? HD-DVD vs Blue Ray?

27 New York Times, 31 décembre 2007

28 4 janvier 2008

29 14 janvier 2008

30 Les réseaux informatiques AOL vs Compuserve vs Delphi vs Etc. AOL vs Compuserve vs Delphi vs Etc.

31 Même dilemme avec PC vs Mac vs Linux

32 Windows vs MAC OS vs Linux Windows est devenu linterface standard pour se servir dun ordinateur. Windows est devenu linterface standard pour se servir dun ordinateur. Comment en sommes-nous arrivé là? Comment en sommes-nous arrivé là?

33 Lorigine de la puissance de Microsoft Vers 1984, il y avait IBM PC, le MAC, mais aussi une foule de PC incompatibles avec celui dIBM. Vers 1984, il y avait IBM PC, le MAC, mais aussi une foule de PC incompatibles avec celui dIBM.

34 Lorigine de la puissance de Microsoft Une foule déditeurs de logiciels, dont Microsoft, fournisseur du DOS Une foule de fournisseurs de composantes matérielles Un seul BIOS Copyright de IBM

35 Lorigine de la puissance de Microsoft

36

37 Boîte noire BIOS dIBM System Calls Résultats attendus

38 Lorigine de la puissance de Microsoft

39 Une foule de créateurs de logiciels Une foule de fournisseurs de matériel Microsoft, fournisseur unique du système dexploitation

40 Lorigine de la puissance de Microsoft Avec Windows 95, Microsoft devient la plaque tournante de linstallation des drivers. Avec Windows 95, Microsoft devient la plaque tournante de linstallation des drivers.

41 Lorigine de la puissance de Microsoft

42 15 janvier 2008

43 14 janvier 2008

44 Insuffisances du copyright Le copyright ne protège pas suffisamment les monopoles en matière de protocoles innovants; Le copyright ne protège pas suffisamment les monopoles en matière de protocoles innovants;

45 Insuffisances du copyright Le copyright ne protège pas suffisamment les monopoles en matière de protocoles innovants; Le copyright ne protège pas suffisamment les monopoles en matière de protocoles innovants; Les brevets dinvention peuvent-ils faire davantage? Les brevets dinvention peuvent-ils faire davantage?

46 Quest-ce quun brevet dinvention? Un droit exclusif temporaire dexploitation dune nouvelle technologie accordé à son inventeur. Un droit exclusif temporaire dexploitation dune nouvelle technologie accordé à son inventeur.

47 Quest-ce quun brevet dinvention? Un droit exclusif temporaire dexploitation dune nouvelle technologie accordé à son inventeur. Un droit exclusif temporaire dexploitation dune nouvelle technologie accordé à son inventeur. Afin de stimuler le partage des innovations technologiques et daccélérer le progrès. Afin de stimuler le partage des innovations technologiques et daccélérer le progrès.

48 Sauf que… …les innovations logicielles étaient exclues des inventions brevetables. …les innovations logicielles étaient exclues des inventions brevetables.

49 Pourquoi cette exclusion? Parce que la création dun nouveau logiciel ne constitue pas une innovation du même type quune invention. Parce que la création dun nouveau logiciel ne constitue pas une innovation du même type quune invention.

50 Pourquoi cette exclusion? Parce que la création dun nouveau logiciel ne constitue pas une innovation du même type quune invention. Parce que la création dun nouveau logiciel ne constitue pas une innovation du même type quune invention. Dans le logiciel, une fois quon a eu lidée de base, le reste est relativement trivial. Dans le logiciel, une fois quon a eu lidée de base, le reste est relativement trivial.

51 Pourquoi cette exclusion? Parce que la création dun nouveau logiciel ne constitue pas une innovation du même type quune invention. Parce que la création dun nouveau logiciel ne constitue pas une innovation du même type quune invention. Dans le logiciel, une fois quon a eu lidée de base, le reste est relativement trivial. Dans le logiciel, une fois quon a eu lidée de base, le reste est relativement trivial. Dans linvention visée par les brevets, lidée nest que le point de départ. La difficulté consiste à trouver comment lui donner vie. Dans linvention visée par les brevets, lidée nest que le point de départ. La difficulté consiste à trouver comment lui donner vie.

