La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

الجمهورية الجــزائــــريـــة الـديـــمـقراطيـــة الشـــعبـيـة République Algérienne Démocratique et populaire وزارة الــتــعــلـيم الــعــالـــــــــــــي

Présentations similaires


Présentation au sujet: "الجمهورية الجــزائــــريـــة الـديـــمـقراطيـــة الشـــعبـيـة République Algérienne Démocratique et populaire وزارة الــتــعــلـيم الــعــالـــــــــــــي"— Transcription de la présentation:

1 الجمهورية الجــزائــــريـــة الـديـــمـقراطيـــة الشـــعبـيـة République Algérienne Démocratique et populaire وزارة الــتــعــلـيم الــعــالـــــــــــــي و الـــبــحــث الـــعـــلـــمـــــــــــــــــــــــــــي Ministère de lEnseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique معهد الصيانة و الأمن الصناعي Institut de Maintenance et de Sécurité Industrielle Phénomènes physico – chimique dangereux Les risques et les dangers du gaz naturel en amont et aval de sa liquéfaction SUJET PRÉSENTÉ PAR : BENAHMED Amine Aek RARBI Omar ENCADRÉ PAR : Mlle LOUNIS

2 INTRODUCTION CHAPITRE I: DANGERS ET RISQUES DU GNL EN AMONT ET EN AVAL DE SA LIQUÉFACTION. CHAPITRE II: MESURES SÉCURITAIRES À PRENDRE EN CONSIDÉRATION POUR ÉVITER LE DANGER DU GN CHAPITRE III: QUELQUES SCÉNARIOS DACCIDENTS CONCLUSION PLAN DE TRAVAIL 2

3 INTRODUCTION Les avances et progrès technologiques dans le domaine de la liquéfaction du gaz naturel (GNL), se font de plus en plus vite, le but étant dobtenir un rendement maximum de la production. Seulement, les menaces qui guettent une entreprise pétrochimique, restent réelles et déterminantes. Les atteintes sont les suites dincendies, dexplosions, démanations de vapeurs et de gaz toxiques inflammables ainsi que des défaillances techniques ; dues à des négligences ou des erreurs de manipulations humaines. A cet effet, des accidents et canevas possibles de se réaliser, leur recensement, analyse et évaluation de leurs conséquences sont étudiés afin de prévenir et de limiter les dégâts occasionnés. De mettre ainsi, tous les moyens possibles et efficaces ; dans le but dobtenir une production performante et sure. Ceux sont les aspirations auxquels prétend la Sonatrach afin de sadapter aux nouvelles exigences et demandes à léchelle mondiale. 3

4 Cest dans cette optique, quune unité soucieuse des risques industriels potentiels auxquels doit faire face ; doit ramener tous les moyens nécessaires pour sécuriser son outil de production dune part, et dautre part à instaurer des mesures adéquates afin de travailler dans un milieu sain pour atteindre lobjectif visé. Le but est atteint que si les efforts mis en contribution favorisent alors, la préservation de lenvironnement qui est fragilisé et lésé en permanence, par les gaz torchés et autres déchets industriels menaçant la faune et la flore. 4

5 CHAPITRE I Dangers et risques du GNL en amont et en aval de sa liquéfaction 5

6 LES RISQUES DU GNL EN AMONT 6

7 SECTION DE DECARBONATATION Brulures cutanées a chaud; Lésions oculaires vu la présence du MEA (mono éthanol amine); Risque intoxication par la présence de MEA Chute lors descalade en altitude au niveau des différents tours; Lésions auditives; Explosion et incendie. 7

8 LES RISQUES DU GNL EN AMONT SECTION DE DESHYDRATATION Brulures cutanées a chaud; Risque de perte de louïe du au bruit important et continu; Asphyxie due au gaz émanant. 8

9 LES RISQUES DU GNL EN AMONT SECTION DU CYCLE PROPANE Risques cryogéniques; Lésions des membres par le froid extrême; Perte de sensitivité, paralysie; Asphyxie par les gaz froids, chute par manque dattention ou de non respect de lEPI Explosion et incendie. 9

