La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contrat d'étude Prospective "Industries de santé« / Suites

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contrat d'étude Prospective "Industries de santé« / Suites"— Transcription de la présentation:

1 Contrat d'étude Prospective "Industries de santé« / Suites
Actions prioritaires et modalités de mise en œuvre Copil du 29/01/2013

2 Ordre du jour – 29 janvier 2013 : 9h30  13h00
Agenda Ordre du jour – 29 janvier 2013 : 9h30  13h00 Thème Description Horaires 1 Validation du projet de relevé de décisions du copil du 06/12/2012 et rappel du planning (15 min) Rappel du planning national et régional 9h30  9h45 2 Présentation du nouveau cadre du partenariat (30 min) Suite du CEP au niveaux national et territorial Articulation avec le CSIS et le CSF 9h45  10h15 3 Définition du plan d’actions opérationnel 2013/2014 et modalités de mise en oeuvre (100 min) Priorisation des préconisations sur les mesures / actions RH 10h15  11h55 Pause : 15 min 4 Communication sur les résultats du CEP, synthèse de l’étude (40 min) Valorisation et diffusion des résultats du CEP aux niveaux national et régional 12h10  12h40 5 Questions diverses (20 min) 12h40 13h00

3 Projet de rapport final du CEP
1- Validation du relevé de décisions du copil du 6 décembre 2012 (1/2) Thèmes Commentaires COPIL Organisation du Comité de Pilotage n°9 le 29 janvier 9h30 à 13h00 à la DGEFP, afin de choisir les priorités, déterminer un plan d’actions RH opérationnel et les modalités de mise en oeuvre Validation CR du 18/10/2012 Il est demandé d’ajouter un point au relevé de décisions du copil du 18/10/2012 : le rapport intermédiaire du CEP présenté est validé par le copil. Le relevé de décisions est validé sous réserve de cette modification Projet de rapport final du CEP Les remarques faites en séance sur les recommandations seront intégrées au rapport final, ainsi que celles envoyées par mail par le SNITEM Des éléments sur le développement durable ont été ajoutés dans l’analyse prospective Les membres du copil peuvent encore faire remonter auprès des consultants leurs remarques écrites sur le projet de rapport final avant la réunion de COPIL n°9 Plusieurs membres du copil soulignent leur satisfaction quand à la qualité des échanges et quant aux résultats et préconisations du CEP qui leur semblent intéressants. Il est précisé par ailleurs que ce type de démarche prospective est conduite pour la 1ère fois dans certains secteurs de la filière. Il est décidé d’insérer les contributions envoyées par 3 organisations syndicales de salariés en annexe du rapport. Une introduction à ces contributions sera ajoutée. La problématique majeure pour les représentants des 5 organisations syndicales de salariés est que les 2 scenarii du CEP prévoient une baisse des effectifs pour l’industrie du médicament humain ; des discussions ont lieu quant aux choix stratégiques des entreprises Le caractère collectif et participatif du travail tout au long du CEP, au travers des comités de pilotage, séminaires et ateliers de travail, a été souligné et apprécié Sous réserve de l’ajout des contributions en annexe, le rapport final est validé par l’ensemble des membres du copil

4 Eléments additionnels à intégrer au rapport
1- Validation du relevé de décisions du copil du 6 décembre 2012 (2/2) Thèmes Commentaires Eléments additionnels à intégrer au rapport Ajout des contributions envoyées par certaines organisations syndicales de salariés en annexe du rapport, avec un propos introductif Leviers politiques et industriels : R&D (politiques) : à la fin de la recommandation « Clarifier et communiquer le rôle des organismes Public-Privé récemment créés et de la Banque Publique d’Investissement, en particulier à destination des ETI et PME sans les opposer aux pôles de compétitivité», ajouter « et faciliter et simplifier la visibilité et les procédures et démarches administratives, notamment pour les PME » Production (industriels) : dans l’axe de recommandation « Étendre le périmètre d'action des sites implantés sur le territoire afin de bénéficier à nouveau de la croissance export», ajouter un point « Mutualiser les efforts et actions à l’export entre entreprises de la filière » Leviers RH : La question du développement en cours des NTIC santé (comme la télémédecine) est évoquée dans le CEP, et devrait amener à des besoins en compétences spécifiques. Une recommandation sur ce point pourrait être ajoutée. Une des préconisations du rapport du comité stratégique de filière pourrait être reprise « Télésanté : développer les formations interdisciplinaires afin d’assurer le partage de disciplines médicales et des STIC dans les formations universitaires « santé »,et inclure dans les cursus de médecine des enseignements sur les STIC, notamment via des ECTS communs ou la mise en place de DIU » Des éléments sur le développement durable seront ajoutés dans les recommandations RH Questions diverses Pour la suite du CEP, la DGEFP informe de sa volonté de maintenir un conventionnement et un financement national, avec des volets régionaux notamment pour le déploiement de certaines actions (maintien d’un copil national et de copil régionaux ou territoriaux)

5 2. Présentation du nouveau cadre
du partenariat

6 3. Définition du plan d’actions opérationnel 2013/2014
et modalités de mise en oeuvre

7 Actions communes au niveau de la filière:
Les actions prioritaires Axe 1 : Accompagner la transformation des métiers, préparer les talents de demain et favoriser une gestion active de l’emploi OBJECTIFS ACTIONS 2013/ 2014 Baromètre annuel Industries de Santé Actualisation coordonnée du portrait statistique de l’emploi réalisé pour le CEP (à partir des statistiques publiques, des observatoires de branche et/ou d’une enquête auprès d’un échantillon) Evaluation des besoins de recrutement (extraction du BMO) Instance: copil CEP Pilotage : Budget : € HT Financement: Doter la filière des IS d’une vision de l’emploi actualisée annuellement ainsi que des problématiques et des orientations économiques et RH pour l’année qui vient Contenu du baromètre de tendance Leem, étendu aux IS Instance: copil CEP Pilotage : Budget : à définir Financement: 2013 Digest sur les évolutions des métiers (sur le site IMFIS) 2013 Rhône-Alpes -Action 2 : Valoriser, analyser et approfondir les informations disponibles en matière d’emploi et de compétences (mise à jour du portrait statistique de l’emploi en région) Instance: copil CEP Pilotage : Budget : à définir Financement:

