La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lintervention de proximité auprès des hommes gais, bisexuels et autres HARSAH qui fréquentent les milieux de socialisation Présentation de Robert Rousseau,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lintervention de proximité auprès des hommes gais, bisexuels et autres HARSAH qui fréquentent les milieux de socialisation Présentation de Robert Rousseau,"— Transcription de la présentation:

1 Lintervention de proximité auprès des hommes gais, bisexuels et autres HARSAH qui fréquentent les milieux de socialisation Présentation de Robert Rousseau, Directeur général Dans le cadre de la journée ITSS - Montérégie 21 septembre 2012 Longueuil

2 REZO: Qui sommes-nous? Décembre 2009 Action Séro-Zéro devient REZO Une vision élargi de la santé sinscrit comme un positionnement stratégique nous permettant dactualiser et de raviver la prévention du VIH/ITSS auprès des hommes gais, bisexuels et hommes ayant des rapports sexuels avec dautres hommes (HARSAH) Rationnel : - Données issues détudes comportementales et psychosociales faites auprès de HARSAH ( zones de vulnérabilités et de pertes de contrôle face à ladoption de comportements sexuels sécuritaires); - Études sur les besoins spécifiques en matières de santé chez les HARSAH

3 Notre mission Développer et coordonner des activités : - déducation et de prévention du VIH/sida et des ITSS dans un contexte de promotion de la santé sexuelle et du mieux-être auprès des hommes gais, bisexuels et hommes ayant des rapports sexuels avec dautres hommes; - de promotion de la santé, en ce qui à trait à la santé mentale (anxiété, détresse psychologique, estime de soi, etc.), à la santé physique (consommation de tabac, dalcool et de drogues, etc.) et à la santé sociale (pauvreté, itinérance, isolement et solitude, homophobie, etc.). Les activités visent à joindre lensemble des hommes qui composent nos communautés particulièrement ceux qui fréquentent les différents milieux de socialisation gais et bisexuels montréalais. Quant à son site Internet et à ses campagnes de marketing social, ils sadressent à lensemble des HARSAH du Québec; Promouvoir la concertation des intervenants, organismes, institutions et regroupements concernés par la promotion de la santé et du mieux-être afin de favoriser le développement et la mise en œuvre de programmes et de projets déducation, de prévention et de soutien social adaptés aux HARSAH relativement à la santé : sexuelle, mentale, physique et sociale.

4 Nos objectifs Favoriser la création denvironnements sécuritaires propices à léducation et à la prévention du VIH/ ITSS ainsi quà la promotion de la santé et du mieux-être; Favoriser ladoption et le maintien de comportements sexuels sécuritaires; Favoriser le développement des compétences nécessaires permettant aux hommes de prendre en charge leur santé et mieux-être notamment, par lacquisition de connaissances, le développement dhabiletés personnelles et lintégration dune vision positive de soi (affirmation et estime de soi ) etc.; Offrir une écoute active sur toutes questions relatives à lhomosexualité et la diversité des orientations sexuelles, aux vécus des hommes homosexuels et bisexuels, aux processus dacceptation et de dévoilement de son orientation sexuelle (coming out)

5 La prévention et la promotion de la santé Nos activités doivent se déployer de manière complémentaire avec les différentes ressources existantes, nous privilégions la réalisation dactivités et dinterventions dans les milieux de socialisation gais, auprès des groupes et des individus et dans la communauté au sens large. Nos actions considèrent la diversité sociale et culturelle qui caractérise la population des hommes gais et bisexuels à Montréal; les groupes dâge et le statut sérologique; la condition sociale et lidentité ethnoculturelle; le degré dappartenance au milieu et à la « communauté » gaie.

6 Les populations cibles Nos actions visent lensemble des populations HARSAH mais des efforts sont déployés afin de joindre particulièrement certaines populations en situation de vulnérabilité : Comme les hommes qui : - consomment des drogues ; - sont en situation disolement social; - vivent avec le VIH et/ou avec autres ITSS; - sont en processus de sortie; - sont issus des différentes communautés culturelles; - exercent le travail du sexe; - sont les aînés de nos communautés; - vivent en couple sérodifférent; - sont victimes ou auteurs de violence conjugale; etc. Également auprès des hommes qui : - Peuvent jouer un rôle dagents multiplicateurs ou contribuer à la création de réseaux de soutien (membres, bénévoles, proches, parents, collègues, etc.);

7 Nos secteurs et volets dactivités Communication et marketing social: Création de campagnes de sensibilisation, production doutils dinformations; Internet, médias et réseaux sociaux Site web : Programme « Travailleurs du sexe -TDS » Centre de soir, travail de rue, réinsertion sociale, cliniques santé, soins dentaires, etc. Cliniques de dépistages communautaire Projet Spot, cliniques du jeudi, dépistages dans les saunas, bars, peepshow, etc. Groupes de soutien, accompagnement, référence Ateliers, accompagnement vers les ressources de santé (dépistages, suivis, etc.)

