La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Processus de Bologne après 2010 : de nouveaux défis, de nouvelles opportunités? Experts Bologne Journée thématique « mobilité et reconnaissance » 2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Processus de Bologne après 2010 : de nouveaux défis, de nouvelles opportunités? Experts Bologne Journée thématique « mobilité et reconnaissance » 2."— Transcription de la présentation:

1 Le Processus de Bologne après 2010 : de nouveaux défis, de nouvelles opportunités? Experts Bologne Journée thématique « mobilité et reconnaissance » 2 décembre 2009, Bruxelles Chantal KAUFMANN, Directrice générale Kevin GUILLAUME, Attaché DG enseignement non obligatoire et recherche scientifique Ministère de la Communauté française

2 Table des matières Processus de Bologne, rappel historique Communiqué de Leuven/LLN 2009 Bologne à lhorizon 2020 Processus de Bologne en Communauté française Conclusions Liens utiles

3 Processus de Bologne (1) Pendant 900 ans, modèle classique de lUniversitas magistrorum et scholarium (Bologne en 1088, Paris en 1150, Cambridge en 1209, Louvain en 1425) A partir des années , processus de modernisation de lenseignement supérieur: Démocratisation / Massification Rôle sociétal Professionnalisation / Diversification Internationalisation

4 Processus de Bologne (2) Au début des années 90, changement radical du contexte européen et international: Chute du Mur de Berlin Réalisation de lUnion européenne (Traité de Maastricht, 1992) Globalisation économique, sociale et culturelle Nouveaux défis pour lEurope: Construction dune Europe de la connaissance Construction dune Europe compétitive et attractive Construction dun espace de mobilité MAIS un obstacle majeur: le morcellement des systèmes européens denseignement supérieur

5 Processus de Bologne (3) Accélération du processus de modernisation de lenseignement supérieur: 1998: Déclaration de la Sorbonne 800 ème anniversaire de lUniversité de Paris Objectif principal: harmonisation de lenseignement supérieur 1999: Déclaration de Bologne Lancement dun véritable processus de réforme et de modernisation de lenseignement supérieur en Europe Lignes dactions: structure en 3 cycles, mobilité des étudiants et des personnels, assurance de la qualité, dimension européenne, etc.

6 Processus de Bologne (4) Communiqué de Prague (2001) ; Communiqué de Berlin (2003); Communiqué de Bergen (2005); Communiqué de Londres (2007): Formalisation et systématisation du processus Complexification du processus Multiplication des lignes dactions et des objectifs: Structure en 3 cycles Lien recherche et enseignement Apprentissage tout au long de la vie Dimension sociale de lEspace européen de lenseignement supérieur (EEES) Dimension globale de lEEES Cadres nationaux de qualifications Principes et standards en matière dassurance de qualité, etc.

7 Processus de Bologne (5) Parallèlement, lUnion européenne développe et met en place des instruments et programmes: Stratégie de Lisbonne: « faire de lUnion européenne l'économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde (…) » ECTS / Supplément au diplôme Programmes Erasmus / Socrates Programme Erasmus Mundus Directives relatives à la reconnaissance des qualifications professionnelles Mise en œuvre du Cadre européen de Certifications MAIS souveraineté exclusive des Etats membres en matière déducation et de formation

8 Evolution du Processus de Bologne (source: Eurydice, Focus on HE 2009)

9 Communiqué de Leuven/LLN 2009 (1) avril 2009: Conférence ministérielle à Leuven et Louvain-la-Neuve, organisée par le Benelux Caractère historique de la coopération Benelux Volonté de donner une visibilité au monde académique Secrétariat Benelux de Bologne depuis juillet 2007 Volonté douvrir aux partenaires non-européens Organisation du premier Forum Politique Bologne Adoption du Communiqué de Leuven/LLN préparant lhorizon 2012 Présentation du rapport stratégique sur Bologne 2020 Présentation des rapports de stocktaking

10 Communiqué de Leuven/LLN 2009 (2) Axes prioritaires du Communiqué de Leuven/LLN 2009: Mobilité Objectif principal du Processus de Bologne Définition dun benchmark: 20% de diplômés de lEspace européen de lenseignement supérieur auront été mobiles dici 2020 Multiplication des opportunités de mobilité, notamment la co- diplomation Conditions pour une mobilité de qualité: financement, reconnaissance, infrastructures daccueil, réglementation des visas et des permis de travail, etc. Favoriser une mobilité équilibrée au sein de lEspace européen de lenseignement supérieur

11 Communiqué de Leuven/LLN 2009 (3) Dimension sociale : égalité des chances pour laccès et la réussite des études Nécessité de définir des benchmarks au niveau national Priorité aux groupes sous-représentés Coopération avec les autres niveaux déducation et de formation Faire rapport des progrès dans ce domaine via des indicateurs Ouverture internationale Mise en place dun dialogue « formalisé » avec les partenaires non- européens via les Forums Politiques Bologne Etablissement dun réseau européen des agences nationales de promotion et dinformation sur lenseignement supérieur

