La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LES TRANSPORTS LES TCSP, TRANSPORTS COLLECTIFS EN SITE PROPRE DIFFFÉRENTS SYSTÈMES, LES DISPOSTIFS POUR LACCESSSIBILITÉ

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LES TRANSPORTS LES TCSP, TRANSPORTS COLLECTIFS EN SITE PROPRE DIFFFÉRENTS SYSTÈMES, LES DISPOSTIFS POUR LACCESSSIBILITÉ"— Transcription de la présentation:

1 INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LES TRANSPORTS LES TCSP, TRANSPORTS COLLECTIFS EN SITE PROPRE DIFFFÉRENTS SYSTÈMES, LES DISPOSTIFS POUR LACCESSSIBILITÉ INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LES TRANSPORTS LES TCSP, TRANSPORTS COLLECTIFS EN SITE PROPRE DIFFFÉRENTS SYSTÈMES, LES DISPOSTIFS POUR LACCESSSIBILITÉ TRANSPORTS AUTOMATIQUES GUIDÉS URBAINS : VAL et AUTRES ÉVOLUTION DU TRAMWAY MODERNE TRAM-TRAINS ET TRAINS-TRAMS NOUVEAUX SYSTÈMES GUIDÉS SUR PNEUS BHNS «Bus à Haut Niveau de Service » ET AUTRES BUS OU TROLLEYBUS EN SITE PROPRE ASPECTS PARTICULIERS DE LACCESSIBILITÉ PMR C. SOULAS

2 DÉVELOPPEMENT DE NOUVELLES IDÉES : CHRONOLOGIE APPROXIMATIVE. COMPLEXITÉ DÉCROISSANTE AU NIVEAU DES SYSTÈMES MAIS INNOVATIONS COMPOSANTS DÉVELOPPEMENT DE NOUVELLES IDÉES : CHRONOLOGIE APPROXIMATIVE. COMPLEXITÉ DÉCROISSANTE AU NIVEAU DES SYSTÈMES MAIS INNOVATIONS COMPOSANTS : invention de « modes nouveaux » automatiques de complexité décroissante : PRT, puis ARAMIS, puis VAL adapté : début de réintroduction du tramway dans certaines villes : mise en avant du concept de «système intermédiaire», en fait trois types différents de nouveaux systèmes guidés sur pneus (de surface) (en particulier 2005) : définition du concept BHNS «Bus à Haut Niveau de Service » BESOIN DE PRENDRE EN COMPTE TOUS LES MODES, ET SUR UNE PÈRIODE SUFISAMMENT LONGUE DÉPLACEMENT DE COMPLEXITÉ : INTRINSÈQUE AU SYSTÈME, PUIS DANS LES INTERFACES

3 TRANSPORTS GUIDÉS et TRANSPORTS ROUTIERS TRANSPORTS GUIDÉS et TRANSPORTS ROUTIERS LE CONCEPT DE TRANSPORT GUIDÉ ENGLOBE LES TRANSPORTS FERROVIAIRES MAIS EST PLUS LARGE ET INCLUT AUSSI : SUSTENTATION MAGNÉTIQUE (pour mémoire : à lorigine de DEUFAKO / projet STARLIM étudié sur Aix / MARSEILLE en 1989) SYSTÈMES GUIDÉS SUR PNEUS AUTOMATIQUES (VAL,…) SYSTÈMES GUIDÉS SUR PNEUS DE SURFACE, A GUIDAGE MÉCANIQUE OU IMMATÉRIEL (Translohr, TVR, CIVIS,…TEOR) TRANSPORTS ROUTIERS : AUTOBUS ET AUTOCARS, TROLLEYBUS SYSTÈMES «BIMODES » A LA FOIS ROUTIERS ET GUIDÉS : DÉVELOPPEMENT DIFFICILE, problèmes de capacité, de technologie, daccessibilité, …

