La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THEME: INSTALLATION ET REGLAGE DUNE ANTENNE PARABOLIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THEME: INSTALLATION ET REGLAGE DUNE ANTENNE PARABOLIQUE."— Transcription de la présentation:

1 THEME: INSTALLATION ET REGLAGE DUNE ANTENNE PARABOLIQUE

2 SOMMAIRE INTRODUCTION

3 MODULE I: GENERALITES SUR LES ANTENNES ET SATELLITES.

4 I. GENERALITES 1. Historique des antennes 2. Théorie générale 3. Caractéristiques 4. Les différentes Types 5. Mode d'alimentation 6. Champs autour d'une antenne 7. Perturbation d'une antenne par son environnement immédiat

5 II. Satellite 1. Présentation des Satellites 2. La zone de couverture du satellite 3. Schéma synoptique dune réception satellitaire.

6 MODULE II: ETUDE DU MATERIEL A UTILISER

7 1.Lantenne parabolique 2.La Source ou tête: LNB 3.Le système de fixation 4.Le câble coaxial 5.Le cordon péritel 6.Le décodeur 7.Le téléviseur

8 MODULE III: INSTALLATION ET REGLAGES

9 I. Etude de faisabilité 1. Etude environnementale et spatiale 2. Tenir compte des propriétés privées, de lesthétique et de lavis du client 3. Quantification et valorisation 4. Sécurité de linstallateur

10 II. Pose de lantenne parabolique 1. Outillage 2. préparation 3. pose du mat 4. pose de la parabole 5. positionnement de lantenne parabolique 6. Elévation 7. Branchement du câble coaxial

11 II. REGLAGE 1. Réglage de lélévation 2. Réglage horizontal 3. Réglage de lantenne 4. principe de réception 5. Orientation de lantenne vers le satellite 6. Réglage de certains paramètres.

12 III. CAS PARTICULIERS 1. INDICATEUR de champ 2. têtes multiples 3. Motorisation 4. Multiswich: fonctionnement et description 5. Coupleur/ Découpleur 2 entrée TV/SAT

13 IV. INSTALLATION FINALE

14 MODULE IV: PROJECTION VIDEO GUIDER, SUIVI DE LA PRATIQUE DINSTALLATION ET DU REGLAGE

15 I. PROJECTION VIDEO GUIDER II. TP DE CONECTIQUE ET DE MANIMENT DU MATERIEL III. TP DE POSE ET DE REGLAGE DE LANTENNE PARABOLIQUE. IV. PARAMETRAGE REGLAGLE DU DECODEUR CONCLUSION

16 MODULE I: GENERALITES SUR LES ANTENNES ET SATELLITES.

17 INTRODUCTION Depuis la découverte de londe hertzienne par Hertz, les techniques de linformation et de la communication à distance ont connues une évolution considérable au fur des temps. Aujourdhui, lantenne pour satellites, généralement parabolique, remplace ou complète lantenne hertzienne traditionnelle.

18 En effet, la diffusion depuis de nombreux satellites apporte aux téléspectateurs la possibilité de recevoir une multitude de chaines TV et radio avec une excellente qualité de réception. Pour capter les signaux venant de ces différents satellites, il est important de connaitre lessentiel de cette technologie :

19 Cest pourquoi il ya lieu de comprendre: Comment fonctionne une antenne ? Comment fonctionne un satellite ? Comment se propagent les signaux ? Quelle est la composition dune station de réception directe TV ? Comment choisir, installer, puis régler les antennes mono sources et multi sources fixes, ainsi que les antennes motorisées ?

20 Cest dans cette optique que lentreprise Global Digital Technology sest engager à offrir à certaines personnes (installateurs) une formation à linstallation des antennes paraboliques, en vu doffrir aux ménages a moindre cout ces équipements de réceptions par satellite pour permettre a toute personne qui veut soffrir ce mode de vie den avoir loccasion.

21 Ce séminaire de formation sarticule autour de quatre modules qui sont: MODULE I: GENERALITES SUR LES ANTENNES ET SATELLITES. MODULE II: ETUDE DU MATERIEL A UTILISER MODULE III: INSTALLATION ET REGLAGES MODULE IV:PROJECTION VIDEO GUIDER, SUIVI DE LA PRATIQUE DINSTALLATION

22 I. GENERALITES 1. Historique Heinrich Hertz utilisa pour la première fois, en 1888, des antennes pour démontrer l'existence des ondes électromagnétiques prédites par la théorie de Maxwell. Il utilisa des antennes doublet, tant pour la réception que pour l'émission. Il installa même le dipôle émetteur au foyer d'un réflecteur parabolique. Le terme « antenne » fut utilisé par Marconi.

23 2.Théorie générale Très généralement, une antenne radioélectrique convertit les grandeurs électriques dans un conducteur ou une ligne de transmission (tension et courant) en grandeurs électromagnétiques dans l'espace (champ électrique et champ magnétique). En émission, la puissance électrique est convertie en puissance électromagnétique et c'est l'inverse en réception.

24 Fonctionnement en réception Le champ électrique d'une onde électromagnétique induit une tension dans chaque petit segment de tout conducteur électrique. La tension induite dépend de la valeur du champ électrique et de la longueur du segment. Mais la tension dépend aussi de l'orientation du segment par rapport au champ électrique. Ces petites tensions induisent des courants et ces courants qui circulent traversent chacun une petite partie de l'impédance de l'antenne.

