La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SOINS INFIRMIERS AU PATIENT ATTEINT DUNE PATHOLOGIE INFECTIEUSE UE 2.5 S3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SOINS INFIRMIERS AU PATIENT ATTEINT DUNE PATHOLOGIE INFECTIEUSE UE 2.5 S3."— Transcription de la présentation:

1 SOINS INFIRMIERS AU PATIENT ATTEINT DUNE PATHOLOGIE INFECTIEUSE UE 2.5 S3

2 Ladmission pour une pathologie infectieuse se fait le plus souvent en urgence, dans un contexte dinquiétude : le rôle de lIDE est fondamental lors de laccueil tant pour assurer la prise en charge efficace du problème de santé que pour assurer le confort physique et psychique du patient et de sa famille. LIDE devra aussi veiller à ce que le patient soit installé dans une chambre préparée et adéquate // à la nécessité dun isolement éventuel.

3 Rôle infirmier : législation/recueil dinformations et diagnostic Ce recueil dinformation relève du rôle propre et se fait en collaboration avec le médecin Article R du décret dactes professionnels « Les soins infirmiers, préventifs, curatifs ou palliatifs, intègrent qualité technique et qualité des relations avec le malade. Ils sont réalisés en tenant compte de l'évolution des sciences et des techniques. Ils ont pour objet, dans le respect des droits de la personne, dans le souci de son éducation à la santé et en tenant compte de la personnalité de celle-ci dans ses composantes physiologique, psychologique, économique, sociale et culturelle : […] De concourir à la mise en place de méthodes et au recueil des informations utiles aux autres professionnels, et notamment aux médecins pour poser leur diagnostic et évaluer l'effet de leurs prescriptions … »

4 Rôle infirmier : législation/recueil dinformations et diagnostic Article R « Dans le cadre de son rôle propre, l'infirmier ou l'infirmière accomplit les actes ou dispense les soins suivants » […] « Recueil des observations de toute nature susceptibles de concourir à la connaissance de l'état de santé de la personne et appréciation des principaux paramètres servant à sa surveillance : température, pulsations, pression artérielle, rythme respiratoire, volume de la diurèse, poids, mensurations, réflexes pupillaires, réflexes de défense cutanée, observations des manifestations de l'état de conscience, évaluation de la douleur ; »

5 Fièvre Symptôme le plus fréquent Due à laction des pyrogènes qui dérèglent le centre hypothalamique Attention nest pas toujours présente La température reste normale dans certaines toxi- infections (tétanos par ex.) Une hypothermie peut être présente dans certains chocs septiques à bacille Gram négatif

6 Rôle infirmier : Lexamen clinique Mesure et établissement de la courbe afin daffirmer la réalité de la fièvre Processus inflammatoires et infectieux, ouvrage collectif, Editions Lamarre, 2010, page 8

7 Rôle infirmier : Lexamen clinique Recherche de signes cliniques associés Frissons Céphalées Sueurs, Sensation de chaleur, peau chaude et rouge. Sensation de froid avec marbrures du corps et des extrémités Couleur de la peau : rouge, cyanose, teint gris (signe de choc) Myalgies (courbatures) Arthralgies Etat de conscience Etat de la fonction respiratoire

8 Rôle infirmier : Lexamen clinique Recherche de signes cliniques complémentaires Cardio-vasculaires : tachycardie Respiratoires : polypnée Urinaire : oligurie Neuro-psychique : céphalés, douleurs associées musculaires Autres signes à rechercher : Respiratoires : cyanose, toux, expectoration ORL : obstruction rhino-pharyngée, otalgie…. Urinaires : brûlures mictionnelles, dysurie, oligurie, pollakiurie, aspect et odeur des urines Digestifs : nausées, vomissements, diarrhée. Neurologiques : anxiété, agitation, confusion, prostration, convulsions,.. Douleurs : localisation, intensité, nature

9 Rôle infirmier : Lexamen clinique Examen des téguments (peau et muqueuses) Température de la peau Couleur de la peau : cyanose, marbrure Signes cutanés divers : Macule Papule Vésicule Pustule Abcès, furoncle, Chancre génital purpura purpura. définitions = dermatologie – DCEM1 sémiologie sur

10 Macule C'est une tache, donc un changement de couleur, sans relief ni infiltration. Elle est le plus souvent rouge. S'il s'agit d'autres couleurs, c'est une macule pigmentaire. Sa dimension peut varier. Dans certains cas, elle disparait lorsqu'on appuie dessus, à l'aide du doigt

