La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jeunes et prévention… de lécole au travail. Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre 20082 1.de la situation des jeunes au Québec; 2.de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jeunes et prévention… de lécole au travail. Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre 20082 1.de la situation des jeunes au Québec; 2.de la."— Transcription de la présentation:

1 Jeunes et prévention… de lécole au travail

2 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre de la situation des jeunes au Québec; 2.de la CSST; 3.des droits et des responsabilités des employeurs et des travailleurs; 4.de la sécurité des machines; 5.de la prévention des accidents du travail. On se parlera…

3 La situation des jeunes au Québec

4 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Vidéo de Michael Lovett-Colombie Britannique

5 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Savez-vous...Savez-vous... Source : Statistiques de la CSST. Combien de jeunes de 24 ans ou moins se blessent au travail chaque année ? Combien de jeunes perdent la vie au travail chaque année ? Environ un jeune par mois meurt au travail. 68 décès en 6 ans. Près de jeunes se blessent au travail : 460 accidents par semaine. Au Québec :

6 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Savez-vous...Savez-vous... Source : Document Saviez-vous que… DC Quelle est la période où les jeunes sont le plus susceptibles de se blesser ? Quelles sont les parties du corps les plus touchées chez les jeunes qui ont un accident ? Plus de 50 % des accidents surviendraient dans les 6 premiers mois dun nouvel emploi. Presque une fois sur deux, les jeunes travailleurs se blessent au dos et aux mains.

7 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre z Ils sont davantage soumis à des contraintes au travail; z ils reçoivent peu ou pas de formation en SST à leurs débuts dans un nouvel emploi; z ils sont peu informés des risques; z ils ont peu ou pas dexpérience; z ils ressentent du stress en raison de leurs débuts dans un nouvel emploi; z ils changent fréquemment demploi. Pourquoi les jeunes ont-ils davantage daccidents ? Source : Document Saviez-vous que… DC Illustration : Manon Éthier

8 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre les jeunes en général : z sont peu conscients des risques associés au travail; z veulent faire leurs preuves et montrer quils sont capables; z hésitent à poser des questions à leur patron; z ne connaissent, pour la plupart, ni leurs droits, ni leurs responsabilités, ni ceux de lemployeur en matière de santé et de sécurité du travail. De plus, selon les études… Source : Sondages Angus Reid, Ipsos Reid, groupes de discussion tenus par la CSST, CROP, Léger Marketing.

9 Quest-ce que la CSST ?

10 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Que veut dire le sigle CSST ? Commission de la santé et de la sécurité du travail La CSST a eu 25 ans le 13 mars Source : sommes-nous? La CSST est lorganisme auquel le gouvernement a confié la gestion du régime québécois de santé et de sécurité du travail.

11 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre zLa prévention et linspection zLindemnisation et la réadaptation des victimes dun accident ou dune maladie du travail zLe financement du régime québécois de santé et de sécurité du travail La CSST intervient dans trois domaines Source :

12 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre La CSST, cest… La prévention et linspection : zpromouvoir la santé et la sécurité du travail ; zsoutenir les travailleurs et les employeurs dans leurs démarches pour assainir leur milieu de travail et y éliminer les dangers ; zinspecter les lieux de travail. Source : mieux comprendre le régime/ DC (document à télécharger).www.csst.qc.ca/prévention/publications/Pour mieux comprendre le régime/

13 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre La CSST, c est … Lindemnisation et la réadaptation : zindemniser les travailleurs accidentés ; zacquitter les frais médicaux ; zfaciliter le retour au travail, notamment par la réadaptation (lorsque les travailleurs conservent des séquelles permanentes). Source : sommes-nous?/mission

14 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Si un accident survient… Si un accident survient… zjavertis rapidement mon employeur ou mon superviseur, même si mon état ne nécessite pas de soins. zje consulte un médecin si nécessaire et je massure quil me donne une attestation médicale que je pourrai remettre à mon employeur si je suis incapable dexercer mon emploi. zsi je dois mabsenter du travail, mon employeur informe la CSST en remplissant le formulaire approprié pour décrire laccident selon ma version. Il men remet une copie avant de lenvoyer. Source : prévention/publications/ DC (document à télécharger).

