La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ENSEIGNER LORAL EN CYCLE 3 Des programmes officiels à la mise en place de situations 12/10/2009 Réseau MLF-Amériques Coord. Julie HIGOUNET 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ENSEIGNER LORAL EN CYCLE 3 Des programmes officiels à la mise en place de situations 12/10/2009 Réseau MLF-Amériques Coord. Julie HIGOUNET 1."— Transcription de la présentation:

1

2 ENSEIGNER LORAL EN CYCLE 3 Des programmes officiels à la mise en place de situations 12/10/2009 Réseau MLF-Amériques Coord. Julie HIGOUNET 1

3 Organisation du stage 2 Etat des lieux sur lenseignement de loral en cycle 3: les représentations, les pratiques La narration apprendre a produire un discours centré sur un déroulement chronologique finalisé. Séances en classe mise en pratique La description: apprendre à produire un discours dont les éléments ne sont pas arrangés selon un ordre causal mais cependant hiérarchisés. Le lexique joue là un rôle important Séances en classe: mise en pratique Programmations: Cycle de narration et description

4 Jeu de rôles…. Type de reunion: Conseil des maître Objet: Projet décole… items faibles oral. Mise en place de doublettes (2 enseignants par classe) ou decloisonnement pour lenseignement de loral. Acteurs : enseignants de cycle 1- 2 – 3 POUR/CONTRE conseiller pédagogique 3

5 Lutter contre les idées recues…. Lorsque je fais de loral..Je perds mon temps.. Je navance pas dans le programme !!! Ce ne sert a rien. Je parle cest suffisant. On fait du francais toute la journee. 4

6 Parler, lire, écrire… Pour aborder lécrit, lenfant doit « savoir parler » = possibilité dorganiser son discours, évoquer des événements, passés ou futurs, hors-situation, au moyen de verbalisations syntaxiquement structurées. Laccès à la lecture-écriture ne peut se faire dans de bonnes conditions sans une maîtrise préalable de loral, pas seulement conversationnel mais aussi « écrivable ».

7 De loral à loral écrivable Catherine, sa voisine, des pommes, elle lui en a donné plein. Catherine compte au sein de son voisinage une fort obligeante personne dont elle a reçu pour présent un panier empli de pommes. La voisine de Catherine lui a donné un panier plein de pommes. Catherine a une voisine qui lui a donné un panier plein de pommes.

8 ETAT DES LIEUX DES PRATIQUES 07/11/2013 7

9 Les fonctionnalites de loral 8 Loral moyen de communication Développement personnel, identité social Conseil délève Loral moyen denseignement – apprentissages Intégration de données, de connaissances, régulation pédagogique Compréhension des textes lus par lenseignant, un tiers. Loral objet dapprentissage Passage dune communication en situation à une communication décontextualisée Apprentissage syntaxiques par Les albums échos et les albums en syntaxe adaptée et les exercices de systematisation.

10 L oral dans les programmes I.O

11 Les I.O. de 2008 Lélève est capable découter le maître, de poser des questions, dexprimer son point de vue, ses sentiments. Il sentraîne à prendre la parole devant dautres élèves pour reformuler, résumer, raconter, décrire, expliciter un raisonnement, présenter des arguments. Dans des situations déchanges variées, il apprend à tenir compte des points de vue des autres, à utiliser un vocabulaire précis appartenant au niveau de la langue courante, à adapter ses propos en fonction de ses interlocuteurs et de ses objectifs. Un travail régulier de récitation (mémorisation et diction) est conduit sur des textes en prose et des poèmes. La qualité du langage oral fait lobjet de lattention du maître dans toutes les activités scolaires.

12 Oral en cycle 3 et i.o Loral moyen dexpression -Prise de parole de plus en plus longues et mieux organisées -Respect des sujets traités et des règles de communication Loral moyen denseignement -Ecouter les textes que lit le maitre -Comprendre les textes que lit le maitre -Restituer lessentiel dun texte lu par le maitre -Poser des questions Loral objet dapprentissage -Respect de lorganisation de la phrase, expression des relations de causalité, des circonstances temporelles, des relations spatiales -Utilisation adéquat de la conjugaison; -Emploi dun vocabulaire de plus en plus diversifié -Réciter des textes Loral moyen denseignement Loral au service de lécrit -Réciter des textes -Dire de mémoire et sans erreurs, sur un rythme ou avec une intonation approprié (comptines, textes en prose, poème)

