La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CAT devant une sérologie syphilitique positive 6 ème Annèe:Rachid ESSALHI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CAT devant une sérologie syphilitique positive 6 ème Annèe:Rachid ESSALHI."— Transcription de la présentation:

1 CAT devant une sérologie syphilitique positive 6 ème Annèe:Rachid ESSALHI

2 Plan I) Introduction II) Histoire naturelle III) Diagnostic clinique IV) Diagnostic sérologique V) Conduite thérapeutique VI) Conclusion

3 I) Introduction IST Agent responsable: Trèponèma Pallidum Evolution en plusieures stades:primaire;secondaire,terciaire Phase de latence clinique: syphilis latente Couple TPHA-VDRL est la clè du diagnostic Traiter même si doute diagnostique

4 II) Histoire naturelle -Incubation: Silencieuse de 3 semaines. (10-45 jr) -Syphilis primaire: *Chancre + Adp *Cicatrisation: -10 à 15 jr sous ttt -3 à 6 sem sans ttt -

5 -Syphilis Secondaire *45 jr après le début du chancre non traiter soit 2 mois après contage *Contagiositè *Polymorphisme clinique: grande simulatrice *Sérologie tjrs +++: Sèpticèmique

6 Syphilis IIaire de 1 ère floraison: -La roséole: *Disparaît 1 à 2 mois sans desquamation *Souvent inaperçus -Plaques fauchées: *Langue dépapillèe *Cuir chevelu: alopècie en clairière

7 Syphilis IIaire de seconde floraison -Syphilide: *Papules infiltrèes *Non prurigineuses *Durèe 1 à 6 mois

8 -Syphilis latente -Prècoce: * < 1 an *Sérologie: +++ *Asymptomatique -Tardive: *+ qu 1 an *Risque + élevè de neurosyphilis *Sérologie ( taux faible)

9 Syphilis terciaire -Rare -Réaction dHSR -Atteinte: *cutanèo-muqueuse *Osseuse *Cardiovasculaire *Neurologique: neurosyphilis

10 III) Diagnostic clinique 1) Interrogatoire -Age -Profession -Situation familiale -Circonstances de découverte *Bilan dune autre IST *Bilan dembauche,prèmarital *Don du song *Bilan du partenaire ayant une IST

11 -Rapports protégés ou non -Partenaire unique ou multiple -Sérologies syphilitiques antérieures -ttt antérieur (date;dose;durèe) -Allergies médicamenteuses 2) Examen clinique a- Ex dèrmatologique

12 -Signes spécifiques de la maladie -Cicatrice de chancre -Signe dautre IST b)Ex neurologique c)Ex cardio-vasculaire V) Diagnostic sérologique 1) Tests non trèponèmiques: VDRL

13 -Des anticorps anticardiolipidiques dirigès contre des antigènes non trèponémiques phospholipidiques libirès par lendothèlium vasculaire,au cours de la vascularite syphilitique appelès: cardiolipines -Réaction dagglutination -Résultat en titre:* Qualitatif (0 à +++) *Quantitatif:

14 linverse de la dernière dilution considérée comme + -Se positive dès la 5 ème sem dévolution soit dès le 15 ème jr après le chancre -Test dune grande sensibilitè: permet de suivre lévolution de la maladie -Manque de spécificité

15 2) Test tréponèmiques : TPHA -Réaction dhémaglutination passive: sérum du malade + ultrasonnat de tréponèmes pales fixès sur des hématies du mouton. -Très spécifique -peu sensible -Se positive à partir du 10 ème jr après le chancre

16 Évolution du TPHA et VDRL en absence du ttt

17 InterprétationVDRLTPHA -pas de syphilis -problème de labo -- -faux positive -syphilis précoce guérie/non +- -séquelles sérologiques -syphilis tardive nn traitée + (faible) + -syphilis evolutive traitée ou non. -guérie ou non + (élevé) + Interprétation sérologique

18 Évolution du TPHA et VDRL sous traitement - traitement précoce (<6mois) -les tests peuvent se négativer. -Ttt tardif (>6mois) -la negativite des tests est aleatoire -Le taux de VDRL baisse de: -2 dilution apres 3mois. -4 dilution apres 6mois. La persistance dune sérologie positive ne doit pas être interprétée Comme un échec thérapeutique.

19 Quand réaliser une PL * Signes neurologiques: -Abolition du reflexe photomoteur; achiliens. -Trouble de sensibilité profonde des membres Inf * Titre VDRL anormalement èlevé pour une syphilis latente tardive (> 1/32) * Impossibilité dadministrer de la pénicilline (aleergie documentée) et avt dadministrer un ttt par tétracyclines.

20 * Sérologie VIH + * Echec clinique et sérologique dun ttt classique. V) Conduite thérapeutique 1) Règles générales du ttt -Ttt des sujets contacts -Information -Education -Conseils 2) Moyens

21 -Pénicilline: * Benzathine pénicilline: EXTENCILLINE :2.4 MU (1.2 MU ds chaque fesse) * ttt minute * CI: Allergie -Cyclines: * Doxycycline: 200 mg/j (VIBRA 200mg) *Tétracyclines: 2 g/j (TETRACYCLINE DIAMANT cp 250 mg) * CI: grossesse -Erythromycine: * ERY 500 mg : 2g/j (- efficace)

22 Syohilis prècoce ( Syph.I; II; latente prècoce) Allergie à la Péni EXTENCILLINE 2.4 MU en IM + ttt des partenaires TETRACYCLINE DIAMONT cp 250mg : 2 cp x 4 /j VIBRA 200mg : 1 cp /j pdt 2 sem + ttt des partenaires oui non

23 Syphilis tardive Place PL Oui PL Anomalie: normale: Neurosyphilis syphilis tardive Allergie à la Péni non oui cyclines pdt 4 sem + ttt des partenaires EXTENCILLINE 2.4 mu/sem pdt 3 sem + ttt des partenaires

24 Syphilis de la femme enceinte -Le ttt est le même que précédemment, si la femme nest pas allergique à la Péni -Sinon: désensibilisation, avt dadministrer la Péni

25 VI) Conclusion -Frèquence et gravitè de la maladie -Importance des donnèes de lanamnèse -Ttt du patient + sujets contacts -Dépistage et ttt des autres IST -Information et éducation du patient


Télécharger ppt "CAT devant une sérologie syphilitique positive 6 ème Annèe:Rachid ESSALHI."

Présentations similaires


Annonces Google