8 Actions communes au niveau de la filière (suite) :
Les actions prioritaires Axe 1 (suite): Accompagner la transformation des métiers, préparer les talents de demain et favoriser une gestion active de l’emploi OBJECTIFS ACTIONS 2013/ 2014 Développer le recours aux contrats en alternance dans les entreprises de la filière : doublement en 5 ans du nombre d’alternants (engagements CSIS 2012) Actions de communication à l’égard des entreprises Ouvrir des diplômes spécifiques Industries de santé en apprentissage, dans les bassins d’emploi prioritaires Instance: Pilotage : Budget : à définir Financement: 2013 Centre-Normandie-Rhône-Alpes + IDF : Projets pilotes en région de formation des alternants par les grandes entreprises au bénéfice des plus petites / Développer la mise en réseau des grandes entreprises, ETI et PME Instance: copil CEP Pilotage : Budget : à définir Financement: Favoriser le maillage des grandes entreprises, disposant d’expertises et de moyens plus importants, et des ETI et PME qui embauchent 2014 Apport de conseil, mutualisation d’actions (formation…) Mise en commun des bonnes pratiques (via des plateformes collaboratives web 2.0.) Instance: copil CEP Pilotage : Budget : à définir Financement: Elaborer un « socle commun » des compétences industries de santé Elargir les cursus spécialisés «Pharmacie» aux Industries de Santé Mettre en place des modules communs et favoriser les modalités pédagogiques pour l’acquisition de compétences transversales au sein des cursus scientifiques : gestion de projet, économie de la santé, propriété industrielle… Développer l’acquisition de compétences transverses et spécifiques «industries de santé» Instance: CSF ? Pilotage : Budget : à définir Financement: Instance: CSF ? Pilotage : Budget : à définir Financement: Créer des mentions professionnalisantes relatives au contexte des Industries de Santé (Développement durable, Qualité, HSE, milieu propre, travail en atmosphère contrôlée, prise en compte des contraintes réglementaires…)

9 Actions spécifiques au niveau d’1 ou plusieurs secteurs:
Les actions prioritaires Axe 1 (suite): Accompagner la transformation des métiers, préparer les talents de demain et favoriser une gestion active de l’emploi OBJECTIFS ACTIONS 2013/ 2014 Favoriser la mise en place d’une gestion active de l’emploi SUPPORTS : Espace entreprises Plateforme collaborative, forums, webconferences… Base de données outils et documents de référence Séminaires thématiques Espace virtuel PME / Formations PME Espace salariés Liens vers les sites emploi régionaux (CARIF, OREF, Conseils régionaux…) Mise en place d’une communauté de pratiques : partage d’expériences et de bonnes pratiques (ex : renforcement des compétences sur les sites liées au lean management / management de la performance industrielle, au business development…) Instance: copil CEP Pilotage : Budget : à définir Financement: 2013/ 2014 Rhône-Alpes- Action 3 : Mobiliser les réseaux interentreprises existants sur des projets communs de GPEC ou de GTEC 2013/ 2014 Animation de formations et actions de sensibilisation (organisation, RH…) Apport de solutions pratiques aux besoins spécifiques des PME 2013/ 2014 Rhône-Alpes - Action 4 : Déployer le principe du partage des compétences entre entreprises à partir de l’expérience de compétences Biotech 2013 2013 Diffuser la connaissance de la Bourse d’emploi du Leem et SNITEM dans les bassins d’emploi prioritaires Rhône-Alpes - Action 1 : Intensifier l’utilisation des outils de la formation tout au long de la vie par une meilleure connaissance des dispositifs  Évènement régional 2013

10 Actions spécifiques au niveau d’1 ou plusieurs secteurs:
Les actions prioritaires Axe 1 (suite): Accompagner la transformation des métiers, préparer les talents de demain et favoriser une gestion active de l’emploi Secteur des Technologies et dispositifs médicaux OBJECTIFS ACTIONS Instance: copil CEP Pilotage : SNITEM ? Budget : à définir Financement: Faciliter l’accès aux métiers des affaires réglementaires pour les jeunes diplômés techniciens et ingénieurs et pour les salariés en évolution professionnelle, notamment pour les PME Identifier les passerelles possibles vers les métiers des affaires réglementaires, depuis les métiers scientifiques Créer un cursus certifiant court Affaires réglementaires « Industries de Santé » Rhône-Alpes - Action 2 : Répondre à des besoins liés à l’évolution transversale des métiers, avec un pilote dans le domaine Réglementaire Améliorer l’adéquation entre l’offre de formation et les besoins des entreprises (peu de visibilité, multiplication des diplômes) Instance: Pilotage : SNITEM ? Budget : à définir Financement: Créer des cursus de formation répondant aux spécificités des entreprises des technologies et dispositifs médicaux Secteur de l’industrie du médicament humain Renforcement de la formation continue dans le domaine de la promotion du médicament Accompagner les forces de promotion dans la mutation des métiers : . nouveaux acteurs de santé, nouveaux modes de distribution . nouveaux acteurs (associations de patients, acteurs déconcentrés tels que les ARS, CPAM…) . nouveaux services proposés aux « clients » (prestations de conseil, accompagnement des patients, monitoring à domicile, etc.) Encourager les passerelles entre les métiers via la reconnaissance partielle des diplômes des visiteurs médicaux dans des diplômes santé (infirmier) après une formation complémentaire (équivalences) Instance: copil CEP Pilotage : Leem Budget : à définir Financement: OPMQ/DGEFP / OPCA (formations)

11 Actions spécifiques médicament humain :
Les actions prioritaires Axe 2 : Anticiper les mutations ou restructurations et sécuriser les parcours professionnels, en particulier pour les métiers sensibles OBJECTIFS ACTIONS 2013/ 2014 Mise à disposition des salariés appartenant à des métiers sensibles, via une plateforme et des actions ciblées: . d’une visibilité sur les évolutions attendues . d’outils d’orientation professionnelle . d’outils de reconversion Mise en place d’une communauté de pratiques entre entreprises : partage d’expériences et de bonnes pratiques en matière d’anticipation et de sécurisation des parcours professionnels pour les populations sensibles Anticiper les reconversions professionnelles, en particulier pour les métiers sensibles (Assistante, Opérateur et Technicien de production, Technicien de R&D) Instance: copil CEP Pilotage : Leem Budget : à définir Financement: OPMQ/DGEFP / OPCA (formations) 2013/ 2014 Formations pilotes des assistantes aux nouvelles missions : PMO (coordination de projets), gestion de l’information, NTIC et travail avec des réseaux internes et externes 2013/ 2014 Rhône-Alpes : Capitalisation et diffusion des bonnes pratiques sur les territoires : travail en réseau des acteurs locaux, organisation de mobilités et détachements entre entreprises sur les territoires, mise en lien avec les entreprises qui recrutent… 2013 Formations et actions de sensibilisation de la communauté RH 2013/ 2014 Organisation de formations mutualisées sur les territoires

