La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Il est recommandé de regarder ce montage en plein écran, et de ne pas limprimer, pour économiser encres et papier. (ou imprimer en petites vignettes et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Il est recommandé de regarder ce montage en plein écran, et de ne pas limprimer, pour économiser encres et papier. (ou imprimer en petites vignettes et."— Transcription de la présentation:

1 Il est recommandé de regarder ce montage en plein écran, et de ne pas limprimer, pour économiser encres et papier. (ou imprimer en petites vignettes et en noir & blanc)

2 Préalable Il ne sagit pas de ne plus éclairer, mais déclairer mieux.

3 Doit-on parler de pollution ? Pollution = altéragène biologique, physique ou chimique (vocabulaire normalisé AFNOR)

4 La mélatonine contrôle les rythmes circadiens et circannuels de très nombreuses espèces

5 Nuit = "habitat" Noir = "ressource " Noir = " condition de vie ou de survie "

6

7

8 La vie aime le noir Beaucoup de mammifères sont ou sont devenus +/- nocturnes Ils préfèrent circuler dans le noir ou l'ombre, de même quils évitent les sols nus et découverts

9 La vie aime le noir la plupart des insectes et organismes terrestres (l'essentiel de la biomasse animale) fuit la lumière

10 De nombreuses espèces menacées survivent mieux dans les zones d'ombres.. Un hasard ? La vie aime le noir

11 rapaces nocturnes, chauves-souris, canards (sauf domestiqués).... mangent essentiellement la nuit et préfèrent les zones de "noir profond".

12

13 (insectes aquatiques) Probablement car les risques de prédation sont accrus par pleine lune D'après Norman Anderson, Entomology Department Oregon State University

14 1 million de fois moins lumineuse que le soleil, pour un insecte aquatique

15 Certains insectes utilisent la polarisation de la lumière pour sorienter Ce scarabée sanime peu avant le coucher du soleil et la nuit pour aller faire des boulettes avec les bouses de bovins Il se repère dabord par rapport au plan de polarisation de la lumière du soleil, jusqu'à ce que l'astre dépasse 19° sous l'horizon, puis avec la lune

16 Lapin, heures dalimentation

17

18 Enjeux vitaux.. Pousse du pelage (plumes) Mues Alimentation torpeur diurne Reproduction Migration Hibernation, etc....

19

20 Impacts faunistiques, floristiques, écologiques

21 directs et/ou indirects (en cascade) ex : éblouissement de la chouette, éclairage mal conçu induisant un morcellement, lequel induit la disparition de certaines espèces différés dans l'espace ex : des oiseaux disparaissent au Sud parce que leur nourriture disparaît en Europe. différés dans le temps le seuil d'extinction peut être atteint longtemps après l'éclairage (cf.... Théorie Source/Puits). exacerbés + "effet de seuil" ex : une lampe chaude brûle l'insecte attiré par la lumière en synergies (>0 ou <0) Le littoral éclairé et les villes qui "attirent" peuvent également être très pollués (ex : Mexico ) Impacts, effets …

22 Asie Sept : La FAO alerte sur le développement de la pêche illégale

23

24 croissance annuelle moyennes : 5% à 10% (USA et en Europe).

25

26 Il devient très difficile pour des migrateurs photophobes ou attirés par la lumière déviter les zones de halo.

27 Nombre de migrateurs suivent les littoraux et vallées ; de plus en plus urbanisés Le « bâtiment » ne sest jamais aussi bien porté depuis 20 ans (IFEN 2002) Et en particulier sur les littoraux (IFEN 2004)

28

29 Synergies de pollutions ?.. Catalyse U.V. + chaleur Air plus pollué ? Polluants/précurseurs Lumière => éblouissement, attraction / répulsion PANs? Peroxy acetyl nitrate

30 Impacts physiques : Bruit + perturbations thermo-hygrométriques + pollutions eau/air/sol.. + Lumière : Attraction/répulsion et mortalité pour la faune

31 Quelques espèces profitent de l'éclairage pour développer (surdévelopper ?) leurs effectifs... (Etourneau sansonnet, Moineau domestique, Mésange charbonnière, Faucon crécerelle, Pigeons urbains, Pispistrelle) Parfois des oiseaux nichent ou gîtent dans les zones industrielles très éclairées, mais tranquilles (et chaudes)... et souvent dans les parties moins éclairées Etourneaux

