La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 II. Apprendre Quest-ce quapprendre ? Être élève, est-ce un métier ? Quelles sont les variables qui influent sur lapprentissage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 II. Apprendre Quest-ce quapprendre ? Être élève, est-ce un métier ? Quelles sont les variables qui influent sur lapprentissage."— Transcription de la présentation:

1 1II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 II. Apprendre Quest-ce quapprendre ? Être élève, est-ce un métier ? Quelles sont les variables qui influent sur lapprentissage ?

2 2II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Apprendre (Goupil & Lusignan 93) définition et exemples Apprentissage : « Acquisition de connaissances ou d'habiletés nouvelles et la modification de connaissances déjà acquises, sous 3 conditions : –changement dans le comportement ou les habiletés, –changement résultant d'une pratique ou d'une expérience, –changement relativement durable. » (d'après Shuell, 86). Yvon apprend à conduire une automobile. Line, 6 ans, apprend l'alphabet par cœur. Robert apprend que James Stewart est mort. Jacques, après s'être fait mordre par un chien, se met à pleurer à la seule vue de cet animal. Paul apprend à organiser ses notes de cours.

3 3II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Tête vide Le savoir se transmet par quelqu'un qui sait à quelqu'un qui ne sait pas Apprendre (Arsac et al. 88) les acceptions diverses Petites marches Le savoir est décomposable en tâches intermédiaires. Si toutes les étapes sont franchies, le savoir est acquis. Initial Final ENSEIGNANTENSEIGNANT Initial Final Étapes intermédiaires Tête pleine Apprentissage : réorganisation de connaissances antérieures et intégration de nouveaux savoirs Équilibre initial Équilibre final Obstacle Déséquilibre =>

4 4II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Apprendre (Fayol, Monteil 94 ; Goupil, Lusignan 93) des stratégies d'apprentissage énumération (par cœur) : les pays de lUE, élaboration (associer les paires) : les capitales des pays de lUE, organisation (hiérarchiser le matériel à apprendre) : construire des réseaux sémantiques, contrôle de la compréhension (métacognition) : autoévaluation de ses apprentissages et productions.

5 5II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Apprentissage et savoir « Mais enfin, tu ne comprends rien ? » il est difficile, quand on est expert dun contenu, de se mettre à la place de novices Comprendre un contenu… cest intégrer une information à danciennes connaissances, pouvant être parcellaires, erronées… ou exactes

6 6II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Apprendre des concepts (Martorella 94) Le mot concept a plusieurs sens : idée, thème, assertion générale, contenu disciplinaire… Catégories dans lesquelles nous classons nos connaissances et expériences afin de les identifier ultérieurement Classez les concepts suivants en deux catégories, facile/difficile à apprendre : soldatvertébréphotosynthèsemélodie famillevoyellehaïkuavion amourmass mediadistancepollution justicerythmedirectioncoordination

7 7II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Échec scolaire et rapport au savoir 1/2 (Charlot, 99) Question posée : « Jai X ans. Depuis que je suis né, j ai appris beaucoup de choses, chez moi, à lécole, dans la cité, ailleurs. Quest-ce qui est important pour moi dans tout ça ? » Bien travailler, pour les élèves, cest passer du temps sur ses devoirs ; pour les enseignants, cest apprendre. Le « bon élève » est celui qui arrive à lheure, lève la main, pas celui qui apprend. Dès le C.P., les élèves en réussite disent "écouter la leçon" alors que les élèves en difficulté déclarent "écouter la maîtresse ».

8 8II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Échec scolaire et rapport au savoir 2/2 (Charlot, 99) Trois formes de rapport au savoir : Le savoir est : 1) un objet autonome, qui existe en tant que tel. Apprendre, c est sapproprier ce savoir. 2) lié très fortement à des situations précises, à la vie quotidienne, à laffectif et au relationnel. Il permet de se débrouiller dans nimporte quelle situation. 3) être capable de se faire sa propre opinion, réfléchir, sur des événements de la vie « Réfléchir, cest… par exemple, quand je vais au cinéma. » « Je pense quil vaut mieux ne pas répondre aux insultes. » « Le français nous apprend à bien maîtriser notre langue. »

9 9II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Quelques questions (Pinker 00 ; Poitrenaud 90) Connaissances : Faites une carte très schématique de Berlin, en représentant Berlin Est, Berlin Ouest et le mur Répondez par Vrai ou Faux à la question suivante : Lembouchure du Canal de Panama sur lAtlantique est plus à lEst que son embouchure sur le Pacifique. Raisonnement : Quelle(s) carte(s) retourner pour vérifier la règle « si W dun côté alors 21 de lautre » ? CW1621

10 10II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Solutions (Berlin & Panama) Crédits : Berlin : © Paul List Verlag Panama : © Univ. Texas, Austin, Perry-Castañeda Library Map Collection

11 11II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Soyez mo-ti-vé 1/2 (Archambault & Chouinard, 1996) Sil est facile de dire « Élève pas motivé », il est plus difficile de dire pourquoi… –Il nest pas motivé parce quil napprend pas ou linverse ? Quels sont les facteurs principaux de la motivation ? On en dénombre 4 : –lattribution de la réussite ou de léchec (interne/externe) –le caractère contrôlable des facteurs de réussite ou déchec –le caractère stable de ces facteurs –voir en lécole un moyen dacquérir des connaissances ou un moyen de sélectionner et hiérarchiser les élèves

