La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Epidémiologie et histoire naturelle de la fibrillation auriculaire au cours des cardiopathies mitrales Pierre – louis MICHEL 3éme congrès de lassociation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Epidémiologie et histoire naturelle de la fibrillation auriculaire au cours des cardiopathies mitrales Pierre – louis MICHEL 3éme congrès de lassociation."— Transcription de la présentation:

1 Epidémiologie et histoire naturelle de la fibrillation auriculaire au cours des cardiopathies mitrales Pierre – louis MICHEL 3éme congrès de lassociation franco-libanaise de pathologie cardiovasculaire

2 Facteurs favorisants la survenue dune fibrillation auriculaire HommeFemme Insuffisance coronaire21 Hypertension Insuffisance cardiaque Valvulopathie Etude de Framingham N Engl J Med : 1018

3 Etiologie de la fibrillation auriculaire chronique Maurice (1956) n = 313 Delahaye (1984) n = 585 Lévy (1993) n = 245 Valvulopathie HTA / I coro Myocardiopathie Autres Card Hyperthyroïdie FA idiopathique

4 Rythme et sténose mitrale 379 en rythme sinusal. 65 en fibrillation paroxystique. 206 en fibrillation permanente ( > 1 mois) 650 patients avec un RM serré ( surface < 1.5 cm2) Acar et al. Acta Cardiologica. 1992; 47: 115

5 Rythme et RM RSFA paroxystique FA permanente P < Age 36 ± 1150 ± 1055 ± Femmes (%) NS CF 3 ou 4 (%) Atcds chir. (%) Atcds ATE (%) Données cliniques

6 Rythme et RM RSFA paroxystique FA permanente P < Im associée (%) IT ( %) Calcification (%) IAo (%) NS Diamètre de lOG 46 ± 549 ± 754 ± Données cliniques (2)

7 Rythme et RM RSFA paroxystique FA permanente P < Gradient (mmHg) 17 ± ± ± Index C (l/mn/m2) 3.1 ±.63 ±.52.4 ± Surface (cm2)1.12 ± ± ±.25NS Résistances pulmonaires 188 ± ± ± Données hémodynamiques

8 Rythme et âge % Age

9 Rythme et taille de lOG % Taille de lOG

10 Accidents thromboemboliques dans le RM L incidence est estimée entre 1.5 et 6 % année patient. Ils ont dans la majorité des cas ( 60 – 70 %) une localisation cérébrale et ils laissent des séquelles dans 30 à 40% des cas. Ils constituent le symptôme inaugural chez 20% des patients (Banister.Lancet.1960; ii: 329). 20% touchent des patients en rythme sinusal.

11 Traitement antithrombosant et accident thrombo-embolique dans le RM AnticoagulantPas d anticoagulant RM modéré. RS00.25 RM modéré. FA RM serré. RS00.85 RM serré. FA Taux dATE ( % an-pt) Horstkotte. Eur Heart J. 1991;12 Suppl. 2:55

12 Facteurs prédictifs du risque embolique dans le RM ATE + (n=35) ATE – (n = 133) P < Age44 ± 1239 ± FA (%) Diamètre OG (mm)54 ± 846 ± Surface mitrale (cm2)1.4 ±.31.6 ± Contraste spontané (%) Acarturk. Jpn Heart J. 1997; 38: 669

13 Facteurs prédictifs du contraste spontané dans le RM CS +CS -P < Fibrillation auriculaire (%) Diamètre de l OG (cm2) 53 ± 1046 ± Index cardiaque (l/mn/m2) 2.5 ±.53.3 ± Surface mitrale (cm2) 0.94 ± ± Cormier et al. Am J Cardiol. 1993; 71: 842

14 Prévalence de la fibrillation auriculaire dans les valvulopathies mitrales Nombre de patients% RM25029 IM7412 MM27452 RM + IT4264 IM + IT14470 MM + IT2352 Diker et al. Am J Cardiol. 1996; 77: patients ayant une valvulopathie rhumatismale

15 Facteurs favorisant la fibrillation auriculaire Diker et al. Am J Cardiol. 1996; 77: 96 FA +FA -P < Age43.1 ± ± Diamètre de lOG 57 ± 1240 ± Gradient9.5 ± ± Surface2.2 ± ± 1.5NS DTD VG51 ± 2149 ± 19NS DTS VG32 ± 1430 ± 15NS

16 Histoire naturelle de linsuffisance mitrale chronique 229 patients vus entre 1980 et Im avec une éversion valvulaire. 143 opérés:60 précocement, 83 tardivement. Mortalité dans le groupe médical: 6.3% an, 4.1% an en CF 1 et 2 Ling et al. NEJM. 1996;335: 1417

17 Influence des symptômes CF NYHA IIIIIIIVP < Age44 ± 1550 ± 1556 ± 1458 ± RCT49 ± 553 ± 658 ± 661 ± % de FA patients opérés dune IM

18 Fibrillation auriculaire et insuffisance mitrale 449 patients avec IM importante par éversion valvulaire ( n= 360) ou prolapsus (n = 89 ), en rythme sinusal, traités initialement médicalement. Analyse de la survenue de la FA. Grigioni et al. J Am Coll Cardiol. 2002; 40: 84

19 Fibrillation auriculaire et insuffisance mitrale Grigioni et al. J Am Coll Cardiol. 2002; 40: 84

20 Influence de la chirurgie 221 patients avec une IM volumineuse par éversion valvulaire. 63 pts opérés précocement, 158 traités médicalement (80 opérés secondairement) Diminution des décès cardiaque, de linsuffisance cardiaque et de FA. RR respectivement: 0.18, 0.38 et Ling et al. Circulation.1997; 96: 1819

21 Conclusions La fibrillation auriculaire est une complication fréquente des valvulopathies mitrales. Sa fréquence augmente avec lancienneté et la sévérité de la valvulopathie, lâge et limportance de la dilatation de lOG. Elle a une signification pronostique péjorative. Sa survenue peut être prévenue par une chirurgie précoce dans les IM par éversion valvulaire.


Télécharger ppt "Epidémiologie et histoire naturelle de la fibrillation auriculaire au cours des cardiopathies mitrales Pierre – louis MICHEL 3éme congrès de lassociation."

Présentations similaires


Annonces Google