32

33

34 Flashs, pinceaux lumineux éblouissent et/ou perturbent certains animaux (qui se laissent écraser, tirer, ou capturer sans réagir). Les bagueurs lithuaniens amènent les oiseaux dans leurs filets avec des phares. Lattirance pour la lumière ou son effet "hypnotique" ont été exploités par les braconniers. Léclairage des entrées/sorties des gîtes de chauves-souris (clochers, charpentes, bâtiments, cavités) les fait disparaître.

35 La mélatonine en injection permet de programmer la reproduction avancée des Moutons, chèvres, chevaux.. –(même si son mode d'action est encore mal compris).

36 –Léclairage nocturne fait pondre les poules toute lannée.. –Quels impacts sur les oiseaux sauvages ?

37 Des merles chantent à 2 h du matin.. –Parce que perturbés ? –Stratégie dadaptation au bruit urbain ? (peu probable, car tôt le matin, le bruit est limité)

38

39 Éblouissement => perturbations et mortalité accrue chez les espèces nocturnes. Loeil de la limule est plus dun million de fois plus sensible à la lumière que lœil humain

40 Le nombre de rapaces trouvés morts près des routes/autoroutes est double pour les espèces nocturnes Effraie, Moyen duc, Hulotte, Chevêche.. Sur 350 Km dautoroutes en 6 ans Alors que le trafic est bien moindre la nuit !

41

42 1 bougie = 5000 lucioles

43 Nombreux coléoptères et papillons nocturnes sont fascinés par la lumière

44

45 Région Nord/Pas-de-calais, 75 % des espèces d'insectes ont déjà disparu ou sont au bord de l'extinction

46

47 Sous la lumière artificielle, les Gastéropodes broient du noir Sous éclairage artificiel, l'horloge interne entretenant le rythme sommeil / veille se dérègle en quelques jours. Escargots et limaces régressent. Bords de routes et jardins, leurs habitats-refuge de plus en plus éclairé...

48 La lumière, les U.V. attirent de loin certains insectes nocturnes Graellsia isabellae, papillon menacé et protégé, a failli disparaître par braconnage à la lampe à vapeur de mercure Piège fatal…

49 Même en forêt dense (Guyane)

50

51 Barrières => morcellement des habitats naturels pour les espèces repoussées par la lumière

52 Sous un éclairage constant, le bombyx disparate (pollinisateur) produit moins de spermatozoïdes et ceux-ci stagnent dans les conduits

53

54

55

56

57 Autrefois « commun » sauf dans le nord Femelle : 7,5 cm et 6 pour le mâle. Vol : mai à juin, forêts de feuillus, surtout en lisières La chenille change de couleur à chaque mue De mai à août sur feuillus Après dernière mue : cocon piriforme peu à peu bru foncé et hibernation.

58 Contribution au « Roadkill »:

59 Amphibiens : Lors des migrations nocturnes vers le lieu de reproduction, les crapauds, grenouilles et tritons subissent de véritables hécatombes, avec parfois des milliers de cadavres sur quelques centaines de m de routes

60 Sur 121 espèces d'amphibiens testées : –87 % sont attirés par la lumière..souvent en bord de routes.

61 Le long de la rivière Waal (Pays-Bas), les sections plus illuminées de la digue sont beaucoup plus fréquentées par les Grenouilles, Crapauds et Tritons. les jeunes amphibiens sont très vulnérables (90 % vont rapidement mourir)...espèces « clé de voûte » ?

62 La rainette cesse de chanter ou chante moins sous éclairage artificiel

63 Chauve-souris 75 % des contacts avec la Sérotine ont lieu à proximité de sources d'éclairage (étude suisse) –attraction secondaire probable (prédateur/proies) –attire les animaux en zone polluée ou "à risque" –favorise quelques espèces, –surexploitation des proies

64 Grands & moyens mammifères Souvent, et de plus en plus : se nourrissent de nuit se déplacent de nuit

65 Oiseaux lOedicnème criard abandonne définitivement sa couvée brièvement éclairée le puissant éclairage des mâts de charge des cargos attire des oiseaux de très loin Migrations : les spécialistes observaient des rassemblements et mortalités spectaculaires d'oiseaux autour des phares côtiers (incidence réduite par l'éclairage du fût des phares).