4 QUELQUES TENDANCES GÉNÉRALES POUR LES COMPOSANTS ET LES SYSTÈMES UN GRAND FOISONNEMENT DE RECHERCHES ET DÉVELOPPEMENTS. DIVERSIFICATION DES SOLUTIONS D UN CÔTÉ DES DÉVELOPPEMENTS « QUANTITATIFS » : DES DISPOSITIFS OU SYSTÈMES QUI SE DIFFUSENT EN GRAND NOMBRE (PARFOIS PLUS A L ETRANGER) DE L AUTRE DES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ORIGINALES OU INTÉRESSANTES A EXAMINER, MÊME SI LA DIFFUSION EST FAIBLE OU L AVENIR INCERTAIN SUPPRESSION DE CERTAINES «FRONTIÈRES » TRADITIONNELLES ENTRE URBAIN ET RÉGIONAL, ENTRE ÉLECTRIQUE ET THERMIQUE, ENTRE ROUTIER ET GUIDÉ, … PARFOIS SOURCE DE DIFFICULTÉS DIFFICULTÉ DE LINNOVATION : PLUS UN CONCEPT EST AMBITIEUX PLUS LE RISQUE DE PROBLÈMES VOIRE DECHEC EST IMPORTANT, MAIS SYSTÈMES PLUS CLASSIQUES PAS TOTALEMENT EXEMPTS DE DIFFICULTÉS LORS DES MISES EN SERVICE

5 UN CAS PARTICULIER : LE TRANSRAPID À SUSTENTATION MAGNÉTIQUE DEVENU SYSTÈME RÉGIONAL. EN SERVICE A SHANGAI

6 UN AUTRE CAS PARTICULIER « DIAMÉTRALEMENT OPPOSÉ » (faibles vitesses) : LE SK EN SERVICE A SHANGAI

7 TRAINS RÉGIONAUX / MATÉRIELS TRÈS DIVERSIFIÉS RER / S-BAHN, environ 12 AGGLOS MÉTRO / 4 AGGLOS MÉTRO LÉGER AUTOMATIQUE MÉTRO LÉGER / STADTBAHN, 15 AGGLOS TRAMWAY / STRASSENBAHN, environ 55 AGGLOS TRAMWAY SUR PNEUS BHNS, BUS/TROLLEY GUIDÉS ESSAIS DE BUS BI-ARTICULÉS BUS, TROLLEYBUS, CARS VÉHICULES SYSTÈMES À LA DEMANDE DOMAINE DE LA SOUPLESSE, PROGRAMME PNV « POLARITÉ » AVEC LES SYSTÈMES GUIDÉS POUR LESQUELS LA COORDINATION URBANISME / TRANSPORT EST ESSENTIELLE (ENTRE LES DEUX LE BHNS PEUT ETRE CONSIDÉRÉ COMME UN BUS QUI PERD EN SOUPLESSE POUR GAGNER EN EFFICACITÉ) COMPLÉMENTARITÉ ET ARTICULATION DE LENSEMBLE DES MODES / BRÈVE RÉFÉRENCE À LALLEMAGNE

8 PLUSIEURS MANIÈRES DE REGROUPER LES SYSTÈMES GUIDÉS URBAINS ET PÉRIURBAINS, EX. : TROIS FAMILLES DE NOUVEAUX SYSTÈMES SYSTÈMES AUTOMATIQUES : VAL, MAGGALY, METEOR, POMA-OTIS, SK, AXONIS, SYSTÈMES ÉTRANGERS / 35 ans dévolution SYSTÈMES GUIDÉS SUR PNEUS DE SURFACE (anciennement SYSTÈMES INTERMÉDIAIRES) en fait trois types de systèmes différents SYSTÈMES FERROVIAIRES LÉGERS : TRAMWAY DINTERCONNEXION (TRAM-TRAIN), TRAMWAY RÉGIONAL (TRAIN-TRAM) continuum vers matériels régionaux plus classiques (autorails légers, ex. « Regiosprinter », ou semi légers, nouveaux TER), cf sous-tâche 2.1 projet BAHN.VILLE I

9 ÉVOLUTION DU TRAMWAY MODERNE : TENDANCES CONCERNANT ACCESSIBLITÉ ET INSERTION URBAINE. LA QUESTION DU CAHIER DES CHARGES LE PLANCHER BAS : EST IL NÉCESSAIRE SUR 100% DE LA LONGUEUR (plancher bas intégral) ? 70% SUFFIT ? EST IL NÉCESSAIRE DE SUPPRIMER LA CATÉNAIRE SUR CERTAINS TRONCONS ? « APS » ALIMENTATION PAR LE SOL À BORDEAUX 3 DISPOSITIFS DAUTONOMIE EMBARQUÉE BATTERIES : BONNE SOLUTION SUR 1 KM SI LÉGÈRE RÉDUCTION DE LA VITESSE. A NICE EN 2007 (batteries NiMH) et TRANSLOHR Italie / Padoue 2007 VOLANT DINERTIE : TESTS À ROTTERDAM SUPERCONDENSATEURS À LÉTUDE UN MOYEN DE TRANSPORT TRÈS EFFICACE MAIS ATTENTION AU CAHIER DES CHARGES ET À LA SINUOSITÉ DES TRACÉS

