La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Organiser un travail de projet avec des intervenants extérieurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Organiser un travail de projet avec des intervenants extérieurs."— Transcription de la présentation:

1 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Organiser un travail de projet avec des intervenants extérieurs

2 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Objectifs de travail Se connaître / se comprendre/ se compléter. Construire ensemble le projet pédagogique

3 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Les objectifs de lécole en Arts visuels Les intervenants extérieurs doivent avoir une représentation des apprentissages visés à lécole pour pouvoir se situer dans le travail partenarial avec les enseignants.

4 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne CYCLE 1 Cycle des apprentissages premiers (ou maternelle) : PS – MS – GS À la fin de lécole maternelle lenfant est capable de: - adapter son geste aux contraintes matérielles : instruments, supports, matériels ; - utiliser le dessin comme moyen dexpression et de représentation ; - réaliser une composition en plan ou en volume selon un désir exprimé ; - observer et décrire des oeuvres du patrimoine, construire des collections ; - sexprimer et dialoguer avec les autres pour donner ses impressions à partir d'une production.

5 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Cycle 2 Premier palier pour la maîtrise du socle commun : compétences attendues à la fin du CE1 Compétence 5 :La culture humaniste Lélève est capable de : - découvrir quelques éléments culturels dun autre pays ; - sexprimer par le dessin, la peinture, le volume (modelage, assemblage) ; - distinguer certaines grandes catégories de la création artistique : cinéma, dessin, peinture, sculpture ; - reconnaître des oeuvres visuelles préalablement étudiées - fournir une définition très simple de différents métiers artistiques.

6 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Cycle 3 Deuxième palier pour la maîtrise du socle commun : compétences attendues à la fin du CM2 Compétence 5 :La culture humaniste Lélève est capable de : - connaître quelques éléments culturels dun autre pays ; - distinguer les grandes catégories de la création artistique : cinéma, dessin, peinture, sculpture, architecture; - reconnaître et décrire des oeuvres visuelles préalablement étudiées : savoir les situer dans le temps et dans lespace, identifier le domaine artistique dont elles relèvent, en détailler certains éléments constitutifs en utilisant quelques termes dun vocabulaire spécifique ; - exprimer ses émotions et préférences face à une oeuvre dart, en utilisant ses connaissances ; - pratiquer le dessin et diverses formes dexpressions visuelles et plastiques (formes abstraites ou images) en se servant de différents matériaux, supports, instruments et techniques ; - inventer et réaliser des oeuvres plastiques à visée artistique et expressive

7 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Une progression très cohérente sur les 3 cycles Connaître et utiliser différents médiums, outils, techniques dans un objectif de création. Connaître et reconnaître des œuvres du patrimoine culturel dans les différents domaines artistiques. Exprimer ses émotions et préférences face à des œuvres et largumenter.

8 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Partenariat artistes/enseignants Des compétences complémentaires. Des rôles différents.

9 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Lenseignant Il doit enseigner les contenus des programmes. Cest un pédagogue formé aux gestes professionnels denseignement.

10 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Lartiste intervenant Il peut « montrer » et proposer une pratique artistique particulière. Il permet la rencontre et le vécu avec le processus créatif. Il fait partager sa passion, apporte son savoir faire et ses connaissances techniques qui vont enrichir lenseignement et conforter les apprentissages conduits par lenseignant de la classe. Il ne se substitue pas à lui.

11 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Des responsabilités partagées Textes: Lenseignant doit « sassurer de la qualité des prestations fournies aux élèves dont des intervenants extérieurs auraient momentanément la charge et en même temps veiller à ce que la sécurité des élèves soit, en toutes circonstances, assurée. Ceci suppose que lenseignant ait toujours, dune manière ou dune autre, la maîtrise de lactivité en question » circ n° du 3 juillet 1992.

12 La responsabilité pédagogique de lorganisation des activités scolaires incombe à lenseignant titulaire de la classe. Il en assure la mise en oeuvre par sa participation et sa présence effective. Le maître peut se trouver déchargé de la surveillance de groupes délèves confiés à des intervenants extérieurs, sous réserve que : par sa présence et son action il assume de façon permanente la responsabilité pédagogique de lorganisation et de la mise en oeuvre des activités scolaires ; Quil sache constamment où sont ses élèves ; Que les intervenants extérieurs soient placés sous son autorité. Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne

13 Cette situation nimplique pas pour autant que lintervenant ne puisse prendre aucune initiative, dès linstant quelle sinscrit dans le cadre strict de ses fonctions. Ceci vaut, en particulier, pour les intervenants spécialistes qui ont une qualification reconnue et dont le rôle ne peut se borner, en conséquence, à lexécution passive des instructions des enseignants. En outre, lorsquun intervenant se voit confier lencadrement dun groupe délèves, cest à lui de prendre les mesures urgentes qui simposent, dans le cadre de lorganisation prévue pour assurer la sécurité des élèves. Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne

14 Organigramme de fonctionnement Lorganisation générale des activités et le rôle de chaque participant doivent être définis avec précision. Il importe, en particulier, que soient clairement explicités, dune part, ce qui relève de lorganisation pédagogique qui est de la responsabilité de lenseignant concerné et, dautre part, ce qui relève des mesures de sécurité à mettre en oeuvre. Lorganisation et la préparation de ces séances font lobjet dune concertation entre les différents partenaires.