12 Communiqué de Leuven/LLN 2009 (4) Outils de transparence multidimensionnels Pas de volonté de prise de position sur la question des rankings MAIS ces outils existent DONC nécessité de suivre leur développement en respectant certains principes (implication des parties prenantes, qualité, reconnaissance, spécificités des missions, caractère multidimensionnel, etc.) Objectif: rendre la diversité de lEspace européen de lenseignement supérieur plus transparent Différentes initiatives prises par la Commission européenne, notamment une étude de faisabilité lancée en décembre 2008 Conception et mise à l'essai d'un système multidimensionnel de classement des universités au niveau mondial Rapport final pour décembre 2009

13 Communiqué de Leuven/LLN 2009 (5) Education et formation tout au long de la vie Réponse au défi de renouvellement des connaissances, compétences et aptitudes Personnalisation des parcours de formation Reconnaissance des acquis non formels et informels Nécessité de partenariats entre institutions, pouvoirs publics, étudiants, employeurs et employés Mise en œuvre des cadres nationaux de certifications en 2012 Employabilité Favoriser linsertion professionnelle durant la formation

14 Communiqué de Leuven/LLN 2009 (6) Stocktaking Approche intégrée des différents rapports existants, à savoir rapports nationaux, Eurostat, Eurydice, Eurostudent, etc. Forum Politique Bologne Dialogue ouvert avec 15 pays non-européens « Réussites » du Processus de Bologne: comparabilité/visibilité, assurance qualité, mobilité, coopération européenne Nécessité détablir une coopération durable Domaines de coopération: reconnaissance, mobilité équilibrée, assurance qualité

15 Communiqué de Leuven/LLN 2009 (7) Formation centrée sur létudiant Réaffirme la mission essentielle de formation des institutions Renforcement de la qualité de lenseignement via les procédures internes et externes dassurance qualité Financement Responsabilité publique afin de garantir un accès équitable et lautonomie des institutions MAIS nécessité de diversifier de nouvelles méthodes et sources Structure du Processus de Bologne Co-présidence UE et non-UE à partir de juillet 2010

16 Structure du Processus de Bologne (1) 1 er niveau politique et décisionnel – Ministres Conférence ministérielle biennale Orientations stratégiques et politiques pour 2 ans via le Communiqué Décision sur les nouvelles candidatures 2 ème niveau exécutif et de suivi – BFUG Représentants des ministères nationaux et la Commission européenne Membres consultatifs répresentant les parties prenantes: BusinessEurope, CoE, EUA, EURASHE, ESU, ENQA, UNESCO-CEPES Co-présidence à partir de juillet 2010 Adoption du programme de travail Organisation et participation aux réunions du BFUG (2 par semestre)

17 Structure du Processus de Bologne (2) 3 ème niveau consultatif (BFUG Board) Préparation des réunions du BFUG 4 ème niveau de support – Secrétariat de Bologne Géré par le(s) pays hôtes de la prochaine Conférence ministérielle Benelux: 01/07/2009 – 30/06/2010 Préparation des réunions du BFUG Support logistique Gestion du site internet

18 Bologne à lhorizon 2020 (1) « Processus de Bologne », une formule magique? Processus de coopération volontaire entre gouvernements et parties prenantes PAS de contrainte légale au niveau supranational Flexibilité dans limplémentation nationale et institutionnelle Structure organisationnelle light Approches bottom-up et top-down Promotion de la diversité de lEspace européen de lenseignement supérieur Intégré dans une perspective internationale MAIS…

19 Bologne à lhorizon 2020 (2) Bologne 2010, mission accomplie? Tout nest pas… vert!

20 Bologne à lhorizon 2020 (3) Nouveaux défis pour Bologne 2020 Globalisation: compétition vs. coopération ou « coopétion »? Evolution démographique: vieillissement de la population Rôles et responsabilités des acteurs de lenseignement supérieur: autonomie, responsabilité, financement, orientation, missions, etc. Diversité de lEEES Structure organisationnelle et de suivi du Processus de Bologne

21 Bologne à lhorizon 2020 (4) Quelles opportunités?

22 Bologne à lhorizon 2020 (5) Prochaines étapes Réunion du BFUG (Madrid, 18-19/02/2010) Conférence Anniversaire (Budapest/Vienne, 11-12/03/2010) Déclaration ministérielle, PAS de Communiqué çàd PAS de nouvelles orientations Résultats de lévaluation indépendante possible ajustement du programme de travail 2 ème Forum Politique de Bologne avec les partenaires non-européens Conférence ministérielle « classique » (Bucarest, 27-28/04/2012) Nouvelles adhésions (Belarus, Monaco et Saint-Marin)

23 Bologne en Communauté française (1) Bologne, compliqué ou... complexe? Facteurs externes: initialement processus top-down, réformes structurelles, diversité des systèmes, responsabilité publique vs. autonomie institutionnelle, etc. Facteurs internes: système binaire, multiplicité des acteurs, contraintes budgétaires, changement de culture académique, etc. MAIS rapidité dans la mise en œuvre des principales lignes dactions et instruments du Processus de Bologne La Communauté française est un bon élève!

