La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dispositifs de capitalisation des connaissances- Repérage de loffre et construction dune typologie Mémoire de DEA Juillet 2001 Réalisé par Jean-Philippe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dispositifs de capitalisation des connaissances- Repérage de loffre et construction dune typologie Mémoire de DEA Juillet 2001 Réalisé par Jean-Philippe."— Transcription de la présentation:

1

2 Dispositifs de capitalisation des connaissances- Repérage de loffre et construction dune typologie Mémoire de DEA Juillet 2001 Réalisé par Jean-Philippe ACCART Sous la direction de Marie-France PEYRELONG

3 Objectifs de la recherche -La réalisation dun premier repérage des outils spécifiquement destinés à la capitalisation des connaissances et des dispositifs plus hybrides visant cet objectif, - La réalisation dune enquête auprès dentreprises, fournisseurs ou clients permettant de dresser un bilan de ce qui a été réellement fait, - La constitution dune typologie de ces outils ou dispositifs, -La construction et lapplication dune grille danalyse.

4 Problématique Peut-on considérer la capitalisation des connaissances comme étant réellement une préoccupation actuelle pour les entreprises? Et peut-on affirmer que les dispositifs utilisés conservent la mémoire de lentreprise et des connaissances?

5 Concepts clés: Capitalisation des connaissances Management des connaissances Outils de capitalisation des connaissances Enquête Entreprise

6 Définitions: Capitalisation des connaissances: « c'est considérer les connaissances utilisées et produites par l'entreprise comme un ensemble de richesses constituant un capital, et en tirer des intérêts contribuant à augmenter la valeur de ce capital» [Grundstein, 95].

7 Management des connaissances Peut être défini comme étant la gestion des connaissances et qui consiste à rassembler les savoir-faire individuels et à les capitaliser en une somme de compétences pouvant être partagées. Daprès J.P ACCART

8 La gestion des connaissances: "La gestion des connaissances peut être définie comme étant lutilisation systématique et organisée des savoirs contenus dans lentreprise dans le but de laider à atteindre ses objectifs. La gestion des connaissances a donc pour mission daméliorer la performance de lentreprise. En outre, le knowledge management permet dobtenir une vision densemble des compétences et des savoirs de lentreprise."

9 Outils de capitalisation des connaissances La capitalisation des connaissances peut être définit comme lensemble de moyens et dispositifs techniques, technologiques et humains combinés pour capitaliser les connaissances.

10 Enquête: Une enquête est une démarche intellectuelle qui a pour but la découverte de faits, l'amélioration des connaissances ou la résolution de doutes et de problèmes. Concrètement, il s'agit d'une recherche poussée d'informations, avec le but de l'exhaustivité dans la découverte des informations inconnues au début de l'enquête et parfois la volonté de publication des informations collectées.

11 Entreprise: Une entreprise est une structure économique et sociale qui regroupe des moyens humains, matériels, immatériels (service) et financiers, qui sont combinés de manière organisée pour fournir des biens ou des services à des clients dans un environnement concurrentiel (le marché) ou non concurrentiel (le monopole) avec un objectif de rentabilité. Une entreprise est généralement une structure légale : une société - anonyme, par actions, à responsabilité limitée, coopérative, etc.biens servicesclientsmarché monopolerentabilité sociétéanonymepar actionsà responsabilité limitéecoopérative

12 Méthodologie employée Population Étudiée: - 8 entreprises en Rhône-Alpes: * principalement des entreprises industrielles spécialisées en peinture industrielle, * dautres entreprises en télécommunication et ingénierie, consultant, concepteur doutils (pour lenrichissement de lenquête)

13 Les sources de données: -Les sources primaires: les ingénieurs - Les sources secondaires: Directeurs de recherche et Responsables Commerciaux en lien direct avec leurs fournisseurs et clients. Documentalistes, responsables assistance technique et de laboratoire de chimie et ingénieurs commerciaux.

14 Type de Recherche Cest une recherche qualitative sayant basée sur une enquête réalisée au moyen dun questionnaire et dentretiens.

15 Outils de traitement des données: Une grille danalyse

16 Principaux Résultats de lEnquête les informations nécessaires aux entreprises sont de type: - Interne (technique, normative, produits, commerciales). -Externe (les clients, les fournisseurs,sur les marchés, sur la concurrence, scientifiques, sur le métier de chimiste, sur les brevets.

17 Principaux Résultats de lEnquête La gestion de linformation et classement: La gestion de linformation est souvent individuelle. Le classement est souvent selon des techniques documentaires classiques (classement par thèmes, codification, nomenclature).

18 Principaux Résultats de lEnquête Echange et partage dinformation dans lentreprise: il est souvent peu formalisé (rendez-vous, rencontre, discussion). La mise en place dun Intranet favorise cependant le partage dinformation.

19 Principaux Résultats de lEnquête La gestion des connaissances en tant que priorité stratégique: la gestion des connaissances est peu ou pas prise en compte.

20 Principaux Résultats de lEnquête Les domaines impactés par la gestion des connaissances: le management la veille, linnovation, le marketing, la communication, les produits, les relations clients/fournisseurs.

21 Principaux Résultats de lEnquête les Intranet dentreprise est le plus utilisé la gestion électronique de documents (GED), les forums internes,les bases de connaissancesLes thématiques Les outils de la gestion des connaissances:

22 Apports et Limites

23 les Apports -lexistence de différence de limportance de la capitalisation des connaissances au niveau des entreprises celles qui la considèrent comme un enjeu stratégique celles qui la considèrent comme étant un outil celles qui la considèrent comme étant un outil de travail de travail Cest complexe

24 les Apports La notion dinformation et celle de connaissance sont très proches et portent à confusion Management de linformation et management des connaissances proches, complémentaires et utilisent des fondements communs

25 les Apports Les dispositifs de capitalisation répondent en partie aux objectifs de conservation de la mémoire dentreprise et des connaissances Nécessité de lutilisation des supports techniques et technologiques et de lintervention des experts.

26 Limites lanalyse est vue uniquement sous langle des dispositifs La portée de lanalyse est restreinte étant donné que léchantillon utilisé est réduit (8 entreprises) Les résultats de la recherche ne sont pas représentatifs de lensemble dune branche dactivité

27 Perspectives Porteur de solutions pour lentreprise

28 Essentiel A Retenir La capitalisation des connaissances devient de nos jours une nécessité pour plusieurs raisons: -les mutations économiques vécues qui nécessitent une réorganisation des entreprises. - Le départ accru du personnel: considéré comme richesse et entraînant la perte de savoir et de s avoir-faire individuels.


Télécharger ppt "Dispositifs de capitalisation des connaissances- Repérage de loffre et construction dune typologie Mémoire de DEA Juillet 2001 Réalisé par Jean-Philippe."

Présentations similaires


Annonces Google