La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Forum AFH 2007 – La Rochelle Les logiques des exploitants de la zone côtière : lexpérience dun projet de développement dans les pertuis Charentais Gérard.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Forum AFH 2007 – La Rochelle Les logiques des exploitants de la zone côtière : lexpérience dun projet de développement dans les pertuis Charentais Gérard."— Transcription de la présentation:

1 Forum AFH 2007 – La Rochelle Les logiques des exploitants de la zone côtière : lexpérience dun projet de développement dans les pertuis Charentais Gérard Biais - IFREMER La Rochelle Eduardo Chia – INRA Montpellier Stéphanie Tachoires – CREMA LHoumeau Etude financée par le programme liteau du MEDD en

2 Forum AFH 2007 – La Rochelle Les pertuis Charentais 800 km² 3 fleuves côtiers : –Sèvre niortaise –Charente – Seudre Sèvre niortaise Charente Seudre

3 Forum AFH 2007 – La Rochelle La pêche dans les pertuis Charentais ~350 marins ~200 bateaux Taille moyenne 10m Sorties à la journée espèces cibles : –avril à novembre : sole, seiche, bar –Hiver : anguille (civelle), coquille Saint-Jacques, pétoncle et bouquet. Production ~ 3000 t (12 M) en criée

4 Forum AFH 2007 – La Rochelle Lostréiculture à Marennes- Oléron ~900 exploitations * ~ 1900 emplois permanents * ~ 5000 saisonniers (500 ETP) * Âge moyen élevé (1/3 >50 ans) * Taille moyenne réduite Coûts de production élevés Production difficile à estimer (ventes directes, produits intermédiaires : naissain, 18 mois, commercialisation productions autres bassins) ~ t produites en Poitou-Charentes en 2005 (~ 100 M) * Source : point info SCR – actualisation 2006

5 Forum AFH 2007 – La Rochelle Lostréiculture en « eaux profondes » Consiste à : Semer à partir dun bateau des huîtres âgées de 18 mois sur des fonds dune dizaine de mètres, les récolter par dragage lorsquelles atteignent une taille permettant la mise en claire pour affinage (animaux de 60 à 75 g). Pratiquée depuis plus de 50 ans dans la baie de Quiberon et dans la baie du mont St Michel et en particulier par quelques ostréiculteurs du bassin de Marennes-Oléron qui ont des concessions en eaux profondes en Bretagne.

6 Forum AFH 2007 – La Rochelle Un projet prometteur amélioration de la situation économique de lostréiculture charentaise coût de main dœuvre inférieur pour demi- élevage délocalisation dune partie du cheptel du bassin de M-O vers le nord du pertuis d Antioche donc une solution au problème de la surcharge permettre une nouvelle activité pour les pêcheurs qui pourrait réduire le pression sur certaines ressources halieutiques et mieux assurer leur avenir

7 Forum AFH 2007 – La Rochelle PotentielHautMoyenNégatif Résultat du croisement de 25 couches d information zones à protéger cultures marines zones réglementées données environnementales LCPC\CREMA\ SILLAGE Sur des surfaces importantes

8 Forum AFH 2007 – La Rochelle Un espace revendiqué par les pêcheurs, pour qui expérimentation = un début de perte de leur territoire Des ostréiculteurs pas unanimes sur les bienfaits du projet Ré Oléron 1ère demande en 1993 démission bureau SRC de M-O en : Réunions, dossiers, négociations... Expérimentation sur décision préfectorale fin 99 Cahier des charges fixant des études à faire et instituant une Commission mixte de suivi (2 SRC+ CRPM/2CLPM + Aff. Mar. + Ifremer) dégradation du dispositif expérimental en novembre 2000 Mais un projet controversé

9 Forum AFH 2007 – La Rochelle Double besoin Réduire les incertitudes sur les résultats biologiques et économiques de lélevage en eaux profondes Comprendre les positionnements

10 Forum AFH 2007 – La Rochelle Le dispositif de recherche Ingénierie technico-économique –Essais techniques => croissance, mortalité –Outils danalyse de la viabilité économique dun élevage en eau profonde Audit patrimonial (Ollagnon, 79) –Diagnostic situation Logiques des exploitants Analyse du projet « eaux profondes » –Analyse du système de gestion effectif –Exercice de prospective (non réalisé)

11 Forum AFH 2007 – La Rochelle Les logiques des exploitants La monographie dexploitation Les typologies de fonctionnement

12 Forum AFH 2007 – La Rochelle La monographie dexploitation Inspirée des méthodes employées pour les exploitations familiales agricoles –L'approche globale de l'Exploitation Agricole (Bonneviale et al., 1989) –Le Diagnostic Rapide d'Exploitations Agricoles (Benoît et al., 1988) ou DIGREX. Trois concepts : –les décisions obéissent à un processus adaptatif, –les exploitants ont des raisons de faire ce qu'ils font, –l'exploitation est vue comme un système = système de production + famille.

