La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le groupe social, les groupes dappartenance, le lien social.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le groupe social, les groupes dappartenance, le lien social."— Transcription de la présentation:

1 Le groupe social, les groupes dappartenance, le lien social

2 La famille Le mot famille provient du terme latin familia dérivé de famulus (serviteur) et qui signifie: « ensemble de tous ceux qui vivent sous le même toit »

3 La famille La famille est lunité sociale de base. On la retrouve, sous des formes diverses, dans toutes les sociétés à travers le globe. Cest une unité sociale universelle. La famille nucléaire, telle que nous la connaissons aujourdhui, nest apparue que tardivement (un couple avec des enfants).

4 La famille Antérieurement, la famille était élargie à plusieurs générations et correspondait à un groupe de parenté plus étendu : le clan : les familles claniques en Occident avant le 20 ème siècle, la famille peut sétendre verticalement sur plusieurs générations ou horizontalement vers les frères et les sœurs des parents (elles possèdent un patrimoine communautaire, terre, maisons, métiers). la parentèle, réseau de parents liés par le sang

5 La famille Elle relève aussi dans le présent de formes très différentes en fonction des cultures. Toutefois, il existe dans le champ de la famille des invariants universels. La prohibition de linceste Lexogamie (interdiction dépouser sa sœur ou sa mère) ce qui entraîne dépouser une autre femme dun autre groupe humain. Ce qui a permis aux différents groupes (clans) de tisser des liens de complémentarité.

6 La famille Il existe trois approches différentes de linstitution familiale : Lapproche anthropologique: elle considère la famille à travers trois types de relations de parenté : - relation de filiation. - de consanguinité. - dalliance. Lapproche sociologique : la famille est avant tout un espace de socialisation et de reproduction. Lapproche socioéconomique: elle sintéresse à la famille comme unité de consommation.

7 La famille Dans notre pays: La famille est considérée par lInsee comme, la partie dun ménage comprenant au moins deux personnes et constituée soit dun couple marié ou non, avec ou sans enfants, soit dun adulte avec un ou plusieurs enfants. Dans une famille, lenfant doit être célibataire (lui-même sans enfant)

8 Entre continuité et transformations Continuité: lhomogamie est la reproduction de lordre social, choix du conjoint de même catégorie sociale. Transformations: modifications des rapports dans le couple Augmentation de lactivité des femmes fragilisation de la morale religieuse conséquences: diminution des mariages augmentation des divorces des familles recomposées des familles monoparentales des familles homoparentales

9 La famille comme système Lapproche systémique a permis dassimiler la famille fonctionnelle à un système en perpétuelle recherche déquilibre. Un système en transformation continuelle qui sadapte aux différents phases de son cycle de développement, aux changements de la société. Il sagit datteindre un double objectif pour parvenir à un équilibre dynamique. Lhoméostasie: maintenir léquilibre La capacité de se transformer: produire un changement

10 La parenté Cest une relation sociale privilégiée fondée sur lexistence réelle ou supposée : dune filiation commune. dune alliance. dune adoption. La parenté entraîne avec elle un ensemble de droits et dobligations spécifiques.

11 Les liens de parenté Trois types de liens: La filiation. L alliance. La germanité.

12 Les liens de parenté La filiation: transmission de la parenté lorsquune personne descend dune autre. Elle peut être biologique ou adoptive. Lalliance : concerne la construction de la parenté par accord formel. en occident : le mariage (longtemps une forme dalliance quasi-unique). le concubinage. le PACS.

13 Les liens de parenté La germanité (consanguinité): désigne les frères et sœurs au sein dune même famille, descendants dun même couple de parents. Les enfants descendants de chacun des frères et sœurs seront donc des cousins germains.