25 3. Caractéristiques Les caractéristiques principales d'une antenne sont : les fréquences d'utilisation ; le diagramme de rayonnement ; l'impédance d'antenne ; la polarisation ; le rendement

26 3.1 Fréquence d'utilisation Une antenne s'utilise en général avec des signaux autour d'une fréquence donnée pour laquelle l'antenne possède des capacités optimales pour émettre ou recevoir l'énergie électromagnétique correspondante dans l'espace environnant. La fréquence de résonance d'une antenne dépend d'abord de ses dimensions propres, mais aussi des éléments qui lui sont ajoutés. Par rapport à la fréquence de résonance centrale de l'antenne, un affaiblissement de 3 dB détermine les fréquences minimum et maximum d'utilisation ; la différence entre ces deux fréquences correspond à la bande passante.

27 3.2 Impédance d'antenne L'impédance d'antenne est la généralisation de la notion d'impédance utilisée pour les autres composants passifs (résistances, condensateurs, selfs...) aux antennes. Il s'agit donc du rapport complexe observé entre la tension et le courant à l'entrée d'une antenne en émission. L'utilité de cette notion est importante pour assurer les meilleurs transferts d'énergie entre les antennes et les dispositifs qui y sont connectés grâce aux techniques d'adaptation.

28 3.3 Polarisation La polarisation d'une antenne est celle du champ électrique E de l'onde qu'elle émet. Un dipôle demi-onde horizontal a donc une polarisation horizontale, d'autres antennes ont une polarisation elliptique ou circulaire.

29 3.4 Diagramme de rayonnement L'antenne isotrope, c'est-à-dire rayonnant de la même façon dans toutes les directions, est un modèle théorique irréalisable dans la pratique. En réalité, l'énergie rayonnée par une antenne est répartie inégalement dans l'espace, certaines directions étant privilégiées : ce sont les « lobes de rayonnement ».

30 Le diagramme de rayonnement d'une antenne permet de visualiser ces lobes dans les trois dimensions, dans le plan horizontal ou dans le plan vertical incluant le lobe le plus important

31 La proximité et la conductibilité du sol ou des masses conductrices environnant l'antenne, peuvent avoir une influence importante sur le diagramme de rayonnement. Les mesures sur les antennes sont effectuées en espace libre ou en chambre anéchoïde. Le diagramme de rayonnement complet peut être résumé en quelques paramètres utiles :

32 3.4.1 La directivité La directivité de l'antenne dans le plan horizontal est une caractéristique importante dans le choix d'une antenne. Une antenne équidirective ou omnidirectionnelle rayonne de la même façon dans toutes les directions du plan horizontal. Une antenne directive possède un ou deux lobes nettement plus importants que les autres qu'on nomme « lobes principaux ». Elle sera d'autant plus directive que le lobe le plus important sera étroit.

33 La directivité correspond à la largeur du lobe principal, entre les angles d'atténuation à 3 dB. Pour toutes les antennes, la dimension constitue un paramètre fondamental pour déterminer la directivité. Les antennes à directivité et à gain élevés seront toujours grandes par rapport à la longueur d'onde.

34 3.4.2 Gain Le gain définit l'augmentation de puissance émise ou reçue dans le lobe principal. Il est dû au fait que l'énergie est focalisée dans une direction, comme l'énergie lumineuse peut être concentrée grâce à un miroir et/ou une lentille convergents. Il s'exprime en dBi (décibels par rapport à l'antenne isotrope). Pour une antenne, le miroir peut être constitué par un élément réflecteur (écran plan ou parabolique) tandis qu'un élément directeur (dans une antenne yagi, par exemple) jouera le rôle de la lentille.

35 3.5 Rendement La somme des puissances émises dans toutes les directions définit la puissance effectivement rayonnée. Le rapport avec la puissance fournie par la ligne de transmission définit son rendement. La résistance ( partie réelle de l'impédance) présentée par l'antenne a deux origines : la résistance de rayonnement. L'énergie absorbée par la résistance de rayonnement est en fait l'énergie rayonnée par l'antenne. la résistance de pertes. L'énergie absorbée par cette résistance est dissipée en chaleur par l'antenne, par effet joule dans les résistances ou par pertes dans les diélectriques.

36 3.6-Formes et dimension La forme et les dimensions d'une antenne sont extrêmement variables : celle d'un téléphone portable est parfois invisible car à l'intérieur du boîtier ou se limitant à une petite excroissance sur l'appareil, tandis que la parabole du radiotélescope d'Arecibo dépasse 300 m de diamètre. Très grossièrement on peut dire que pour la même fréquence d'utilisation, les dimensions d'une antenne seront d'autant plus grandes que son gain sera élevé et son lobe principal plus étroit. Les antennes directives peuvent être fixes pour les liaisons point à point, ou rotatives en télécommunications mobiles. Les antennes de poursuite des satellites sont orientables en azimut (direction dans le plan horizontal) et en site (hauteur au-dessus de l'horizon).

37 4. Les différents types dantennes Les types d'antennes sont multiples, mais peuvent être regroupées en deux familles; selon la forme et selon le rayonnement.

38 Selon la forme Lantenne parabolique Lantenne Yagi Lantenne Hélice ….

39 Selon le rayonnement Lantenne omnidirectionnelle Cest une antenne qui rayonne dans tous les sens son énergie. L'antenne directive Cest une antenne qui rayonne suivant un direction, bien données.

40 5.Mode d'alimentation L'antenne est généralement déployée à l'extérieur, voire fixée au sommet d'un mât. Pour acheminer vers l'antenne l'énergie à haute fréquence fournie par l'émetteur ou en sens inverse amener le signal capté par l'antenne jusqu'à l'entrée du récepteur, on utilise une ligne de transmission ou un guide, d'onde Très généralement on utilise le câble coaxiale, qui va conduire le courant nécessaire a lalimentation de lensemble (antenne parabolique).

