La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DU SOUS-SECTEUR DE LEPSP 2010/2011 – 2015/2016.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DU SOUS-SECTEUR DE LEPSP 2010/2011 – 2015/2016."— Transcription de la présentation:

1 STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DU SOUS-SECTEUR DE LEPSP 2010/2011 – 2015/2016

2 STRATEGIE EPSP: Aboutissement dun processus participatif et consensuel Création dune Commission Indépendante sur la Stratégie de lEducation, la CISE Du 21 septembre au 28 décembre 2008 Lancement des consultations, tant au niveau central que provincial, avec les principaux partenaires du Ministère de lEPSP sur la vision, la mission, les objectifs, lorganisation, le fonctionnement, la gestion, les performances… du sous-secteur. Visites des Divisions provinciales EPSP, décoles et classes urbaines et rurales afin découter les acteurs de terrain et observer leurs activités. Du 19 au 24 janvier 2009: Tenue dun Séminaire sur la formation initiale et continue des enseignants du primaire. Diagnostic organisationnel du Ministère: a identifié les forces et faiblesses et suggéré des axes dévolution organisationnelle et des réformes dans le contexte de la décentralisation. Le 30 septembre 2009: remise officielle, pour commentaire, du 1 er draft du Document de Stratégie aux Partenaires techniques et financiers. Du 16 au 18 octobre 2009: tenue dun Atelier (Centre Béthanie) dharmonisation de vues sur les Objectifs stratégiques entre experts du Gouvernement et les PTFs. Des recommandations et suggestions des PTFs ont été formulées dans le Rapport final de latelier. Du 31 janvier au 07 février 2010: Retraite, à Kola/Mbanzangungu, des experts désignés par le Gouvernement et les PTFs et chargés de relire, denrichir et daméliorer le Document de Stratégie. Le 01 mars 2010: Remise par les experts de Kola du draft restructuré et amélioré au Ministre et qui fait lobjet du présent exposé.

3 OBJECTIFS DE LA STRATEGIE Objectif stratégique 1 : Accroître laccès, laccessibilité, léquité et la rétention Objectif stratégique 2 : Améliorer la qualité et la pertinence Objectif stratégique 3 : Renforcer la gouvernance

4 Objectif stratégique 1 : Accroître laccès, laccessibilité, léquité et la rétention Universalisation progressive de léducation de base à travers un enseignement primaire obligatoire et gratuit. Cette priorité sarticule autour de: la suppression progressive des frais scolaires ; lidentification et lintégration des enfants exclus du système éducatif ; la réduction des disparités géographiques et des inégalités entre les sexes ; laccroissement des capacités daccueil ; et lappui aux communautés locales pour le développement de léducation préscolaire en vue de faciliter le passage vers lenseignement primaire..

5 Objectif stratégique 2 : Améliorer la qualité et la pertinence Lamélioration de la qualité et de la pertinence de lenseignement à tous les niveaux se traduit essentiellement par : une amélioration de lefficience interne ; la révision et la mise en œuvre dune stratégie de revalorisation de la fonction enseignante ; le développement dune politique nationale de production et de distribution de supports pédagogiques ; et une meilleure appropriation des programmes détudes par le personnel enseignant ainsi que leur actualisation.

6 Objectif stratégique 3 : Renforcer la gouvernance Le renforcement de la gouvernance constitue un objectif stratégique transversal. Il est une condition nécessaire pour améliorer lefficacité de lutilisation des ressources disponibles et la gestion du système dans le contexte de la décentralisation.