52 Linnovation logicielle devient brevetable Comme il fallait sy attendre, lindustrie logicielle a finie par avoir gain de cause et linnovation logicielle a fini par devenir brevetable. Comme il fallait sy attendre, lindustrie logicielle a finie par avoir gain de cause et linnovation logicielle a fini par devenir brevetable.

53 Linnovation logicielle devient brevetable Comme il fallait sy attendre, lindustrie logicielle a finie par avoir gain de cause et linnovation logicielle a fini par devenir brevetable. Comme il fallait sy attendre, lindustrie logicielle a finie par avoir gain de cause et linnovation logicielle a fini par devenir brevetable. On sest donc mis à breveter la moindre idée. On sest donc mis à breveter la moindre idée.

54 Brevet sur lécoute différée dune émission de télévision

55 Pourquoi enregistrer des brevets aussi ridicules? Pour se prémunir des prétentions ridicules des autres; Pour se prémunir des prétentions ridicules des autres;

56 Pourquoi enregistrer des brevets aussi ridicules? Pour se prémunir des prétentions ridicules des autres; Pour se prémunir des prétentions ridicules des autres; Pour pouvoir faire chanter les grosses compagnies; Pour pouvoir faire chanter les grosses compagnies;

57 Pourquoi enregistrer des brevets aussi ridicules? Pour se prémunir des prétentions ridicules des autres; Pour se prémunir des prétentions ridicules des autres; Pour pouvoir faire chanter les grosses compagnies; Pour pouvoir faire chanter les grosses compagnies; Pour constituer un arsenal défensif; Pour constituer un arsenal défensif;

58 Le danger des brevets logiciels Le logiciel libre est particulièrement vulnérable à cet égard. Le logiciel libre est particulièrement vulnérable à cet égard.

59 Le danger des brevets logiciels Le logiciel libre est particulièrement vulnérable à cet égard. Le logiciel libre est particulièrement vulnérable à cet égard. Pour cette raison, un consortium de supporters du logiciel libre ont récemment mis au point un réservoir de brevets destiné à servir darsenal défensif pour dissuader quiconque dintenter des procès de cette nature contre le logiciel libre. Pour cette raison, un consortium de supporters du logiciel libre ont récemment mis au point un réservoir de brevets destiné à servir darsenal défensif pour dissuader quiconque dintenter des procès de cette nature contre le logiciel libre.

60 Protestations actuelles

61

62 Lappropriation des idées Pas seulement dans les brevets; Pas seulement dans les brevets;

63 Lappropriation des idées Pas seulement dans les brevets; Pas seulement dans les brevets; La production culturelle aussi La production culturelle aussi

64 Lappropriation des idées Pas seulement dans les brevets; Pas seulement dans les brevets; La production culturelle aussi; La production culturelle aussi; Copyright Copyright Marque de commerce Marque de commerce

65 Extension de la protection offerte par le copyright La production culturelle dont il est ici question concerne des choses comme la création musicale, la production des livres et des films, et autres créations culturelles de ce type. La production culturelle dont il est ici question concerne des choses comme la création musicale, la production des livres et des films, et autres créations culturelles de ce type. Pour comprendre ce qui se passe, il faut retourner un peu en arrière. Pour comprendre ce qui se passe, il faut retourner un peu en arrière.

66 La séparation du contenant et du contenu Avant lordinateur et Internet, le contenu (par exemple, une pièce musicale) était inséparable du contenant (le disque sur lequel elle était enregistrée); Avant lordinateur et Internet, le contenu (par exemple, une pièce musicale) était inséparable du contenant (le disque sur lequel elle était enregistrée);

67 La séparation du contenant et du contenu Avant lordinateur et Internet, le contenu (par exemple, une pièce musicale) était inséparable du contenant (le disque sur lequel elle était enregistrée); Avant lordinateur et Internet, le contenu (par exemple, une pièce musicale) était inséparable du contenant (le disque sur lequel elle était enregistrée); Avec larrivée de lordinateur, chacun peut « ripper » sa musique et lécouter sur son PC. (Le contenu devient séparable et indépendant du contenant traditionnel) Avec larrivée de lordinateur, chacun peut « ripper » sa musique et lécouter sur son PC. (Le contenu devient séparable et indépendant du contenant traditionnel)