41 6. Champs autour d'une antenne Une antenne, utilisée en émission, ne crée une onde plane qu'à une certaine distance. On peut distinguer quatre zones dans l'environnement de l'antenne, au fur et à mesure qu'on s'éloigne de celle-ci :antennes d'auto-radio dont la fréquence de résonance est proche de la bande de radiodiffusion « FM » (bande des Ondes Ultras Courtes, bande OUC) vers 100 MHz, et qu'on utilise en petites ondes ou même grandes ondes à quelques centaines de kilohertz avec une longueur d'onde de l'ordre du kilomètre. Zone de champs réactifs: Très proche des éléments composant l'antenne, on trouve des champs E et des champs H, fonction des tensions et des courants sur ces conducteurs. A proximité d'une tension élevée, on trouvera essentiellement un champ E, et à proximité des courants, essentiellement un champ H.

42 7. Perturbation d'une antenne par son environnement immédiat L'environnement proche d'une antenne n'est pas toujours dégagé. Alors que les antennes fixes aux fréquences élevées sont généralement bien dégagées des obstacles environnants, il n'en est pas de même des antennes des appareils mobiles, souvent incorporées dans des systèmes plus larges. C'est par exemple le cas des petites antennes quart d'onde incorporées dans des systèmes portables de radiocommunication, ou bien des antennes des modems radio associés aux systèmes informatiques, souvent montées dans des espaces exigüs. Par ailleurs, les antennes pour les fréquences moyennes et basses, du fait de leurs dimensions, seront influencés par le sol. Les objets métalliques situés à une distance de l'ordre de la longueur d'onde pourront produire un effet d'ombre dans la direction considérée, si leur dimension est elle-même de l'ordre de la longueur d'onde ou plus, mais il s'agit là plutôt de phénomènes de "masque" que de perturbations proprement dites.

43 II.SATELLITE 1. Présentation des Satellites Un satellite de télécommunication peut être considéré comme une sorte de relais hertzien. En effet, il ne soccupe pas de la compréhension des données : ce nest quun simple miroir. Son rôle est de régénérer le signal quil a reçu et de le retransmettre amplifié en fréquence à la station réceptrice.

44 Le satellite offre également une capacité de diffusion, c'est-à-dire quil peut retransmettre les signaux captés depuis la terre vers plusieurs stations. La démarche inverse peut également être effectuée ; il peut récolter des informations venant de plusieurs stations différentes et les retransmettre vers une station particulière.

45 De plus, il est également possible détablir des liaisons directes entre satellites. Ce principe a dailleurs été utilisé dans le projet Iridium développé par Motorola.

46 Donc pour résumer on peut dire quun satellite est un élément spatial qui a pour rôle de produire ou relayer des données ou informations vers différents récepteurs terrestres.

47 Exemple de Satellite en orbite

48 2. Les zones de couverture satellite Pour connaitre la dimension de la parabole vous devez aller dans le tableau « Taille des paraboles » qui affiche les correspondances "pire/diamètre". Pour trouver la zone de couverture qui vous intéresse, il faut d'abord chercher le satellite concerné. Vous trouverez le satellite en cliquant sur la zone de réception souhaitée. Après avoir sélectionné le satellite, la liste des chaînes va s'afficher. Sur la droite vous trouvez le faisceau de diffusion. En cliquant sur le faisceau vous accéderez directement au site de l'opérateur satellite qui publie la carte officielle de la zone de couverture. Cette carte vous indique des "Pires" en DbW. Attention : le résultat obtenu est un résultat théorique qui peut ne pas être le résultat pratique obtenu en réception réelle.

49 Carte du monde

50 Pour la zone « Amérique » vous afficherez la liste de tous les satellites situés entre 150° Ouest et 61,5° Ouest. Pour la zone « Atlantique » vous afficherez la liste de tous les satellites situés entre 5° Ouest et 60° Ouest. Pour la zone « Europe/Afrique » vous afficherez la liste de tous les satellites situés entre 4°Ouest et 68,5° Est. Pour la zone « Asie/Pacifique » vous afficherez la liste de tous les satellites situés entre 75° est et 180° Est. Avec la participation de Lyngemark MapsLyngemark Maps

51 3. SCHEMA SYNOPTIQUE DE RECEPTION PAR SATELLITAIRE

52 MODULE II: ETUDE DU MATERIEL A UTILISER

53 Les éléments indispensable pour linstallation sont: Lantenne parabolique La tête LNB Le système de fixation Le câble coaxial Deux fiche F Le cordon péritel Le décodeur Le téléviseur

54 1.LANTENNE PARABOLIQUE Une antenne parabolique, communément appelée parabole par le grand public, est une antenne disposant d'un réflecteur paraboloïdal, basé sur les propriétés géométriques de la courbe nommée parabole et de la surface nommée paraboloïde de révolution.

55 Cette antenne qualifiée d'universelle puisqu'elle fonctionne en théorie sur n'importe quelle fréquence ou longueur d'onde, est cependant seulement employée à partir de la bande L dès 1,1 GHz et lorsqu'un gain d'antenne élevé est recherché.

56 On estime que l'intérêt d'un réflecteur parabolique ne se fait sentir qu'à partir d'un diamètre supérieur à 4 fois la longueur d'onde du signal à transmettre. Sauf exception, les radioamateurs utilisent ce type d'antenne surtout au-dessus de 430 MHz, avec des paraboles qui dépassent par conséquent les 3 mètres de diamètre.

57 Une antenne parabolique est constitue de deux parties déterminantes: Le réflecteur orienter vers le satellite qui focalise les rayons reçu du satellite sur la source. La source (la tête LNB) qui recueille comme un entonnoir les rayons reflété par le réflecteur et qui ensuite va les conduire via le câble coaxial vers le décodeur.

