La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les jeunes des quartiers prioritaires de Saint-Nazaire face aux politiques jeunesse Enquête de terrain 2009 Chafik HBILA, doctorant CIFRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les jeunes des quartiers prioritaires de Saint-Nazaire face aux politiques jeunesse Enquête de terrain 2009 Chafik HBILA, doctorant CIFRE."— Transcription de la présentation:

1 Les jeunes des quartiers prioritaires de Saint-Nazaire face aux politiques jeunesse Enquête de terrain 2009 Chafik HBILA, doctorant CIFRE

2 La méthode ethnographique Les professionnels -Trois animateurs socioculturels -Un éducateur de la prévention spécialisé -Un conseiller dinsertion mission locale -Un éducateur FJT -Deux chargés de mission Ville de Saint-Nazaire Les jeunes -Deux jeunes lycéens -Deux jeunes en formation professionnelle -Trois jeunes en situation professionnelle -Un jeune en recherche demploi Une investigation documentaire: - Les indicateurs de contexte - Les conventions cadre des différents dispositifs - Les programmations, les actions spécifiques en direction des jeunes

3 Quelques indicateurs de contexte Les jeunes des quartiers prioritaires de Saint-Nazaire représentent-ils un public spécifique au sein de la jeunesse nazairienne? jeunes ans dans les quartiers prioritaires, soit 30% de la population ans de la ville de Saint-Nazaire (9 138 jeunes) - Un taux de chômage des ans plus fort : Quartiers prioritaires de La Chesnaie et de La Bouletterie : 47%; Trébale : 40% Quartiers dhabitat pavillonnaire : 28% à Saint-Marc - Taux de scolarisation des ans : Une sous-représentation dans la population des ans scolarisés Quartiers dhabitat pavillonnaire : Saint-Marc, 84% - Porcé, 80% - Jardins des Plantes, 78% Moyenne de la ville de Saint-Nazaire : 58% Quartiers prioritaires : la Chesnaie, 27% - La Bouletterie, 29% - Prézégat, 42%

4 Retour ethnographique sur la jeunesse des quartiers prioritaires nazairiens De la galère à linsertion: Une jeunesse plurielle… - Les jeunes insérés socialement - Les jeunes en voie dinsertion sociale - Les jeunes victimes de la précarité - Les jeunes « galériens »

5 La scolarité Une inégalité des chances dès le départ? Pourquoi les jeunes des quartiers sont sous-représentés dans la population des jeunes ans scolarisés? - Saint-Nazaire : Une ville ouvrière - Des difficultés économiques et sociales dans les familles - Des parents qui ont eux-mêmes entretenu des rapport difficile avec lÉcole - Des parents qui ne parlent pas le français - Une fratrie trop nombreuse - Une « culture de léchec » ?

6 Lemploi Une insertion professionnelle incertaine Les jeunes victimes de la précarité : Des variables dajustement des conjonctures économiques? - Un capital culturel et social faible - Une quasi-absence de projection dans lavenir : « Demain cest loin » - Des jeunes dans limmédiateté et lurgence avec de lemploi précaire - Le problème des discriminations

7 Laction de la mission locale en faveur de linsertion professionnelle - Laccueil des jeunes en difficulté - Un espace de tensions entre deux logiques : Composer avec le principe de réalité

8 Les sociabilités juvéniles Une affaire de « délires » Une distinction dabord sociale et culturelle ? - Les jeunes qui ont accédé au réseau social - Les jeunes isolés dans le quartier Une distinction ethnique ? Les sociabilités juvéniles : - Une enfance vécue dans lindifférence - Une adolescence où lon revendique fortement son appartenance au quartier - La jeunesse ans où lon se positionne socialement en fonction de son avenir - Un âge adulte où lon se retrouve

9 Loffre politique Un besoin daccompagnement vers linsertion sociale et laccès à la reconnaissance sociale La politique jeunesse de Saint-Nazaire : Une pluralité de partenaires - LEtat - La Ville - La Fédération des Maisons de Quartiers - Les opérateurs privés et associations : mission locale, prévention spécialisée Quelle cohérence de lensemble? Existe-t-il une lisibilité de la politique jeunesse?

10 Le partenariat : Un ensemble cloisonné ? Des professionnels qui se connaissent et travaillent ensemble… - Saint-Nazaire : Ville à taille humaine - Une multitude dinstances pour se retrouver : PEL, CEL, CUCS… … mais un ensemble cloisonné - Des coopérations dans lesquels chacun intervient sur son champ de compétence

11 Les jeunes qui posent problème : Une priorité ? - Les jeunes qui adoptent des pratiques déviantes dans le cadre dun enjeu de prévention - Les jeunes issus de limmigration dans le cadre dun enjeu républicain dintégration - Les jeunes filles dans le cadre dun enjeu de mixité et dégalité

12 Les équipements : Courroie de transmission incontournable des politiques jeunesse? - La logique déquipements par quartier : Un héritage des année Le pari de la proximité… Une population = une offre … avec le piège de la proximité Comment relayer loffre dans les quartiers qui ne disposent pas déquipements ? Les équipements : Un indicateur de lattention portée aux populations…

13 Les espaces jeunes ans des maisons de quartiers: - Une plate-forme de projets - Un repère pour les jeunes en difficulté ou en rupture sociale - Un public de jeunes particulier ? 10% des jeunes des quartiers accueillis dans espaces jeunes

14 Les demandes de locaux jeunes en autogestion: - Des expériences passées douloureuses - Des préoccupations pour quels jeunes? - Quelles alternatives aux locaux jeunes en autogestion?

15 Citoyenneté et participation à la vie de la Cité : Un manque dengagement chez les jeunes des quartiers nazairiens? - Un manque de prise de responsabilités? - Des jeunes qui sengagent sur des pratiques - Lassociation Al Andalus : - Promouvoir la mixité sociale et culturelle - Valoriser la culture arabo-musulmane dans le cadre déchanges interculturels - Une nouvelle définition de lidentité sociale


Télécharger ppt "Les jeunes des quartiers prioritaires de Saint-Nazaire face aux politiques jeunesse Enquête de terrain 2009 Chafik HBILA, doctorant CIFRE."

Présentations similaires


Annonces Google