La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ACELF Congrès 2011 Une francophonie sans frontières Mayur Raval Winnipeg, MB Le vendredi 30 septembre 2011 Les trois axes de linclusion.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ACELF Congrès 2011 Une francophonie sans frontières Mayur Raval Winnipeg, MB Le vendredi 30 septembre 2011 Les trois axes de linclusion."— Transcription de la présentation:

1 ACELF Congrès 2011 Une francophonie sans frontières Mayur Raval Winnipeg, MB Le vendredi 30 septembre 2011 Les trois axes de linclusion chez les nouveaux arrivants: Laccueil, lintégration scolaire et létablissement

2 Plan Introduction Contexte Problématique Objectif de létude Développement Quelques données sur le sujet Définitions : accueil, intégration scolaire et établissement Les grands défis de gestion des nouveaux arrivants Quelques pistes de solutions

3 Quelques statistiques Au Manitoba en 2009, selon les statistiques du Département de Travail et Immigration (gov.mb.ca), nous avons accueilli: 742 immigrants de la catégorie nouveaux arrivants économiques 1389 de la catégorie famille 1098 de la catégorie réfugiée de la catégorie nomination provinciale Total : En 2000 : de la catégorie autres

4 Les premiers pas pour sétablir Une personne à quils peuvent parler à lécole Jumeler un NA avec un autre élève qui est déjà ici depuis 2 ans Comprendre lhoraire et le temps Aspect social Les cours académiques Manger La communication Hygiène Habits 4 saisons Sil ny a pas de connexion (rapport, attachement) dès le début, lélève nouvellement arrivé risque davoir des difficultés dans son intégration scolaire et par conséquent, ladaptation de ce jeune sera pénible et peut même aboutir à un échec (Kanouté, 2007; McAndrew, 2008; Hohl, 1996).

5 La classe daccueil, lintégration scolaire et le processus détablissement quon souhaite Rencontrer la famille de lélève (si possible) Assurer lévaluation des acquis de lélèves Coordonner le travail des intervenants (programmation, horaires, locaux, matériel requis, etc.) Enseignement intensif de langlais Enseignement intensif en lecture et mathématiques de base Entretenir des liens de communication étroits entre le coordonnateur du programme et lenseignant titulaire La création dun Centre Scolaire au niveau divisionnaire En Alberta, dans la région de Brooks, entre 30 à 40 % des jeunes immigrants finissent par décrocher (Mulatris, 2008).

6 Suivre le cheminement de lélève dans son intégration au milieu scolaire Assurer une communication avec les parents, le personnel et les élèves dans le cadre dun partenariat «Foyer – École – Communauté» Travailler en collaboration avec léquipe de services aux élèves de lécole (SAE) Coordonner les services disponibles dans la communauté Service de counseling Sensibilisation au monde du travail Toussaint (2010) offre cette explication de sa vision détablissement (intégration) : « lintégration est définie comme un processus dadaptation à long terme, multidimensionnel et distinct de lassimilation qui, elle, renvoie à ladoption intégrale de la culture de la société daccueil et à la fusion avec le groupe majoritaire »

7 Les défis pour les profs et administrateurs Appui et développement professionnel des enseignants Sensibilisation culturelle: concept de temps, température, religion, etc. Enseignement des stratégies dapprentissage Enseignement et rattrapage en littératie et en numéracie Enseignement du langage académique nécessaire à la réussite Prolongement du temps dapprentissage


Télécharger ppt "ACELF Congrès 2011 Une francophonie sans frontières Mayur Raval Winnipeg, MB Le vendredi 30 septembre 2011 Les trois axes de linclusion."

Présentations similaires


Annonces Google