La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etat des lieux 2007 des laboratoires hospitaliers publics de la Région Nord-Pas de Calais.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etat des lieux 2007 des laboratoires hospitaliers publics de la Région Nord-Pas de Calais."— Transcription de la présentation:

1 Etat des lieux 2007 des laboratoires hospitaliers publics de la Région Nord-Pas de Calais

2 Boulogne Saint Omer Montreuil Dunkerque Armentières Béthune Tourcoing Roubaix Lille (CHU, COL, GHICL) Seclin Lens Arras Douai Valenciennes Maubeuge Cambrai Fourmies Configuration du groupe de travail : Littoral Artois Lille Métropole Hainaut Calais

3 Boulogne Dunkerque Armentières Béthune Tourcoing Roubaix Lille (CHU) Seclin Lens Arras Douai Valenciennes Les réponses au questionnaire : Réponses obtenues Montreuil Saint Omer Maubeuge Fourmies Cambrai Autres CH: données réunion FHF Calais

4 Une activité globale élevée Des « gros » laboratoires Laboratoires Publics (2007) Laboratoires Privés (2005) n= 18n= millions de B1000 millions de B 94% (17/18) > 10 millions B 10% > 10 millions B

5 Lille Métropole 340 MB CHU:230 hors CHU: 110 Littoral 105 MB Artois 152 MB Hainaut 115 MB Boulogne 29 MB Montreuil 15 MB Dunkerque 24 MB Calais 18 MB Saint Omer 19 MB Roubaix 48 MB Armentières 19 MB Tourcoing 29 MB Seclin 13 MB Lens 48 MB Arras 36 MB Béthune 34 MB Douai 34MB Valenciennes 77MB Cambrai 16 MB Maubeuge 19 MB Fourmies 3 MB

6 Répartition de lactivité réalisée par les laboratoires dont 30,7% pour les urgences, Réa, SI Hospitalisation Consultation Autres Structures 0-25% (Armentières) 2-22% (Cambrai) Dans la majorité des laboratoires, 1/3 de lactivité est réalisée pour des secteurs hospitaliers qui nécessitent une réponse très rapide: urgences, réanimations, soins intensifs Lactivité de biologie réalisée pour des patients venant en consultation est très variable Lactivité réalisée pour dautres structures peut atteindre le quart de lactivité

7 Lactivité adressée à dautres structures Lactivité que le laboratoire doit sous-traiter à dautres laboratoires est faible: 3,5%, inférieure à la moyenne nationale (5%), très inférieure à celle des laboratoires privés du Nord (20%) et du Pas de Calais (10%) = témoin de la qualité des laboratoires Mais des disparités:CHU:2%Tourcoing:10%

8 Répartition de lactivité adressée à dautres structures La majorité des analyses (70%) est traitée par des laboratoires en région: publics: CHU, EFS, ou privé: IPL Mais 21% de lactivité qui pourrait être adressée au CHU est prise en charge par des laboratoires privés hors région (Pasteur-Cerba, Biomnis)

9 La productivité des laboratoires Une productivité bonne, voire excellente Un coût du B moyen de 0, 156 euros n de B produits par ETP technicien

10 Les atouts des laboratoires hospitaliers Des gros laboratoires fonctionnant 24h/24 sur un seul site avec une activité à traiter en urgence importante Une bonne optimisation avec un potentiel de développement dactivités: soins externes, sous-traitance Une très bonne qualité de prise en charge: peu dexternalisation des activités, des démarches dévaluation des pratiques professionnelles, de contrôle de la biologie délocalisée Une prise en charge dactivités annexes utiles à lHôpital et non productrice de B: dépôt de sang, hygiène hospitalière Une activité de formation importante Un laboratoire du CHU dune très haute expertise Et...une volonté de travailler ensemble

11 Les faiblesses Une informatisation hétérogène et peu de liaisons informatiques entre les laboratoires Une logistique interne insuffisamment automatisée Pas de vraie réflexion sur la logistique inter-établissements et une dépendance à légard de laboratoires privés Un adressage insuffisant des activités recours au CHU (en lien avec la prestation du CHU) Des démarches de coopérations limitées Des locaux parfois vétustes

12 Les menaces La concurrence des structures privées et leur pouvoir attractif pour les jeunes biologistes Lobligation de laccréditation dans les 6 ans (fin 2015) Le renouvellement de lencadrement biologiste

13 Les pistes daction Un développement de la biologie de soins externes et de la biologie de sous-traitance Une amélioration de la logistique et de linformatique interne: automatisation du transport, prescription informatisée inter-établissements Une amélioration de la prestation du CHU: liaisons informatiques, catalogue des analyses, facturation Un développement de démarches de coopération au sein des CHT Une démarche commune pour laccréditation: mise en place dun DU qualité à Lille


Télécharger ppt "Etat des lieux 2007 des laboratoires hospitaliers publics de la Région Nord-Pas de Calais."

Présentations similaires


Annonces Google