13 L oral dans le socle commun 07/11/ Maitrise de la langue française -Sexprimer clairement à loral en utilisant un vocabulaire approprié; - Lire seul, à haute voix, un texte connu ou inconnu; -Lire seul et écouter des textes du patrimoine. La pratique dune langue vivante étrangère -Comprendre et utiliser des énoncés simples de la vie quotidienne Mathématique / culture scientifique -Situer un objet par rapport à soi ou à un autre objet, donner sa position, décrire son déplacement; -Décrire des figures planes et des solides usuels; -Observer et décrire pour mener des investigations -Résoudre des problèmes simples Information / communication Culture humaniste -Dire de mémoire quelques textes en prose ou poèmes courts. -Distinguer des grandes catégories de création artistiques -Sexprimer Compétences sociales / civiques -Appliquer les codes de politesse -Participer, en classe, à un échange verbal en respectant les règles de communication Autonomie / initiative -Ecouter pour comprendre, interroger, répéter; -Echanger, questionner, justifier son point de vue -Travailler en groupe, sengager dans un projet

14 Quelles activites…. Pourquoi ???? Narration Description Explication Argumentation 13

15 Difficultes et suggestions 07/11/

16 Les difficultés pour enseigner loral 15 Les séances de langage sont souvent réduites aux rituels du matin et aux interstices laissés par lemploi du temps. La notion de « bain de langage » reste prédominante dans les représentations des enseignants (rareté des situations dans lesquels loral est objet dapprentissage). Lévaluation de lacquisition du langage est souvent floue. Les échanges verbaux limités et concernent souvent les « grands parleurs ». La parole de lenseignant tend à être prédominante. Faible temps accordé aux tâtonnements, aux silences Les attentes de lenseignant en matière de production orale sont normatives et proches des attentes de lécrit. Quasi absence de progression

17 Objectifs et articulations de la formation 16

18 Partie 2 apres séance letayage !!!! 07/11/

19 Le rôle de lenseignant … Etayage Eviter les ordres qui provoquent des actions, pas des verbalisations : « Viens ici ! » « Montre-moi ! » Eviter les questions oui/non, privilégier les questions ouvertes : comment, pourquoi, que penses-tu, à ton avis… Eviter les phrases interrompues à ton suspensif ou avec réponses attendues A : toi tu es mon cousin et moi je suis quoi ? je suis ta cou ?/ - E : pine Paris est la capitale de la ?

20 Typologie de létayage La relance Poser une question ouverte Montrer son intérêt Inciter à commenter les actions dun camarade Inciter à expliquer Demander de faire un bilan, un projet Inciter à commenter une prouesse

21 Typologie de létayage Lécho Commenter ce que fait un enfant Raconter à un enfant ce quil fait Raconter ce que lenseignant fait Reformuler lénoncé de lenfant Demander à lenfant ce que son énoncé a dincorrect.

22 Interactions et étayage Une fillette de 5 ans a crayon cassée à la main ; elle sapproche de la maitresse, tend le crayon et dit : - « moi cassé crayon». La maitresse lui répond -« Ah, il est cassé, ton crayon Et pourquoi il est cassé ? ». Une fillette de 5 ans a crayon cassée à la main ; elle sapproche de la maitresse, tend le crayon et dit : - « moi cassé crayon». La maitresse lui répond -« Ah, il est cassé, ton crayon Et pourquoi il est cassé ? ». Les interactions individualisées comme moyen de développer le langage de lenfant Létayage comme moyen daméliorer la qualité des productions enfantines Dans la ZPD de lenfant Par des échos, des feedbacks Létayage comme moyen daméliorer la quantité des productions enfantines Les relances

23 Typologie de letayage La relance Poser une question ouverte Montrer son intérêt Inciter à commenter les actions dun camarade Inciter à expliquer Inciter à donner des ordres Demander de faire un bilan, un projet Inciter à commenter une prouesse Lécho Commenter ce que fait un enfant Raconter à un enfant ce quil fait Raconter ce que lenseignant fait Reformuler lénoncé de lenfant Demander à lenfant ce que son énoncé à dincorrect. 22

24 POUR QUE LENFANT PROGRESSE Lenfant est sollicité souvent et trouve un espace de parole important. Lenseignant écoute le message de lenfant (fond et forme) et analyse ses besoins. Les offres langagières de ladulte sont nombreuses, individualisées et à la portée de lenfant. Les échanges trouvent leur place durant: Des activités quotidiennes et informelles Des temps dapprentissages académiques Des moments de langage plannifiés 23


Télécharger ppt "ENSEIGNER LORAL EN CYCLE 3 Des programmes officiels à la mise en place de situations 12/10/2009 Réseau MLF-Amériques Coord. Julie HIGOUNET 1."

Présentations similaires


Annonces Google