La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Découverte des Métiers de la Pêche et des Cultures Marines Mardi 4 septembre 2012 17h00 - Rennes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Découverte des Métiers de la Pêche et des Cultures Marines Mardi 4 septembre 2012 17h00 - Rennes."— Transcription de la présentation:

1 Découverte des Métiers de la Pêche et des Cultures Marines Mardi 4 septembre h00 - Rennes

2 Association de professionnels des Coopératives Maritimes créée en 2002 Ses missions : Promotion des métiers Développement de lalternance Mise en relation entre le secteur et les services de lemploi Conseils et informations aux professionnels Participation aux travaux communs des professionnels régionaux et locaux en faveur du secteur Veille documentaire et réglementaire du secteur CAP AVENIR

3 30% de la flottille française navires 22 ports de pêche bretons dont 15 équipés dune Criée 1 ère région française pour le volume de produits débarqués marins embarqués à la pêche 32% des marins pêcheurs ont plus de 45 ans Age moyen des marins pêcheurs bretons : 38 ans Les plus jeunes sont dans les départements 22 et 35 50% des patrons de pêche (des encadrants) devraient partir à la retraite dici Plus de la moitié des marins pêcheurs ont des fonctions dencadrement La Pêche en Bretagne

4 La Pêche en Ille-et-Vilaine…. 2 ports de pêche : St Malo et Cancale 630 marins embarqués Près de 70 navires de pêche La majorité des bateaux pratiquent la pêche à proximité des côtes, de durée limitée, le plus souvent dune journée. Cette activité traditionnelle regroupe plusieurs types de métiers : drague, chalut, casier, filet, ligne.

5 La Pêche en Côtes dArmor…. 9 ports de pêche dont 3 ports de vente : Erquy, Saint-Quay-Portrieux et Loguivy-de-la-mer 750 marins embarqués en millions d de Chiffre daffaires débarqués Près de tonnes de produits débarqués Près de 300 navires de pêche dont 27 pratiquent la pêche au large (chalut de fond) soit 20% de la flotte bretonne La majorité des bateaux pratiquent la pêche à proximité des côtes, de durée limitée, le plus souvent dune journée. Cette activité traditionnelle regroupe plusieurs types de métiers : drague, chalut, casier, filet, ligne. La pêche au large représente 30 % des emplois embarqués en Côtes dArmor

6 Marin Pêcheur, un métier à découvrir… Selon les durées de marées Selon la taille du navire Selon les techniques mises en œuvre

7 Petite pêche Pêche côtière Des marées de 24 heures maximum Sur des navires de 7 à 15 mètres Des marées de 96 heures maximum Sur des navires de 10 à 15 mètres

8 Pêche au large Grande pêche Des marées dune à deux semaines Sur des navires de 16 à 24 mètres environ Des marées de plus de 20 jours

9 Les arts dormants FILEYEUR : pose de filets ou palangres CASEYEUR : pose de casiers LIGNEUR : pose de lignes

10 Les arts trainants CHALUTIERS : Trainent des chaluts DRAGUEURS : Trainent des dragues sur les fonds marins

11 Certains navires pratiquent plusieurs techniques de pêche suivant la saison Et aussi : Les pêcheurs à pieds La plongée,…

12 Visite à bord dun bateau de pêche…

13 La Passerelle : le poste de pilotage du navire

14 La salle machine

15 Le Pont La cale à poissons

16 La vie à bord…

17 LES EMPLOIS Matelot Mécanicien Chef mécanicien Patron de pêche Capitaine de pêche

18 Leurs missions…

19 Matelot à la Pêche Conduite du navire : participe au quart à la passerelle et prend part aux manœuvres du bateau. Détection des bancs de poissons et surveillance des opérations de pêche. Préparation, mise à l'eau et relève des engins de pêche (chaluts, dragues...), Traitement des poissons : il trie, prépare, éviscère, met en filets, conditionne, glace, ou sale, et stocke les poissons capturés, Déchargement du poisson pêché et chargement des vivres Entretien (nettoyage, rangement, montage) et réparation des engins de pêche (ramendage des filets…).

