La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Making sense of content Transmission et représentation des connaissances sur le web Laurence Noël L E D E N.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Making sense of content Transmission et représentation des connaissances sur le web Laurence Noël L E D E N."— Transcription de la présentation:

1 Making sense of content Transmission et représentation des connaissances sur le web Laurence Noël L E D E N

2 12/01/072 statut : 1ère année de thèse - bourse CIFRE mondeca / LEDEN - CIFRE : - LEDEN : - mondeca : blog de mondeca : Présentation point de départ systèmes hypermédias (face visible, production de contenus) + web sémantique (face invisible, description de contenus) => interfaces innovantes en terme d'accès à l'information et d'acquisition des connaissances par l'utilisateur

3 12/01/07 I. Représentation hypermédia de linformation et représentation formelle des connaissances

4 12/01/07 Représentation hypermédia de linformation et transmission de connaissances (I) Postulat : Les systèmes hypermédias permettent une mise en scène spatio-temporelle et interactive de linformation qui favorise lacquisition de nouvelles connaissances par lutilisateur. Hypermédia (multimédia + hypertextualité) livre : Permet dutiliser nimporte quel média et donc de choisir celui qui sera le plus adapté pour transmettre linformation voulue (cf. musique) Permet de combiner ces médias entre eux, afin de donner différents types déclairage sur le sujet traité (illustration graphique + explication textuelle + ambiance sonore…) cf. marie curiehttp://www.motown.commarie curie

5 12/01/07 Le Modèle de Charles S. Peirce Charles Sanders Peirce, « Ecrits sur le signe » Un signe est une triade: un représentamen (signe matériel) dénote un objet (un objet de pensée) grâce à un interprétant (une représentation de la relation entre le représentamen et l'objet).représentamenobjetinterprétant

6 12/01/07 Informations / connaissances Informations : un ensemble de données sélectionnées suivant un contexte de communication Connaissances : lensemble des données intégrées dans un système de représentation qui prend aussi en compte les différents contextes dutilisations de ces données ainsi que les processus permettant dintégrer ces données Lutilisateur doit pouvoir intégrer les différentes informations à lintérieur de son propre système de représentation du monde : les informations émises et présentées par le concepteur deviennent alors des connaissances acquises par lutilisateur.

7 12/01/07 Représentation hypermédia de linformation et transmission des connaissances (II) (nature hypermédia + ) Mise en scène spatio-temporelle => permet la « mise en situation » des objets (contextualisation) : on peut donner à voir leur fonctionnement interne. Il ne suffit pas de montrer des données, il faut aussi pouvoir montrer comment ces données interagissent entre elles et rendre explicite la nature des liens qui les unit. => Santiago Ortiz (Data Visualization)Santiago Ortiz (Data Visualization) => Alberto Cairo (Information Design)Alberto Cairo (Information Design) => Choosing the appropriate representation(s) is challenging and research is needed to evaluate and compare different approaches. A. CAIRO

8 12/01/07

9 Représentation hypermédia de linformation et transmission des connaissances (II) Interactivité permet à lutilisateur dagir sur linformation qui lui est présentée (tester, établir des hypothèses, corriger ces hypothèses…) Luke Wroblewski (Interface and Interaction Design) Cest lutilisateur qui est lui-même mis en situation : facilite la réutilisation de ce quil a appris de manière virtuelle dans un contexte réel (cf. cybercartable)cybercartable Interactivity : the possibility for the reader to modify in a limited way the content of the graphic according to what he wants. This possibility of changing the content, reorganizing it, is of course primarily based on the use of navigation, but we would be wasting its huge potential if we settled for just that without a little exploration. (..) Interactivity is inextricably linked to the personalization of the content, the ability to choose. This type of graphic was non-existent before 2002 » Alberto Cairo

10 12/01/07 Web sémantique et représentation formelle des connaissances « Le Web sémantique désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du World Wide Web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C. »ressourcesWorld Wide WebmétadonnéesW3C Autrement dit : on a des ressources (une page web, une vidéo, des données, etc…), on ajoute des informations concernant ces ressources (des métadonnées) selon un cadre de référence commun afin que les ordinateurs puissent traités automatiquement ces ressources de manière intelligente (=> « global mind »). Postulat : Le web sémantique permet de stocker, déchanger et de représenter des connaissances et rend ainsi laccès à de linformation pertinente plus effective.

