La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Laboratoire ALEF. Séminaire interdisciplinaire. « De lœuvre à larchive : de larchive à lœuvre » Université Rennes 2, mars-décembre 2012 « De la trace à

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Laboratoire ALEF. Séminaire interdisciplinaire. « De lœuvre à larchive : de larchive à lœuvre » Université Rennes 2, mars-décembre 2012 « De la trace à"— Transcription de la présentation:

1 Laboratoire ALEF. Séminaire interdisciplinaire. « De lœuvre à larchive : de larchive à lœuvre » Université Rennes 2, mars-décembre 2012 « De la trace à l'archive : repères pour penser la question des traces à l'heure du numérique » 1er mars 2012 Alexandre Serres, URFIST de Rennes, PREFics

2 A. Serres, En guise de plan Lexicologie de la trace Lexicologie de la trace Quatre problématiques Quatre problématiques La trace comme indice et le paradigme indiciaire La trace comme indice et le paradigme indiciaire Les traces numériques Les traces numériques La trace comme mémoire et la question de larchive La trace comme mémoire et la question de larchive Tableau comparatif trace et archive Tableau comparatif trace et archive

3 A. Serres, Polysémie de la trace

4 A. Serres, Quatre grandes acceptions de la trace Une empreinte Une petite quantité, un détail La marque dun événement Un lieu dintersection

5 A. Serres, Quatre problématiques La trace comme empreinte : La trace comme empreinte : La problématique de la mémoire et de limagination, Paul RicoeurLa problématique de la mémoire et de limagination, Paul Ricoeur La trace comme indice, détail : La trace comme indice, détail : Le paradigme indiciaire de C. GinzburgLe paradigme indiciaire de C. Ginzburg La trace comme mémoire : La trace comme mémoire : Lépistémologie du document en histoire, M. Bloch, P. Veyne, P. RicoeurLépistémologie du document en histoire, M. Bloch, P. Veyne, P. Ricoeur La trace comme écriture : La trace comme écriture : La problématique de la trace chez DerridaLa problématique de la trace chez Derrida

6 A. Serres, La trace comme indice, le paradigme indiciaire La pyramide sémiotique de C. S. Peirce

7 A. Serres, Trois aspects du paradigme indiciaire (Ricoeur) Lindividualité de lobjet danalyse : Lindividualité de lobjet danalyse : Lhistoire qui « sintéresse à des événements individualisés, dont aucun ne fait pour elle double emploi » (Paul Veyne)Lhistoire qui « sintéresse à des événements individualisés, dont aucun ne fait pour elle double emploi » (Paul Veyne) Le « caractère indirect du déchiffrement »: Le « caractère indirect du déchiffrement »: Connaissance par tracesConnaissance par traces Le caractère conjectural : Le caractère conjectural : Analogie avec les pratiques de divinationAnalogie avec les pratiques de divination

8 A. Serres, Paradigme indiciaire et traces numériques : la sérendipité sérendipité « une approche socio-cognitive de la recherche dinformation (qui) impose labduction comme heuristique » (O. Erztscheid) Walpole (1754) : « Le fait de découvrir quelque chose par accident et sagacité alors que l'on est à la recherche de quelque chose d'autre »

9 A. Serres, Les traces numériques Deux approches possibles : Deux approches possibles : Traces des interactions homme-machineTraces des interactions homme-machine Traces comme suite dévénementsTraces comme suite dévénements Typologie des traces numériques (Louise Merzeau): Typologie des traces numériques (Louise Merzeau):Louise MerzeauLouise Merzeau Traces déclarativesTraces déclaratives Traces comportementalesTraces comportementales Traces documentairesTraces documentaires Traces des autres (sur quelquun)Traces des autres (sur quelquun)

10 A. Serres, Sept propriétés des traces numériques La matérialité La matérialité Lintentionnalité Lintentionnalité La temporalité La temporalité La calculabilité La calculabilité Linterprétativité Linterprétativité La réflexivité La réflexivité La mémorisation La mémorisation

11 A. Serres, La trace comme mémoire et la question de larchive Lhistoire comme « connaissance par traces » (Marc Bloch) Lhistoire comme « connaissance par traces » (Marc Bloch) Traces écrites et non écrites (Paul Ricoeur): Traces écrites et non écrites (Paul Ricoeur): Archive comme « entrée en écriture de lopération historiographique. »Archive comme « entrée en écriture de lopération historiographique. » Traces non écrites comme « vestiges du passé »Traces non écrites comme « vestiges du passé » « Trace, document, question forment ainsi le trépied de base de la connaissance historique. » (Ricoeur) « Trace, document, question forment ainsi le trépied de base de la connaissance historique. » (Ricoeur)

12 A. Serres, Tableau comparatif de la trace et larchive : de lanalogique au numérique

13 A. Serres, Tableau comparatif de la trace et larchive : de lanalogique au numérique

14 A. Serres, Tableau comparatif de la trace et larchive : de lanalogique au numérique

15 A. Serres, Tableau comparatif de la trace et larchive : de lanalogique au numérique

16 A. Serres, En guise de conclusion « Libéré de ses contraintes traditionnelles, notre mémoire se fait mémoire enregistreuse, qui accumule furieusement à laveugle : mémoire-archive, qui transforme en vestige tout ce quelle touche ; mémoire inflationniste qui enfle à vue dœil, telle une gigantesque bulle spéculative. Jusquà léclatement ? » « Libéré de ses contraintes traditionnelles, notre mémoire se fait mémoire enregistreuse, qui accumule furieusement à laveugle : mémoire-archive, qui transforme en vestige tout ce quelle touche ; mémoire inflationniste qui enfle à vue dœil, telle une gigantesque bulle spéculative. Jusquà léclatement ? » (Emmanuel Hoog, Mémoire année zéro)

17 A. Serres, Merci de votre attention ! Contact : Site de lURFIST de Rennes :


Télécharger ppt "Laboratoire ALEF. Séminaire interdisciplinaire. « De lœuvre à larchive : de larchive à lœuvre » Université Rennes 2, mars-décembre 2012 « De la trace à"

Présentations similaires


Annonces Google