La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DOSSIER En plein mois daoût, une femme de 90 ans est adressée au Service Régional dAccueil des Urgences pour une nouvelle chute. Motif dhospitalisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DOSSIER En plein mois daoût, une femme de 90 ans est adressée au Service Régional dAccueil des Urgences pour une nouvelle chute. Motif dhospitalisation."— Transcription de la présentation:

1 DOSSIER En plein mois daoût, une femme de 90 ans est adressée au Service Régional dAccueil des Urgences pour une nouvelle chute. Motif dhospitalisation

2 Antécédents Dans ses antécédents, on retient une hypertension artérielle (HTA), une arythmie complète par fibrillation auriculaire (AC/FA), une insuffisance cardiaque chronique, une tuberculose pulmonaire traitée efficacement, une PTH gauche depuis 15 ans, un syndrome dépressif. DOSSIER

3 Traitement Son traitement habituel comporte : Furosémide (Lasilix ) 40 mg par jour, Amlodipine (Amlor ) 5 mg par jour, Digoxine 0,25 mg par jour, Diosmine (Diovenor ) 600 mg x 3 par jour et Lisinopril (Zestril ) 20 mg par jour. DOSSIER

4 Examen clinique La patiente ne se plaint daucune douleur spontanée à linterrogatoire et les circonstances de la chute sont difficiles à faire préciser. Lexamen clinique sommaire est normal avec une TA à 12/8 et un pouls à 60 bpm. Cette dame vit seule à domicile et était jusquà présent autonome pour les actes de la vie quotidienne. DOSSIER

5 Questions 1.Daprès les éléments dont vous disposez, quelles sont les causes possibles de cette chute? Argumentez. 2.Quels examens paracliniques demanderiez-vous pour étayer chacune des hypothèses et quen attendez vous ? 3.La patiente est finalement hospitalisée, vous reprenez linterrogatoire et vous apprenez que la chute a été précédée dun malaise survenu lorsquelle a voulu aller boire dans la cuisine alors quelle regardait la TV confortablement assise dans son canapé. Quelle hypothèse retenez-vous alors ? Que faites vous pour la confirmer ? DOSSIER

6 Questions 4. Quelles mesures prenez vous pour traiter cette cause sans rallonger la liste de traitements. 5. Vous faites un examen clinique relativement complet et vous constatez une douleur avec impotence fonctionnelle sans déformation du membre inférieur gauche. Que suspectez vous dans ce contexte ? Quels examens complémentaires prescrivez vous afin de vérifier vos hypothèses ? DOSSIER

7 Questions 6. Les examens complémentaires sont rassurants en ce qui concerne le membre inférieur gauche et les mesures entreprises pour traiter la cause des chutes semblent être efficaces. Cependant la patiente a peur de la station debout et de la marche car elle craint de tomber à nouveau. Quel syndrome évoquez-vous? Quels sont les moyens que vous pouvez mettre à la disposition de la patiente afin que cette dernière retrouve son autonomie ? DOSSIER

8 Questions 7. Au bout dune quinzaine de jours dhospitalisation, la patiente na pas encore retrouvé toute son autonomie, marche avec un déambulateur et a besoin daide pour les actes de la vie quotidienne. Cependant, elle souhaite rentrer à domicile. Quelles sont les mesures daccompagnement que vous mettez en place en vue dun retour à domicile ? DOSSIER

9 CORRECTION 1.Causes possibles de la chute chez cette patiente (1) : Malaise secondaire à une déshydratation : saison estivale, traitement diurétique (Furosémide), traitement par Inhibiteur de lenzyme de conversion de langiotensine (IEC) (Lisinopril). Surdosage en Digoxine favorisé par la déshydratation car traitement par Digoxine associé à un diurétique et à un IEC en saison estivale et pouls relativement lent.

10 CORRECTION 1.Causes possibles de la chute chez cette patiente (2) : Hypotension artérielle à lorigine dun bas débit car trithérapie anti-hypertensive. Hypotension orthostatique car terrain cardiovasculaire et trithérapie anti- hypertensive. Bradycardie dans le cadre dun possible maladie de loreillette car terrain dAC/FA. Accident ischémique transitoire car AC/FA non réduite et non anticoagulée.

11 CORRECTION 2- Examens pour étayer les hypothèses (1) : Ionogramme sanguin, urémie et créatinémie : hémoconcentration (hyperprotidémie, élévation de lhématocrite), insuffisance rénale fonctionnelle (élévation de lurémie et de la créatininémie) Dosage de la digoxinémie qui peut révéler un taux au dessus de la fourchette thérapeutique, ECG à la recherche des troubles de la conduction ou de lexcitabilité Mesure de la tension artérielle à plusieurs reprises dans la journée, mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures (MAPA) qui peut révéler des fluctuations tensionnelles avec des phases dhypotension.

12 CORRECTION 2- Examens pour étayer les hypothèses (2) : Test dhypotension orthostatique qui peut révéler une diminution de la tension artérielle systolique dau moins 20 mm Hg et/ou diastolique dau moins 10 mm Hg dans les 5 minutes qui suivent le passage assis-debout. Holter rythmique qui peut révéler un bloc auriculo-ventriculaire du 3ème degré. Tomodensitométrie cérébrale pouvant révéler une hypodensité témoignant dune ischémique.

13 CORRECTION 3. Hypothèse retenue : hypotension orthostatique (hTA ortho.) Confirmation par test hTA ortho. : chez un patient ayant au préalable observé un repos dau moins 15 minutes, mesure de la tension artérielle dabord en position couchée puis en position debout immédiatement, à une minute, à 3 minutes et à 5 minutes avec prise concomitante du pouls. L hTA ortho. est confirmée par une diminution de la tension artérielle systolique dau moins 20 mm Hg et/ou diastolique dau moins 10 mm Hg dans les 5 min. qui suivent le passage en station debout.

14 CORRECTION 4. Mesures pour traiter cette cause : Diminution du traitement anti-anti- hypertenseur dautant plus que la tension artérielle est relativement basse pour une hypertendue âgée. On arrêtera dabord le Lasilix en cette saison estivale puis lIEC si besoin. Bas de contention Apport hydrique (environ 500ml) avant le lever Activité intellectuelle avant le lever Lever progressif, en plusieurs temps : coucher-assis-debout-pause-marche

15 CORRECTION 5. Douleur du MIG diagnostics suspectés : descellement de la PTH G, fracture fémorale sur PTH G. examens complémentaires : radiographie du bassin de face, radiographie de la hanche gauche – faux profil 6. Crainte station debout et marche syndrome évoqué : syndrome post-chute moyens pour réautonomiser la patiente : kinésithérapie motrice régulière plus psychothérapie de soutien avec dédramatisation en mettant laccent sur progrès

16 CORRECTION 7. Mesures daccompagnement pour retour à domicile passage régulier dune aide-ménagère à domicile pour ménage, courses infirmière diplômée détat à domicile une fois/jour pour aide à la toilette kinésithérapie motrice à domicile, 3 à 4 fois/ semaine mise en place dune téléalarme à domicile


Télécharger ppt "DOSSIER En plein mois daoût, une femme de 90 ans est adressée au Service Régional dAccueil des Urgences pour une nouvelle chute. Motif dhospitalisation."

Présentations similaires


Annonces Google