10 UN ASPECT DU TRAMWAY MODERNE : MODULARITÉ et PERSONNALISATION

11 LES SYSTÈMES AUTOMATIQUES GUIDÉS URBAINS : PLUSIEURS CRÉNEAUX LES SYSTÈMES AUTOMATIQUES GUIDÉS URBAINS : PLUSIEURS CRÉNEAUX MÉTROS LÈGERS AUTOMATIQUES : VAL DE LILLE, TOULOUSE, RENNES, TURIN,… SYSTÈMES ÉTRANGERS : VANCOUVER, COPENHAGUE, JAPON, … MÉTROS « LOURDS » AUTOMATIQUES : VAL de TAIPEH, MAGGALY à Lyon, METEOR à Paris SYSTÈMES DE COURTE À MOYENNE DISTANCE : POMA-OTIS, SK (Shangai). DANS LE MONDE GRANDE VARIÉTÉ DE SYSTÈMES ET TRÈS GRAND NOMBRE DE PETITES LIGNES (aéroports, centres urbains, rabattements, …) SYSTÈMES HECTOMÉTRIQUES : TROTTOIR RAPIDE AUTOMATISATION DE SYSTÈMES EXISTANTS : MÉTRO DE NUREMBERG, PROJETS PARISIENS

12 FACTEURS INFLUENCANT LA CONCEPTION ET LE DÉVELOPPEMENT DES TRANSPORTS GUIDÉS (NON EXHAUSTIFS) INNOVATION TECHNOLOGIQUE / NOUVEAUX COMPOSANTS CONTRAINTES DE SÉCURITÉ À PLUSIEURS NIVEAUX, SÉCURITÉ ACTIVE, SÉCURITÉ PASSIVE ACCESSIBILITÉ PMR / CONFORT / ERGONOMIE INSERTION URBAINE / TERRITOIRES EN TOILE DE FOND : ENVIRONNEMENT et DÉVELOPPEMENT DURABLE, sur DEUX PLANS : AMÉLIORATION DES TRANSPORTS GUIDÉS, PLUS LARGE DIFFUSION COUTS : RÉSULTANTE DAUTRES ASPECTS FACTEURS « EXTERNES » : en particulier URBANISME / MODES DE RABATTEMENTS

13 LE VAL : DES SYSTÈMES DIFFÉRENTS EN GABARIT (206, 256, 208) ET CRÉNEAUX ICI MÉTRO à petit gabarit DE TOULOUSE

14 LE POMA 2000 de LAON : UN SYSTÈME UNIQUE, MAIS BASE DES DÉVELOPPEMENTS DE NOUVEAUX SYTÈMES POMA-OTIS

15 AXONIS : SYSTÈME AUTOMATIQUE FRANCAIS (à roues fer) POUR SINGAPOUR

16 PLUSIEURS TYPES DE GUIDAGE POUR LES SYSTÈMES SUR PNEUS (de surface) GUIDAGE MÉCANIQUE BORDURES LATÉRALES (AU DESSUS DU PLAN DE ROULEMENT) BUS GUIDÉS, O-BAHN RAIL CENTRAL, GUIDAGE VERTICAL GLT / TVR RAIL CENTRAL, GUIDAGE EN V TRANSLOHR GUIDAGE « IMMATÉRIEL » GUIDAGE OPTIQUE CIVIS, TEOR FILOGUIDAGE EXPÉRIMENTATIONS ANCIENNES GUIDAGE ÉLECTRONIQUE PAR TRANSPONDEURS ET MÉMORISATION DE LA TRAJECTOIRE PHILEAS, HOLLANDE