66 Les 21 espèces dAlbatros sont considérées comme menacées (liste Rouge UICN)

67 7 octobre 1954 : oiseaux se tuent en suivant un faisceau-guide lumineux émis par une base aérienne militaire –(Warner Robins Air Force Base).

68 WORLD TRADE CENTER. –En 2000 : 690 oiseaux morts par collision 305 blessé 68 espèces

69 De 1982 à 1996, oiseaux tués sur le centre d'exposition McCormick de Chicago. ( cadavres de 140 espèces depuis 1978) 2000 et 2001 : comptages en fonction de léclairage des fenêtres : Lextinction réduit la mortalité de 83 % ! *

70 En 2 nuits, plus de oiseaux se sont heurtés aux cheminées de Lennox (Ontario) oiseaux trouvés morts sur ce site (Problème réglé par un éclairage stroboscopique.)

71 22 janvier 1998 : à passereaux Calcarius lapponicus tués ou blessés sur les mâts de transmission radio près de Syracuse (Kansas).

72 Cigognes observées « volant après les pinceaux lumineux de discothèques » Quel impact ? (Allemagne 2000/2001 ).

73 LAssociation Fatal Light Awarness Program (FLAP**) a ramassé près de cadavres aux pieds de tours de Toronto en un an. En 2001, en 2 jours plusieurs milliers doiseaux en migration se tuent sur le pont Danemark/Suède, dans le brouillard, peu après la mise en route de léclairage. La Chicago Ornithological Society estime quaux USA, de 100 millions à 1 milliards doiseaux meurent chaque année en percutant des constructions.

74 Orientation des migrateurs Oiseaux,mammifères, amphibiens, reptiles, poissons, invertébrés... La migration a permis le développement de la vie –(niches écologiques)

75 Les migrateurs utilisent : –le champ magnétique terrestre (un aimant sur le dos dun pigeon le désoriente) –lodorat oiseaux, poissons, amphibiens privés de leur odorat se perdent, mais la privation d'autres sens peut avoir le même effet –la vision... Orientation des migrateurs Oiseaux,mammifères, amphibiens, reptiles, poissons, invertébrés...

76 Migrations & Oiseaux –essentiellement de nuit, –2 fois par an, –axe +/- Nord/Sud. champs magnétiques, soleil et étoiles sont déterminants –les oiseaux semblent discriminer les mouvements relatifs des étoiles par rapport à l'horizon et à l'étoile polaire. Ils corrigent leurs trajectoires. Tarin des aulnes

77 un oiseau aveuglé se perd Planétarium de Brême : sous un ciel artificiel correspondant à l'époque de leur départ, des fauvettes prennent aussitôt la bonne direction. la pollution lumineuse gêne-t-elle la vision des étoiles par les oiseaux ? (aube, crépuscule) –des sources fixes isolées ou mobiles peuvent détourner des flux migratoires aviens (souvent cité, mais peu et mal étudié du point de vue des causes et conséquences) Migrations & Oiseaux

78 En période de migration des étourneaux en cages s'orientent correctement si le soleil est dégagé. Ces étourneaux, préalablement éclairés selon un rythme de 6 h en avance sur le jour, partent lorsquils sont lâchés, avec une erreur d'angle de 90°. –Ces 90° correspondent aux 6 heures (1/4 de jour) de décalage : l'horloge interne des étourneaux, calquée sur le trajet apparent du soleil, est déréglée. A Lille, les étourneaux ont appris à utiliser les lampadaires géants pour se réchauffer la nuit en hiver. La lumière a-t-elle un impact sur leur comportement ? Imprégnation......mémorisation... Migrations & Oiseaux

79 Idem pour le Pétrel Cul- blanc, Pétrel noir, Pétrel de Bulwer, Pétrel de Zino, Puffin de Baillon… parfois déjà presque éteints Or, ces espèces remplissent de vitales fonctions écologiques – explication : cf. proies marines luminescentes ? Pétrel de barrau photo G JAKUBECK Pétrel de barrau photo G JAKUBECK avril 97

