La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANTALGIQUES et ANTI INFLAMMATOIRES Carole MERCIER IFSI PAU – 2eme année – 19 octobre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANTALGIQUES et ANTI INFLAMMATOIRES Carole MERCIER IFSI PAU – 2eme année – 19 octobre 2010."— Transcription de la présentation:

1 ANTALGIQUES et ANTI INFLAMMATOIRES Carole MERCIER IFSI PAU – 2eme année – 19 octobre 2010

2 ASPIRINE = acide acétylsalicylique Découverte en 1899??? Indication fonction de la posologie Fortes doses : anti-inflammatoire Faibles doses : antiagrégant plaquettaire Et aussi analgésique, antipyrétique à mg/kg toutes les 4 à 6 heures. EI : Réactions allergiques, troubles digestifs Hémorragies : ne pas associer avec les AVK, attention aux AINS…

3 PARACETAMOL Analgésique et antipyrétique Bonne tolérance Possible chez la femme enceinte

4 PARACETAMOL Nécrose hépatique si surdosage, plus de 8-10 g chez ladulte et 150 mg/kg chez lenfant Symptômes : troubles digestifs en 24 heures : anorexie, vomissement, douleur épigastrique, somnolence puis défaillance hépatique en 48 heures Traitement de lintoxication : lavage gastrique dans les 4 premieres heures administration de N acetylcystéine = FLUIMUCIL® dans les 10 heures sinon cytolyse hépatique décès en labsence de greffe

5 CORTICOIDES

6 Historique 1856 : découverte des surrénales et de leur interet 1865 maladie dADDISON 1949 : cortisone efficace dans la polyarthrite Rappel de physio : cortex surrénal Mineralo-corticoides (aldostérone) et gluco-corticoides (cortisol hydrocortisone) Rythme nyctéméral : production maximale le matin

7 Propriétés des corticoides Action anti-inflammatoire : Inflammation : chaleur, rougeur, douleur, œdème Action palliative : nenlève pas la cause Action anti-allergique et immunosuppressive faible Effets métaboliques (glucose, protéines, lipides) Diminution du glucose au niveau périphérique (muscles) Augmentation synthèse protéique et glucose Hyperglycémie hyperinsulinisme

8 Propriétés des corticoides Action négative sur los Augmentation de la résorption osseuse et diminution de la formation Action sur les métabolites Rétention de sodium (Na) et excrétion de potassium Effet sur le SNC : stimulation Euphorie, insomnie, agitation voire anxiété Stimulation appétit

9 Indications des corticoïdes Substititif des insuffisances surrénaliennes hydrocortisone® Anti-inflammatoire et immunosuppressive Allergologie : oedeme de Quincke, choc anaphyllactique Cancérologie : leucémie, lymphomes, Traitement annexe : antiémétique Immunologie : adjuvant des traitements de greffe Rhumatologie : rhumatismes inflammatoires, infiltrations Pneumologie : asthme, BPCO Neurologie : SEP Maladies autoimmunes : lupus, anémie hémolytique Infectiologie : choc, syndrome malin Endocrinologie, dermatologie, ophtalmologie

10 Prescrire des corticoïdes Posologies variables Traitement dattaque dans les affections menaçant le pronostic vital : 1 à 2mg/kg chez ladulte, 2 à 3mgkg chez lenfant Affections non menacantes : posologies très progressives Prise le matin à jeun Toujours risque deffet systémique Durée de traitement le plus court possible Toujours arrêter progressivement un traitement au long cours (sur plusieurs semaines) à cause du phénomène de sevrage = rebond inflammatoire et insuffisance surrénalienne

11 Corticoides de synthèse per os DCINom commercialéquivalence prednisoneCORTANCYL5 mg prednisoloneSOLUPRED5mg methylprednisoloneMEDROL4mg betaméthasoneCELESTENE BETNESOL CELESTAMINE 0.75 mg dexaméthasoneDECTANCYL 0.5mg NEODEX 0.75 mg

12 Corticoides injectables daction rapide : voie IV ou IM DCINom commercial Methyl- prednisolone SOLUMEDROL bétaméthasoneCELESTENE BETNESOL dexamethasoneDEXAMETHASONE