12 Actions spécifiques médicament humain :
Les actions prioritaires Axe 2 (suite) : Anticiper les mutations ou restructurations et sécuriser les parcours professionnels, en particulier pour les métiers sensibles OBJECTIFS ACTIONS 2013 Instance: copil CEP Pilotage : Leem Budget : à définir Financement: OPMQ/DGEFP Favoriser les mobilités sur les territoires et la GPEC Promotion et soutien des démarches CQP/CQPI sur les 8 bassins de production majeurs Recensement et diffusion des retours d’expérience au travers des différents medias 2013/ 2014 Mise à disposition de méthodologie et outils (actualisés en fonction des évolutions réglementaires récentes) : GPEC, sécurisation des parcours, formation… 2013/ 2014 Réalisation d’aires de mobilité sur le périmètre médicament et hors industrie du médicament 2013 Recensement des formations principales correspondant aux aires de mobilité 2013 Aires de mobilité ciblées réalisées au niveau de bassins d’emploi prioritaires 2013/ 2014 Outils et méthodes pour orienter son parcours professionnel 2013/ 2014 Projets pilotes de mobilité inter- entreprises à l’échelle des bassins d’emploi

13 Thème 1 Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises
Actions spécifiques Rhône-Alpes: Thème 1 Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises Axe Déclinaisons de l’axe 1- Favoriser l’adaptation des formations initiales par un renforcement des relations et de la communication entre les entreprises et les établissements de formation Identifier les besoins communs aux entreprises et les solutions de formations adaptées : alternance Renforcer les échanges interentreprises sur les besoins en formation, notamment techniques et scientifiques Identifier des référents (référents métiers et référents entreprises) par domaine qui seraient des interlocuteurs pour repérer les compétences et les expertises selon les besoins 2- Disposer d’outils d’aide à la décision et de veille Créer la cartographies des formations aux métiers des Industries de santé sur la base des travaux de l’IFMIS (flux, compétences, débouchés …) et faire vivre la cartographie Repérer les projets structurants relatifs aux enjeux des Industries de santé en Rhône-Alpes pour suivre les besoins en nouvelles compétences ; Cartographier et faire connaitre les plateformes techniques recherche / formation 3- Adapter les contenus de formation Adapter les formation avec une approche modulaire : Ex Aff Réglementaires, propriété industrielle, ex GMP/GLP, Ouvrir une formation pilote sur les nouveaux métiers de la promotion des produits de santé Développer une formation répondant aux besoins en compétences scientifiques et médicales par mutualisation avec des formations existantes 4- Faire connaître le secteur, les métiers et les formations présents en région Développer une approche filière Industrie de Santé pour faire connaitre les métiers et les formations Capitaliser sur la complémentarité et la diversité des entreprises et de l’offre de formation présente en région 5- Favoriser l’alternance et améliorer l’insertion professionnelle des alternants ( recrutement dans l’idéal en CDI)

14 Thème 1 Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises
Actions spécifiques Rhône-Alpes: Thème 1 Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises Les actions proposées lors des ateliers Les axes concernés Caractériser la cartographie des formations initiales « Industries de Santé » en région Rhône Alpes, en lien avec l’IMFIS (Institut des métiers et des formations des industries de santé) Axe 1 : Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises Axe 2 : Disposer d’outils d’aide à la décision et de veille Créer un pilote de formation pour renforcer l’acquisition des compétences communes aux Industries de Santé dans les formations présentes en région Axe 1 : Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises Axe 3 : Adapter les contenus de formation Mutualiser les besoins des entreprises des Industries de Santé pour créer une offre de formation en alternance Axe 5 : Favoriser l’alternance et améliorer l’insertion professionnelle Présenter les Industries de Santé  lors des événements métier , notamment le Mondial des Métiers à partir de 2013 Axe 4 : Faire connaître les Industries de santé, les métiers et les formations présents en région Priorité 2013 Priorité 2013

15 Thème 2 Anticiper, adapter et développer les compétences
Actions spécifiques Rhône-Alpes: Thème 2 Anticiper, adapter et développer les compétences Axe Déclinaisons de l’axe 1- Conduire des actions interentreprises pour mieux résoudre les problématiques RH et de compétences Fonctionnement en réseau des entreprises pour échanger et travailler sur des problématiques de GPEC Mise en place de dispositifs de GTEC (bassin d’emploi) Mise en place d’un dispositif interentreprises de formation et/ou de mutualisation des compétences Déploiement du dispositif de groupement d’employeur (GIE) pour pérenniser des emplois 2- Promouvoir les CQP et outils de la formation tout au long de la vie auprès des entreprises et des salariés Faire connaître aux entreprises et à leurs salariés les outils de la branche : CQP, VAE, Site d’information Promouvoir et aider à la mise en place des CQP et CQPI en tant qu’outils de l’employabilité Ouvrir les CQP pharma en dehors de ce secteur et mutualiser les investissements en ingénierie Informer et impliquer les managers 3- Décliner au niveau régional des actions sur l’emploi et la prospective métiers Observer l’évolution des métiers en s’appuyant sur les observatoires de branche et les organisations professionnelles et partager les évolutions entre partenaires : entreprises, organismes de formation … Donner de la visibilité l’emploi dans les IS au niveau régional : centraliser les offres d’emploi 4- « Piloter » la formation continue selon les priorités régionales Inclure l’offre de formation continue dans le périmètre de l’Institut virtuel des métiers Renforcer la prise en charge par l’OPCA des axes prioritaires de formation continue retenus au niveau régional 5- Conduire un diagnostic des besoins en compétences des entreprises du dispositif médical en affaires réglementaires et normatives 6- Ouvrir les formations industrielles créées par des grandes entreprises aux salariés des PME

16 Thème 2 Anticiper, adapter et développer les compétences
Actions spécifiques Rhône-Alpes: Thème 2 Anticiper, adapter et développer les compétences Les actions proposées lors des ateliers Les axes concernés Organiser une journée d’information pour faire connaître aux entreprises et aux salariés les outils de la formation tout au long de la vie Axe 2 : Promouvoir les CQP et outils de la formation tout au long de la vie auprès des entreprises et des salariés Mobiliser les réseaux interentreprises existants sur des projets communs de GPEC ou de GTEC, autour d’un acteur régional reconnu Axe 1 : Conduire des actions interentreprises pour mieux résoudre les problématiques RH et de compétences Axe 3 : Décliner au niveau régional des actions sur l’emploi et la prospective métiers Déployer le principe du partage des compétences entre entreprises à partir de l’expérience de compétences Biotech Axe 1 : Conduire des actions interentreprises pour mieux résoudre les problématiques RH et de compétences Priorité 2013 Priorité 2013 Actions complémentaires proposées Les axes concernés Développer le lien entre R&D et production (en particulier dans le domaine des médicaments biologiques) Permettre aux sites présents sur le territoire national (et en particulier en Rhône-Alpes) de fabriquer des médicaments innovants de type biologique