58 Elle est caractérisé par son Gain qui dépend du diamètre (D) du et de la longueur donde (λ) qui elle dépend de la fréquence G=10.log(n(D/λ) 2 ) avec n= coefficient dillumination

59 IMAGE D ANTENNE PARABOLIQUE

60 2.Un système de fixation Lantenne parabolique est positionnée par un bras conçu à cet effet qui permet de la fixer. Il est aussi appelé le bras coude.

61 3. la source (tête): LNB Les signaux émis par un satellite sont très faibles. Cest pourquoi il nous faut une antenne parabolique pour pouvoir les capter sur un convertisseur à faible bruit appelé LNB (Low Noise Block Downconverter), qui doit convertir la fréquence reçue et l'amplifier ou parfois LNBF, LNB universel ou encore source, et qui est installé au point de la focale de ladite antenne. Que se passe-t-il précisément à l'intérieur ce petit composant ?

62 Le convertisseur à faible bruit est la pièce maîtresse d'une antenne satellite. Au fond, il sagit dun résonateur à cavité qui reçoit par son côté ouvert les signaux concentrés du satellite, réfléchis par la parabole, et les transforme en un signal approprié pour le récepteur. Semblable à un tube dorgue, il fait osciller et déclenche des dipôles internes qui transforment lénergie captée en signaux électriques. Un commutateur électronique complémentaire amplifie ces signaux avant de les expédier par le câble coaxial tout en les convertissant en une fréquence plus basse afin de minimiser la perte dans le câble.

63 Même si les dénominations paraissent indiquer des grandes différences entre les divers modèles de LNB, les types communément utilisés sont basés sur la même technologie. Leur distinction principale étant le facteur de bruit qui est actuellement réduit à la valeur théorique la plus basse possible de 0,3 dB dans les modèles les plus récents. Un LNB universel est mis en œuvre pour diviser la bande Ku – qui est largement utilisée en Europe – en deux plages de fréquences partielles.

64 Chaque LNB ne peut être utilisé que pour une seule bande de fréquences car les bandes S, C et Ku nécessitent des résonateurs de cavité différents. Il existe aussi des types différents pour des signaux linéaires ou circulaires, qui se distinguent principalement par larrangement de leurs dipôles internes.

65 Lalimentation électrique du commutateur électronique présente un intérêt particulier. Ce courant est produit par le récepteur et transmis via le câble coaxial. Ainsi, le câble coaxial ne transmet pas seulement les signaux captés par lantenne vers le récepteur, mais aussi le courant électrique nécessaire pour cette transformation depuis le récepteur vers le LNB (ainsi que dautres signaux de commandes).

66 Fonctions de commutation lors du changement de station Les transpondeurs émettent dans lune des deux polarisations possibles (horizontale / verticale et circulaire gauche / droite). Cest pour cette raison que le récepteur doit indiquer au LNB la polarisation d'un signal donné afin que ce dernier puisse activer le dipôle approprié. Ceci est réalisé par la tension du courant deux, quatre voire huit récepteurs. Chacun de ces récepteurs est alors connecté au LNB avec son propre câble coaxial, ce qui permet de capter les signaux de façon indépendante par chacun de ces récepteurs.

67 Un LNB quattro avec sortie commutée produit simultanément les quatre configurations de signal possibles (horizontal / vertical et bande haute / basse) mais ne peut pas être branché directement à un récepteur. Ces signaux de sortie doivent traverser un commutateur à matrice. A laide de cascades matricielles et damplificateurs intermédiaires il est alors possible de brancher nimporte quel nombre de récepteurs à un tel système.

68 Multi sources pour les professionnels Le multi sources permet de capter simultanément les signaux de plusieurs satellites avec une seule antenne fixe. Lavantage dune telle solution est que le passage dun satellite à lautre a lieu très rapidement. Par contre, il y a plusieurs désavantages ou restrictions dans la réception à multi sources :

69 En raison de lefficacité de réception réduite, il sera nécessaire dutiliser une parabole plus grande. On sera limité à une sélection de quatre satellites. La plage orbitale permissible ne peut excéder +/- 10 degrés (plutôt moins que plus). Les dalimentation : 14 Volts activent la polarisation verticale, alors que 18 Volts activent la polarisation horizontale. Bien que le protocole DiSEqC ait évolué en un outil de contrôle très puissant implémentant 256 commandes, il n'est toujours pas utilisé pour la commutation entre les niveaux de polarisation.

70 Le LNB universel intègre en outre un autre mode de commutation pour la bande Ku étendue. Etant donné que la plage de fréquences des récepteurs satellite nest pas assez large pour couvrir la plage de fréquences réelle, celle-ci doit être séparée en deux plages partielles. Le passage entre ces plages est piloté par un signal de 22 kHz quémet aussi le récepteur vers le LNB lors de la sélection dune station. Ce signal de 22 kHz est aussi utilisé comme fréquence porteuse pour les commandes DiSEqC dans les configurations de systèmes plus complexes. Ces commandes DiSEqC servent à piloter les commutateurs multiples et des moteurs dantenne (voir édition 189).

71 Diverses conceptions Il existe plusieurs types de conception pour des applications diverses. La table énumère les types de LNB les plus courants pour la bande Ku étendue et indique la façon quils sont utilisés :

72 TypesConnectionsAssemble fixerMotoriserMulti alimentation Single LNB1 récepteur1 satelliteoui2 – 4 Twin LNB2 récepteurs1 satelliteNon2 – 4 Quad LNB4 récepteurs1 satelliteNon2 – 4 Quattro LNBMultiple utilisateurs 1 satelliteNon2 – 4 Octo LNB8 récepteurs1 satelliteNon2 – 4 Monoblock 22 récepteurs2 satellitesNon2, fixé Monoblock 44 récepteurs2 satellitesNon2, fixé Monoblock 88 récepteurs2 satellitesNon2, fixé

73 Les LNB simples conviennent à la réception individuelle. Le principe de réception dun LNB simple est aussi utilisé dans les antennes plates. Si le récepteur implémente le DiSEqC 1.2 et connaît donc les commandes nécessaires pour le pilotage dune parabole motorisée, un LNB simple combiné à un moteur dantenne vous permettront de recevoir les signaux dun certain nombre de satellites. Ceci représente une configuration très pratique si ce nest le délai quil faut lasser écouler jusquà ce que lantenne ait atteint la position appropriée lors de la sélection dune station qui se trouve sur un satellite différent.