10 LES RISQUES DU GNL EN AMONT SECTION DE TOUR DE LAVAGE Brulures dermiques a froid; Lésions oculaires; Intoxication, irritation par les gaz et vapeurs des HC lourds; Asphyxie si le temps dexposition est assez long; Perte de l'ouïe; Explosion et incendie. 10

11 LES RISQUES DU GNL EN AMONT SECTION DE COMPRESSION Perte totale de laudition car le niveau a atteint son max 120 dB (bruit du aux compresseurs et turbo compresseurs); Brulures dermiques a chaud; Lésions oculaires Intoxication irritation par les vapeurs des HC lourds, Asphyxie Explosion et incendie. 11

12 LES RISQUES DU GNL EN AMONT SECTION DE FRACTIONNEMENT cryogéniques (blessures des membres par le froid); perte de sensitivité partielle ou totale; asphyxie; chutes; explosion et incendie. 12

13 LES RISQUES DU GNL EN AMONT SECTION DE LIQUEFACTION Cryogéniques, blessures des membres par les températures de froid extrême, engelures; Pertes de sensitivité partielle ou totale; Asphyxie; Chutes; Explosion et incendie. 13

14 LES RISQUES DU GNL EN AMONT AU NIVEAU DU TERMINAL Incendie et explosion, BLEVE; Déversement de GNL dans la mer, Épandage de GNL des bacs de stockage et création datmosphères explosives. 14

15 LES RISQUES DU GNL EN AVAL 15

16 LES RISQUES DU GNL EN AVAL DANGER LIE A LA TEMPERATURE DU GNL Brulures par le froid (contact avec le corps); Le contact du GNL avec des matériaux peut entrainer leur fragilisation et les rendre cassants 16

17 LES RISQUES DU GNL EN AVAL DANGERS LIÉ AU CARACTERE INFLAMMABLE DU GNL Le GNL est un liquide inflammable, les vapeurs quil forme peuvent se combiner avec loxygène de lair sous certains conditions une réaction de combustion. Cette réaction de combustion peut donner naissance a des phénomènes dangereux: Feu de flaque; Un feu de nuage; Un feu torche. 17

18 LES RISQUES DU GNL EN AVAL DANGER LIÉ A LEXPLOSION DUN MÉLANGE AIR/GAZ CONFINÉ Linflammation dun nuage de vapeurs de GNL ou dun panache de GN peut créer des ondes de surpressions(explosions). Ces ondes des surpression potentiellement dangereuses pour les personnes ne peuvent survenir que si le milieu est confiné(local fermé). Sur un terminal méthanier, il est facile de créer des zones confinés, ce qui permet déviter les explosions de grande ampleur. 18

19 LES RISQUES DU GNL EN AVAL DANGER LIÉ A LA VAPORISATION BRUTALE DU GNL AU CONTACT AVEC LEAU En cas de déversement important de GNL dans leau, un phénomène de vaporisation rapide peut se produire (transition rapide de phase); Ce phénomène de « TRP » entraine des surpressions (explosions froides). 19

20 RISQUES LIÉS AUX COMBUSTIBLES ET PRODUITS INFLAMMABLES Problèmes de santé (inhalation de vapeur ou de brouillard inflammables toxiques); Brulures cutanées (à chaud ou à froid). 20

21 RISQUES CHIMIQUE Le risque chimique dans lentreprise est un risque dintoxication, dinfection, dallergie, de brulure…par inhalation, ingestion, ou contact cutané de produits mis en œuvre ou émis sous forme de gaz, de particules solides ou liquides. Dans certains conditions, il peut en résulter des maladies professionnelles. Les principales causes de risque chimique sont: Émanation ou fuite accidentel des produits; La mise à latmosphère de produits dangereux au cours de démarrage, déclenchements, éclatements de joints ou de fissures sur des équipements contenant des produits. 21

22 RISQUES PRESSION/VAPEUR Le risque pression/vapeur est tout danger déclatement de caractère, éruptif, déflagrant ou explosif. Ce danger est inhérent à tous les appareils ou récipients soumis a des pressions internes supérieurs a quelques bars. Ce risque peut selon léquipement contient un mélange sous une pression, résultant lors dune: Rupture ou ouverture brusque dune vanne de purge; Fuite accidentelle due à une détérioration de joint; Fissure sur un équipement donné. 22