17 Actions spécifiques Centre/Normandie:
Thème 1 Développer l’attractivité du territoire, de la filière et des métiers stratégique Actions retenues pour ce thème lors du comité de pilotage Centre-Normandie(s) à Chartres le 14 janvier 2013 Action 1 :Favoriser l’émergence d’une activité pilote préfiguratrice d’une filière de Bio similaires sur le territoire Action 2 : Renforcer les capacités de business development des sites industriels Action 3 (en lien avec l’action 2) :Développer l’excellence opérationnelle des sites industriels Action 4 : Animation d’un réseau RH sous forme de workshop sur des thématiques à forts enjeux pour les RH du territoire Action 5 :Faciliter l'insertion professionnelle des alternants sur le territoire

18 Actions spécifiques Centre/Normandie:
Thème 2 Mettre en place une gestion active des emplois et compétences pour sécuriser les parcours professionnels Action 6: Promotion des CQP et transférabilité des compétences CQP/ CQPI Action 7: Renforcer les liens entre les entreprises et les acteurs de la formation initiale Action 8: Maintenir les compétences « à la pointe » (formation continue) Action 9: Favoriser les mobilités inter-secteurs de la filière

19 4. Communication des résultats du CEP
Synthèse de l’étude pour la filière

20 Prochaine étapes Communication des résultats du CEP
Evènement de communication (entreprises, organisations syndicales de salariés, partenaires institutionnels et formation) au niveau national: mars/avril 2013, à déterminer Matinée de communication dans les 2 territoires (Rhône-Alpes et Centre/Normandie), à déterminer en copil régionaux Synthèse du CEP pour la filière

21 5. Questions diverses

22 Recommandations politiques et industrielles
Back up : Recommandations politiques et industrielles

23 Principales recommandations pour soutenir l’activité en France sur la Recherche et Développement au sein des industries de santé Leviers politiques Créer un environnement réglementaire stable et favorisant l’innovation Encourager la définition par les agences de règles « a priori » (vs. a posteriori) pour le développement de produits afin de limiter la prise de risque inutile par les industriels (ex.: oncologie, technologies médicales, dispositifs de classe III, etc.) Mettre en place des critères objectifs et durables de reconnaissance de l’innovation (ex: poursuite de l’index thérapeutique relatif) Accélérer et simplifier l’enregistrement des produits de santé via l’utilisation des NTIC, une organisation plus performante, etc. Renforcer les programmes nationaux de santé publique (Plans cancer, Alzheimer, nutrition, psychiatrie, etc.) Instaurer un financement de l’innovation à la fois plus ciblé, plus orienté sur les résultats et plus propice au succès Donner de la stabilité au Crédit Impôt Recherche (CIR) Renforcer la professionnalisation de l’évaluation des dossiers de financement via des structures ad hoc (pôle de compétitivité, IHU,…) Mieux cibler les financements et les accompagner d’outils d’évaluation et de suivi permettant de mesurer les résultats obtenus Mettre en place un cadre (en particulier fiscal) favorable à l’investissement dans des start-up (incitation à la (re-)localisation des activités) Renforcer les échanges entre les différents acteurs de la recherche (publics – privés) Clarifier et communiquer le rôle des organismes Public-Privé récemment créés (Aviesan, Ariis, Inserm-Transfert,…) et de la Banque Publique d’Investissement, en particulier à destination des ETI et PME sans les opposer aux pôles de compétitivité (mais en complément) Favoriser les échanges entre public et privé et l’interdisciplinarité pour maximiser le développement de produits innovants et à haute valeur ajoutée (croisement de plusieurs disciplines telles que le diagnostic, les NTIC le médicament, etc.) Regrouper les ressources françaises pour bénéficier d’une visibilité sur la scène internationale Regrouper les organismes de recherche pour atteindre une visibilité bibliométrique des institutions françaises (classements internationaux) Structurer la recherche clinique au sein des systèmes hospitalier et ambulatoire de manière à bénéficier d’une forte concentration de patients dans un nombre plus limité de centres bénéficiant du savoir-faire et du support nécessaires (vs. éparpillement) Améliorer la mise en place des centres d’investigation clinique (CIC) et la formation des investigateurs (anglais, inclusion des patients, etc.) Développer l’accès et les études épidémiologiques à partir des données de l’Assurance Maladie Obligatoire (Institut des Données de Santé) Leviers industriels Consolider l'innovation en renforçant le financement de la croissance de PME innovantes Favoriser le soutien des petits acteurs innovants (notamment dans le domaine des biotechnologies) par les acteurs majeurs de chaque industrie via des partenariats ou des acquisitions (effet cluster, structuration des pôles de compétitivité autour de leaders) Faciliter ainsi l’accès de ces petits acteurs aux financements nécessaires pour atteindre la taille critique (Venture Capitalistes) Maximiser les échanges entre les différents acteurs de la recherche Structurer la veille scientifique au sein des acteurs industriels des équipes de recherche publique (modèle notamment développé par les laboratoires Roche, Pfizer, GSK, Sanofi en France) Renforcer l’implication des acteurs (aussi bien majeurs que des PME) au sein des pôles de compétitivité (gagnant-gagnant) Source : Arthur D. Little

24 3 Phase 4 : Présentation des préconisations pour l’action – Industries de santé – Production
Principales recommandations pour soutenir l’activité en France sur la Production au sein des industries de santé Leviers politiques Valoriser la production industrielle européenne dans l'accès au marché Valoriser les critères environnementaux et sociaux de la production de médicaments et de produits de santé (atout en termes de protection de l'environnement tels que le contrôle des rejets dans l'air et dans l'eau, la gestion de l'élimination des déchets de médicaments, les conditions de travail, …) Valoriser spécifiquement le lieu de production européen dans le prix lors de l’admission au remboursement (« crédits CSIS ») Ajouter un critère valorisant une production Européenne en particulier dans le cadre des marchés publics (hospitaliers) Faciliter la production industrielle de médicaments (à forte croissance) sur le territoire national Encourager et faciliter la production de génériques (simplification des modalités d’application de la clause Bolar-like) Mettre en place des mécanismes réglementaires assurant la sécurité et la qualité des approvisionnements et des productions. (exemple : obligation de re-contrôle en cas d’importation d’un pays hors UE, audit préalable par l’agence du site exportateur, ...) Accompagner l'internationalisation des acteurs. (exemple : export et implantation industrielle à l'international via un soutien à tout investissement pour obtenir l’homologation internationale, …) en misant majoritairement sur la sécurisation des sites existants* Leviers industriels Restructurer et repositionner le tissu industriel existant sur les segments les plus attractifs Réorienter les sites sur les catégories de produits les plus attractives et où la France détient une forte expertise (vaccins, dispositifs médicaux et technologies médicales à haute valeur ajoutée, génériques, biosimilaires ...) Encourager les investissements ciblant ces domaines prioritaires (exemple : un « crédit impôt production ») Développer la capacité des sites à obtenir de nouvelles productions en renforçant leur compétence de business développement Étendre le périmètre d'action des sites implantés sur le territoire afin de bénéficier à nouveau de la croissance export Favoriser l’homologation internationale des sites Français, notamment au sein des ETI (expertise mutualisée) et les actions de développement commercial à destination de l’export (« chasser en meute » et salons) à l’image de ce que font certains autres pays (Allemagne, Irlande, …) Valoriser la production industrielle européenne vis-à-vis du patient et des prescripteurs Expliciter le lieu de production européen par la création d'un marquage spécifique sur le packaging selon les étapes de production effectivement réalisées en Europe (principe actif, fabrication pharmaceutique, conditionnement, …) Défendre et valoriser l'innovation Reconnaître l'innovation "incrémentale" (multi-sécable ou orodispersibles pour les personnes âgées, associations fixes, notice lisible, amélioration démontrée de l’observance…) en complément de l'innovation de rupture en prenant en compte la variable temps et le cycle de vie produit ( exemple : intégration d'une clause de réévaluation en fonction du cycle de vie) Renforcer le lien entre R&D et production. (exemple : les critères d'attribution du CIR, la production de lots cliniques à la fois des molécules chimiques et des biotechnologies, mais aussi au travers des clusters et autour des centres d’excellence) Innover dans les chaînes de distribution des biens de santé ( exemple : portage "direct-to-patient », Maintien A Domicile, …) Source : Arthur D. Little FDA : Food & Drug Administration, Agence des USA ANVISA : Agence brésilienne. *: vs. nouvelles implantations.