74 Toutes les autres conceptions ne conviennent que pour les antennes fixes. Les satellites choisis doivent avoir entre eux un écart minimal de 3 degrés. Il faut une commande DiSeqC pour pouvoir commuter entre les signaux. Si on souhaite brancher plus dun récepteur, un commutateur matriciel de signal est nécessaire. Le pointage de lantenne pourrait savérer difficile.

75 LNB monobloc pratique Cet LNB double est la solution la plus simple pour réaliser une réception à sources multiples sur deux satellites. La conception consiste en deux LNB indépendants dans un seul boîtier. Ces deux LNB sont ainsi sélectionnés automatiquement par tout récepteur qui implémente le protocole DiSEqC 1.1. Cependant, ils ne peuvent être mis en œuvre que sur des satellites avec un écart de 3 degrés ou de 6 degrés. En Europe par exemple, on trouve des LNB monobloc du type simple, double et quad pour la bande Ku ayant un espacement de 6 degrés (pour Astra 1 / Hotbird ou Astra 2 / Astra 3A par exemple).

76 IMAGE DE LNB

77 4. Le câble coaxial Le câble coaxial va transporter les signaux de la tête de réception au démodulateur. Pour préserver la qualité de ces signaux sur toute sa longueur et interdire tout parasite extérieur, il est souhaitable que ce câble soit blindé. Évaluez largement la longueur de câble nécessaire à relier la tête au démodulateur, en tenant compte de tous les obstacles à contourner. Il est conseillé de prévoir large pour éviter les surprises car tout rajout de rallonge peut altérer le signal de manière importante.

78 Pour ne pas occasionner de pertes de signal, le câble coaxial ne doit cependant pas excéder 50 mètres. Deux fiches F vont permettre le raccordement de ce câble à la tête et au démodulateur. Ainsi, le câble coaxial ne transmet pas seulement les signaux captés par lantenne vers le récepteur, mais aussi le courant électrique nécessaire pour cette transformation depuis le récepteur vers le LNB (ainsi que dautres signaux de commandes).

79 IMAGE DU CABLE COAXIAL Constitution d'un câble coaxial Le câble coaxial se compose de: - âme en cuivre (ou acier cuivré pour les câbles de bas de gamme) généralement monobrin qui conduit le courant. - diélectrique en polyéthylène (plein ou aéré) ou plus rarement téflon - conducteur extérieur : tresse ou/et feuillard de cuivre. Parfois double tresse. Qui protège lâme contre les parasites extérieurs. - gaine en PVC servant à protéger la tresse et éviter des infiltrations d'eau.

80 5. Le décodeur Le décodeur appeler aussi démodulateur va recevoir, par lintermédiaire du câble coaxial, les signaux en provenance de la tête LNB. Ces signaux sont mélangés, il va les trier et les affecter à des canaux préréglés en usine. Cest lélément le plus intelligent de lensemble. Comme son nom lindique, il va décoder le signal en provenance de la tête LNB enfin le rendre compréhensible au poste téléviseur qui va se charger dafficher limage et produire le son.

81 IMAGE DU DECODEUR

82 5. Le cordon péritel Le cordon péritel va relier votre démodulateur ou décodeur à votre téléviseur. et lui envoyer le signal choisi.

83 7. Le téléviseur Votre téléviseur va recevoir le signal en provenance du démodulateur et le transformer en images et en sons. Il doit posséder au moins une prise péritel et être capable de décoder les standards PAL et SECAM. Certaines chaînes, émises par les satellites, diffusent des images 16/9 ème et du son stéréophonique. Pour voir et entendre ces programmes tels quils sont émis, votre téléviseur doit être dun modèle prévu à cet effet.

84 MODULE III: INSTALLATION ET REGLAGE

85 I. Etude de faisabilité 1. Etude environnementale et spatiale Avant toute installation, lon doit bien observer lenvironnement autour de lui pour voir sil nya pas dobstacles la ou on veut poser notre antenne. Cette étude permet déviter que notre antenne soit étouffée par son environnement ; soit par la végétation, un immeuble, une colline, une autre antenne ou toute autres obstacles pouvant empêcher la visibilité directe du paraboloïde davec le Satellite. Car le paraboloïde doit être orienté dans un ciel dégage et vu par le satellite (en visibilité directe avec le satellite)

86 2. Tenir compte des propriétés privées de lesthétique et de lavis du client Lantenne parabolique étant conçu pour le bien être sociale, linstallateur doit user de son génie technique et du bon sens pour ne pas nuire au bénéficier et a son entourage. Cest pourquoi il doit demander au bénéficier, le lieu exact ou il voudrait que linstallation se face tout en tenant compte des réalités technique. Donc discuter avec le client de lemplacement possible techniquement. Pendant linstallation tenir compte des installations existantes. En claire on doit su que linstallation quon va faire réussira sans quon ait à endommager quelque chose. Ou sil ya lieu en informer le propriétaire des dommages prévisible dinstallation. Il est nécessaire de se conformer aux règlements de copropriété ainsi quà la législation en vigueur en matière dinstallation dantennes.

