La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Organiser lespace-classe en maternelle Stéphanie MESTRE, IEN Miramas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Organiser lespace-classe en maternelle Stéphanie MESTRE, IEN Miramas."— Transcription de la présentation:

1 1 Organiser lespace-classe en maternelle Stéphanie MESTRE, IEN Miramas

2 Organiser lespace en maternelle Les coins: -de la PS à la GS -pour quoi faire? -pour quels apprentissages? 2

3 3 Des coins en petite section Coin cuisine, dînette Coin poupée (La nurserie, Coin bébé) Coin toilette Coin coiffeuse Coin repassage Coin déguisements Coin des fleurs Coin des escargots Coin des oiseaux La ferme Coin marionnette Coin jeux Coin bricolage Coins jeux de construction, legos, cubes, maisons Coins voitures, garage. Coin de mosaïque murale Larbre à perles Coin des instruments de musique. Coin musée. Coin exposition. Bac à eau Bac à graines, à riz Piste graphique Coin peinture Le tableau ( pour « gribouiller » Coin bibliothèque Coin écriture Coin ordinateur Coin regroupement

4 4 PS, poupées, nurserie

5 5 PS Bac à graines Jeux de construction Livres

6 6 Des coins en moyenne section Coin cuisine/dînette Coin poupées Coin garage Coin manipulation, jeux de construction Coin Jeux : kaplas Coin de découvertes Coin: jeux de sociétés Coin peinture Bac semoule Latelier des instruments de musique Coin livres, bibliothèque (coin langage) Coin lecture Coin graphisme Coin « audio » Coin regroupement Coin des rituels Jeux de société Audio

7 7 MS Peinture Kaplas Découvertes, plantes

8 8 Des coins en grande section Coin dînette Coin poupées Coin bricolage Latelier des kaplas Latelier des légos Coin jeux de construction Coins petites voitures Coin découverte Petits coins expérience Coins dexpérimentation, dexpérience, dobservation Coin sciences :Coin« poussins », Coin « escargots », les piles électriques, coin graines Coin jeux, coin puzzles Coin bricolage Le bac à graines : Les plantations Coin arts plastiques Coin informatique Mathématiques : Coin jeu en maths Jeux de maths, jeux éducatifs bataille, petits lotos Latelier lecture Coin où sont rangés les jeux de lecture, dobservation Coin bibliothèque Coin imprimerie, écriture Coin livre Coin des livres Coin « entrée dans lécrit » Coin lecture, coin livres Coin graphisme Coin minitel Coin regroupement

9 9 Coin informatique Coin Bricolage GS

10 10 Des coins pour quoi faire? Besoin de jeu des élèves Fonction de régulation de la vie de classe, différentes vitesses de travail des élèves Potentialités pour la socialisation Contribution pour des apprentissages (manipulation et verbalisation) Tension entre le développement de lautonomie des élèves et les interventions de lenseignant. Pour travailler en atelier dirigé avec lenseignant

11 11 Pour des découvertes et manipulations (situation de dévolution selon Brousseau) Pour travailler le langage (avec ses pairs) et pour prendre des représentations langagières pour lenseignant Pour exercer sa motricité fin ou encore le développement de son imaginaire (coin dessin au tableau noir) Pour avoir des repères dans lespace (coin permanent et/ou évolutif) Pour réinvestir des classements ou des tris en découverte du monde Pour quels apprentissages et quelles modalités?

12 Organiser lespace en maternelle Les affichages: -Les affichages institutionnels. -Les affichages didactiques. -Les affichages pédagogiques -Les affichages culturels. Pourquoi des affichages? Trois questions sur les affichages? Des grilles pour aider les enseignants avec les affichages 12

13 Les affichages institutionnels. Fonctions. –Formaliser une organisation. Exemples. –Obligatoires: Liste des élèves répartis par âge et par section. Règlement intérieur. Consignes dévacuation des locaux. Lemploi du temps Les progressions et les programmations –Recommandés : Planning dutilisation des locaux Les services de cours Liste des demi journées danimations pédagogiques

14 Les affichages didactiques. Fonctions: aide mémoire, aide à apprendre. –Imprégnation. –Référence pour les élèves. –Soutien dactivités pour le maître. –Mémoire de la vie de la classe. –Planification des apprentissages. –Témoin des apprentissages. Montrent les avancées et les conclusions.

15 Les affichages didactiques. (suite) Exemples: –Règles. –Bande numérique. –Lettres, alphabet, mots, phrases …. –Poèmes. Textes.

16 Les affichages pédagogiques. Fonctions. –Mettre en évidence les réussites des élèves. –Valoriser les stratégies des élèves. Exemples. –Documents divers rapportés en classe en liaison avec les projets. –Retour sur les productions réalisées dans un atelier dirigé pour travailler sur les procédures et les critères de réussite

17 Les affichages culturels. Fonctions –Éduquer au regard. –Acquérir une première éducation artistique. –Découvrir le patrimoine culturel. –Éduquer aux règles élémentaires de présentation. Exemples –Reproductions dœuvres dart ( Musée de classe ). –Productions délèves : mise en valeur.

18 Pourquoi des affichages? -Laffichage peut être un auxiliaire pour lenseignant, pour fixer les notions comme pour en appeler dautres, déjà étudiées, pour aiguiser la sensibilité esthétique ou développer le réflexe de recours à la documentation. -Il doit résulter dun choix raisonné et être pensé en cohérence avec la progression des apprentissages. (il est mobile) -Les élèves doivent participer à son élaboration et à son évolution.

19 Trois questions à se poser pour les affichages : Comment lit-on un affichage quand on entre dans une classe ? Comment crée-t-on un affichage ? Comment évalue t-on son efficacité ?

20 Comment lit-on un affichage quand on entre dans une classe ? –Cest lesthétisme qui attire lœil. –Puis on affine la lecture : –On tente de repérer et de comprendre les catégories. –On sattache aux contenus.

21 Comment crée-t-on un affichage ? –Le premier souci sera lefficacité. –Donc on fera attention au contenu. (limportant !) –Puis on classera et choisira lespace daffichage. (le rangement!) –Enfin on mettra laccent sur la lisibilité et lesthétisme afin que laffichage attire lœil et lattention des élèves. (laspect visuel!)

22

23 Compétences liées à lutilisation des affichages. Cycle 1 : découvrir et apprendre à sen servir. –Savoir retrouver –Savoir dire de quoi ça parle –Savoir sen servir dans des situations habituelles Cycle 2 : faire que laffichage collectif entre dans un « cahier » individuel des affichages. –Savoir sen servir en autonomie –Savoir aller chercher une information –Savoir dire de quoi on a besoin et créer un affichage –Avoir le réflexe daller chercher linformation nécessaire –Savoir expliquer le contenu –Savoir dire pourquoi on crée cet affichage –Savoir dire si on en a besoin ou pas, garder ou supprimer un affichage –Savoir en créer Cycle 3 : faire que les apprentissages soient mémorisés et disparaissent des « cahiers » daffichages. –Savoir sen servir en autonomie –Savoir aller chercher une information –Savoir dire si on en a besoin ou pas, garder ou supprimer un affichage –Sentraîner à mémoriser pour ne plus en avoir besoin Collège : des affichages très ponctuels. –Savoir garder trace des phases de recherche en cours –Savoir noter les « règles » nouvelles, le temps de la mémorisation

24 Une grille qui peut être utilisée par lélève ou par le maître en maternelle

25 Une grille qui permet de travailler le « devenir élève »

26


Télécharger ppt "1 Organiser lespace-classe en maternelle Stéphanie MESTRE, IEN Miramas."

Présentations similaires


Annonces Google