13 Corticoides injectables à effet retard : voie IM ou locale bethametasoneCELESTENE - CHRONODOSE DIPROSTENE triamcinoloneHEXATRIONE KENACORT RETARD cortivazolALTIM methylprednisoloneDEPOMEDROL prednisoloneHYDROCORTANCYL

14 Corticoides topiques : dermocorticoides Ne pas appliquer en couches épaisses Existe en pommade, crème, lotion, gel Activité très forte DERMOVAL DIPROLENE Activité forte BETNEVAL, DIPROSONE LOCATOP, FLIXOVATE EPITOPIC, NERISONE EFFICORT, LOCOID Activité modérée ULTRALAN CELESTODERM LOCAPRED, TRIDESONIT Activité faible HYDRACORT

15 Corticoides en inhalation : bien rincer la bouche après emploi BeclométhasoneBECLOJET PROLAIR, QVAR, BECOTIDE, BECLOSPIN ASMABEC, MIFLASONE budesonidePULMICORT MIFLONIL fluticasoneFLIXOTIDE

16 Effets indésirables Rétention sodée HTA, œdème Déplétion potassique troubles cardiaques, asthénie, faiblesse musculaire Ostéoporose, fractures, retard de cicatrisation Diabète Aspects « cushingoides » : modification de la répartition des graisses au niveau de la tête et du cou (bosse de bison) Aggravation des maladies infectieuses Glaucome, cataracte

17

18 Contre indications à la corticothérapie Herpes cornéen : CI absolue Prendre en compte les ATCD de diabète, HTA, insuffisance rénale, tuberculose, ulcère gastroduodénal en poussée, vaccins à virus vivant

19 Surveillance du traitement Recherche des ATCD Analyse de tous les paramètres qui risquent dêtre perturbés : Radio, Glycémie à jeun, prescription dATB

20 ANTI-INFLAMMATOIRES NON STEROIDIENS : AINS

21 AINS Même groupe chimique, même mécanisme daction, aux mêmes propriétés : Anti-inflammatoire Antalgique Antipyrétique Absorption rapide : prise 2 à 3 fois par jour sauf piroxicam

22 AINS : indications Traitement au long cours des rhumatismes inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoide, SPA spondylarthrite ankylosante) Traitement de courte durée des poussées aiguës de rhumatisme et arthrites Arthrose douloureuse et invalidante Traitement de courte durée en traumatologie Coliques néphrétiques, Traitement dappoint en ORL, gynéco Existe en comprimés, solutions injectables et topiques

23 ibuprofèneADVIL, NUREFLEX, BRUFEN UPFEN, ANTARENE kétoprofèneTOPREC (antalgique) PROFENID, KETUM (anti-inflammatoire) diclofénacVOLTARENE, FLECTOR, XENID flurbiprofèneCEBUTID, ANTADYS naproxèneAPRANAX Ac tiaproféniqueSURGAM, FLANID célécoxibCELEBREX Acide nifluniqueNIFLURIL, piroxicamBREXIN, FELDENE, indométacineINDOCID, CHRONO-INDOCID

24 AINS : Effets indésirables et CI Manifestations gastro-intestinales Nausées, vomissements, Gastralgies, dyspepsies Hémorragies Manifestations dhypersensibilité (Rash, prurit) Crise dasthme chez le sujet allergique Contre indications Allergie aux AINS, Ulcère gastro intestinal en évolution Insuffisance rénale sévère

25 AINS surveillance du traitement Éruption cutanée arrêt de traitement Douleurs gastriques Prise en milieu de repas, association parfois dIPP : inhibiteur de la pompe à protons Ne pas associer deux AINS ou 1 AINS + aspirine (risque de saignement) AINS interdits au cours du 1er et 3ème trimestre de grossesse préférer le paracétamol comme antalgique Intérations médicamenteuses : AVK, AINS, héparines risque dhémorragies Lithium et méthotrexate majoration de la toxicité


Télécharger ppt "ANTALGIQUES et ANTI INFLAMMATOIRES Carole MERCIER IFSI PAU – 2eme année – 19 octobre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google