25 Préconisations communes aux industries de santé pour la famille de métier Commercialisation / diffusion de l’information Leviers politiques Créer un environnement réglementaire stable et favorisant l’accès à l’innovation Mettre en place des critères objectifs d’évaluation de la qualité de la visite médicale en complément de la Charte Recentrer la visite médicale sur l’information médicale et la promotion des bonnes pratiques (accompagnement thérapeutique) en lui reconnaissant sa légitimité dans ce registre Revaloriser et accompagner les forces de promotion et de vente dans l’évolution de leurs métiers Encourager les passerelles entre les métiers via la reconnaissance partielle des diplômes des visiteurs médicaux dans des diplômes santé (ex. : infirmier/ère) après une formation complémentaire (équivalences) Favoriser le choix de la France comme plateforme commerciale européenne pour les filiales d’acteurs internationaux en particulier dans le domaine de l’imagerie et des technologies médicales (distribution, avant-vente et après-vente et maintenance) Positionner la visite médicale comme un acteur de santé Renforcer le rôle de la visite médicale dans le bon usage du médicament auprès de tous les professionnels de santé Reconnaître la place et le rôle de la visite médicale dans la pharmacovigilance Leviers industriels Anticiper et s’adapter les forces commerciales ou de promotion Aux nouveaux modes de distribution des produits de santé (internet dans le médicament humain et vétérinaire, grande distribution et officines dans la santé animale, plateformes dans tous les domaines, etc.) Aux nouveaux acteurs (associations de patients, acteurs déconcentrés tels que les ARS, les CARSAT, CPAM, filières intégrées dans la santé animale, les centrales d’achats dans les dispositifs et technologies médicales, etc.) Aux nouveaux services proposés aux « clients » (formation des éleveurs, des vétérinaires, prestations de conseil, accompagnement des patients, monitoring à domicile, etc.) « Chasser en meute » à l’export plutôt que de se lancer en solo en espérant faire mieux que son concurrent Développer les NTIC au service de l’efficience du système de santé Appliquer les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) dans la santé (e-detailing, e-learning, réseaux sociaux, télémédecine, …) Revaloriser et accompagner les équipes de promotion ou de vente dans l’évolution de leurs métiers Source : Arthur D. Little

26 Fiches actions Rhône-Alpes
Back up : Fiches actions Rhône-Alpes

27 Axe 1 : Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises
Fiche initiative : Création de la cartographie des formations initiales « Industries de Santé » en région Rhône Alpes Axe 1 : Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises Axe 2 : Disposer d’outils d’aide à la décision et de veille Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes) Caractériser l’offre de formation initiale pour la mettre à la disposition des acteurs selon leurs besoins, comme un outil d’information et d’aide à la décision Les acteurs institutionnels pour adapter l’offre de formation sur le territoire Les entreprises : pour connaître l’offre de formation au regard de leurs besoins Les jeunes : pour connaître les formation en lien avec les métiers Le réseau AIO : pour remplir leur rôle d’information auprès de leur public Actions : Finaliser la cartographie (formation, implantations, flux …) et liens avec les métiers Réaliser des supports d’information et des actions et de communication sur la cartographie adaptés aux cibles visées - Ex journée de formation du PRAO auprès du réseau AIO Action prioritaire 2013 Conditions de réussite : Mettre en avant la richesse et la complémentarité de l’offre de formation initiale présente en région Communiquer efficacement sur la cartographie pour favoriser son utilisation Difficultés : Mettre à jour les informations dans la durée pour garantir la fiabilité des informations dans la durée Acteurs du projet Porteur du projet : LEEM, IFMIS Partenaires, contributeurs PRAO; Rectorats Public cible Acteurs institutionnels, entreprises, jeunes, réseau AIO Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) Région Rhône-Alpes Industries de Santé

28 Axe 3 : Adapter les contenus de formation
Fiche initiative : Créer un pilote afin de renforcer l’acquisition des compétences communes aux Industries de Santé dans les formations présentes en région Rhône-Alpes Axe 1 : Adapter la formation initiale aux besoins des entreprises en Rhône-Alpes Axe 3 : Adapter les contenus de formation Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes) Prendre en compte des besoins transversaux des entreprises et les spécificités des métiers présents dans les Industries de Santé Développer une ingénierie spécifique de formation sur des domaines ciblés Initier un pilote sur des besoins prioritaires identifiés dans le domaine des affaires réglementaires Actions : Caractériser les besoins selon les différents secteurs d’activités des Industries de santé en matière d’affaires réglementaires Apprécier l’offre existante au regard de ces besoins Elaborer une réponse adaptée : Formation initiale/formation continue, adaptation des formations existantes / création de modules… Conditions de réussite : S’appuyer sur une bonne compréhension entre les entreprises et les organismes de formation, avec une ouverture d’esprit mutuelle Partir d’une définition précise des besoins Mettre en place un dispositif Projet Tester la méthode sur un pilote et déployer ensuite sur d’autres besoins identifiés : gestion de projet, propriété industrielle, qualité, médico-économie… Difficultés : Assurer les conditions d’un partenariat entre organismes de formation pour une cohérence en termes de contenus Acteurs du projet Entreprises : Direction, RH, opérationnels Organismes de formation Acteurs d’interface : cluster, pôles, branches Autorités organisatrices : Etat, Région Public cible Pulic de la formation initiale et continue Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) Région Rhône-Alpes et France Industries de Santé

