La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 RAPPORT SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT 2007 UNCTAD Alfredo Calcagno Coopération régionale pour le développement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 RAPPORT SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT 2007 UNCTAD Alfredo Calcagno Coopération régionale pour le développement."— Transcription de la présentation:

1 1 RAPPORT SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT 2007 UNCTAD Alfredo Calcagno Coopération régionale pour le développement

2 2 Accords régionaux de commerce: tendances récentes

3 3 Le nombre des accords régionaux de commerce notifiés à lOMC sest rapidement accru depuis les années Les nouveaux accords sont principalement bilatéraux … Nombre cumulé daccords de commerce

4 4 … il sagit dAccords de Libre Echange plutôt que dUnions Douanières ou de Marchés Communs… Nombre cumlé daccords de commerce, par type dengagement

5 5 … et dans une proportion croissante sont signées entre des pays de différentes régions et différents niveaux de développment. Nombre cumulé daccords de commerce, par classification économique des participants

6 6 Accès aux marchés ou espace pour appliquer ses politiques? Les accords de commerce Nord-Sud posent un choix difficile aux pays en développement Les pays en voie de développement peuvent vouloir sassurer ou améliorer leur accès aux marchées des pays développés; Les pays en voie de développement peuvent vouloir sassurer ou améliorer leur accès aux marchées des pays développés; Ils peuvent chercher à obtenir des concessions qui ne sont pas agréées aux autres pays en développement; Ils peuvent chercher à obtenir des concessions qui ne sont pas agréées aux autres pays en développement; Des pays peuvent se sentir forcés de signer ces accords pour ne pas perdre de leur compétitivité par rapport à dautres pays en développement qui ont conclu des accords de libre échange avec le même grand partenaire commercial.Des pays peuvent se sentir forcés de signer ces accords pour ne pas perdre de leur compétitivité par rapport à dautres pays en développement qui ont conclu des accords de libre échange avec le même grand partenaire commercial. Cependant, les pays en développement narrivent pas toujours à profiter du meilleur accès au marché à cause de leurs limitations du côté de loffre, des subventions aux secteurs sensibles des pays développés et du fait que leurs entreprises ont souvent du mal à remplir les règles dorigine.Cependant, les pays en développement narrivent pas toujours à profiter du meilleur accès au marché à cause de leurs limitations du côté de loffre, des subventions aux secteurs sensibles des pays développés et du fait que leurs entreprises ont souvent du mal à remplir les règles dorigine.

7 7 Cependant, les accords Nord-Sud réduisent le marge de manoeuvre quont les pays en développement pour mener des politiques économiques actives Le traitement spécial et différencié est remplacé par une complète réciprocité;Le traitement spécial et différencié est remplacé par une complète réciprocité; Les pays en voie de développement doivent accepter une libéralisation plus pousée que celle qui est agréee à lOMC.Les pays en voie de développement doivent accepter une libéralisation plus pousée que celle qui est agréee à lOMC. Les accords de libre échange N-S comportent des clauses qui vont au-delà des règles fixées à lOMC dans des domaines comme linvestissement étranger direct, les droits de la propriétée intellectuelle, les politiques de la concurrence et les achats du Gouvernement; Les accords de libre échange N-S comportent des clauses qui vont au-delà des règles fixées à lOMC dans des domaines comme linvestissement étranger direct, les droits de la propriétée intellectuelle, les politiques de la concurrence et les achats du Gouvernement; Ils tendent à couvrir aussi des questions qui ont été exclues des négociations multilatérales, telles les règles laborales et de lenvironnement. Ils tendent à couvrir aussi des questions qui ont été exclues des négociations multilatérales, telles les règles laborales et de lenvironnement.

8 8 Mais: Lintégration régionale entre pays en développement peut être un instrument important pour lindustrialisation et le changement structurel

9 9 Commerce intra-régional dans des régions en développement sélectionnées,

10 10 L importance relative du commerce intra-régional dépend de facteurs structurels autant que des accords formels Proportion du commerce intra-régional dans le commerce total

11 11 Proportion du commerce intra-régional dans le commerce total

12 12 En Afrique, les multiples accords régionaux nont pas nécessairement créé un commerce intrarégional significatif.

13 13 Les exportations intra-régionales sont en général plus intensives en manufactures que les exportaitons au reste du monde Composition et direction des exportations, régions sélectionnées,