11 12/01/07 Ressources web et métadonnées

12 12/01/07 Web « HTML »

13 12/01/07 Web sémantique

14 12/01/07 HTML, XML, RDF, OWL Avec le langage HTML, on a la possibilité de créer des pages webs et de les lier entre elles mais on ne décrit pas quel type de lien les unit et quel genre de données ils contiennent. Le langage XML a été crée pour permettre décrire des documents structurés. La façon dont les données sont structurées devient indépendante de la façon dont ces données sont présentées. XML est une syntaxe qui n'impose aucune contrainte sémantique sur la signification de ces documents. RDF (Resource Description Framework) est le langage qui définit un cadre général pour la standardisation des métadonnées des ressources Web. Il est utilisé pour relier des données entre elles et expliciter la nature des liens qui relient ces données. Ces relations sont exprimées sous forme de triplets {sujet, prédicat, objet}. => Différents langages qui sont utilisés selon des objectifs différents

15 12/01/07 HTML, XML, RDF

16 12/01/07 RDF et OWL RDF : cadre commun permettant lexpression de liens entre des données. OWL va permettre de fournir le vocabulaire nécessaire pour identifier clairement ces différents liens. OWL est le langage des ontologies web. L'objectif premier d'une ontologie est de modéliser un ensemble de connaissances dans un domaine donné : en informatique, on définit une ontologie comme étant un réseau sémantique qui regroupe un ensemble de concepts décrivant complètement un domaine. Le langage OWL permet de définir les termes utilisés pour décrire et représenter un champ dexpertise. Il permet dutiliser la notion de de classes équivalentes, de propriété équivalente, d'égalité de deux ressources, de leurs différences, du contraire, de symétrie et de cardinalité... (que met-on dans une ontologie ?) Il permet de décrire des concepts, les relations entre ces concepts ainsi que les contraintes dappartenance à une certaine classe, à une sous- classe…

17 12/01/07 II. Dune représentation formelle des connaissances à leur représentation hypermédia : les passerelles à établir Le web sémantique vise à permettre léchange et le partage de connaissances et à améliorer laccès à linformation. Cette amélioration de l'accès à l'information ne devient cependant effective pour les utilisateurs finaux que si elle est en même temps traduite au niveau des interfaces.

18 12/01/07 Interfaces des applications sémantiques : les atouts Le web sémantique : quel intérêt ? => recherche précision et efficacité + nouveaux types de recherche possibles : recherche relationnelle, recherche facettée basée sur les types d'attributs, cross-browsing => navigation proposer des pistes de navigation multiples vers dautres objets, ces liens pouvant par ailleurs être rangés et catégorisés cf. + => atouts à exploiter en terme daffichage, de sélection/ré-organisation du contenu…

19 12/01/07

20 Problèmes : Présente lensemble des données (les objets de connaissances, les liens entre ces objets, les informations portées par ces liens) de manière exhaustive et uniforme. - Usage excessif des graphes : - Présentation uniforme qui ne fait pas ressortir les informations importantes : vs. journal d'information d'information Interfaces des applications sémantiques problèmes

21 12/01/07 Dun graphe sémantique à une présentation multimédia

22 12/01/07 Interfaces des applications sémantiques contraintes Comment passer dun ensemble de données reliées entre elles à un ensemble de documents structurés ? contraintes : Les interfaces des applications doivent pouvoir traiter tous types de contenus (généricité) et elles doivent pouvoir s'adapter à des contenus à "géométrie variable « (prise en compte de la granularité de linformation) => SWUI (Semantic Web User Interface) : cherche à formaliser les connaissances en web design pour fournir des interfaces adaptables et génériques.

23 12/01/07 Une des directions actuelles : les « design patterns » Design pattern « A pattern describes an optimal solution to a common problem within a specific context » cf. => il ny a pas encore de consensus sur la façon de les décrire et de les organiser, et ces design patterns ne comportent aucune information sur la façon dont ils peuvent être utilisés conjointement, ni sur le contexte de communication => concevoir une interface, ce nest pas seulement choisir un composant parmi dautres, cest prendre un compte un ensemble de paramètres…

24 12/01/07 Quelques paramètres… Quest-ce qui guide le concepteur dans ses choix, qu'est-ce qui intervient dans sa prise de décision ? -Sujet présenté (http://www.rothaniko.hu/eng.html vs. )http://www.rothaniko.hu/eng.html - Structure interne des données (cf. liste, hiérarchie, tableaux, …) - contexte d'utilisation (visualisation vs interaction)interaction - contexte de communication (sélection et hiérarchisation des données) - rapport quantité d'information / espace disponible - nature des données (type de média) -technologies disponibles (flash, javascript, 3D...) -…. Figuring out the shortest route from one place to anotheis most easily achieved using a vector type of representation, while looking for overall spatial pattern is best accomplished using a grid format, or survey view. Changing from one view to another is something that is automatic and fairly effortless for people to do cognitively, but is nonautomatic and time-consuming to do in a computer.

25 12/01/07

26 Quelques paramètres… Quest-ce qui guide le concepteur dans ses choix, qu'est-ce qui intervient dans sa prise de décision ? -Sujet présenté (http://www.rothaniko.hu/eng.html vs. )http://www.rothaniko.hu/eng.html - Structure interne des données (cf. liste, hiérarchie, tableaux, …) - contexte d'utilisation (visualisation vs interaction)interaction - contexte de communication (sélection et hiérarchisation des données) - rapport quantité d'information / espace disponible - nature des données (type de média) -technologies disponibles (flash, html,...) -…. Figuring out the shortest route from one place to anotheis most easily achieved using a vector type of representation, while looking for overall spatial pattern is best accomplished using a grid format, or survey view. Changing from one view to another is something that is automatic and fairly effortless for people to do cognitively, but is nonautomatic and time-consuming to do in a computer.

