La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

À Terre-Neuve et Labrador. Le mode de vie inclut: le logement lalimentation les transports les communications les loisirs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "À Terre-Neuve et Labrador. Le mode de vie inclut: le logement lalimentation les transports les communications les loisirs."— Transcription de la présentation:

1 À Terre-Neuve et Labrador

2 Le mode de vie inclut: le logement lalimentation les transports les communications les loisirs

3

4 A Terre-Neuve au 19e siècle, le logement et lalimentation étaient associés au gagne- pain de la famille. Par exemple: Une famille de pêcheurs vivait probablement proche à locéan et mangeait beaucoup de fruits de mer.

5 Le moyen de transport principal était en bateau avant la construction du chemin de fer ( ). Pendant lhiver, les contacts entre les communautés étaient très limités.

6 À cause des hivers rudes et le fait que les communautés étaient isolées, les services médicaux étaient limités et on comptait sur les femmes et les sages-femmes. Les remèdes maison étaient souvent utilisées.

7 Les églises jouaient un rôle central aussi dans la communauté.

8 Même si les longues heures de travail lassaient peu de temps libre les gens, quand ils pouvaient, partageaient les contes, la musique et les jeux de cartes.

9 Les maisons reflétaient le mode de vie du 19e siècle.

10 Au Labrador, beaucoup de pêcheurs vivaient dans des huttes en été quand ils pêchaient sur la côte. Ces structures, faites de rondins et isolés des la mousse, abritaient aussi les trappeurs solitaires pendant la longue saison.

11 A St. Johns les maisons étaient souvent en rangées.

12 Les hommes daffaires et les représentants du gouvernement faisaient souvent construire de belles maisons élégantes.

13 Dans les régions rurales, presque toute larchitecture résidentielle utilisait le style du toit pointu quon appelle la maison de style boîte sel.

14 Les maisons des toits mansardés étaient aussi un style populaire.

15 Le style du toit carré était très courant dans les communautés du début des années 1800.

16 Maison Les pêcheurs -Vivaient près de la côte (proche au travail). -Remontaient plus loin en hiver pour la protection et pour le bois. Les Trappeurs -Vivaient aux huttes faites du rondin et isolées avec la mousse. -A cause de leur vie migratoire, ils vivaient en petits groupes. Les Villes -Les travailleurs vivaient aux maisons rangées. -Les marchands et les riches vivaient aux belles maisons grandes et élégantes.

17 La nourriture et le régime alimentaire

18 Les autochtones mangeaient: de la viande: les phoques, le caribou, les lapins des fruits de mer: le saumon, la morue, le haraing des baies sauvages

19 Les premiers habitants européens mangeaient: le gibier: le caribou, les lapins, les oiseaux le poisson: la morue fraîche et salée les baies sauvages Quand ils se sont installés en permanence, ils cultivaient les potagers et conservaient des légumes pour lhiver.

20 Ils élevaient: des poules, des vaches, des chevres et des moutons.

21 Les celliers, petites structures construites sous la terre, au dessous du niveau où elle gèle, permettaient de conserver des produits en hiver.

22 Les produits de base comme la farine, la mélasse, le thé, les petits pois, les fèves, le boeuf salé et le porc étaient importés.

23 Les familles riches pouvaient acheter des produits tels que: les épices, les fruits secs, et du sirop.

24 Après la construction du chemin de Fer, les produits pouvaient être distribués partout, alors les grandes usines ont commencé à fabriquer des produits alimentaires en grande quantité.

25 Les Divertissements et les Loisirs

26 Quand ils avaient le temps samuser, les gens: 1. racontaient les contes et les fables Cétait une partie de leur histoire collective qui reflétait leurs valeurs sociales et religieuses.

27 2. chantaient, jouaient de la musique et dansaient.

28 3. jouaient aux cartes. Les adultes aimaient jouer «cent vingt» et «quarante-cinq».

29 4. samusaient en allant à léglise Léglise était le centre social et religieux de la communauté. Léglise organisait des soupers, des danses, des concerts, des pique-niques et des fêtes.

30 La nuit des feux de joie Le 5 novembre on célébrait Guy Fawkes Night. Afin de créer un spectacle impressionnant, on commençait des semaines à lavance à ramasser du matériel à brûler.

31 Les célébrations spéciales Noël était une célébration importante. Pendant les 12 jours de Noël, on a célébré en préparant des mets (repas) spéciaux et en offrant des cadeaux. Cétait un temps de visiter, dêtre avec la famille et de samuser.

32 À Terre-Neuve, il y avait des traditions telles que: -Bruler une buche (pour protéger la maison contre les feu – une superstition) -Les soirées de mummering ou jannying - Des gens se déguisaient pour visiter les maisons des autres.

33 «Lesprit des personages» au Labrador – Des Nalujuit se déguisaient dans les peaux de phoques et des masques. Ils visitaient les enfants et leur rappelaient quils devaient être sage au cours de lannée.

34 Les jeux des enfants Les enfants samusaient souvent avec des jeux à lextérieur. -Le jeu « rounders » -similaire au baseball.

35 Le jeu « piddly » ou « tiddly » -un jeux avec les batôns et cailloux

36 Le jeu «souque-à-la-corde» - une corde tiré à deux côtés

37 Copying pans Sauter dun morceau de glace à lautre était une activité populaire chez les enfants. Même si elle était dangereuse.

38 -On faisait des rondes -danser et chanter des comptines. -On sauter des roches en mer.