24 Bologne en Communauté française (2) Cadre légal: Décret « Bologne » du 31 mars 2004, arrêtés dexécution et décrets additionnels Structure en 3 cycles: Introduite progressivement en Implémentée dans tous les établissements et tous les programmes en % des étudiants dans la structure en 3 cycles

25 Bologne en Communauté française (3) ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE B.E.S 120 crédits BACHELIER 180 crédits MASTER 120 crédits

26 Bologne en Communauté française (4) Mobilité Axe prioritaire Création du Fonds pour la Mobilité étudiante (19 mai 2004) Visant une mobilité de qualité pour tous Création du Conseil supérieur de la Mobilité (13 juillet 2007) Gestion des fonds pour la mobilité, par exemple: Erasmus, Erasmus Belgica, etc. Création de lObservatoire de lenseignement supérieur (18 juillet 2008) Collecte systématique de données et de statistiques

27 Bologne en Communauté française (5) Co-diplomation Décret de Bologne autorise la co-diplomation (programmes conjoints, doubles diplômes) Autonomie des établissements dorganiser la co-diplomation via des accords de coopération et de partenariat Nouvelles opportunités via Erasmus Mundus II Dimension européenne et globale Groupe dexperts sur l attractivité et la compétitivité Projet de création dune agence de promotion et dinformation sur lenseignement supérieur en Communauté française WBI-ES dès 2010

28 Bologne en Communauté française (6) Classifications/typologies Nécessité de développer des instruments qui rendent compte de la diversité de lenseignement supérieur, PAS de ranking stricto sensu Implication de toutes les parties prenantes Objectifs: transparence, attractivité, diversité, compétitivité ET qualité de lenseignement supérieur Etude de faisabilité financée par la Commission européenne pour développer un système global de classification PAS de projet en Communauté française concernant une classification « nationale » MAIS participation active du Ministère dans les développements actuels (groupe de travail BFUG, réunion UE DGHE, ENIC-NARIC)

29 Bologne en Communauté française (7) Reconnaissance académique Ratification de la Convention de Lisbonne de 1997 (19 juillet 2007) Principes de Lisbonne mis en oeuvre par le Service des Equivalences et par les institutions Possibilité de reconnaissance partielle si différences substantielles Valorisation des acquis de lexpérience Pas encore de validation « à la française » Permet daccéder à un programme de 2 nd cycle OU dobtenir des dispenses dans tout programme

30 Bologne en Communauté française (8) Apprentissage tout au long de la vie Cadre existant: promotion sociale, formations continuées, valorisation des acquis de lexpérience, passerelles Cadre de certifications de lenseignement supérieur Etabli par le décret du 9 avril 2008 Cadre global intégrant lensemble des secteurs de léducation et de la formation en développement Nécessité dauto-certification par rapport au cadre global de Bologne Nécessité de définir les programmes en termes dacquis de lapprentissage

31 Bologne en Communauté française (9) Assurance de la qualité Création de lAgence pour lévaluation de la qualité de lenseignement supérieur – AEQES (14 novembre 2002) planification et suivi des procédures dévaluation externe Pas d accréditation mais uniquement des évaluations externes de programmes Participation dexperts internationaux Restructuration de lAEQES (22 février 2008) renforcement de lautonomie, augmentation des moyens financiers, plan décennal, etc. Evaluation de lAgence par ENQA en 2010

32 Bologne en Communauté française (10) Tableau de programmation AEQES

33 Bologne en Communauté française (11)

34 Bologne en Communauté française (12)

35 Conclusions (1) Bologne 2020 – de la « structure » à la « matière »: Coopération européenne renforcée avec des implications hors- Europe (et pour lUE) Utilisation plus systématique détalonnage / benchmarks Multiplication des rapports externes Renforcement du lien avec dautres secteurs de léducation et de la formation, et de la recherche scientifique MAIS… Nécessité daccompagner la mise en œuvre à tous les niveaux Nécessité de mieux informer les « utilisateurs » Danger de fatigue auprès des parties prenantes Danger de voir certains principes être remis en cause

36 Conclusions (2) Une (longue) feuille de route pour la Communauté française?

37 Conclusions (3) Une (longue) feuille de route pour la Communauté française?

38 Liens utiles


Télécharger ppt "Le Processus de Bologne après 2010 : de nouveaux défis, de nouvelles opportunités? Experts Bologne Journée thématique « mobilité et reconnaissance » 2."

Présentations similaires


Annonces Google