La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRODUCTION EMPLOI INVESTISSEMENT REVENUS CONSOMMATION PROFIT Où est l'entrée ?? TRADUCTION DU CIRCUIT EN DYNAMIQUES ECONOMIQUES 3) enclenchement des différentes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRODUCTION EMPLOI INVESTISSEMENT REVENUS CONSOMMATION PROFIT Où est l'entrée ?? TRADUCTION DU CIRCUIT EN DYNAMIQUES ECONOMIQUES 3) enclenchement des différentes."— Transcription de la présentation:

1 PRODUCTION EMPLOI INVESTISSEMENT REVENUS CONSOMMATION PROFIT Où est l'entrée ?? TRADUCTION DU CIRCUIT EN DYNAMIQUES ECONOMIQUES 3) enclenchement des différentes fonctions économiques

2 4/ trois grandes approches a) l'économie de l'offre * La loi de JB Say = l'offre créée sa propre demande « on ne consomme que ce que l'on a gagné » * Intègre le postulat de l'équilibre des marchés (O = D) Si la Demande nest pas égale à lOffre, alors les revenus ne peuvent être distribués ; le marché fixe le prix (des biens mais aussi des facteurs de production) et par là le niveau de l'offre et de la demande à son niveau déquilibre * A condition de laisser s'exprimer librement le jeu de la concurrence = toute rigidité introduit des désajustements La crise est exogène par rapport aux mécanismes économiques dune économie de libre marché Entrée dans le circuit par le profit Profit ==> I ==> Pn ==> Emploi ==> Cion <============================== Ce sont les conditions de profitabilité qui vont déterminer le niveau d'activité et de croissance

3 PRODUCTION EMPLOI INVESTISSEMENT REVENUS CONSOMMATION 1/ PROFIT C'est la profitabilité qui est le point de départ Entrée par l'Offre

4 PRODUCTION EMPLOI INVESTISSEMENT REVENUS 1/ DEMANDE EFFECTIVE PROFIT Ce sont les perspectives de consommation qui commandent CONSOMMATION b) L'entrée par la demande

5 Macro-éco keynesienne * Notion fondamentale = la demande effective qui rend possible la crise En effet, la demande réelle peut être différente de celle de la demande effective Il n'y a pas de parfaite rationalité des acteurs nous sommes dans une économie monétaire de production Entrée dans le circuit par la demande effective D effective ==> I ==> Pion ==> Emploi => Revenu => Cion <=========================================== Introduit de nombreux décalages possibles le niveau d'équilibre de l'emploi n'est pas nécessairement un équilibre de plein emploi le revenu n'induit pas systématiquement la consommation ===> nécessité d'une politique économique « préventive » ou de remédiation = la régulation par l'Etat b) L'entrée par la demande

6 c) l'entrée par le conflit capital travail A-M-A' =========================> A – K+T – M – A' Du capitalisme marchand > au capitalisme industriel La valeur est créée dans l' acte de production et sa source est le travail La force de travail est rémunérée à sa valeur mais le travail créé plus de valeur qu'il n'en coûte L'écart est la Plus value, qui est la base du profit : Pl/(C+V) Comme dans l'entrée par l'offre, c'est la profitabilité qui va décider le capitaliste à lancer la production, Cette profitabilité est fondée sur le rapport d'exploitation, Mais, comme dans l'entrée par la demande, sans la demande (et donc la vente), cette profitabilité ne peut se réaliser D'où une contradiction permanente facteur de crise

7 5/ quelques notions sert de base à l'indicateur de la croissance = le PIB (Pib, Pnb, marchand, non marchand) Valeur de la prodValeur ajoutée bucheron50 bois50 Menuisier commerçant approches par la valeur de la production finale (cas du bûcheron jusqu'à la vente de meubles) approche par la somme des valeurs ajoutées ou PIB = somme des CA – somme des CI approche par la somme des revenus finaux ( EBE + masse salariale + impôts) ss entendu capital/travail/Etat Salaire+ mach

8 Définition Produit intérieur brut Il peut se définir de trois manières (INSEE) : - - le PIB est égal à la somme des emplois finals intérieurs de biens et de services (consommation finale effective, formation brute de capital fixe, variations de stocks), plus les exportations, moins les importations ; - le PIB est égal à la somme des valeurs ajoutées brutes des différents secteurs institutionnels ou des différentes branches d'activité, augmentée des impôts moins les subventions sur les produits (lesquels ne sont pas affectés aux secteurs et aux branches d'activité) ; - le PIB est égal à la somme des emplois des comptes d'exploitation des secteurs institutionnels : rémunération des salariés, impôts sur la production et les importations moins les subventions, excédent brut d'exploitation et revenu mixte.

9

10


Télécharger ppt "PRODUCTION EMPLOI INVESTISSEMENT REVENUS CONSOMMATION PROFIT Où est l'entrée ?? TRADUCTION DU CIRCUIT EN DYNAMIQUES ECONOMIQUES 3) enclenchement des différentes."

Présentations similaires


Annonces Google