20 Mécanicien Ses interventions varient en fonction de la taille des navires. Sur les petites unités, il participe à l'ensemble des activités (actions de pêche comprises). Sur les embarcations plus grandes, il s'occupe principalement des machines (moteurs, pompes, etc.), des installations (électriques, frigorifiques, etc.) et des apparaux (pêche, navigation, etc.). Conduite des machines et entretien général du navire Pêche et traitement des captures : préparation, mise à l'eau et la relève des engins de pêche, activités du pont et traitement des captures. Au port, il participe au déchargement de la pêche et au chargement des vivres

21 Patron de Pêche Gérer les campagnes de pêche Commander un équipage Conduire le navire et savoir naviguer en choisissant les routes les plus adaptées selon les circonstances, choisir des lieux de pêche, organiser et surveiller les activités à bord, notamment des opérations de capture et de traitement du poisson (nettoyage, découpe, conservation...) Assurer la sécurité des personnes : prévention des risques et des accidents du travail, sauvegarde de la vie humaine en mer. S'il est à son compte, il assume aussi les tâches d'un véritable chef d'entreprise : – commercialisation du poisson, – gestion du personnel, – gestion financière et comptable, – gestion du navire, – orientation de l'activité.

22 Qualités requises Etre apte physiquement Etre capable de vivre en collectivité dans un espace restreint Aimer travailler en équipe, Posséder une bonne résistance, être endurant

23 Les salaires En fonction de la pêche et du prix de vente En fonction du montant des frais communs On parle de salaire à la part Selon les fonctions exercées à bord Selon lorganisation de lentreprise

24 Comment devenir Marin Pêcheur ? En formation initiale CAP Matelot Bac professionnel Electro-Mécanicien Marine Bac professionnel Conduite et Gestion des Entreprises Maritimes (existe aussi en apprentissage)

25

26

27 En formation continue Certificat dInitiation Nautique (C.I.N) 326 heures de formation Contrat de professionnalisation préparant au Certificat dInitiation Nautique Contrat de travail de 6 mois alternant une formation en lycée professionnel maritime de 245 heures et la pratique à bord dun navire Ensuite, il existe des formations continues pour accéder aux Brevets Maritimes supérieurs : – Capitaine 200 – Brevet de Mécanicien 250KW – Brevet de Mécanicien 750KW – Lieutenant de Pêche – Patron de Pêche – Capitaine de Pêche

28 Les Cultures Marines…

29 Ostréiculture Mytiliculture

30 630 entreprises 67 % de la production conchylicole totale est ostréicole Production mytilicole surtout dans le département 35 Bretagne Sud orientée sur le captage et Bretagne Nord lélevage emplois (ETP) La Conchyliculture en Bretagne

31 1 300 en Bretagne Sud et en Bretagne Nord Age moyen 47 ans dans le sud et 44 ans dans le Nord Près de emplois en Bretagne Nord 110 entreprises en Ille-et-Vilaine 30% de femmes dans ces métiers La Conchyliculture en Bretagne

32 Employé de Cultures Marines Production Captage Mise en élevage Entretien et soin Transport entre les lieux d'élevage et l'établissement Préparation pour la mise en marché Lavage et tri de la production Contrôle de la qualité Conditionnement

33 Conditions de travail Au rythme des saisons et des espèces cultivées Le travail se fait dans une entreprise conchylicole En milieu marin A terre dans létablissement

34 Conditions de travail Travail lent persévérant et rigoureux (entre travaux de captage et vente des coquillages : 18 mois à 4 ans) Travail déquipe dans un milieu toujours humide Rythme : selon les marées, les saisons de commercialisation et les habitudes des consommateurs Les horaires de travail sont donc très variables

35 Qualités requises Bonne condition physique (nombreux travaux de manutention dans un milieu très humide) Rigoureux Etre éleveur et avoir le sens du commerce

36 Chef dexploitation Véritable chef dentreprise, il soccupe de - la gestion de la production, - lidentification et analyse des milieux délevage - lorganisation du travail, - la commercialisation, - la gestion financière

37 Salaires Pour un Employé Conchylicole : les revenus varient en fonction du niveau de responsabilité et de la convention collective du secteur (ouvrier de manutention, contremaître ou cadre) Pour un Chef dExploitation : les revenus varient en fonction de différents facteurs : taille de l'exploitation type de production Rémunération pouvant aller du SMIC jusqu'à 4 ou 5 fois le SMIC

38

39

40 Pour en savoir plus… Cap Avenir - Delphine LAMANDÉ 1 rue des Mimosas – PLÉRIN Mail : Tél : :


Télécharger ppt "Découverte des Métiers de la Pêche et des Cultures Marines Mardi 4 septembre 2012 17h00 - Rennes."

Présentations similaires


Annonces Google