87 3. Quantification et valorisation Létude environnementale, spatiale et lavis du client nous permettra de déterminer de façon exacte la quantité de matériel à utiliser pour linstallation. Notamment la longueur du câble à utiliser pour le câblage. Aussi den déduire le cout de linstallation en main douvre et en argent.

88 4.Sécurité de linstallateur Linstallateur doit prendre des précautions nécessaires avant linstallation. Notamment; être en bonne santé Si linstallation doit se faire en hauteur prévoir une échelle en bon état, avoir des chaussures adapté et une ceinture de sécurité.

89 II. POSE DE LANTENNE PARABOLIQUE Après létude détaillée du matériel a utiliser passons a présent a linstallation de lantenne parabolique proprement parlant.

90 1. Outillage Un niveau à bulle, une boussole et un mètre, un pistolet à colle, des cavaliers, un crayon gras, du ruban adhésif et des colliers en plastique, un cutter, un jeu de clés plates et une pince coupante, une perceuse à percussion, une rallonge avec au moins deux prises secteur et tous les éléments nécessaires à la fixation.

91 2. préparation Assembler votre parabole en respectant scrupuleusement la notice de montage. La première pose à effectuer est donc celle du mât, parfaitement vertical, ou incliné, sur lequel sera fixée lantenne. La solution la plus courante celle du bras coudé. Mais il en existe bien dautres tels quun mât vertical, fixé au sol. Ou un mât vertical, simplement fixé dans un bloc de béton coulé à même le sol. La parabole offrant une importante prise au vent, tout système de fixation doit être solidement ancrée dans le sol ou dans un mur.

92 3. pose du mat Pour la démonstration qui va suivre, nous avons choisi le bras coudé. Sauf cas particulier, ce mât nest pas fourni par le constructeur car de nombreuses solutions sont possibles. Utiliser un niveau à bulle afin de respecter scrupuleusement la verticale. En présence dun mur classique, nous utilisons ici une perceuse à percussion munie de forets à béton. Les chevilles sont placées... et le mât est solidement fixé.

93 4. pose de la parabole La parabole est ensuite mise en place sur le mât, sans la serrer, de manière à ce quelle puisse pivoter sur le mât dau moins 20° de part et dautre.

94 5. positionnement lantenne parabolique La parabole doit être impérativement dirigée vers le satellite et selon la polarisation et lazimut définit par les paramètres de réception du satellite choisit. Dans nos zones les paraboles sont généralement dirigée vers louest ou vers lEst et orienter légèrement vers le haut. Vers le haut parce que les satellites sont en orbite à kilomètres au-dessus de la terre. En effet, les satellites sont en orbite dite géostationnaire. Cest à dire que leur position par rapport au sol ne change pas, quelle que soit lheure ou la saison. Votre antenne doit être pointée sur le satellite que vous avez choisi. Un nouveau réglage sera nécessaire que si vous choisissez un autre satellite. Il ne doit pas y avoir dobstacles.

95 6. Elévation Cest linclinaison avec laquelle arrive le faisceau du signal du satellite jusque notre antenne. Mesurée en degrés et en se servant de ce qui est marqué sur le support du réflecteur. Langle délévation qui est toujours compris entre lhorizon et le zénith.

96

97 Il ne doit pas y avoir dobstacles entre la parabole et le satellite. En règle générale, le ciel doit être dégagé entre 60° et 80° par rapport à lhorizon. Si vous installez votre antenne en hiver, noubliez pas que le feuillage des arbres pourra, plus tard, masquer les signaux

98 7. Branchement du câble coaxial Il faut monter au préalable une fiche F à lextrémité de votre câble. Dénudez le câble sur 13 millimètres environ, sans entamer la tresse qui se situe sous la gaine. Supprimez la partie apparente de la feuille de cuivre des câbles blindés. Rabattez la tresse en arrière et enroulez-la autour de la gaine du câble. Le câble intérieur qui apparaît maintenant est constitué dune nouvelle gaine entourant un fil de cuivre. Dénudez ce câble intérieur pour mettre à nu le fil de cuivre. Lextrémité de votre câble coaxial doit maintenant avoir cet aspect.

99 Enfilez la fiche sur le câble par le côté opposé à lécrou. Vissez. La tresse doit être prise entre la gaine et la tige de la fiche. Le fil de cuivre doit dépasser de lécrou de 5 millimètres environ. Repoussez sous le corps de la fiche les fils de la tresse qui pourraient encore dépasser. La tresse ne doit jamais toucher le fil de cuivre. Raccordez le câble coaxial à la tête de réception en serrant la fiche sans excès. Le montage de cette fiche est extrêmement important car il conditionne non seulement le fonctionnement de toute linstallation mais aussi détermine en grande partie la qualité de limage.

100 II. REGLAGE 1. Réglage de lélévation La notice qui vous a été fournie comporte la carte des élévations nécessaires à votre parabole en fonction de votre situation géographique et du satellite choisi. Pour capter le satellite dans la région ou nous sommes, lantenne doit être réglée selon léchelle située sur le côté de la parabole. Serrez définitivement lécrou.

101 2. Réglage horizontal Utilisez la boussole pour orienter la parabole. Serrez la fixation sans la bloquer. car lantenne devra pouvoir encore pivoter lorsque nous la dirigerons très précisément vers le satellite choisi.

102 3. Réglage définitif de lantenne Il vous faut maintenant régler définitivement votre antenne. Si vous nêtes pas en vue de lécran de votre téléviseur, utilisez un petit récepteur portable placé, avec le démodulateur, au plus près de lantenne. Il est aussi possible dutiliser un contrôleur de champ dont nous vous présentons lutilisation au chapitre Cas particuliers. Raccordez votre téléviseur et votre démodulateur au secteur.