29 Axe 3 : Adapter les contenus de formation
Fiche initiative : Mutualiser les besoins des entreprises des Industries de Santé pour développer l’offre de formation en alternance en Rhône-Alpes Axe 3 : Adapter les contenus de formation Axe 5 : Favoriser l’alternance et améliorer l’insertion professionnelle Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes) Répondre à des besoins en compétences spécifiques aux industries de santé par une approche inter-entreprises Mutualiser les besoins et utiliser des modalités de formations favorables à l’insertion professionnelle des jeunes, notamment l’apprentissage Actions : Favoriser l’expression des besoins et l’échange entre entreprises sur les besoins du secteur Mettre en place l’ingénierie adaptée pour répondre à ces besoins Promouvoir auprès des entreprises les initiatives existantes pour élargir le nombre d’entreprises participantes : ex. partenariats entreprises/écoles, offre de formation en alternance Faciliter les recherches d’emploi des jeunes alternants ayant suivi ces formations Conditions de réussite : Lever le freins à l’accueil des alternants : lourdeur administrative, coûts d’ingénierie … Disposer d’un espace d’expression et d’échange inter entreprises Acteurs du projet Entreprises : RH, responsables formation Organismes de formation utilisant l’alternance Public cible Entreprises des Industries de santé Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) Région Rhône-Alpes

30 Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes)
Fiche initiative : Faire connaître les métiers des Industries de santé et les formations correspondantes en Rhône-Alpes Axe 4- Faire connaitre le secteur, les métiers et les formations présents en région Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes) Communiquer sur les métiers des Industries de Santé pour mettre en valeur la diversité des activités et des métiers, les opportunités de carrière Capitaliser autour d’une image porteuse « Santé » Actions : Structurer l’information et les messages clés sur les entreprises et les activités des industries de santé les métiers et leurs évolutions, et les opportunités professionnelles (cartographie des métiers des IS) Les formations existantes (cartographie des formations) Inventorier et mobiliser les moyens d’information et de communication existants , produire des supports complémentaire si besoin Communiquer sur le secteur des Industries de Santé au Mondial des Métiers dès 2013 : présence des professionnels et des écoles Déployer cette communication métiers sur d’autres évènements régionaux et territoriaux Action prioritaire 2013 Conditions de réussite : S’appuyer sur une stratégie de communication métiers existante (présence des entreprises du médicament au Mondial des Métiers) Lors des événements métiers, créer une synergie entre les métiers (présence de professionnels) et les formations existantes (présence d’écoles) Acteurs du projet LEEM et autres branches, Institut Virtuel des métiers et des formations des Industries de Santé (IMFIS) AFIPRAL Entreprises et organismes de formation Public cible Jeunes, lycéens, étudiants Réseau AIO Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) Région Rhône-Alpes et sur les territoires

31 Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes)
Fiche initiative : Organiser une journée d’information pour faire connaître les outils de la formation tout au long de la vie par une meilleure connaissance des dispositifs en Rhône-Alpes Axe 2 : Promouvoir les CQP et outils de la formation tout au long de la vie auprès des entreprises et des salariés Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes) Favoriser l’utilisation des outils de la formation tout au long de la vie par l’information des entreprises : CQP/CQPI, VAE, DIF, période de professionnalisation, Rappel des enjeux (GPEC, employabilité …) Présentation des outils : objectifs, modalités … Retour d’expérience d’entreprises Actions : Réaliser un événement d’information d’envergure régionale avec les acteurs concernés : entreprises, branches professionnelles, partenaires sociaux… Identifier les acteurs pouvant intervenir et définir les messages clés Cet évènement peut être organisé au niveau régional ou déployer sur les principaux bassins d’emploi des Industries de Santé de la région (Lyon, Grenoble …) Action prioritaire 2013 Conditions de réussite : Identifier un porteur fédérateur, un lieu et calendrier adaptés Anticiper la préparation de cette manifestation et réaliser une communication forte auprès des entreprises Acteurs du projet Porteur du projet : LEEM/AFIPRAL Partenaires, contributeurs : Etat, Région, Entreprises (DRH, salariés, OS) Public cible Entreprises Organismes de formation Organisations syndicales Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) Région Rhône-Alpes

32 Fiche initiative : Mobiliser les réseaux interentreprises existants sur des projets communs de GPEC ou de GTEC en RA Axe 1 : Conduire des actions interentreprises pour mieux résoudre les problématiques RH et de compétences Axe 3 : Décliner au niveau régional des actions sur l’emploi et la prospective métiers Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes) Partager les informations sur l’emploi et les compétences dans les Industries de Santé Faire connaître les initiatives existantes pour favoriser leur déploiement et leur développement (exemple : Alliance) Initier des projets interentreprises Mieux mutualiser les besoins des entreprises en matière de formation de développement des compétences et de qualification, en matière de mobilisation de compétences, de gestion de la mobilité et des évolutions professionnelles … Actions : Informer sur la situation de l’emploi et de la formation, sur les initiatives en cours (formation, GPEC interentreprises …) Organiser et animer les échanges : retours d’expérience, échange de bonnes pratiques, partage des besoins Elaborer les actions prioritaires à conduire au niveau régional en assurant Prévoir des temps annuels pour ces échanges en identifiant un contenu prioritaire pour chaque session Conditions de réussite : Animer un groupe régional d’échange en s’appuyer sur un pilote local identifié et neutre Définir un calendrier et des modalités d’échange adapté Trouver des opérateurs en relais sur la mise en œuvre des actions Acteurs du projet Entreprises Branches Autres structures d’animation et d’interface : AFIPRAL, Cluster et pôles Opérateurs emploi formation selon les besoins Public cible Entreprises, Organismes de formation, Acteurs institutionnel, Réseau AIO, emploi et formation Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) Région Rhône-Alpes et bassins d’emplois pour les actions de GPEC interentreprises

33 Fiche initiative 2013: Déployer le principe du partage des compétences entre entreprises à partir de l’expérience de compétences Biotech en Rhône-Alpes Axe 1 : Conduire des actions interentreprises pour mieux résoudre les problématiques RH et de compétences Objectifs (résultats attendus) et contenu (actions concrètes) Soutenir le développement des entreprises par la mise à disposition de compétences partagées Sécuriser des emplois d’expert Apporter des opportunités d’évolutions professionnelles Capitaliser sur l’expérience de Compétences Biotech tout en déployant le modèle sur un secteur plus large (Industries de santé) Actions : Caractériser les besoins de recours a des compétences en temps partagés dans les entreprises des Industries de Santé sur un ou deux bassins d’emploi de la région : PME/TPE, grandes entreprises Apprécier les freins et les leviers pour un partage de compétences entre ces entreprises (confidentialité, culture d’entreprise, aspect financier …) Etudier le rôle que pourraient jouer les grandes entreprises en terme d’apport de compétences dans le cadre de parcours professionnels de leur salariés Faire un benchmark sur l’action du groupement d’employeur « Venetis » (GIE multi-sectoriel) Action prioritaire 2013 Conditions de réussite : S’appuyer sur un bonne ingénierie amont : analyse des besoins, leviers et freins des entreprises Animer un premier noyau d’entreprises et d’interlocuteurs au cours de cette phase d’ingénierie Prévoir les moyens nécessaires à la promotion du dispositif Acteurs du projet Entreprises Structures d’animation et d’interface : AFIPRAL, Compétences biotech, Cluster et pôles Région, Etat Public cible Entreprises des Industries de santé Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) Sur un ou deux bassins d’emploi pilotes

