La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cétait dailleurs Jean-Sébastien lui-même qui accompagnait.. Lorgue était un Silbermann, avec des mixtures plus rutilantes que le soleil,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cétait dailleurs Jean-Sébastien lui-même qui accompagnait.. Lorgue était un Silbermann, avec des mixtures plus rutilantes que le soleil,"— Transcription de la présentation:

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11 Cétait dailleurs Jean-Sébastien lui-même qui accompagnait.. Lorgue était un Silbermann, avec des mixtures plus rutilantes que le soleil, des fonds plus doux que le miel des sapins, des anches à vous transpercer les cœurs de beauté.

12 Tout le monde chantait.

13

14 Le rythme balançait à ravir.

15

16

17

18 Bach venait juste dajouter au pédalier une septième voix à la fugue à six voix que tout le monde improvisait.

19

20

21

22

23

24

25 Un pauvre a crié : Dieu entend, et de toutes ses angoisses il le sauve. Psaume 34,7 Canada – novembre


Télécharger ppt "Cétait dailleurs Jean-Sébastien lui-même qui accompagnait.. Lorgue était un Silbermann, avec des mixtures plus rutilantes que le soleil,"

Présentations similaires


Annonces Google