103 Ne les mettez pas sous tension avant davoir exécuté les branchements. Le non respect de cette précaution peut endommager gravement votre démodulateur. Raccordez votre démodulateur à votre téléviseur à laide du cordon péritel. Montez une nouvelle fiche F à lautre extrémité du câble coaxial et raccordez le à votre démodulateur. Allumez votre téléviseur.

104 Allumez le démodulateur. Les canaux de votre démodulateur sont pré réglés en usine. Il vous suffit donc le positionner sur un canal qui correspond à lune des chaînes diffusées par le satellite que vous avez choisi. Vous trouverez ces canaux dans le mode demploi de votre démodulateur. Le démodulateur que nous utilisons a été programmé pour recevoir Arte en provenance dAstra sur le canal 57. Nous affichons donc le canal 57 sur notre démodulateur.

105 La notice de notre antenne indique Astra à 19° Est. Il sagit donc de tourner la parabole de 19° degrés vers la gauche. Tournez lentement en surveillant lécran de votre téléviseur jusquà ce que limage de Arte apparaisse. Stoppez. Bloquez lantenne en serrant à fond les écrous autour du mât. Votre antenne est définitivement réglée, seul un changement de satellite vous obligera à changer de réglage.

106 4. Principe de la réception Graduations permettant de reporter lélévation du satellite. Rappelons quen réception satellite la position dune antenne parabolique dépend de deux paramètres : lazimut et lélévation. Lazimut repère la position de lantenne, et donc celle du satellite, par rapport au sud géographique ; cet azimut sexprime en degrés comptés vers lest (cas dAstra et Hot Bird) ou vers louest (Télécom 2A et 2B/2D). Une boussole vous permet de situer approximativement, dabord le sud, puis la position du satellite.

107 Lélévation représente langle, toujours exprimé en degrés, sous lequel le satellite est vu par rapport à lhorizontale. De manière précise, ces deux valeurs dépendent du lieu de réception. Pour un satellite et un lieu de réception donné, il nexiste quune seule position de lantenne, contrairement aux antennes terrestres où il faut souvent optimiser cette position pour lutter contre les échos : en réception satellite la propagation se fait en ligne droite, directement entre le satellite et lantenne. Ce point important facilite grandement le pointage.

108 5. Orientation de l'antenne vers le satellite Ça dépend. Tu devrais jeter un coup d'œil sur lyngsat pour savoir quel satellite est le plus intéressant pour toi. Tu peux alors télécharger ce petit logiciel, Satellite Finder ou visiter Dishpointer pour trouver lazimut, lélévation et la polarisation. Bon, cest le moment dorienter notre antenne parabolique vers le satellite de notre choix. Nous avons besoin de trois données pour ce faire: azimut, élévation et polarisation du LNB.

109 7. Réglage de certains paramètres Linstallation de l antenne parabolique, prend en compte le réglage de certains paramètres. Ce sont entre autres: - Lazimut et -la polarisation

110 6.1 Azimut Cest la position du réflecteur sur un plan horizontal par rapport au nord. Mesuré en degrés. Langle dazimut est compris entre lEst et louest en passant par le sud pour un observateur située dans lhémisphère nord.

111 6.2 Polarisation Cest la rotation que doit avoir le LNB par rapport à la verticale du sol. Elle est mesurée en degrés.

112 III. CAS PARTICULIERS 1. Indicateur de champ Lorsque lon ne dispose pas dun téléviseur portable pour contrôler le réglage de lantenne, il est possible dutiliser un indicateur de champ que lon installe entre la tête et le démodulateur. Il en existe de différents modèles dont la notice demploi doit être scrupuleusement suivie. Diriger la parabole à la boussole au plus près possible du satellite choisi puis la déplacer de gauche à droite jusquà obtenir le signal maximum.

113 2. Têtes multiples Lorsque lon veut capter les programmes de plusieurs satellites sans déplacer la parabole, il est possible de monter deux, voire trois têtes de réception sur le bras. Une antenne à têtes multiples nécessite le rajout dun boîtier multi-commutations avant le démodulateur.

114 3. Motorisation Une autre solution permet de capter les programmes en provenance de plusieurs satellites. Il sagit de la motorisation de lantenne qui peut alors se déplacer horizontalement et en élévation, à laide dune commande à distance. Cette installation est généralement effectuée par un spécialiste.

115 Par conte il est couramment utiliser plusieurs paraboloïdes pour recevoir plusieurs satellites. Dans ce cas despèce comme dans lautre il faut avoir un dispositif (DiSecq) qui aura plusieurs entrées et une sortie vers le démodulateur. Cela consiste a positionner une antenne parabolique sur un satellite et chaque antenne est reliée au DiSecq via le câble coaxiale en entrée. Le DiSecq va assembler ses signaux en provenance des différentes antennes donc des différents satellites, puis les convoyer vers le démodulateur qui va se charger de les désassembler selon la sélection du canal par lutilisateur.

116 4. Cas dutilisation du Multiswitch : Le Multiswitch est un dispositif très utile à la distribution dun signal satellite sur plusieurs pièces ou receveurs tout en maintenant le nombre de parabole à un minimum raisonnable. Selon de le nombre dentrée et sortie et du fabricant, il existe plusieurs types.

117 Image dun multiswitch

118 4.1 Cas du multiswitch CHESS 17/6 NT-K, 17 Entrées / 6 Sorties: Le Chess 17/6 NT-K est conçu pour prendre en charge 4 paraboles équipées de LNB Quattro. Ceci donne 16 entrées. Un avantage important dun système intégrant un multi commutateur est quun seul câble coaxial est nécessaire entre le commutateur et un récepteur. Ce modèle présente 6 sorties. Ainsi, on peut y brancher jusquà six récepteurs satellite. Par une telle constellation vous serez à même de capter nimporte quelle chaîne de quatre satellites seront pas capable de commuter entre les satellites - seul le satellite "A" sera accessible par eux. Evidemment, nous parlons ici du réception en bande Ku, comme cest sous entendu pour un LNB de type Quatro. Outre les 17 entrées et les 6 sorties, ce multi commutateur a aussi 17 sorties en cascade (passage direct). Elles sont utilisées pour y brancher lunité Chess 17/6 K. Lorsque vous mettez en cascade plusieurs 17/6 K, vous pourrez obtenir 18, 24 ou même 30 sorties.