7 PROGRAMMES PAR OBJECTF

8 Objectif stratégique 1 : Accroître laccès, laccessibilité, léquité et la rétention Programme 1.1. Appui aux communautés locales pour le développement de léducation préscolaire: ESPACE DEVEIL Programme 1.2. Universalisation progressive de lenseignement primaire: Suppression des frais scolaires, Intégration des exclus, Réduction des disparités filles-garçons Programme 1.3. Renforcement des capacités daccueil du système: Réhabilitation et construction des infrastructures scolaires à moindres coûts

9 Objectif stratégique 2 : Améliorer la qualité et la pertinence Programme 2.1. Amélioration de lefficience interne Réduction des taux de redoublement et dabandon grâce à la politique de promotion automatique Programme 2.2. Revalorisation de la fonction enseignante Amélioration des conditions de travail Renforcement de la formation des enseignants Programme 2.3. Fourniture de supports pédagogiques Programme 2.3. Optimisation et actualisation des programmes détudes Adaptation des programmes aux besoins économiques locaux et du pays ainsi quaux évolutions technologiques Intégration des thèmes transversaux tels que le VIH/SIDA, lenvironnement, la démocratie Programme 2.4. Renforcement de lenseignement technique et professionnel Réhabilitation des infrastructures ; Modernisation des équipements ; Rénovation des programmes détudes pour une meilleure adéquation aux besoins de léconomie nationale et du marché du travail local. Formation initiale et continue des enseignants

10 Objectif stratégique 3 : Renforcer la gouvernance Programme 3.1. Accompagnement et mise en œuvre de la décentralisation pour une gestion efficace Amélioration du cadre légal et réglementaire Mécanismes de gestion et de contrôle imposant la redevabilité des gestionnaires à tous les niveaux Renforcement du SIGE Réforme et renforcement du SECOPE Programme 3.2. Renforcement des capacités institutionnelles et humaines Renforcement des capacités des institutions et cadres centraux et provinciaux. dans le domaine de la planification, de la gestion pédagogique, administrative et financière.

11 PLAN DACTION PRIORITAIRE ( )

12 PLAN DACTION PRIORITAIRE OBJECTIF / ACTIVITES I. Objectif stratégique 1 : Accroître laccès, laccessibilité, léquité et la rétention du système éducatif 1 Suppression et prise en charge par lEtatdes frais scolaires pour assurer la gratuité de l'enseignement primaire (Minerval, assurance, frais administratifs écoles et bureaux gestionnaires, Promoscolaire, TENAFEP 55,945 2 Elaboration et mise en place dune politique de construction et réhabilitation dinfrastructures scolaires 0,2 3Etude sur lidentification et intégration des enfants exclus du système scolaire 0,3 4 Sensibilisation des communautés de base sur limportance des espaces déveil pour lavenir scolaire de leurs enfants 0,082 II. Objectif stratégique n°2 : Amélioration de la qualité et de la pertinence de lenseignement 1Etude sur les conditions de la revalorisation de la fonction enseignante 0,5 2Mise en place dune politique du manuel scolaire 4,2 3Adaptation des programmes détude de léducation de base 1 III.Objectif stratégique n°3 : Renforcement de la gouvernance 1 Renforcement des capacités en planification et du SIGE 0,6 2 Restructuration du SECOPE et mise en place dune politique de mécanisation des enseignants 0,2 3Etablissement dune cartographie des interventions en faveur de lEPSP 0,2 4 Renforcement des capacités des structures de lEPSP niveau central et niveau provincial 2 5Mise en place et fonctionnement dune cellule technique de suivi et dévaluation 1,5 66,727

13 RESSOURCES FINANCIERES POUR 2010 / 2011 I. ACTIVITES DÉJÀ FINANCEES SUR BUDGET Paiement de 73% des enseignants debout et assis (préscolaire, primaire et secondaire) mécanisés régulièrement Construction et réhabilitation des salles de classe (en favorisant lapproche communautaire) TOTAL II.PAP: FINANCEMENT A MOBILISER (GAP) 1. GRATUITE (Suppression de 6 frais scolaires directs et leur prise en charge par lEtat) ETUDES TOTAL GAP TOTAL I + II (Ressources 2010 / 2011)

14 Je vous remercie


Télécharger ppt "STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DU SOUS-SECTEUR DE LEPSP 2010/2011 – 2015/2016."

Présentations similaires


Annonces Google