34 Fiches actions Centre/Normandie
Back up : Fiches actions Centre/Normandie

35 Fiche action 1 Centre/Normandie
Objectifs : Investir dans des solutions de santé d’avenir en soutenant la constitution d’une activité bio similaires sur le territoire Moyens de mise en œuvre I/ Choix d’une option entre a) identifier les quelques entreprises déjà engagées dans cette démarche et pouvant prétendre à développer une telle activité ; identifier les sites d’accueil potentiels ; soutenir le projet le plus avancé et susceptible d’atteindre une taille critique b) organiser un appel à projets sélectif sur la base d’un cahier des charges favorisant l’émergence d’un consortium, mixant un site d’accueil et un opérateur (laboratoire, façonnier, génériqueur). Le gagnant est éligible à un financement de type banque d’investissement. 2-Ingénierie financière Mobilisation de fonds tels que FSI, BPI, ainsi que d’avantages fiscaux (crédit impôt production…), conditions d’accès au marché et prix, élargissement de la Bolar like. 3-Processus de mise en réseau autour du (ou ) consortium : partenaires, fournisseurs, organismes de formation…  4-Identifier l’offre de formation et préparer les compétences nécessaires Intitulé : Favoriser l’émergence d’une activité pilote préfiguratrice d’une filière de Bio similaires sur le territoire Axe concerné : Attractivité de la Région et de la fière Industrie de Santé Acteurs du projet Pilote: - Polepharma avec le GREPIC Financeurs : - BPI, FSI, Caisse des dépôts, collectivités territoires  Contributeurs : - Entreprises présentes localement et disposant des savoir-faire dans le domaine biologique et des injectables (entreprises pharma, sous-traitants de production, génériqueurs), - Organismes de formation, OPCA Livrables - Séminaire sur l’état de l’art en matière de biomédicament : juin 2013 cahier des charges d’appel à projets dossier d’ingénierie financière cartographie des acteurs (partenaires, fournisseurs, organismes de formation…) référentiel de compétences bio similaires cahier des charges de l’offre de formation Public cible entreprises engagées dans des démarches de développement de bio similaires Périmètre de l’initiative - territoire Conditions de réussite : Concentration des actions autour des acteurs du consortium (nombre et localisation)

36 Fiche action 2 liée à l’action 3 Centre/Normandie
Objectifs : Maintenir les volumes de production, en visant des produits à valeur ajoutée élevée Moyens de mise en œuvre 1-Mettre à disposition des entreprises une boîte à outils :  a) présentations à jour et attractives du territoire de la France, de la Région, du Cluster, cartographie des acteurs (cf. Polepharma)  b) présentation lisible et à jour des outils publics destinés à favoriser l’investissement (crédit impôt recherche…)  c) méthodologie d’analyse de l’intérêt stratégique d’un nouveau produit (check list des questions à se poser…) 2- Mettre en œuvre des actions de sensibilisation au business development : Forums page dédiée sur sites web 3- Doter les entreprises en ressources en business development : Appel à projets pour sélectionner deux cabinets de conseil, sur la base d’un cahier des charges Proposition d’un crédit d’heures de conseil pour les PME et ETI 4- Mettre en œuvre des formations visant à renforcer les compétences en business development: Polepharma est prêt à lancer une formation au cours du 1er semestre 2013 a) Identifier les organismes de formation susceptibles d’intervenir b) Définir et mettre en place des modules de formation Intitulé : Renforcer les capacités de business development des sites industriels Axe concerné : Attractivité de la Région et de la fière Industrie de Santé Acteurs du projet Pilote: Polepharma Financeurs : OPCA, ARD (agence régionale du développement), entreprises  Contributeurs : Entreprises présentes localement et disposant des savoir-faire dans le domaine Organismes de formation, OPCA Livrables flyer de présentation de la région dossier méthodologique cahier des charges appel à projet cartographie des organismes de formation cahier des charges formation Public cible entreprises Périmètre de l’initiative - territoire Conditions de réussite : - actualisation régulière des informations publiques et du territoire - Éviter de mutualiser des actions et ressources entre entreprises concurrentes - Mettre en œuvre une communication permettant de dépasser les freins liés à la concurrence entre les acteurs

37 Fiche action 3 liée à l’action 2 Centre/Normandie
Objectifs : Permettre aux sites d’atteindre les meilleurs standards internationaux, en vue de préserver les volumes et d’en attirer de nouveaux Moyens de mise en œuvre 1. Mettre à disposition des entreprises une boîte à outils : a) Un outil simple d’auto-diagnostic (grille de positionnement) b) Benchmarks, bonnes pratiques 2. Mettre en œuvre des actions de sensibilisation : c) forums d) page dédiée sur sites web 3. Mettre en réseau les entreprises pour échanger des bonnes pratiques a. Forums b. Workshops c. Webex 4. Mettre en œuvre des formations visant à renforcer les compétences dans le management de la performance : a) Identifier les organismes de formation susceptibles d’intervenir b) Mettre en place des formations adaptées aux ETI et aux PME Intitulé : Développer l’excellence opérationnelle des sites industriels Axe concerné : Attractivité de la Région et de la fière Industrie de Santé Acteurs du projet Pilote: Polepharma Financeurs : OPCA, Entreprises  Contributeurs : Entreprises présentes localement et disposant des savoir-faire dans le domaine, Organismes de formation, OPCA, Polepharma (en lien avec son programme) Livrables outil d’auto diagnostic benchmarck d’analyse des pratiques cahier des charges de formation Public cible entreprises Périmètre de l’initiative - territoire Conditions de réussite : Un plan de formation et d’accompagnement Un déploiement à grande échelle dans les entreprises Une démarche adaptée à la taille des entreprises Mise en place d’une certification de ce bloc de compétences, au niveau national (cf. actions nationales du CEP)