23 RISQUES INCENDIE/EXPLOSION Lincendie est une combustion qui se développe généralement dune manière incontrôlée, dans le temps et dans lespace, qui engendre de grandes quantités de chaleur, des fumées et des gaz polluants, voire toxiques. Cette réaction de combustion nécessite la présence de trois facteurs: Combustible Comburant Énergie dactivation Si la réaction de combustion devient extrêmement rapide, violente et libère en un court instant une quantité dénergie élevée: cest lexplosion. 23

24 LES CAUSES DINCENDIE AU NIVEAU DU COMPLEXE Les travaux à feu nu lors des opérations de maintenance; Les courts circuits et les échauffements des appareils électriques; Défaillance des équipements; Erreurs humaines (non respect des procédures de travail, absence au poste de travail); déversement accidentel des différents produits contenus dans les équipements; Lélectricité statique. 24

25 LE RISQUE EXPLOSION PEUT ETRE A LORIGINE DE Mauvaise réaction qui peut engendrer laugmentation de température provoquant la détonation de gaz naturel; Défaillance humaine ou technique; Mélange détonnant en présence dun point chaud; Fissure dun tube catalytique. Fausse manœuvre lié au processus. 25

26 RISQUE CORROSION La corrosion désigne lensemble des phénomènes par lesquels un métal ou un alliage métallique tend à soxyder sous linfluence de réactifs gazeux ou en solution. On peut citer comme conséquences de la corrosion sur les installations: fuite; Arrêt non programmé; Défaillances déquipements sous pression. 26

27 RISQUE ÉLECTRIQUE Le risque électrique se produit généralement au niveau des machines électriques, des turbines, des compresseurs. Les causes principales de risques électrique sont: Le contact accidentel avec une ligne électrique sous tension (contact avec une carcasse dun appareil électrique); Lors dun défaut disolement. 27

28 RISQUE LIES AUX FUITES Parmi les risques les plus fréquents recensés au niveau du complexe se trouvent les fuites du gaz. Les principales causes de ce risque sont: Variations brusques de températures; Fausses manœuvres; Installation défectueuse; Défaillance dun appareil du contrôle de niveau; Échauffement dappareils, mauvaise utilisation, défaut dutilisation; Mauvais serrage des brides. 28

29 AUTRES RISQUES RISQUES LIÉS AUX TRAVAUX EN HAUTEUR Lors de travaux en hauteur le personnel du complexe est affronté aux accidents de traumatismes causés au moment de leur chute. RISQUES LIES A LA MANUTENTION La manutention manuelle ou mécanique peut présenter des accidents graves de chutes, de heurts ou décrasements de personne. RISQUES LIÉS AUX NUISANCES ACOUSTIQUES Le bruit et les vibrations sont les principales nuisance au niveau du complexe qui a des conséquences aussi grave a la santé du personnel exposé a ce type de nuisance. 29

30 CHAPITRE II MESURES SÉCURITAIRES À PRENDRE EN CONSIDÉRATION POUR ÉVITER LE DANGER DU GNL 30

31 PRÉVENTION DES RISQUES CHIMIQUES Par voies respiratoires: il faut porter un appareil respiratoires si la concentration dans le milieu de travail est supérieurs a VME ou a la VLE. Pour la peau : le port des vêtements, il doit y avoir des douches oculaires et des douches de secours dans les lieux immédiats ou les travailleurs sont exposés. Pour les yeux : le port du masque complet est le meilleur moyen de protection des yeux. 31

32 PRÉVENTION DES RISQUES PRESSION Les appareils ne doivent pas être mis sous une pression de gaz ou de vapeur dépassant la pression atmosphérique. Les installations doivent être munies de soupapes de sureté, de manomètres, de clapets; Les soupapes de sureté doivent être tarées à une pression légèrement supérieure à la pression maximale de service. Les manomètres et les appareils de niveau doivent être bien étalonnés. 32

33 PRÉVENTION DES RISQUES INCENDIE/EXPLOSION Dégager ou inerter du gaz ou de vapeur dans la zone; Supprimer les sources dinflammations. Inertage; Contrôle de la température des liquides inflammables; lélimination des sources damorçage. 33