17 TVR de CAEN

18 LE TRANSLOHR : TRAMWAY SUR PNEUS À PETIT GABARIT Débouchés : Clermont, 3 sites Italie, Chine

19 CIVIS: COMBINAISON DUNE INNOVATION VÉHICULE ET INNOVATION GUIDAGE

20 LE SYSTÈME TEOR DE ROUEN : GUIDAGE OPTIQUE / VÉHICULE CLASSIQUE / ACCESSIBILITÉ EN STATION

21 LE PHILEAS HOLLANDAIS À GUIDAGE IMMATÉRIEL : ici version 24m mais version 18m à Utrecht et Douai

22 RATP : LIGNE 38 À PARIS CONCEPT MOBILIEN

23 U N SITE PROPRE ANCIEN POUR AUTOBUS : TVM, «Trans Val de Marne »

24 « BUSWAY » DE NANTES : LIGNE 4, VUE EN COUPE (LIGNES 1, 2, 3 = TRAMWAY) « BUSWAY » DE NANTES : LIGNE 4, VUE EN COUPE (LIGNES 1, 2, 3 = TRAMWAY)

25 LE VÉHICULE BI-ARTICULÉ EN DÉMONSTRATION À WUPPERTAL

26 C. SOULAS LE VÉHICULE BI-ARTICULÉ DANS LE RÉSEAU DUTRECHT

27 FACTEURS INLUENCANT LE COùT DES SYSTÈMES (COùTS COMPARATIFS PRÉCIS PARFOIS OBJET DE POLÉMIQUES) TYPE DINSERTION : AU SOL, EN VIADUC, EN TRANCHÉE, TRANCHÉE COUVERTE, TUNNEL PROFOND… DURÉE DE VIE RÉELLE CAPACITÉ ET PERSPECTVES DÉVOLUTION ÉNERGIE ÉLECTRIQUE OU THERMIQUE CAHIER DES CHARGES (performances, exigences) NIVEAU DACCESSIBILITÉ NIVEAU DE CONFORT (qualité de la voie, …) CONTRAINTES ESTHÉTIQUES POUR COMPARAISONS (VAL/ TRAMWAY, TRAMWAY/BHNS,...) tous ces facteurs sont à prendre en compte plus dautres : largeur demprise du site propre, etc.

28 ACCESSIBILITÉ DES TCU (TRANSPORTS COLLECTIFS URBAINS ET PÉRIURBAINS) ASPECTS MULTICRITÈRES : HAUTEURS DE PLANCHER (/ TYPE DE MOTORISATION), LACUNES DE QUAI, AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS, PORTES, CINÉMATIQUE, EXPLOITATION…, CHAINES MODALES, ALENTOURS DES STATIONS, … TROIS NIVEAUX DE QUALITÉ DES DISPOSITIFS DE GUIDAGE DES TCU DE SURFACE : -GUIDAGE MÉCANIQUE CLASSIQUE (TRAMWAY FER, … ), OU NOUVEAU (TRANSLOHR, TVR,…) -NOUVEAUX GUIDAGES « IMMATÉRIELS » EN EXPÉRIMENTATION (CIVIS, TEOR, PHILEAS) OU EN R et D - AIDES A LACCOSTAGE PAR BORDURES DU TYPE KASSEL, DRESDE, NANTES… PROBLÉMATIQUE PARTICULIÈRE DU TRAM-TRAIN

29 ACCESSIBILITÉ DES TRANSPORTS COLLECTIFS URBAINS ROUTIERS (BUS, …) RENFORCEMENT DES CONTRAINTES AVEC LA LOI de 2005 PLANCHER BAS DU VÉHICULE : SE GÉNÉRALISE RÉHAUSSEMENT DES QUAIS GUIDAGE IMMATÉRIEL (OPTIQUE EN FRANCE) : DE RARES EXEMPLES (ROUEN), PROGRAMMES DE R et D PALETTES EMBARQUÈES : plutôt automatiques en France, manuelles en Allemagne (question de disponibilité) AGENOUILLEMENT DES vÉHICULES BORDURES ADAPTÉES, AMÉNAGEMENT DES ARRÊTS


Télécharger ppt "INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LES TRANSPORTS LES TCSP, TRANSPORTS COLLECTIFS EN SITE PROPRE DIFFFÉRENTS SYSTÈMES, LES DISPOSTIFS POUR LACCESSSIBILITÉ"

Présentations similaires


Annonces Google