38 Fiche action 4 Centre/Normandie
Intitulé : Animation d’un réseau RH sous forme de workshop sur des thématiques à forts enjeux pour les RH du territoire Axe concerné : Attractivité de la Région et de la fière Industries de Santé Objectifs : Coordonner l’animation du territoire en incluant les dispositifs médicaux afin de créer une dynamique territoriale sur les sujets RH clés Moyens de mise en œuvre Animer des ateliers de travail 2 fois / an sur des problématiques RH à forts enjeux pour le territoire afin de : renforcer les différentes dynamiques territoriales existantes (commission RH Grepic) intégrer de nouveaux acteurs RH notamment ceux des dispositifs médicaux Ces ateliers de travail peuvent être prolongés par la mise en place d’un réseau social dédié Livrables Mise en place d’occasions d’échanges régulières sur le territoire sur les problématiques RH clés Journée de restitution des résultats du CEP + ateliers de travail (10h-16h) : managers opérationnels + RH : à Chartres (date en cours sur mars 2013 pour le Château de Maintenon) Public cible Fonction RH des entreprises Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) - Industrie pharmaceutique + dispositifs médicaux - Centre puis élargissement aux régions Normandie(s) Acteurs du projet Pilote: Polepharma, Leem Partenaires, contributeurs - Fonction RH des entreprises Conditions de réussite : Trouver des thématiques mobilisatrices (à partir du retour d’expérience de la commission RH du GREPIC par exemple) + intégration des axes nationaux dans la réflexion Difficultés et obstacles à éviter : Mobilisation des entreprises

39 Fiche action 5 Centre/Normandie
Intitulé : Faciliter l'insertion professionnelle des alternants sur le territoire Axe concerné : Attractivité de la Région et de la fière Industries de Santé Objectifs : Aider à l’insertion professionnelles des alternants des grands groupes industriels vers les ETI / PME Moyens de mise en œuvre Recenser en amont les besoins de recrutement des PME / ETI : demi journée d’information avec les entreprises intéressées : fin mai 2013 (fichier OPCA complet) Orienter les recrutements d’alternants des grands groupes sur les besoins en recrutement des PME / ETI Mettre en place une base de données commune recensant les alternants du territoire: identifier le nombre de contrats de professionnalisation, d’apprentissage Créer des parcours d’intégration au sein des PME/ETI avec une période de détachement pendant quelques mois du contrat d’apprentissage (à définir) Livrables Base de données recensant les alternants: sources OPCA, Leem Apprentissage, CFA IMT, Conseil Régional) Parcours d’intégration Support juridique de détachement (contrat de détachement/ mise à disposition de personnel) Dynamiser l’espace « alternant » de la bourse à l’emploi du Leem Mettre à disposition des alternants un modèle de CV avec les compétences associées au métier identifié (ex: tutoriel: outil pédagogique sous forme de vidéo qui montre étape par étape la construction d’un CV) Public cible Opérateurs de production, maintenance, qualité Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) - Industrie pharmaceutique + dispositifs médicaux - Centre puis élargissement aux régions Normandie(s) - Rhône-Alpes et IDF Acteurs du projet Pilotes du projet Sanofi, Polepharma, Grépic, Leem Partenaires, contributeurs - Fonction RH des entreprises des PME/ETI, autres grandes entreprises, OPCA DEFI Conditions de réussite : Cibler les besoins de recrutements des alternants sur les métiers en tension au sein des PME/ETI Accompagner la période d’intégration au sein de la PME/ETI Difficultés et obstacles à éviter : Lever les obstacles à l’insertion sur des bassins d’emploi éloignés (mobilité, logement: base de donnée en cours de réalisation à consulter qui à vocation à faciliter le logement des jeunes: e-logement)

40 Fiche action 6 Centre/Normandie
Intitulé : Promotion des CQP et transférabilité des compétences CQP / CQPI Axe concerné : Mettre en œuvre une gestion active des emplois et compétences pour sécuriser les parcours professionnels Objectifs : Développer le recours à l’utilisation des CQP pour renforcer l’employabilité des salariés et développer les mobilités avec le secteur industriel Moyens de mise en œuvre Promouvoir le dispositif auprès des entreprises du territoire (fonctions RH et managers opérationnels) : organiser des retours d’expériences collectifs auprès des entreprises du secteur Identifier les compétences transférables entre les CQP et CQPI en s’appuyant sur le recensement réalisé dans le rapport Hires (étude d’employabilité Projet Hires Pharma 37) Monter des dossiers de VAE pour des salariés détenteurs de CQP pour obtenir des validations de diplômes éducation nationale (ex: Bac Pro, BTS maintenance) Faire reconnaître par l’éducation nationale des socles communs de compétences/ modules entre un diplôme et un CQP Livrables Réunions régionales Plaquettes promotionnelles Capitalisation de retours d’expérience Passerelles entre CQP / CQPI Public cible Opérateurs de production, maintenance, logistique Périmètre de l’initiative (activités/secteur, territoire) - Industrie pharmaceutique + dispositifs médicaux - Centre puis élargissement aux régions Normandie(s) Acteurs du projet Pilote: LEEM, L’UNION, OPCA Partenaires, contributeurs - Fonction RH des entreprises , éducation nationale, OPCA DEFI Conditions de réussite : Mobilisation des entreprises (notamment des dirigeants, managers de proximité, responsables secteur) Partenariat avec les organismes de formation, Ministère Education Nationale Difficultés et obstacles à éviter : Reconnaissance des socles de compétences communes par l’Éducation Nationale Temps disponible à libérer notamment pour les opérateurs de production pour s’engager dans ces démarches certifiantes

41 Actions spécifiques Centre/Normandie:
Mettre en place une gestion active des emplois et compétences pour sécuriser les parcours professionnels Action 7 sur la formation initiale Pilotes: Conseil Régional + Leem Voir le travail de concertation réalisé entre l’éducation nationale, les entreprises et les acteurs formation (CPRDFP) + participation à la création de l’espace collaboratif de l’IVMFIS

42 Actions spécifiques Centre/Normandie:
Mettre en place une gestion active des emplois et compétences pour sécuriser les parcours professionnels Action 8 sur la formation continue Pilotes: Leem, Commission RH du Grépic, OPCA Capitaliser sur le travail réalisé par la commission RH du Grépic sur les écarts de compétences (voir si des entreprises ont réalisé des actions de POE collectives de remise à niveau) + voir les besoins des entreprises cf.club RH

43 Actions spécifiques Centre/Normandie:
Mettre en place une gestion active des emplois et compétences pour sécuriser les parcours professionnels Action 9 sur la mobilité Pilotes: DIRECCTE / Grépic, club RH Mettre en lien avec le club RH en fonction des besoins (ex: passerelle Pharma/DM en affaires réglementaires, aires de mobilité CQPI) Capitaliser sur les résultats du projet HIRES


Télécharger ppt "Contrat d'étude Prospective "Industries de santé« / Suites"

Présentations similaires


Annonces Google