11 Papule Lésion en relief, pleine, solide, circonscrite, perçue comme un ressaut par le doigt, de petite dimension ; si elle est plus grande, cest une plaque (peut résulter de la confluence de petites papules) Urticaire par exemple

12 Vésicule Lésion en relief, translucide, de petite taille, traduisant une micro collection de liquide clair ou jaunâtre, laissant sécouler une sérosité quand elle est percée Exemple Zona, herpes

13 Pustule Lésion plane ou en relief, de taille variable, de couleur blanche ou jaunâtre, contenant une sérosité louche ou du pus franc demblée

14 Abcès Un abcès est une collection de pus se constituant dans une cavité et repoussant progressivement les tissus en périphérie. Au départ, il existe une inflammation locale, puis on constate une destruction progressive de ces tissus qui sont refoulés.

15 Furoncle Infection aiguë du follicule pilo-sébacée, secondaire au staphylocoque doré. L'infection touche la partie moyenne du follicule pilo-sébacée, provoque la suppuration et la nécrose du follicule et du derme avoisinant.derme Ceux-ci sont éliminés sous forme d'une masse jaunâtre : le bourbillon.bourbillon

16 Purpura Ou macule purpurique résulte de lextravasation dhématies dans le derme qui sexprime par une tache rouge, punctiforme ou lenticulaire ne seffaçant pas à la vitropression. définitions = dermatologie – DCEM1 sémiologie sur

17 À différencier du purpura fulminans Purpura vasculaire lié au méningocoque, daspect polymorphe Tâches rouges pourpres ou violacées Urgence absolue : évolue rapidement vers le choc et le décès en quelques heures

18 Rôle infirmier : entretien de recueil dinformations Recherche dinformations complémentaires Date dapparition Mode de début brutal progressif insidieux Caractéristiques : permanente ? Allure de la courbe ? Habitudes ou circonstances dapparition : notion de contage, blessure, présence ou contact avec des animaux, retour de voyage, profession susceptible dexposer à des risques, Antécédents médicaux et chirurgicaux (y compris matériel prothétique en place, acte de chirurgie dentaire……)

19 Rôle infirmier : entretien de recueil dinformations Le recueil dinformation associe lentourage, Il doit permettre dexplorer les aspects psychosociaux et psycho-familiaux de la situation, dévaluer la présence et la qualité du réseau de soutien Il doit aussi aborder les éventuels problèmes de contamination de lentourage en cas de suspicion de pathologie contagieuse.

20 Rôle infirmier : le recueil dinformations Cette recherche dinformation tiendra compte de lâge : jeunes enfants et vieillards sont plus sujets aux complications dapparition rapide et aux conséquences graves : la déshydratation ou les troubles neurologiques par exemple On tiendra aussi compte de lexistence dune pathologie ou dun traitement : infection VIH, cancer, opération récente, diabète, greffe….. susceptibles de rendre le patient plus vulnérable.

21 Rôle infirmier : repérer les situations durgence Certains signes ou associations de signes doivent faire agir de façon urgente Hyperthermie très élevée notamment chez lenfant Détresse respiratoire ou cardio-circulatoire ou neurologique Syndrome méningé : fièvre + raideur méningée (position en chien de fusil) + vomissement en jet + photophobie +/- hyperesthésie cutanée Purpura (risque de purpura fulminans) Douleurs abdominales fébriles (péritonite ?) Colique néphrétique fébrile (pyélonéphrite ? Septicémie ?) Dans ces cas, certains soins doivent être immédiats : pose de voie dabord veineuse, oxygénothérapie

22 Rôle infirmier : lutte contre la fièvre Pose de vessie de glace = prescription médicale, renouvellement = IDE Position : gros tronc artériels (cou, aine), Protéger la peau (risque brûlure) Déshabiller, enlever les couvertures, aérer la chambre, refroidir avec un linge mouillé = rôle propre

23 Rôle infirmier : contribution à la réalisation des examens complémentaires Cf fiches techniques (travail personnel guidé) À noter que dans les contextes infectieux, en plus de ces examens dont les prélèvements sont effectués directement sur la personne, il est courant de réaliser une mise en culture dextrémité de cathéter ou de sonde (prélèvement de façon aseptique, coupés avec des ciseaux stériles, déposé aseptiquement dans un flacon stérile et adressé au laboratoire de bactériologie pour recherche de germe et antibiogramme éventuellement)