39 Les jeux des enfants -Le «sea crawl» était une activité ou les jeunes rampaient comme un phoque. -Les jeunes pouvait faire la luge en descendant les collines avec les peaux des phoques (mais cette activité aussi enlevait la graisse de la peau!)

40 Les Sports Il existait des clubs et organisations sportifs pendant les années Mais la majorité nétaient pas à lécole la première régate. (St. Johns) le club de curling a débuté la première régate pour les femmes le premier club de Tennis

41 Le rôle de léglise Aux années 1800, léglise était au centre de la vie religieuse, sociale et scolaire. Dans les régions rurales et les régions urbaines, léglise offrait de nombreux services y compris léducation.

42 Les organisations de femmes bénévoles étaient généralement responsables des activités sociales de léglise et orgainsaient souvent des levées de fonds, planifaient des événements communautaires et des oeuvres de charité. Beaucoup de gens participaient à la chorale et à lécole du dimanche.

43 Les écoles du début du 19e siècle étaient dirigées par des organisations de charité ou des groupes missionnaires. La Society for the Propagation of the Gospel in Foreign Parts a ouvert plusieurs écoles à Terre-Neuve. Bacon Cove

44 Aux années 1800, La Newfoundland School Society a joué un rôle important dans léducation à Terre-Neuve. Cette société avait pour but doffrir léducation gratuite aux pauvres des différentes confessions à Terre-Neuve. Ses écoles étaitent de bonne qualité pour lépoque et les enseignants étaitent bien qualifiés.

45 Ecole à Mosquito (Bristols Hope), construite vers 1920

46 Vers la fin des années 1800, les églises anglicane, catholique et méthodiste ont ouvert des orphelinats à St. Johns. Belvedere Mount Cashel

47 Le système de santé Aux années 1800, la communauté représentait la base du système de santé à Terre-Neuve. La connaissance des plantes médicinales et des remèdes maison était transmise de génération en génération. Normalement les femmes soccupaient des malades et faisaient office de sages-femmes (midwives). Il y avait très peu dinfirmières qualifiées, car cette fonction était considérée comme une extension normal du travail domestique des femmes. Des fois, les prêtes et les missionnaires qui visitaient les communautés rurales leur fournissaient des soins de santé

48 Mary Webb Mary Webb était une sage-femme mikmaq qui a assisté à la naissance de plus de 700 bébés. Elle était aussi douée dans lusage traditionnelle des plantes.

49 La pauvreté et les régimes alimentaires causaient de nombreuses maladies provoquées par le manque de vitamines.

50 Les soins médicaux et chirurgicaux étaient généralement pratiqués chez le malade car il y avait peu dhôpitaux. Les infections et les fièvres contractées à lhôpital ont causé de nombreuses morts, car on ne savait pas grand-chose au sujet des opérations antiseptiques ni des organismes microscopiques.

51 Sir Wilfred Grenfell M. Grenfell est allé au Labrador en 1892 dans un bateau hôpital envoyé par une mission anglaise. Il a trouvé tant de misère et de graves problèmes médicaux quil a décidé de rester. Il a levé des fonds pour construire des hôpitaux et des postes de soins infirmiers.

52 Le Grenfell Mission a ouvert son premier hôpitale à Battle Harbour en 1893.

53 Pour aider léconomie, M. Grenfell a créé la Grenfell Mission et a établi des petites industries qui permettaient aux gens de créer et de vendre de lartisanat comme des tapis et des articles en laine.

54 Mary Southcott Mary Southcott est née à St. Johns. Elle a suivi des études dinfirmière en Angleterre. Elle a fondé la première école dinfirmière de Terre-Neuve. Elle a aussi ouvert deux cliniques privées.

55 Une des cliniques privées de Mary Southcott à 28 Monkstown Road.

56 Les liens entre les gens et les communautés

57 La communication Au début des années 1800, les bateaux de marchads, les goélettes de pêche, les prêtres et les inspecteurs décoles représentatent le seul contact que les communautés avaient avec le monde extérieur.

58 Pour communiquer on se servait de bouche à loreille et du courrier.

59 Les communications se sont améliorées avec le développement du télégraphe à la fin des années Ce système qui utilisait le code Morse pour transmettre des communications grâce à un fil, était la façon la plus efficace denvoyer un message très loin.

60 Marconi En 1901, Terre-Neuve a attiré lattention du monde quand Guglielmo Marconi a reçu le premier message radio sans fil à travers lAtlantique. Ce message a été envoyé de Cornwall en Angleterre à Signal Hill.

61 Les transports Aux années 1800, les communautés de Terre-Neuve étaient très isolées. La mer était le lien principal que les communautés avaient entre elles et avec le reste du monde. Les bateaux à vapeur circulaient le long des côtes et reliaient les communautés de lîle et celles du Labrador. Le service des bateaux à vapeur améliorait des services postaux et la distribution des journaux.

62 Au Labrador certaines personnes voyageaient en traîneau tiré par une meute de chiens. Dautres formes de transport au Labrador incluaient la raquette en hiver et le canoë en été.

63 La construction du chemin de fer a amené de grands changements et en 1898, les passagers et les marchandises pouvaient circuler en train de St. Johns à Port-aux-Basques.


Télécharger ppt "À Terre-Neuve et Labrador. Le mode de vie inclut: le logement lalimentation les transports les communications les loisirs."

Présentations similaires


Annonces Google