34 PRÉVENTION DES RISQUES CORROSION Protection par revêtement non métallique (peinture anticorrosion) des charpentes métalliques; Protection cathodique des équipements susceptibles dêtre attaqués et endommagés; 34

35 PRÉVENTION DES RISQUES ÉLECTRIQUES La mise à la terre de toutes équipements, installations et appareils électrique. La double isolation. Lutilisation des outils isolants (tournevis, nappe). 35

36 PRÉVENTION CONTRE LES RISQUES LIES AUX FUITES Planifier un plan de mesures durgence; Porter un équipement de protection personnelle adéquat. Ventiler les lieux et fermer la source de la fuite ou du déversement; Restreindre laccès des lieux jusquau nettoyage complet; Le nettoyage ne doit être effectué que par du personnel qualifié. 36

37 CHAPITRE III Quelques scénarios daccident sur la chaîne de GNL 37

38 N°ACCIDENT EQUIPEMENT CAUSECONSEQUENCE 03N° /02/ ETATS-UNIS - 00 – LINDEN Bras mort d'une Tuyauterie Rupture non explicitée du bras mort Le nuage de gaz s'étendant sur une surface de 6000 m² et une hauteur de 1,5 m lorsqu'il s'enflamme et explose. 04N° /11/ AUSTRALIE VICTORIA Canalisation de transport de gaz naturel Rupture causée par un engin de terrassement Fuite de gaz et évacuation dune cinquantaine de personnes 06Cleveland (Est Ohio gaz Réservoir GNL) Réservoir de GNLRupture du réservoir de stockage Fuite de GNL, dispersion du nuage de gaz dans latmosphère et dans le réseau dégout.128 morts : Méthane Progrèss-Arzew BateauInconnueFuite de GNL suite au fond du bateau touché. Pas de dégâts 38

39 : Arzew- ALGERIECanalisationDurant lintervention de la maintenance, il ya eu changement dune vanne par une autre (en aluminium) qui ne résiste pas aux températures cryogéniques. Fuite et déversement du GNL. 01 Mort par brûlure (congelé) : Mostefa Ben- Boulaid Ship Canalisation de déchargement Défaillance du plan de bride. Fuite de GNL. Pas de dégâts : Indonesian liquéfaction facility- Indonesia Canalisation de GNL.Suite à un projet de modification dun pipe Fuite de GNL qui a passé dans le réseau égout, en le détruisant : Skikda- ALGERIEChaudièreDéfaillance dune panne suite à une mauvaise intervention. Fuite de gaz. Explosion, 27 morts et 22 blessés. 39

40 Le thème traité dans cet exposé, met en évidence les différents risques et dangers présents en permanence au sein des complexes de liquéfaction de gaz naturel, des contraintes difficiles à irradier et le défi périlleux censé être relevé en continuité à lencontre des dangers imminents datteinte aux travailleurs et aux installations. Prévenir les accidents, c'est tout à la fois avoir une bonne connaissance du travail à effectuer, respecter l'affichage de sécurité, avoir un bon comportement, exercer une protection personnelle efficace. Ce document entre dans le cadre de notre apprentissage à la sécurité industrielle au travail, il a pour but de mettre à la disposition des étudiants un minimum dinformations à sapproprier dans un souci dacquérir des connaissances pratiques. CONCLUSION 40

41 Tout le personnel que ce soit le département sécurité, ou de la production, devrait donc connaître et appliquer rigoureusement le règlement de sécurité, être au courant des implications et des risques associés à la manipulation en cours et être capable d'intervenir efficacement en cas d'accident ou d'incendie, car toute personne qui ne tient pas compte de ces règles de sécurité, court un risque élevé dont les conséquences pour elle-même et ses collègues peuvent être catastrophiques. Sa responsabilité est donc très engagée. Donc malgré tous les moyens de protection et dintervention mise en place contre les risques cités auparavant le danger persiste. Cest pour cela quaucune négligence ne doit être tolérer, rester sur le vif pour pouvoir diminuer les risques à plus bas niveau. CONCLUSION 41


Télécharger ppt "الجمهورية الجــزائــــريـــة الـديـــمـقراطيـــة الشـــعبـيـة République Algérienne Démocratique et populaire وزارة الــتــعــلـيم الــعــالـــــــــــــي"

Présentations similaires


Annonces Google