24 Rôle infirmier : administration des médicaments Cf UE pharmaco et thérapeutiques : Antibiotiques, Antiviraux, Antiparasitaires, Antifungiques notamment

25 Rôle infirmier : administration des médicaments Prendre en compte ladministration (attention aux contre-indications) la surveillance de lefficacité (courbe de température, disparition ou atténuation des signes cliniques associés) le problème de risque deffets secondaires : allergie ou intolérance aux antibiotiques par ex., apparition de candidoses liés aux antibiotiques, quil faut sefforcer de prévenir quand cest possible ou de dépister le plus rapidement possible (interrogatoire, surveillance clinique) Léducation pour permettre la meilleure adaptation possible et pour lutter contre les problèmes dapparition de résistances (explications // nécessité de respect modalités spécifiques de prise : horaires, distance par rapport aux repas…)

26 Rôle infirmier : mise en place des mesures disolement et de protection Cf. cours S1 : les isolements et les circuits Devant toute pathologie infectieuse lIDE doit se demander : quel est le germe en cause ? Quel est son mode de transmission ?. Quelles sont les mesures à prendre ? (au niveau de la chambre, du matériel de soin, du matériel de confort ? Pour les visites ? Les circuits linge et déchets ?) LIDE a un rôle dorganisation des soins en fonction du risque de transmission ou de la protection requise, de mise en œuvre et de coordination des actions des différents acteurs.

27 Rôle infirmier : réalisation dactions à visée thérapeutique ou diagnostique Cf : techniques de soins : Injections IM, IV, IT Pose de perfusion Dans certains cas : utilisation dun cathéter central Pose et surveillance dune oxygénothérapie Pose et surveillance daérosolthérapie Pansement et utilisation des antiseptiques Aspirations endo-trachéales

28 Rôle infirmier et dépistage des complications liées à la pathologie Toutes les infections bactériennes peuvent entrainer des complications redoutables : Choc septique Hémorragie due à des troubles de lhémostase Lésions cutanées étendues pouvant entrainer des complications cardiovasculaires Surinfection… toute modification de létat clinique du patient doit être détectée et signalée

29 Rôle infirmier et diagnostics infirmiers prévalents Inconfort lié à la fièvre Incapacité à effectuer certains gestes de la vie quotidienne reliée à lasthénie et/ou aux examens et/ou thérapeutiques (perfusions, sondes…) Douleur ou risque de douleur Anxiété reliée à la crainte attachée aux actes invasifs (exploratoires ou thérapeutiques) ainsi quà la crainte du diagnostic et des conséquences de la pathologie Non compliance ou risque de non compliance au traitement (et notamment risque dinterruption des traitements dans le suivi à domicile lorsque les symptômes disparaissent // TTT antibiotiques) Risque de déshydratation Dégagement inefficace des voies respiratoires

30 Rôle infirmier et diagnostics infirmiers prévalents Risque de complications liées à limmobilité Escarre aggravée par lamaigrissement,la déshydratation et par le processus septique Thrombose veineuse Risque datteinte à lintégrité de la muqueuse buccale (antibiothérapie) Risque disolement psychologique (notamment si le malade doit subir un isolement quil soit septique ou protecteur) Risque datteinte de lestime de soi (isolement, dépendance…) Risque de difficulté à accepter la pathologie et/ou lhospitalisation ou Risque de difficulté à sadapter à son état de santé (perspective de traitement traitements lourds et long, devenir incertain, possibilité de séquelles)

31 Rôle infirmier : collaboration avec les professionnels des autres services Laboratoires (chimie, bactériologie notamment) Radiologie Bloc opératoire ou unité spécialisée (fibroscopie, biopsies par ex.) Connaître la préparation, le déroulement, les complications des examens, Connaître les circuits administratifs de demandes dexamens Suivi de la réception des résultats Prise de connaissance et lecture des résultats

32 LIDE veillera aussi à ce que les documents nécessaires au patient et à son suivi soient conformes dossier du patient Documents de traçabilité Déclaration à faire par le médecin (maladies à déclaration obligatoire)


Télécharger ppt "SOINS INFIRMIERS AU PATIENT ATTEINT DUNE PATHOLOGIE INFECTIEUSE UE 2.5 S3."

Présentations similaires


Annonces Google