13 Forum AFH 2007 – La Rochelle Modèle du système exploitation FINALITES objectifs plus ou moins hiérarchisés DECISIONS Stratégiques et tactiques SITUATION rationalité adaptation Histoire Environnement

14 Forum AFH 2007 – La Rochelle Enquêtes Entretiens longs (2-3 h) Stratégie itérative Guide mais assez libres Exploitations –Ostréicoles : 2-3 entretiens –De Pêche : 1-2 entretiens Validation par comptables des centres de gestion sur les critères de dynamique EntrerCollecter TraiterModéliser Valider par restitution Approfondir

15 Forum AFH 2007 – La Rochelle 3 volets Histoire, description de lexploitation, environnement, pratiques techniques Commercialisation, économie et gestion Projets, difficultés

16 Forum AFH 2007 – La Rochelle Balayer la diversité des exploitations avec ~ 30 enquêtes Ostréiculture : 18 classes âge du chef d'exploitation ( 45 ans) surface de concessions réellement exploitée ( 200 ares) situation géographique du siège de lexploitation (Oléron, rive droite de la Seudre, rive gauche de la Seudre) Pêche : 24 classes âge du patron ( 45 ans) engins de pêche (filet et engins fixes, chalut, mixte) main d'œuvre (1 homme à bord, >1 homme à bord) valeur du bateau (2 classes en fonction âge et jauge)

17 Forum AFH 2007 – La Rochelle Analyse : schéma de la logique de fonctionnement

18 Forum AFH 2007 – La Rochelle Typologies de fonctionnement Constructions pas absolues mais par rapport à une question. Pêche: Quelles potentialités d'évolution des systèmes d'exploitation par pêche des pertuis Charentais face aux changements du contexte socio-technique? Ostréiculture : A quelles distances techniques, économiques et sociales du projet de culture d'huîtres en eaux profondes se situent les exploitations ostréicoles du bassin de Marennes- Oléron ?

19 Forum AFH 2007 – La Rochelle Méthodes Pêche : –identification de critères dévolution et de valeurs seuils –Validation par des experts –Regroupements cohérents / critères Ostréiculture –Liste des pratiques et finalités + quelques variables de structure estimées importantes / question (groupe dexperts) –Classement : favorables, neutres, défavorables / pratique eaux profondes (groupe dexperts) –Décompte/exploitation = 1er regroupement –Identification critères de positionnement/ eaux profondes (pratiques et finalités majeures) –Caractérisation des types (validation groupe dexpert)

20 Forum AFH 2007 – La Rochelle Critères Pêche –Âge du chef dexploitation –Attachement à un métier –Polyvalence et pluriactivité –Capacité dautofinancement –Longueur du bateau Ostréiculture –Âge chef dexploitation et possibilité de succession –Attachement à une pratique « traditionnelle » –Recherche dindépendance –Gestion de la trésorerie –Organisation du travail

21 Forum AFH 2007 – La Rochelle Résultats 5 types dexploitation de pêche –Les polyvalents-pluriactifs –Les chalutiers dynamiques –Les gros fileyeurs –Les immobilistes du groupe chalutiers –Les pêcheurs préservant leur temps libre 4 types dexploitation ostréicoles –Les exploitations sans successeur –Les petits producteurs traditionnels –Les entrepreneurs –Les intéressés en attente

22 Forum AFH 2007 – La Rochelle Conclusion Intérêts –Outils de diagnostic rapide des positionnements –Mise en évidence de limportance de critères de fonctionnement ni économiques ni structuraux –Aide pour les stratégies de pilotage dun changement –Support de dialogue dans un processus participatif Difficultés –Entretiens longs : 2-3 h h de retranscription –Investissement relationnel –Information hétérogène –Utilité de références –Traitement pouvant faire intervenir une part de la subjectivité

23 Forum AFH 2007 – La Rochelle Remerciements À Guillaume Favoreu et Benoît Guerin pour leur contribution aux enquêtes, A Alain Bodoy, Olivier le moine et Stéphane Robert pour leur aide dans la réalisation des typologies, A Jean-Pierre Léauté pour les photos, A vous tous pour mavoir écouté.


Télécharger ppt "Forum AFH 2007 – La Rochelle Les logiques des exploitants de la zone côtière : lexpérience dun projet de développement dans les pertuis Charentais Gérard."

Présentations similaires


Annonces Google