119 4.2. Cas du Multiswitch CHESS 17/6 K, 17 Entrées / 6 Sorties Le Chess 17/6 K est un dispositif dextension lequel, lorsquil est connecté au modèle de base (Chess 17/6 NT), augmente le nombre de sorties de 6 à 12.

120 Entrées16 Satellite + 1 Terrestre Sorties de récepteur6 (F) Sorties de cascade17 (F) Fréquence dentrée Sat: 950 ~ 2150 MHz Terr. : 47 ~ 862 MHz AmortissementSat : 5 dB ±2 dB IF Gamme dajustement datténuation dentrée0 ~ 10dB IF perte de fonction émulation1.5 dB pour 950 MHz, 3.5 dB pour 2300 MHz Perte voie de retour5 dB Isolement entre les entrées satellites> 30 dB Isolement entre les entrées satellites et terrestres> 35 dB Le courant tiré du récepteur60 mA max. Alimentation électrique12V/1600 mA Tension LNB sélection / Polarité14.5 ~ 15.5 V Fréquence de commutation de bande22 kHz ±4 kHz - DiSEqC 2.0 Température de fonctionnement-20 ~ + 60° C / Utilisation en intérieur uniquement Dimensions450 x 120 x 52 mm

121 5.COUPLEUR/DECOUPLEUR 2 ENTREES TV/SAT FAIBLE PERTE

122 Coupleur/ Découpleur TV / SAT, permet damener le signal satellite avec celui de lantenne terrestre, à condition quune alimentation pour préamplificateur dantenne ne sois pas branchée en Aval de lInstallation (dans ce cas, il vous suffira de placer cette alimentation en amont du coupleur au niveau des combles). Haute réjection afin de supprimer les interférences dans la bande VHF-UHF lorsque la bande haute est sélectionnée VHF-UHF / Satellite, montage intérieur. Application(s): Coupleur / découpleur, utilisation intérieure. 1 ou 2 passages)=).

123 Caractéristiques Techniques: Bandes / canaux : VHF-UHF Fréquence: MHz Perte de passage: 1 dB Passage cc : Non Bandes / canaux : SAT Fréquence : MHz perte de passage : 2 dB Passage cc : DC power pass Réjection dentrées > 15 dB (Terr.) > 30 dB (SAT) NoteIndoor use Dimensions61 x 51 x 16 mm

124 IV. INSTALLATION FINALE Il est conseillé de protéger la connexion du câble coaxial et de la tête de réception. Reliez le câble coaxial au mât de la parabole en le maintenant par des colliers souples. Faire suivre au câble litinéraire prévu vers votre démodulateur situé au plus près de votre téléviseur. Utilisez des cavaliers ou plutôt de la colle. Lemploi dagrafes est déconseillé car elles peuvent, en perçant le câble ou en lécrasant, altérer le signal et même le couper. Pour les mêmes raisons, ne jamais plier le câble à angle droit mais lui faire effectuer

125 des courbes. Lorsque le câble passe de lextérieur à lintérieur en suivant une pente descendante, il doit former une petite boucle afin que leau ne pénètre pas à lintérieur. Nobstruez jamais les grilles daération de votre démodulateur, évitez-lui les gros écarts de température ainsi que la poussière. Ne jamais poser dobjets lourds dessus et ne pas laisser deau pouvant être renversée à proximité.

126 MODULE IV: PROJECTION VIDEO GUIDER, SUIVI DE LA PRATIQUE DINSTALLATION

127 A SUIVRE EN ATELIER I. PROJECTION VIDEO GUIDER II. TP DE CONECTIQUE ET DE MANIMENT DU MATERIEL III. TP DE POSE ET DE REGLAGE DE LANTENNE PARABOLIQUE. IV. REGLAGLE DU DECODEUR

128 CONCLUSION Il ressort de ce séminaire de formation, sadressant aussi bien aux amateurs quaux personnes suivant un cycle de formation et aux antennistes, que nous navons pas traité exhaustivement un sujet aussi vaste et complexe que celui de la télévision par satellite. Mais en vous épargnant certains concepts techniques qui pourraient rendre cette formation plus complexe, nous croyons bien quavec des termes simples chacun a puis acquérir la connaissance nécessaire pour installer et régler une antenne parabolique. Au cour de ce séminaire, toute personne curieux et ayant le gout de la technique aura trouver pour son compte le bagage technique a cet effet.

129 Il revient à chacun de sexercer au maniement en vue de son perfectionnement. Apres cette formation lentreprise Global Digital Technology attend de faire de vous des installeurs et techniciens accomplis pour être à même de le représenter efficacement dans votre région dexercice respective. Bon courage dans ce métier de techniciens installateurs. Que le seigneur vous bénisse et vous aide à atteindre votre tache !

130 Auteur et conférencier: KAMBIRE OLLO Technicien télécom et élève ingénieur informaticien /

131 Gloire a Dieu qui me donne cette capacité de comprendre et dexpliquer ces phénomènes. JESUS-CHRIST EST SAUVEUR ET SEIGNEUR. IL EST LA SOURCE DE MA SAGESSE.


Télécharger ppt "THEME: INSTALLATION ET REGLAGE DUNE ANTENNE PARABOLIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google