15 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Le droit de retour au travail est limité dans le temps : z2 ans, si létablissement compte plus de 20 travailleurs, z1 an, si létablissement compte moins de 20 travailleurs, à partir de la date du début de labsence continue du travailleur en raison de sa lésion. Est-ce que je peux reprendre lemploi que joccupais, peu importe la durée de mon absence ? Oui ou non ? Source : prévention/publications/ DC , p. 27 (document à télécharger). NON

16 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre La CSST, cest… Le financement : zélaborer la tarification (selon les risques) ; zpercevoir les primes des employeurs ; zgérer lensemble des opérations financières de la CSST ; zétablir le taux moyen. En 2009 : 2,10 $ par 100 $ de masse salariale assurable. Source : DC (document à télécharger).

17 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Exemples de taux en 2009 * Grands magasins : 2,40$ par 100 $ de masse salariale assurable * Restaurant : 2,17 $ par 100 $ de masse salariale assurable * Travaux de charpenterie et de menuiserie: 13,26 $ par 100 $ de masse salariale assurable * Montage de charpentes métalliques : 21,98 $ par 100 $ de masse salariale assurable

18 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Peu importe que tu occupes un poste à temps plein ou à temps partiel, syndiqué ou non, dès quun employeur te paie pour faire un travail, tu es considéré comme un travailleur et tu es protégé par la CSST, même si tu es toujours étudiant. Source : DC (document à télécharger). Oui ou non ? En tant quétudiant à temps plein, occupant En tant quétudiant à temps plein, occupant un emploi à temps partiel, suis-je considéré un emploi à temps partiel, suis-je considéré comme un travailleur par la CSST ? comme un travailleur par la CSST ? En tant quétudiant à temps plein, occupant En tant quétudiant à temps plein, occupant un emploi à temps partiel, suis-je considéré un emploi à temps partiel, suis-je considéré comme un travailleur par la CSST ? comme un travailleur par la CSST ? OUI

19 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre La CSST considère alors que tu travailles pour létablissement denseignement où tu étudies. Cet établissement, ou la commission scolaire dont il relève, est responsable de ce stage et est donc considéré comme ton employeur. Source : DC (document à télécharger). Oui ou non ? Je fais un stage non rémunéré en entreprise pendant mes études. Suis-je couvert par la CSST ? Je fais un stage non rémunéré en entreprise pendant mes études. Suis-je couvert par la CSST ? OUI

20 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre z Tu nas pas à tinscrire à la CSST. z Tu es automatiquement assuré dès que tu travailles pour un employeur. z Cest lemployeur qui doit obligatoirement sinscrire à la CSST et acquitter sa prime. Jai un nouvel emploi. Est-ce que je dois minscrire à la CSST ? Source : DC (document à télécharger). Oui ou non ? NON

21 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Tu es quand même pleinement couvert par la CSST et tu ne perds pas tes droits en tant que travailleur. Suis-je couvert si mon employeur ne paie pas sa prime à la CSST ? Source : DC (document à télécharger). Oui ou non ? OUI

22 Les droits et les obligations des employeurs et des travailleurs

23 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Droits et obligations de lemployeur DroitsObligations zBénéficier de services de formation, dinformation et de conseils en matière de santé et de sécurité du travail. zObtenir du soutien pour entreprendre sa démarche de prévention. zProtéger la santé, la sécurité et lintégrité physique du travailleur. zIdentifier, contrôler et éliminer les risques. zDoter ses établissements déquipements et doutils sécuritaires. zAdopter des méthodes de travail sécuritaires et les faire appliquer. zInformer adéquatement le travailleur des risques liés à son emploi. zAssurer la formation, lentraînement et la supervision appropriés au travailleur. zFournir gratuitement au travailleur les équipements et les moyens de protection individuels. Sassurer que le travailleur porte ces équipements. Source : accueil/accès direct/lois et politiques/menu édition/rechercher (dans cette page).

