La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cultiver la collaboration ACELF Québec Le 8 juillet, 2013 Jim Howden.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cultiver la collaboration ACELF Québec Le 8 juillet, 2013 Jim Howden."— Transcription de la présentation:

1 Cultiver la collaboration ACELF Québec Le 8 juillet, 2013 Jim Howden

2 Limagination est plus importante que le savoir

3 3 Évaluer votre niveau de stress…..

4 Les 3 questions Notez lisiblement sur une feuille 3 questions que vous souhaiteriez quon vous pose pour apprendre qui vous êtes (ou pour mieux vous connaître) ? Posez ces questions à un autre participant et échangez quelques minutes. Au signal, après trois minutes environ, les participants échangent leurs feuilles de questions et chacun part avec les questions que lui a posées son collègue, à la rencontre dune nouvelle personne. 4

5 Adapted from: Rita Carter - Mapping the Mind Visuals : Kagan, S La lectureVocabulaire Lécoute Discussions

6 6 Un cerveau « engagé »

7 « Le cerveau est fondamentalement social et collaboratif. Bien que le traitement se fasse dans le cerveau indépendant de chaque élève, leur apprentissage est meilleur quand le milieu denseignement leur offre la possibilité de discuter de vive voix de leur pensée, de faire part de leurs idées à leurs pairs et de produire du travail en collaboration. » Wolfe, Oat et Brandt, Ron, What Do We Know from Brain Research? Educational Leadership – How the Brain Works, nov. 1998

8 Compétences pour le 21 ieme siècle

9 Jaime apprendre….

10 Lentrevue en trois étapes

11 6/10/ Écouter est un ART (Goethe)

12 C onnaissances O bjectifs A pprentissages T ransferts

13 Partager, à tour de rôle, vos idées

14 14 Une pédagogie coopérative ou une culture de collaboration

15 15 Lenseignement comme activité subversive (Teaching as a Subversive Activity) Postman and Weingartner « Il ne peut y avoir aucune innovation significative en éducation si les enseignants ne sont pas au centre de celle- ci; c'est une illusion de penser autrement. »

16 16 Quels sont les liens?

17 17 Albert Einstein « La folie : continuer à faire la même chose à plusieurs reprises et s'attendre à différents résultats. »

18 18 Un miroir Un climat de responsabilisation et de collaboration au sein dune école, et une commission scolaire! Quel est votre rôle dans une telle communauté ?

19 Attitudes des gens en refléxion Farrell, T. S. C. (2004). Reflective Practice in Action 80 Reflection Breaks for Busy Teachers. California Corwin Press, p Dewey : Ouverture desprit ouvert à plusieurs points de vue prêt à écouter Responsable denvisager les conséquences de leurs décisions, de les mettre en action Engagement poursuit les opportunités à apprendre

20 20 Le changement

21

22 de lhomme neuronal

23 23 Nos rôles Acceptons Profitons Célébrons

24 24 ABC D 1 Actif Opportuniste Spontané1 Parental Traditionnel Responsable4 Authentique Harmonieux Compatissant3 Polyvalent Inventif Compétent2 2 Compétitif Fougueux Influant4 Pratique Raisonnable Fiable3 Unique Empathique Communicatif1 Curieux Concepteur Connaisseur2 3 Réaliste Ouvert Aventureux Fidèle Conservateur Organisé Dévoué Chaleureux Poétique Théorique Chercheur Ingénieux 4 Déterminé Complexe Posé Téméraire Impulsif Amusant Soucieux Procédural Coopératif Tendre Inspirateur Théâtral 5 Philosophique Personne de principes Rationnel Enthousiaste Courageux Habile Ordonné Conventionnel Attentif Vivace Affectueux Sympathique TOTAL

25 25 Les couleurs A1 + A2 + A3 + B4 + B5 = A B1 + B2 + B3 + C4 + C5 = B C1 + C2 + C3 + D4 + D5 = C D1 + D2 + D3 + A4 + A5 = D

26 Est-ce que le verre est à moitié vide ? À demi plein ? Dois-je répondre à cette question ? Personne ne m'a dit quon nous poserait cette question. Hmmm, je ne sais pas. Que pensez-vous ? Peut-être nous devrions demander aux autres. C'est un beau verre.