27 12/01/07 Rapport quantité dinfo / espace disponible

28 12/01/07 Quelques paramètres… Quest-ce qui guide le concepteur dans ses choix, qu'est-ce qui intervient dans sa prise de décision ? -Sujet présenté (http://www.rothaniko.hu/eng.html vs. )http://www.rothaniko.hu/eng.html - Structure interne des données (cf. liste, hiérarchie, tableaux, …) - contexte d'utilisation (visualisation vs interaction)interaction - contexte de communication (sélection et hiérarchisation des données) - rapport quantité d'information / espace disponible - nature des données (type de média) -technologies disponibles (flash, html,...) -…. Figuring out the shortest route from one place to anotheis most easily achieved using a vector type of representation, while looking for overall spatial pattern is best accomplished using a grid format, or survey view. Changing from one view to another is something that is automatic and fairly effortless for people to do cognitively, but is nonautomatic and time-consuming to do in a computer.

29 12/01/07 Approche adoptée Au niveau des connaissances qui peuvent être formalisées : Inclure des connaissances sur les composants qui peuvent être utilisés pour présenter linformation (formalisation des design patterns) Inclure des connaissances spécifiques à la structuration de linformation propre au domaine concerné (cf. tourisme : prix, disponibilité…) Au niveau de la conception des interfaces du système : Proposer une approche multi-modale temps-espace-thème permettant une contextualisation de linformation Laisser le style graphique libre (laisser la possibilité de recréer une identité visuelle)

30 12/01/07

31 III. Contextualisation de linformation Approche temps-espace-thème Exploiter lexhaustivité des données dont on dispose pour proposer des interfaces ayant des modes daffichage multiples

32 12/01/07 Approche temps-espace-thème : fondement Pourquoi proposer des modes de représentation spatiale, temporelle et thématique ? « things change in space over time, inseparably intertwining the representation of space and time as they relate to our experiential world » « Categories, as conceptual grouping of entities, provide an organizing structure for our knowledge of places, times, and things that is rooted directly in sensory experience. As Lakoff (1987) stated, categories are the repositories of our beliefs about the world. » D. Peuquet (« Representation of space and time ») Nous affectons des propriétés de nature spatio-temporelles et thématiques à tous les objets du monde réel = > propriétés génériques (cf. google map mania/ recherche en cours : simile timeline)google map maniasimile timeline Temps, espace, et thème : cadre de références qui peuvent être représentés de manière graphique

33 12/01/07 Représentation graphique des ces cadres de références

34 12/01/07 Influence de la granularité de linformation Passage dune représentation à une autre : applications "calendrier"applications "calendrier" Chronologie « élastique » :

35 12/01/07 Représentations temporelles, spatiales, thématiques Représentations combinées objets de connaissances : combinaison de point de vue sur un même objet => comment proposer aussi des représentations combinées dun point de vue graphique ? Espace-temps national geographic / genographic national geographic / pearl harbour historical Event Markup and linking project trip planner Espace-thèmes Cartes multicouches Temps-thèmes

36 12/01/07 Projets en cours…: projet eiffel Projet Eiffel : système dinformation touristique utilisant les technologies du web sémantique et celle du « web usage mining » Recherche facetée Représentation des facettes différenciée en fonction de la nature de linformation traitée

37 12/01/0737 Module de publication : interfaces ITM

38 12/01/07 Intégration du côté Web 2.0 : prise en compte des usages et techno Web 2.0 : nouveaux usages; nouvelles technologies Le terme de "Web 2.0" capture le sentiment commun selon lequel le web est en train de changer de visage, et si des variations existent dans les différentes définitions qui lui sont données, c'est qu'il s'agit d'un phénomène aux dimensions multiples, à la fois du côté des technologies utilisées et des nouvelles pratiques qu'il engendre. Le web 2.0 promeut l'intelligence collective : c'est un web relationnel, qui cherche à donner la possibilité aux utilisateurs de partager, syndiquer, agréger des contenus (résolument envisagés sous l'angle multimédia cf. le podcasting, le vodcasting) en leur fournissant de nouveaux services et outils (blogs, wikis, etc...), et en encourageant le co-développement (open APIs, "bêta perpétuel"). Collaboratif, participatif, le web 2.0 implique le développement de technologies qui facilitent les interactions utilisateurs (RIA, AJAX), et qui permettent aux machines de mieux "comprendre" les données qu'elles traitent (web sémantique).

39 12/01/07 Merci ! Laurence Noël


Télécharger ppt "Making sense of content Transmission et représentation des connaissances sur le web Laurence Noël L E D E N."

Présentations similaires


Annonces Google