24 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Droits et obligations du travailleur DroitsObligations zAvoir des conditions de travail qui respectent sa santé, sa sécurité et son intégrité physique. zObtenir des services dinformation et de conseil en matière de santé et de sécurité du travail. zRecevoir la formation, lentraînement et la supervision nécessaires à lexécution de son travail. zExercer son droit de refus. zExercer son droit au retrait préventif pour la travailleuse enceinte ou qui allaite. zBénéficier de services de santé préventifs et curatifs. zPrendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité ainsi que celle des autres travailleurs. zRespecter les règles relatives à la santé et à la sécurité du travail en vigueur dans le milieu de travail. zParticiper à lidentification et à lélimination des risques au travail. zPorter les équipements de protection fournis par lemployeur. zConnaître le programme de prévention et sy conformer. zSe soumettre aux examens de santé. Source : accueil/accès direct/lois et politiques/menu édition/rechercher (dans cette page).

25 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Droit de refus : que dois-tu faire ? Droit de refus : que dois-tu faire ? z Prévenir immédiatement ton employeur et lui donner les raisons de ton refus dexécuter une tâche. z Rester sur les lieux de travail. z Lemployeur peut te confier dautres tâches pendant quil corrige la situation. z Aucune sanction ne peut têtre imposée pour ton refus. Source : direct/lois et politiques/LSST/art.12.

26 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre zLemployeur na pas le droit de te congédier, de te suspendre, de te déplacer ou dexercer toute autre forme de représailles à ton endroit. Mon employeur peut-il me congédier ou me sanctionner parce que jai exercé un de mes droits ou que jai subi un accident du travail ? Recours selon larticle 227 de la LSST ou larticle 32 de la LATMP. Oui ou non ? NON

27 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Jeunes travailleurs et étudiants-travailleurs… Source : (document à télécharger). Conçue pour sensibiliser les jeunes travailleurs et les étudiants-travailleurs, cette brochure traite des principales questions et réponses qui les touchent en matière de santé et de sécurité du travail. Elle résume aussi leurs droits et leurs obligations ainsi que ceux des employeurs. Elle permet également de mieux comprendre le rôle de la CSST.

28 LA SÉCURITÉ DES MACHINES

29 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre La sécurité des machines

30 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre La sécurité des machines

31 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre La sécurité des machines

32 32

33 __________ASP imprimerie Quest-ce quun phénomène dangereux ? A.un risque B.une situation grave C.une source potentielle de lésion D.mon voisin de gauche

34 __________ASP imprimerie La bonne réponse est C Un phénomène dangereux est une source potentielle de lésion ou datteinte à la santé Énergie thermique Rayonnements UV Angles rentrants en mouvement Formes tranchantes

35 __________ASP imprimerie Quelle est la mesure de prévention la plus efficace pour la sécurité des machines ? A.la formation B.la mise en place de gardes et des dispositifs de sécurité C.une conception sécuritaire D.lutilisation de méthodes de travail éprouvées sécuritaires

36 __________ASP imprimerie La bonne réponse est C Formation Méthodes sécuritaires Gardes Dispositifs de sécurité

37 __________ASP imprimerie Ma machine est non réglementaire si jouvre son protecteur et quelle fonctionne encore A.vrai B.faux

38 __________ASP imprimerie Vrai Le Règlement sur la santé et la sécurité du travail est très clair à ce sujet : le travailleur ne doit pas pouvoir entrer en contact avec les éléments dangereux de la machine. Si le protecteur est mobile alors il doit être asservi par un dispositif de sécurité qui provoquera larrêt des éléments dangereux de la machine dès louverture du protecteur.