68 Une ambiguïté fondamentale disparaît alors Seul le support peut être vendu avec profit; Seul le support peut être vendu avec profit; Le contenu pur, lui, est libre comme lair. Le contenu pur, lui, est libre comme lair. Sil peut être reproduit sans frais à linfini, il échappe au contrôle des commerçants. Sil peut être reproduit sans frais à linfini, il échappe au contrôle des commerçants.

69 Internet a fait exploser la capacité de partager Internet multiplie des millions de fois le nombre de contacts entre les consommateurs. Internet multiplie des millions de fois le nombre de contacts entre les consommateurs. Comment lindustrie du disque va-t-elle réagir? Comment lindustrie du disque va-t-elle réagir?

70 Réaction de lindustrie Introduction de contrôles techniques; Introduction de contrôles techniques; Le Digital Rights Management (DRM); Le Digital Rights Management (DRM); Les Root Kits à la Sony; Les Root Kits à la Sony; Le bookmarking; Le bookmarking; Etc. Etc.

71 Réaction de lindustrie Pressions législatives Pressions législatives Pour étendre la protection du copyright Pour étendre la protection du copyright En étendant la durée du copyright; En étendant la durée du copyright;

72 Réaction de lindustrie Pressions législatives Pressions législatives Pour étendre la protection du copyright Pour étendre la protection du copyright En étendant la durée du copyright; En étendant la durée du copyright; En étendant la couverture du copyright; En étendant la couverture du copyright;

73 Réaction de lindustrie Pressions législatives Pressions législatives Pour étendre la protection du copyright Pour étendre la protection du copyright En étendant la durée du copyright; En étendant la durée du copyright; En étendant la couverture du copyright; En étendant la couverture du copyright; Pour étendre la protection des marques de commerce. Pour étendre la protection des marques de commerce.

74 Exemple de marque de commerce ridicule

75 La réaction: le projet Creative Commons

76 Le danger Extension du copyright; Extension du copyright; Extension des brevets; Extension des brevets; Extension des marques de commerce; Extension des marques de commerce;

77 Le danger Extension du copyright; Extension du copyright; Extension des brevets; Extension des brevets; Extension des marques de commerce; Extension des marques de commerce; Surveillance des échanges dinformation = Big Brother Surveillance des échanges dinformation = Big Brother

78 Le danger La vie privée est menacée; La vie privée est menacée; Le droit de parler est menacé; Le droit de parler est menacé; Les droits dassociation et de réunion aussi; Les droits dassociation et de réunion aussi; Bref, le droit pour le public de surveiller son gouvernement est inversé Bref, le droit pour le public de surveiller son gouvernement est inversé

79 Le danger

80 Le pouvoir transformateur dInternet Internet joue le même rôle perturbateur aujourdhui que lintroduction de la presse à imprimer à joué au XIVe siècle. Internet joue le même rôle perturbateur aujourdhui que lintroduction de la presse à imprimer à joué au XIVe siècle. On lui a imputé une libération des esprits qui nous a fait sortir du Moyen Âge et entraîné les Réformes protestantes et laffranchissement intellectuel à lorigine de la pensée scientifique. On lui a imputé une libération des esprits qui nous a fait sortir du Moyen Âge et entraîné les Réformes protestantes et laffranchissement intellectuel à lorigine de la pensée scientifique.

81 Conclusion Je laisse à mes collègues le soin de vous parler des affrontements qui se déroulent dans leurs domaines respectifs, notamment ceux opposant le logiciel libre au logiciel commercial. Je laisse à mes collègues le soin de vous parler des affrontements qui se déroulent dans leurs domaines respectifs, notamment ceux opposant le logiciel libre au logiciel commercial.


Télécharger ppt "Les enjeux de linteropérabilité Benoît Girard, conseiller stratégique – réseau des webmestres gouvernementaux, Direction des affaires publiques et des."

Présentations similaires


Annonces Google