14 Les degrés de parenté Le degré de parenté se détermine à partir du nombre dintermédiaires entre soi et la personne étudiée. Premier degré : parents et enfants Deuxième degré : frères/sœurs, grands-parents et petits- enfants. Troisième degré : arrière-petits-enfants, arrière-grands- parents, neveux/nièces, oncles/tantes. Quatrième degré : petit(e)s neveux/nièces, arrière-arrière- grands-parents, grands oncles/tantes (frères et sœurs dun grand-parent), cousins germains (enfants des oncles et tantes).

15 Identité sociale Selon le point de vue psychologique. Définition de soi-même: les caractéristiques quun individu identifie comme siennes et auxquelles il accorde une valeur pour saffirmer et se reconnaître. Ce qui nous fonde en tant que sujet: Part de linvestissement social de lindividu (processus de socialisation).

16 Identité sociale Lidentification correspond à lintériorisation déléments spécifiques (qualités, savoirs, attitudes, comportements) en référence à des modèles sociaux et culturels (référents identitaires ). Ex: infirmier(e)s, aide soignant(e)s. Elle se caractérise par une division interne entre: une identité pour soi. une identité pour autrui.

17 Le groupe Il est possible de parler de groupe à partir de 3 personnes ( induit des réalités multiples). Tout être humain depuis sa naissance est socialement inséré au sein dun groupe: tel que la famille, lécole, la bande, le club ou encore des équipes (de soins) au sein desquelles il se développe et évolue. On distingue donc: les groupes restreints, aux contours définis (la famille etc.). les groupes plus larges tels que la société, la foule, la nation…

18 Le groupe restreint Il est caractérisé par: Une quinzaine de membres au maximum Un sentiment dappartenance partagé Létablissement de relations interpersonnelles Des buts communs Une culture spécifique Une organisation comprenant rôles, statuts et normes.

19 Facteurs de cohésion Ce sont toutes les forces qui agissent sur le groupe: Facteurs extrinsèques, extérieurs au groupe, ils participent à le construire et à le souder. Ex: les normes, les lois, les contraintes externes. Facteurs intrinsèques, internes au groupe, Ils sont de deux ordres. socio-affectifs. socio-opératoires.

20 Facteurs de cohésion Socio-affectifs: Qualité des relations Qualité des processus de communication (circulation de la parole) Qualité des affinités interpersonnelles Existence dun sentiment dappartenance Attrait pour un but commun (projet…) Attrait pour laction collective (désir de communiquer, déchapper à la solitude) Recherche de satisfaction de besoins personnels (dépendances, prestige…)

21 Facteurs de cohésion Socio-opératoires: Concernent la production du groupe Détermination des buts et réalisation des tâches (clarté des objectifs, informations, organisations, coordination, participation…) Distribution et articulation des rôles. Facteurs affectifs et opératoires se mêlent continuellement: Soit en se mutualisant Soit en sopposant

22 Le leadership Le leadership doit être différencié du pouvoir ou de lautorité. Cest une sorte de pouvoir conféré à un individu par dautres individus en raison de ses qualités personnelles: Compétences Aisance Volonté Opportunisme Position dans le groupe…

23 Groupe dappartenance Lappartenance indique simplement la relation dun élément « par exemple, un individu » à un ensemble qui le « contient » et auquel il « appartient ». Un même élément peut « appartenir » à plusieurs ensembles. Il existe de nombreux groupes dappartenance: Les clubs, les sectes, les associations sportives, religieuses, professionnelles, les partis politiques, les bandes ou encore la famille.

24 Groupe dappartenance La constitution du groupe dappartenance impose une solidarité des membres entre eux. Le groupe donne à lindividu une identité groupale Les rituels dappartenance: Leur fonction est de participer à la constitution du groupe et à son maintien. rituels de passage: concours, entrée dans les écoles, dans des sectes etc. rituels de maintien: participation à des réunions, des cérémonies, conformité à un modèle langagier, vestimentaire ou encore idéologique.


Télécharger ppt "Le groupe social, les groupes dappartenance, le lien social."

Présentations similaires


Annonces Google