12 12II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Soyez mo-ti-vé 2/2 Évaluer le niveau de motivation des élèves dans chacune des phrases suivantes : « Madame, jai eu une mauvaise note parce que ma mère sest pas réveillée, alors jai pas pu réviser. » « Jai mis au point une technique pour réviser mes cours de maths. » « Lexam. était difficile, mais jai fait ce que jai pu. » « De toutes façons, je suis nul en français. » « La prof. peut pas me saquer… »

13 13II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Apprentissage et intérêt (Egan 97) Selon lâge, on nutilise pas les mêmes outils cognitifs, ni les mêmes modes de compréhension Somatique, < 2 ans, corps, imitation Mythique, 2-8 ans, langage oral, pensée abstraite, fantastique, récits, métaphores Romantique, 8-15 ans, langage écrit, intérêt pour les records, collections, héros Philosophique, >15 ans, pensée théorisante, besoin de généralité, attrait de la certitude, cadres de pensée Ironique, > 19 ans, outils cognitifs précédents

14 14II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Rythmes et blouses Les rythmes biologiques ont une influence sur l'apprentissage : attention, mémoire et processus de résolution de problèmes varient selon le jour, la semaine…, selon l'état de vigilance du sujet. Les élèves sont souvent amenés à faire de nombreuses choses à la fois, comment gèrent-ils leur attention ? Les performances d'apprentissage : –sont en général croissantes le matin, en creux après 11 h, puis à nouveau croissantes l'après-midi. –sont les plus mauvaises le lundi, les meilleures le jeudi si pause le mercredi.

15 15II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Socio. de l'éducation (Ballion 91) collège et représentations des élèves Travailler Apprendre Réfléchir Écouter Abandon Bien-être Liberté Isolement Rivalité Soutien Dispute Obligation Copain S'ennuyer Notation Compétition Discipline Règlement Contrainte Principal % de choix, élèves de 3e % de choix, élèves de 5e Interrogation des mêmes élèves à 2 ans dintervalle. Collège : entre apprentissage et sociabilité. Peu de réponses extrêmes. Mais chahut et violence ??? Interrogation des mêmes élèves à 2 ans dintervalle. Collège : entre apprentissage et sociabilité. Peu de réponses extrêmes. Mais chahut et violence ??? Violence Chahut

16 16II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Théories sociocognitives (Monteil 89) réussite et contexte scolaire Importance des sanctions et de leur contexte. Les bons élèves de collège n'ont pas une réussite semblable selon qu'on diffuse ou pas leur réussite/échec prétendus (étiquetage). La différence s'accentue lorsque la matière est à fort enjeu social. MathsBiologieHist.-géo.E.M.T. anon.pub.anon.pub.anon.pub.anon.pub R E R E R E R E

17 17II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Limportance du groupe de pairs (Harris 99) Autocatégorisation selon la composition de lenvironnement : les oppositions garçon/fille et adulte/enfant sont saillantes à lécole Besoin dappartenir à un groupe qui se distingue des autres groupes par différents indices (vêtements, langage, etc.) Conformisme de groupe, surtout en cas dintrusion extérieure : « esprit de groupe » qui peut jouer des tours à lenseignant.

18 18II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 On napprend pas quà lécole (Conein & Jacopin 94) Lapprentissage peut être basé sur la résolution de problèmes réels. Lécole nest pas le seul endroit où lon apprend. Des ouvriers peuvent réaliser des calculs dun niveau supérieur à celui quils ont acquis à lécole. Des analphabètes peuvent rivaliser avec des élèves dans des calculs dans un contexte réel. Pour autant, cela ne veut pas dire que lécole nest pas un moyen adéquat pour acquérir des connaissances 13 bis

19 19II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 La cognition située chez les Kpelle, Libéria (Pinker 00) 13 ter E. Flumo et Yakpalo boivent toujours du rhum ensemble. Flumo est en train de boire du rhum. Est-ce que Yakpalo est aussi en train den boire ? S. Flumo et Yakpalo boivent du rhum ensemble, mais le premier jour où Flumo en buvait, Yakpalo nétait pas là. E. Mais je tai dit que Flumo et Yakpalo boivent toujours du rhum ensemble. Un jour, Flumo boit du rhum, est-ce que Yakpalo en boit aussi ? S. Le jour où Flumo buvait du rhum, Yakpalo nétait pas là. E. Pour quelle raison ? S. Parce que Yakpalo est allé à sa ferme le jour où Flumo est resté en ville.

20 20II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 Test : votre conception de lapprentissage Berry & Sahlberg 96 Choisissez parmi les quatre images suivantes celle qui représente le mieux une situation dapprentissage


Télécharger ppt "1II. P. Dessus|IUFM Grenoble|juin-14 II. Apprendre Quest-ce quapprendre ? Être élève, est-ce un métier ? Quelles sont les variables qui influent sur lapprentissage."

Présentations similaires


Annonces Google