15 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Des dispositifs à anticiper Trois situations doivent être distinguées: La classe fonctionne en un seul groupe. Lenseignant doit alors assurer, non seulement lorganisation pédagogique de la séance, mais également le contrôle effectif de son déroulement. Les élèves sont répartis en groupes dispersés encadrés par des intervenants extérieurs et lenseignant na en charge aucun groupe en particulier. Son rôle est le même que dans le cas précédent. Lenseignant procédera au contrôle successif du déroulement de la séance dans les différents groupes et à la coordination de lensemble.

16 Les élèves sont répartis en groupes dispersés encadrés par des intervenants extérieurs et lenseignant a en charge directement lun des groupes. Lenseignant naura plus à assurer le contrôle du déroulement de la séance. Son action consistera à définir préalablement lorganisation générale de lactivité avec une répartition précise des tâches et à procéder a posteriori à son évaluation. Dans ces trois situations, il appartient à lenseignant, sil est à même de constater que les conditions de sécurité ne sont manifestement plus réunies, ou que lactivité proposée nest pas adaptée, de suspendre ou dinterrompre immédiatement lactivité. Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne

17 Des pistes de travail à envisager Lartiste propose une mise en activité au service de son projet en lien avec les objectifs de lécole. Lenseignant est garant de la faisabilité des propositions de lartiste (organisation matérielle et spatiale, utilisation de matériel spécifique, adaptations des tâches…) et les utilise au service de ses objectifs dapprentissage.

18 Le cadre dintervention Pour des interventions ponctuelles il ny a pas lieu de demander un accord à lIEN. Le directeur peut engager lécole sous sa propre responsabilité; Pour des interventions régulières il faudra sassurer que les intervenants présentent les agréments nécessaires et soumettre un projet pédagogique à lIEN pour avis. En tout état de cause le temps dintervention ne devra pas excéder 1/3 du temps alloué à la discipline.

19 La question du droit à limage L'autorisation doit être "préalable, expresse et spéciale" (Cour d'appel, Paris, ), c'est-à-dire préciser: la nature de la photo ou du film(lieu, intitulé de la manifestation, date de prise de vue) l'utilisation prévue (diffusion sur le site web, journal interne, etc.) la durée d'utilisation ou de mise en ligne (ex : jusqu'au 31/12/2xxx, jusqu'à la fin de l'année scolaire … ) le moyen offert aux parents pour demander le retrait de l'image après mise en ligne autorisée, s'ils le jugent nécessaire.

20 sauf cas particulier d'autorité parentale unique, il faut recueillir l'autorisation des deux parents flouter tout élément distinctif (visage et signe particulier) de chaque enfant dont les parents n'ont pas donné autorisation de diffusion d'image. préciser clairement létendue de l autorisation d utilisation de l image, par exemple:la photo est exclusivement en consultation, toute autre utilisation, téléchargement, rediffusion sur d'autres sites ou médias, altération ou détournement étant strictement interdits.

21 Construction du projet pédagogique Il sagit de montrer: en quoi ce projet va permettre datteindre des objectifs dapprentissages ciblés par lenseignant En quoi lintervention dun intervenant sera une « valeur ajoutée » à lapprentissage que lenseignant aurait mené tout seul.

22 Affiner et préciser Que fait lintervenant dans chacune de ses séances? Ces propositions doivent-elles être précisées, modifiées en fonction des objectifs et de la faisabilité? Quel dispositif retient-on pour chaque séance?

23 Travail en classe Que proposera lenseignant avant le début des interventions (travail préparatoire, connaissances générales et spécifiques, sensibilisation…)? Que proposera lenseignant entre deux interventions pour utiliser lintervention au services des apprentissages et préparer la suite du travail? Que proposera lenseignant à la fin des interventions pour prolonger le travail? Comment ce projet sera-t-il évalué?

24 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Organigramme de régulation du projet Séance 1 Objectifs Activités dispositif Séance 2 Objectifs Activités dispositif Séance 3 Objectifs Activités dispositif Que fait lenseignant? Que fait lartiste? Que fait lenseignant? Que fait lartiste? Que fait lenseignant? Que fait lartiste? Que fait lartiste? Que fait lenseignant? Que fait lenseignant? Que fait lartiste?

25 Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Des régulations à prévoir Au fil du déroulement du projet il faudra trouver quelques moments de rencontre pour réguler le travail en fonction des constats effectués au fil des séances. Les équipes de circonscription peuvent apporter leur aide pour la conception et la régulation du projet.


Télécharger ppt "Chantal BLACHE CPAV zone Cézanne Organiser un travail de projet avec des intervenants extérieurs."

Présentations similaires


Annonces Google