27 27 Est-ce que le verre est à moitié vide ? À demi plein ? Bien, en raison de la forme irrégulière du verre, une conjecture basée sur une réplique visuelle serait imprécise. Hmmmm pourquoi ne le faites vous pas. Faites une marque sur le verre (assurez- vous que vous le marquez au fond du ménisque)………….. Allons-nous perdre notre temps avec des verres toute la journée ? J'ai un « party » à 15h30.

28 Larbre Dessiner un arbre. Partager avec un collègue Répondre et réagir aux questions.

29

30

31 La prise de risques Lentraide La démocratie (légalité) Lengagement Louverture aux autres La confiance Lécoute empathique Le plaisir Respect mutuel

32 La prise de risques-le droit à lerreur

33 Lentraide

34 La democratie (légalité)

35 Lengagement

36 Louverture envers les autres

37 La confiance

38 Lécoute empathique

39 Trouvez un image Le plaisir

40 Le climat affectif Le limbique- affectif avant cognitif Krashen, filtre affectif Temoinages des enseignants Recherche action en trois établissements, primaire, collège et lycée en France Les valeurs et limpact sur les apprentissages

41 Inspired by Cummins, J.

42 Créer une culture de classe ou décole Les roches de valeurs

43 Lhorloge

44 La grille de léquipe JimJillCaitKiel Synthèse Question 1 nefuihv uiivuhed ifiuvvuih vu Question 2

45 En file selon votre dernière expérience collaborative

46 Quelques idées pour les discussions 46 1.Sucré/salé 2.Fromage/dessert 3.Salade/viande 4.Vin rouge/vin blanc 5.Beurre/huile dolive 6.Libre choix Staquet, C. 46

47 Une communication efficace compétences denvoi compétences de réception

48 « Dire des vraies choses » 48 Quand vous êtes le locuteur…parlez Quand vous êtes lauditeur….écoutez Écouter Ne parlez pas Noffrez pas vos opinons Napportez pas de jugements

49 Quelques idées pour les discussions 49 Un défi (personel ou professionel) Un beau moment dans votre carrière Une grande personne que vous avez rencontré

50 Vos réactions 50 Comment vous sentez vous vis-à-vis les deux rôles ? Pourquoi ? Quel est un apprentissage que vous avez fait pendant cette activité ? Un transfert possible….

51 Quelles sont les compétences denvoi importantes? Communiquer clairement et sans ambiguïté vos idées et sentiments. 2. Communiquer des messages complets et précis. 3. Communiquer des messages verbaux et non verbaux conformes entre eux. 4. Vérifier la réception et linterprétation de vos messages.

52 Quelles sont les compétences denvoi importantes? Paraphraser fidèlement et sans JUGEMENT le contenu du message et les sentiments de linterlocuteur. 6. Décrire ce que vous croyez être les sentiments de linterlocuteur. 7. Affirmer votre interprétation du message de linterlocuteur et discuter avec lui jusquà ce que vous soyez daccord sur le sens du message.