8 Le travail de proximité : Origine de nos actions Premières actions développées par lorganisme - Dans les bars (1991); - Dans les saunas (1992); - Dans les parcs /campings (1996); - Dans les sites de clavardages (2001); - Dans les Peepshows et bars de danseurs (2006); - Dans les médias et réseaux sociaux (2009)

9 Présence de léquipe REZO dans les lieux de socialisation

10 Le travail de proximité : Pourquoi ? Le travail de proximité permet: De faciliter la création de liens, doffrir écoute et soutien; De mieux faire connaître nos activités et services auprès dhommes qui viennent peu ou pas vers nous; Doffrir des informations relatives à la santé et le mieux-être; Dassurer la distribution de matériel préventif et informatif; De faciliter et encourager les liaisons entre les populations dhommes et les ressources de santé (CSSS, Cliniques médicales, etc.); De rester aux faits des réalités et enjeux sur le terrain susceptibles dinfluencer nos actions de prévention et de promotion de la santé;

11 Nature des interventions réalisées en dans les milieux de socialisations (N 9 915) (bars, cafés, terrasses, restaurants, saunas, parcs, stations de métro, etc.)

12 Lieux de socialisation Lieux couverts par nos présences et interventions en saunas* : activités de sensibilisation, consultations individuelles, cliniques de dépistages, etc. 13 bars et clubs, sexparty* : activités de sensibilisation, distribution de matériel, consultations individuelles, clinique de dépistage, etc. 5 parcs : Promotion des activités et services, distribution de matériel, consultations individuelles, etc. 1 peepshow*: Distribution de matériel, promotion des activités et services, consultations individuelles, etc. 2 commerces: Promotion des activités, distribution de matériel, consultations individuelles, cliniques de dépistage, etc. * Nous priorisons les lieux de sexualité sur place

13 Notre approche Notre approche est basée sur le respect et lautonomie des gens et le non-jugement; Dans les lieux de sexualité sur place, nous sommes en retrait des « feux de laction », nous abordons les gens dans les endroits « neutres »; Les intervenants et bénévoles sont identifiés et portent les t- shirts de lorganisme; Le respect des règles éthiques est essentiel;

14 Travail de proximité et activités et services offerts à lorganisme Retombées possibles du travail de proximité sur nos activités et services Un grand nombre dhommes nous consultent après avoir vécu un premier contact avec un intervenant ou bénévole dans un lieu de socialisation - Pour une consultation individuelle - Pour sinscrire à nos ateliers - Pour se faire dépister

15 Consultations individuelles Retombées possibles du travail de proximité sur nos services de consultations individuelles en Informations sur la prévention du VIH/ITSS, soutien psychosocial (solitude, isolement, détresse psychologique, évaluation des risques, coming-out, références vers des ressources adaptées, etc consultations réalisées (type « face à face ») 729 consultations par le biais de lInternet (MSN, site de clavardages) 700 Demandes dinformations et consultations téléphoniques

16 Nombre de dépistages offerts dans les lieux de socialisation et aux cliniques du jeudi (N 203)

17

18

19 Contexte: Recrudescence des comportements à risque élevé : Argus ,6% des répondants avaient eu au moins 1 RANP au cours des derniers 6 mois. Rôle de la primo-infection: 50% des nouveaux cas dinfection transmis par des personnes séropositives au VIH depuis moins de 6 mois (Brenner & al. 07). Syphilis: Depuis 2000 – éclosions de syphilis Période de 2000 à 2009: chez les cas déclarés, les HARSAH représentent la grande majorité des cas soit 94% (1224/1304) 49% des cas présentaient une co-infection au VIH%, 64 % des cas ont mentionné avoir eu des activités sexuelles dans un sauna Sitelle sonnei (shigellhose): Depuis 2007, la presque exclusivité des cas à Montréal Plus de 80% des cas chez les HARSAH

