La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L apprentissage de l orthographe lexicale : approche cognitive 1ères rencontres du pôle Grenoble Cognition - 1er juin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L apprentissage de l orthographe lexicale : approche cognitive 1ères rencontres du pôle Grenoble Cognition - 1er juin."— Transcription de la présentation:

1 L apprentissage de l orthographe lexicale : approche cognitive 1ères rencontres du pôle Grenoble Cognition - 1er juin 2010

2 L orthographe lexicale (OL) diapo, repos, capot, dépôt, crapaud, chapeau… Connaissance indispensable pour lecture rapide (procédure lexicale) & production écrite chrysanthème.

3 Performance: - vitesse de lecture - production écrite Processus cognitif : - lexique orthographique - association oral - écrit Corrélat cérébral : VWFA (e.g., Dehaene et al., 2005) (aire forme visuelle des mots) L orthographe lexicale (OL) crapaud kRapo

4 Apprentissage de l OL Performance: - commence dès les premières lectures - démarre lentement puis pic à partir du CE2 - se poursuit la vie durant - grande variabilité (jusqu à la dysorthographie) Processus cognitif : Mémorisation et renforcement de lassociation oral - écrit sur lunité mot (Ehri, 2005) cr o apaud pakR crapaud kRapo

5 Apprentissage de l OL Processus dauto-apprentissage (e.g., Share, 2004) crapaud /krapo/ cr o apaud pakR Mémorisation dès quun mot nouveau est correctement décodé (lu de façon analytique) Corrélations décodage - mémoire de lOL Perturber le décodage gêne cette mémorisation (e.g., Share, 1999)

6 Enfants bons en décodage, OL faible ( Castels & Coltheart, 1996 ; Dubois et al., 2007) Enfants bons en OL, décodage faible : ( Martinet et al., 1999 ; Fayol et al., 2008) Certains mots bien lus pas mémorisés, et certains mots mal lus mémorisés ( Nation, 2007) Le niveau de décodage nexplique pas toute la variance en OL ( Cunningham et al., 2002) Auto-Apprentissage, oui mais...

7 Capacité de traitement visuel- orthographique, Sensibilité aux patterns orthographiques? (Nation & Castles, 2008, Nation et al., 2007, Share, 1995) Objectif: Préciser ce facteur flou de traitement visuel-orthographique - quel processus cognitif ? - comment est-il impliqué ? Apprentissage de l OL: un autre facteur ?

8 Cadre théorique Modèle connexionniste MTM (Ans et al., 1998) Input orthographique Input phonologique P Fenêtre VA O 1 O 2 Memoire Episodique Création de traces-mots (OL) : Input phonologique « mot entier » + input orthographique « mot entier » SIMULTANES

9 Hypothèse Implication du traitement visuo-attentionnel (VA) dans le processus dauto-apprentissage de lOL crapaudcrapaud /krapo/ cr o apaud pakR crapaud Mémorisation de lOL si le mot lu est traité en mode global (Fenêtre VA large)

10 Gêner le traitement VA simultané perturbe lacquisition de lOL -> manipulations expérimentales de la présentation du mot -> comparaisons de 2 situations avec/sans perturbation Les capacités de traitement VA global prédisent une part de variance des capacités de mémorisation de lOL -> études de régressions multiples -> études transversales et longitudinales Hypothèse 1 Hypothèse 2

11 H1 étude en CM2 Phase dauto-apprentissage mots lus (e.g., pôphou) Délai : 1 jour / 7 jours Post-test : Reconnaissance pauffou, pôphou, pofou

12 H1 étude en CM2 Possible Impossible Consigne phase A d apprentissage: à l apparition de la première syllabe: - la lire en silence - cliquer (l écran suivant apparaît) - lire à voix haute le mot entier 14 pseudo-mots complexes, lus 4 fois chacun

13 Post-test : choix forcé du PM parmi 3 Effet principal de la condition. Pas d interaction avec le délai H. 1 étude en CM2 **

14 Vérification: Les résultats sont-ils prédits indépendamment par : - le décodage en phase A - la vitesse de lecture en phase A - la condition de présentation Modèle significatif ; F(3,98)=3,16, p<.05 La condition de présentation prédit à elle seule 6% de la variance (p<.05) H1 étude en CM2

15 Mesures en GS - CP - CE1 - phonologie - visuo-attentionnel - lecture - dictées en CE1 L empan visuo-attentionnel en GS prédit-il les connaissances en orthographe lexicale en CE1? H2 étude longitudinale

16 Son des lettres MCTV Conscience syllabique Ecriture de pseudo-mots Ecriture de mots irréguliers Conscience phonémique MCTV EVA GS CPCE1 Analyse de trajets, Modèle prédit sur la Dictée de mots irréguliers Indices d ajustement du modèle (valeurs attendues) X²/df (.90); RMSEA (<.08) β: Significatif β: ns

17 Analyse de trajets, résultats sur la dictée de mots irréguliers Son des lettres MCTV Conscience syllabique Ecriture de pseudo-mots Ecriture de mots irréguliers Conscience phonémique MCTV EVA GS CPCE1 β: Significatif β: ns Indices de parcimonie Modèle 1 2 AIC: X²/df Indices d ajustement du modèle : X²/df=1.5; CFI =.998; RMSEA =.021

18 Conclusion Résultats en accord avec l hypothèse issue du modèle théorique MTM Implications pour la pratique: - enseignement de l OL à l école - repérage précoce des difficultés - aide aux enfants en difficultés particulières d apprentissage de l OL


Télécharger ppt "L apprentissage de l orthographe lexicale : approche cognitive 1ères rencontres du pôle Grenoble Cognition - 1er juin."

Présentations similaires


Annonces Google