53 L enquête collaborative en tant qu apprentissage professionnel « Nous ne nous interrogeons pas pour éliminer des possibilités, mais pour trouver une compréhension plus fonctionnelle – pour créer la diversité, élargir nos connaissances et poser des questions plus complexes. » (Short et Burke, 1991, traduction libre)

54 Les 6 principes directeurs dune équipe de collaboration 54 1.Considérer la composition de l'équipe 2.Développer l'esprit d'équipe (affectif avant cognitif) 3.Identifier l'interdépendance dans l'équipe 4.Identifier les habiletés du travail en collaboration 5.Régulièrement faire une réflexion critique 6.Identifier le rôle du leader

55 55 Comment ? Savoir collaborer Formation mutuelle Culture partagée Échanges de pratiques Connaissances et compétences partagées Pouvoir collaborer Constitution des équipes Langage commun Temps et aménagement de lespace Vouloir collaborer Convivialité Culture collaborative Et ……….. Inspiré de Le Boterf Conseil 2005

56 56 LA CULTURE DE LA COLLABORATION : UNE DÉMARCHE GRADUELLE Accommodement… indépendance… coopération… collaboration McEwan, 1997

57 Le processus dune prise de décision en CAP Source : McEwan E Le rassemblement et le partage des connaissances La production des solutions alternatives La formulation dune opinion Lacceptation de la décision Lévaluation Le rassemblement et le partage des connaissances La production des solutions alternatives La formulation dune opinion Lacceptation de la décision Lexplication des valeurs qui motivent léquipe !!!

58 58 Pourquoi ?ImpactFormation Connaissances Habiletés démontrées Transfert Cours Magistral Cours Magistral Lecture Lecture 70-85%5–10%0–3% Une démonstration ou lintégration des TIC Une démonstration ou lintégration des TIC 75-90%10-40%5-7% Pratique et commentaires Pratique et commentaires Micro-enseignement Micro-enseignement 90-95%60-80%20% Discussions Discussions Réunions mensuelles Réunions mensuelles Travailler les Plans dÉtude Travailler les Plans dÉtude Accompagnement Accompagnement 95-99%75-90%75% Joyce et Showers, 1994.

59 59

60

61 61 Apollo 13 Confronté à un défi sans précédant ayant des ressources et du temps limités, léquipe doit agir. La réussite ou la défaite aura un impact direct sur la vie de plusieurs personnes. « Léchec nest pas envisageable! » Mettons lemphase sur ce que nous avons, pas sur ce que nous navons pas. Travaillons ensemble.

62 Les tr é sors dans les é coles Les élèves ? Les enseignants? Autre groupes??

63 FIN de ma présentation…..à vous!

64 64 La perception….

65 65 Structurer votre succès!

66 Valeurs de la coopération le respect lentraide lengagement louverture aux autres le droit à la différence (erreur, rythme,…) la solidarité la confiance Principes organisateurs des situations dapprentissage (J, J &J.H, 1991 ) interactions simultanées en groupes hétérogènes restreints interdépendance responsabilisation habiletés coopératives réflexion critique Structures coopératives (Kagan, Slavin, Howden et Kopiec) Lentrevue en 3 étapes Lhorloge coopérative grille déquipe de base Le casse-tête Démarches de gestion de classe et de développement dun climat propice à la coopération le conseil de coopération (Freinet, Jasmin) la médiation par les pairs léducation à la paix (éducation civique) les jeux de coopération connaissance de soi et des autres (Staquet) le partage le plaisir léquité lécoute empathique Situations denseignement/apprentis sage Liées aux programmes détude -objectif de coopération - objectif de contenu Composantes de la pédagogie coopérative (adapté de J. Howden & M. Kopiec,2003)

67 La pédagogie coopérative Howden J. 67 Elle est conçue comme une approche pédagogique complexe poursuivant la double visée dapprendre à coopérer et de coopérer pour apprendre, en se basant sur des valeurs qui lui sont propres.

68 Premier pas… Howden J. 68 Présentation des valeurs

69 Deuxième pas…. Howden J. 69 Apprendre à coopérer

70 Troisième pas… Coopérer pour apprendre

71 La coopération…….. …..et un ajout….. …..mais elle est aussi un bijou!


Télécharger ppt "Cultiver la collaboration ACELF Québec Le 8 juillet, 2013 Jim Howden."

Présentations similaires


Annonces Google