14 14 Composition et direction des exportations, régions sélectionnées,

15 15 Solde commercial intra-régional: le cas de UEMOA

16 16 Solde commercial intra-régional: le cas de SADC

17 17 Solde commercial intra-régional: le cas de MERCOSUR

18 18 Solde commercial intra-régional: le cas de SAARC

19 19 Autres domaines pour une coopération régional active

20 20 Dautres domaines porteurs pour une coopération régional active pour le développement comprennent: Aménagements pour favoriser le commerce et les déplacements; Aménagements pour favoriser le commerce et les déplacements; La planification et le financement de linfrastructure detransport pour rendre possible le commerce transfrontalier et en réduire le coût; La planification et le financement de linfrastructure detransport pour rendre possible le commerce transfrontalier et en réduire le coût; Gestion régionale des projets dinvestissement dans lénergie et leau, qui dans beaucoup de pays représentent des goulots détranglement; Gestion régionale des projets dinvestissement dans lénergie et leau, qui dans beaucoup de pays représentent des goulots détranglement; Projects régionaux de développement industriel et dans la recherche, qui peuvent être trop coûteux pour u pays individuel mais deviennent viables en mettant les ressources nationales en commun; Projects régionaux de développement industriel et dans la recherche, qui peuvent être trop coûteux pour u pays individuel mais deviennent viables en mettant les ressources nationales en commun; Coopération monétaire et financière. Coopération monétaire et financière.

21 21 Les pays en développement font face à de nombreux disfonctionnements du système financier international (SFI) Les flux de capitaux sont instables; les taux de change réels des pays en développement varient fortement et sont parfois surévalués;leur accès à un financement de long terme est difficile; Les flux de capitaux sont instables; les taux de change réels des pays en développement varient fortement et sont parfois surévalués;leur accès à un financement de long terme est difficile; Le gouvenement du SFI est entre les mains du FMI, une institution dans laquelle les pays en développement ont peu dinfluence; Le gouvenement du SFI est entre les mains du FMI, une institution dans laquelle les pays en développement ont peu dinfluence; Face à un déficit dans la balance des payments, les pays en développement naccèdent pas toujours à un financement opportun, et celui quils reçoivent est soumis à de fortes conditions dajustement macroéconomique et de réformes structurelles; Face à un déficit dans la balance des payments, les pays en développement naccèdent pas toujours à un financement opportun, et celui quils reçoivent est soumis à de fortes conditions dajustement macroéconomique et de réformes structurelles; Plusieurs pays accumulent désormais des réserves internationales comme un mécanisme dauto-assurance. Plusieurs pays accumulent désormais des réserves internationales comme un mécanisme dauto-assurance.

22 22 La coopération financière régionale peut: Offrir aux Banques Centrales des mécanismes de paiement et de crédit de court terme, réduisant les coûts de transaction et le recours à des devises dures; Offrir aux Banques Centrales des mécanismes de paiement et de crédit de court terme, réduisant les coûts de transaction et le recours à des devises dures; Créer un mécanisme de financement des déséquilibres de la balance des paiements à travers des lignes de crédit bilatérales ou la mise en commun dune partie des réserves (ex.: FLAR, Initiative Chiang Mai, Fonds Monétaire Arabe); Créer un mécanisme de financement des déséquilibres de la balance des paiements à travers des lignes de crédit bilatérales ou la mise en commun dune partie des réserves (ex.: FLAR, Initiative Chiang Mai, Fonds Monétaire Arabe); Etablir des mécanismes pour stabiliser les taux de change, pouvant mener à une union monétaire; Etablir des mécanismes pour stabiliser les taux de change, pouvant mener à une union monétaire; Offrir des financements de long terme à travers des banques sous-régionales de développement et des marchés obligataires régionaux; Offrir des financements de long terme à travers des banques sous-régionales de développement et des marchés obligataires régionaux; Les fonds monétaires régionaux peuvent servir de base à un système financier international plus équilibré. Les fonds monétaires régionaux peuvent servir de base à un système financier international plus équilibré.

23 23 En conclusion, la coopération régionale peut: Favoriser lindustrialisation et le changement structurel en offrant des marchés plus larges pour les activités industrielles et en développant des infrastructures dans des secteurs stratégiques, comme linfrastructure des transports et de lénergie;Favoriser lindustrialisation et le changement structurel en offrant des marchés plus larges pour les activités industrielles et en développant des infrastructures dans des secteurs stratégiques, comme linfrastructure des transports et de lénergie; Réduire les assymétries entre les pays membres à travers une politique industrielle régionale et des fonds de convergence structurelle;Réduire les assymétries entre les pays membres à travers une politique industrielle régionale et des fonds de convergence structurelle; Coordiner les politiques économiques et réduire la volatilité des taux de change; Coordiner les politiques économiques et réduire la volatilité des taux de change; Renforcer ou remplacer les sources multilatérales de financement de la balance des paiements et de projects de développement; Renforcer ou remplacer les sources multilatérales de financement de la balance des paiements et de projects de développement; Préserver et élargir lespace des politiques de développement. Préserver et élargir lespace des politiques de développement.

24 24 Les décisions concernant lintégration commericale et financière ne relèvent pas seulement du commerce et des finances: Elles ont des conséquences de long terme dans la capacité de mettre en place des politiques de développement dans de nombreux aspects de la politique économique.


Télécharger ppt "1 RAPPORT SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT 2007 UNCTAD Alfredo Calcagno Coopération régionale pour le développement."

Présentations similaires


Annonces Google