20 Contexte: Depuis 2002, Le CSSS Jeanne Mance, la DSP et REZO collaborent pour offrir des services dans les saunas de Montréal - Vaccination contre les hépatites, dépistage des ITSS, activités de prévention et de promotion de la santé, etc. Depuis plus de 10 ans, plusieurs saunas de Montréal participent aux efforts de prévention, Manque daccès au matériel de prévention dans les saunas de Montréal, Étude de faisabilité menée auprès des responsables et des clients des saunas montréalais - ( ), Consultations auprès de partenaires clés: La SDC du Village, les propriétaires et gérants de saunas, membres de la communauté gaie montréalaise - ( ) Possibilités daccès à des budgets non récurrents servant à développer un projet – (2009)

21 Que se fait-il ailleurs ? Europe : Projet Everywhere France: Charte de responsabilité (SNEG) Royaume-Uni: Code of Good practice AustralieSex on Premises-Code of Practise

22 Le modèle montréalais : La charte OK La charte OK constitue un modèle de collaboration entre le réseau de la santé, le milieu communautaire et le secteur privé (représenté par des établissements de sexualité sur place). Cette charte est une première initiative de ce genre au Canada

23 Le but et les objectifs du projet: La charte OK vise à augmenter laccès au matériel de protection et à intensifier les activités de prévention auprès des hommes ayant des relations sexuelles avec dautres hommes, particulièrement ceux qui fréquentent les lieux de sexualité sur place. Lobjectif général : contribuer à réduire lincidence du VIH et des autres ITSS auprès des HARSAH

24 La charte OK est un modèle de collaboration novateur entre le réseau de la santé, le réseau communautaire et des partenaires commerciaux. La charte OK symbolise un engagement mutuel de différents partenaires. Létablissement partenaire de la charte sengage à : Assurer laccès gratuit à du matériel de protection (condoms) en tout temps; faciliter laccès et laffichage de matériel de sensibilisation et dinformation sur la prévention des ITSS, le sexe sécuritaire et les risques associés à la consommation de drogues; Faciliter les intervention préventives Favoriser la formation du personnel sur la prévention des ITSS; Offrir un environnement propre; Mettre à la disposition de sa clientèle un endroit et des produits lui permettant de maintenir une bonne hygiène personnelle; Mettre à la disposition de sa clientèle un bac de récupération de seringues usagées; Faciliter le suivi de la charte.

25 Les partenaires de la charte OK sengagent, à leur tour, à soutenir létablissement participant dans la prévention des ITSS et à lui offrir certains avantages: Matériel de protection à prix réduit, Condoms gratuits: Promotions ponctuelles, Outils gratuits (livraison et installation incluses), Entretien gratuit des outils, Services gratuits dintervention déducation et de promotion de la santé, Services gratuits de santé, Formations gratuites, Reconnaissance de lengagement de létablissement dans la charte Engagement volontaire

26

27

28 Reconnaissance de lengagement: Au cours des deux premières années du projet, promotion de lengagement de létablissement via le site Internet – charteok.com, des médias locaux et des régions limitrophes sadressant à une clientèle gaie. Conditions de lengagement: Établissement où il y a de la sexualité sur place, Établissement où la clientèle est composée dhommes ayant des relations sexuelles avec dautres hommes; Établissement situé à Montréal.

29 Procédures de suivi de lengagement: Afin de maintenir la crédibilité de la charte OK et dassurer le sérieux de lengagement des établissements partenaires, une procédure de suivi a été mise en place. Comité de suivi Comité de travail Comité directeur Processus de révision de la charte OK: Mandat du comité directeur : au 2 ans

30 Pour plus dinfos

31 Important à considérer : Le soutien aux équipes Offrir un encadrement clinique aux équipes: - Supervisions individuelles (min. 1 fois/mois); - Supervisions collectives – ressource externe ( 1 fois/mois) - Ententes avec Médecins du monde permettant aux intervenants dobtenir du soutien

32

33 Remerciements particuliers à À vous, pour votre écoute ! Aux intervenants et bénévoles de REZO; À LASSSM _ Direction de la santé publique de Montréal; AU CSSS Jeanne-Mance; Aux hommes de nos communautés; Aux établissement saunas : Sauna Gi-j oe; Sauna Oasis; Sauna Centre-Ville;

34 Contact Robert Rousseau Tél.: poste 227 Courriel: Notre site web: sur lequel vous trouverez nos rapports de recherches:


Télécharger ppt "Lintervention de proximité auprès des hommes gais, bisexuels et autres HARSAH qui fréquentent les milieux de socialisation Présentation de Robert Rousseau,"

Présentations similaires


Annonces Google