39 __________ASP imprimerie La formation dun opérateur de machine devrait inclure : A.lidentification des phénomènes dangereux sur sa machine B.le fonctionnement des dispositifs de protection C.la marche à suivre si un protecteur est manquant, défectueux ou inadéquat D.toutes ces réponses

40 __________ASP imprimerie La bonne réponse est D La formation doit viser tout intervenant sur la machine, incluant le nouvel opérateur, léquipe dentretien, la personne dexpérience qui doit apprendre à opérer une nouvelle machine

41 __________ASP imprimerie Une vraie bonne maintenance des équipements cest : A.prévenir les bris, les défauts et les accidents B.réparer les bris C.nécessaire quand on a le temps D.une bonne idée

42 __________ASP imprimerie La bonne réponse est A 0 accident0 perte 0 panne0 défaut Maîtrise opérationnelle des machines

43 __________ASP imprimerie Cadenasser sa machine signifie : A.y mettre un cadenas B.neutraliser toutes les sources dénergie et les verrouiller personnellement pour éviter un démarrage accidentel C.appliquer son safe D.fermer le disjoncteur électrique qui alimente la machine et y apposer un cadenas

44 __________ASP imprimerie La bonne réponse est B Le cadenassage vise à neutraliser toutes les sources dénergie de manière à éviter toute mise en marche accidentelle.

45 La prévention, jy travaille !

46 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Vidéo Témoignage dun jeune accidenté (Durée : 4 min 55 s.) Étienne Lafleur

47 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre z Même sils ne sont pas toujours facilement repérables, il faut savoir quil y a des risques dans tous les milieux de travail. z Il est important de pouvoir les reconnaître et dagir pour prévenir les accidents. Jidentifie, jagis !

48 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Jidentifie, jagis ! Repérer les risques, ça se fait entre autres… z en vérifiant létat de lenvironnement de travail; z en examinant le matériel avant de lutiliser ; z en appliquant les notions de prévention apprises pendant la formation ; z en se limitant aux tâches pour lesquelles on a été formé.

49 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Jidentifie, jagis ! Comment agir ? z En posant des questions. z En prévenant le supérieur immédiat de tout danger; z En participant à lélimination des dangers; z Il faut prendre des mesures sans attendre, ne pas remettre au lendemain ce quon peut faire immédiatement.

50 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Quelques questions à poser en commençant un nouvel emploi Quelques questions à poser en commençant un nouvel emploi zQuels sont les dangers liés à ma tâche et à mon environnement de travail ? zEst-ce que certains aspects de mon travail exigent une formation particulière ? zQuelles sont les méthodes de travail utilisées ? zQuelles sont les règles et les consignes de sécurité en vigueur dans lentreprise ? zDois-je utiliser un équipement de protection ?

51 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Quelques questions à poser en commençant un nouvel emploi z À qui puis-je madresser si jai des préoccupations ou des questions concernant la santé et la sécurité du travail ? z Où sont les sorties de secours en cas durgence ? z Où sont les extincteurs et comment fonctionnent-ils ? z Qui sont les secouristes ? z Où est la trousse de premiers soins ?

52 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre À qui puis-je poser ces questions ? zÀ lemployeur ou à son représentant zÀ mes collègues de travail zAu comité de santé et de sécurité zAu représentant à la prévention zAu représentant des travailleurs

53 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre La prévention, jy travaille! z Je constate, z Jagis ! Et dans le doute, je ne prends pas de risque, je pose des questions !

54 Pour en savoir plus…

55 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre

56 Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre Pour me rejoindre… Madame Isabelle Gosselin Conseillère en prévention jeunesse CSST, Direction régionale de Chaudière-Appalaches poste 6844

57 Merci !


Télécharger ppt "Jeunes et prévention… de lécole au travail. Colloque de lAPEMIQ, St-Georges-de-Beauce, 22 octobre 20082 1.de la situation des jeunes au Québec; 2.de la."

Présentations similaires


Annonces Google