80 - Le Pétrel de Barrau, menacé, niche sur le piton des neiges (Réunion, 3061m). Ses poussins, lourds et gras, meurent s'ils n'atteignent pas la mer. Ils sont attirés par la lumière des villages puis du littoral, où ils rentrent jusque dans les maisons. photo G JAKUBECK photo G JAKUBECK avril 97

81 Pétrel de Zino Oiseau marin le plus rare dEurope 30 nicheurs connus en 2001, Niche à m / Centre de Madère. Protégé depuis 1986 par une ZPS, un plan d'action européen, avec Life Natura 2000 et Parc naturel de Madère, surveillance des chats, rats et prédateurs Illustration d'après photo de Frank Zino.

82 Les macareux En août, en Islande et au Royaume uni, de nuit, les enfants récupèrent les jeunes macareux sous les lampadaires pour les relâcher sur la falaise En France, ils survivent, sur quelques îles.

83 Dans leau et sur leau aussi… la pêche industrielle au lamparo surexploite le Calmar certains "stocks" de poissons ou d'écrevisses disparaissent l'éclairage des rives et ponts accentue la pression de prédation naturelle

84 Tortues.. Au moins 5 espèces de tortues marines se montrent désorientées par la lumière –les jeunes se précipitent par milliers sous les voitures, voire dans un feu abandonné. –=> épuisement, déshydratation, surprédation, ou roadkill. Floride : Des communes ont modifié léclairage du littoral pour protéger les tortues.

85 Ces mouvements contribuent au mélange des couches deau et à la circulation des nutriments...Du krill aux baleines.. Le phytoplancton produit 80 % de notre oxygène. Le zooplancton monte la nuit, descend le jour.

86

87 Impacts sur la flore ? Les arbres produisent des feuilles plus tôt et les conservent plus tard (Mais avec léquivalent de 20 jours doxygène produit en moins par an ?)

88 Fragmentation (Insularisation) morcellement continu et croissant des habitats par ruptures de continuums paysagers et/ou biologiques : cest peut-être la menace la plus sérieuse la biodiversité. Deux types de fragmentation - des populations - des milieux (cf.. Rapport ECOTONE ) –deux phénomènes liés, mais d'autant moins que les espèces sont composées d'individus capables de se déplacer sur de grandes distances et relativement indépendants à l'égard des conditions environnementales

89 Diminuer lempreinte énergétique… Gaspillage Émissions de GES Réchauffement..

90 empreinte écologique

91 (Exemple = Nord Pas de Calais) « L'empreinte écologique : la surface de terre productive et d'écosystèmes aquatiques nécessaires pour la production des ressources et l'assimilation des déchets pour une population définie pour un certain territoire

92

93

94 Dans le monde..

95 Grave pollution lumineuse (Nord/Pas-de-Calais / Picardie)

96 Traitement contre le rachitisme par lumière et les U.V. Yakutsk, années 70

97

98 15 CIBLES DE LA HQE Environnement intérieur Confort Qualité air Qualité eau Conditions sanitaires Hygro-thermique Visuel Acoustique olfactif Environnement extérieur Relations harmonieuse avec lenv. extérieur Chantier faibles nuisances Éco- procédés & éco - produits de construction Energie Eau Déchets activités Entretien & maintenance Santé Eco-construction Eco-Gestion On oublie généralement les impacts écologiques de léclairage extérieur

99

100 15ème cible Capacité à rembourser la dette écologique de laménagement et des usagers ou autrement dit : à effacer lempreinte écologique de laménagement, de son fonctionnement sur toute sa durée de vie = RELATION ÉCO-BIOLOGIQUE POSITIVE DU BÂTI AVEC LENVIRONNEMENT => insertion écopaysagère, fonctions écologiques,

101 Comprendre, accepter, raisonner les peurs profondément enfouies Réapprendre le plaisir du noir Les vrais raisons : psychosociologiques ?

102

103

104

105

106

107 Corridors écologiques (et donc de noir) Schéma de principe Le réseau écologique national et le réseau écologique européen doivent intégrer les besoins de la faune nocturne, et donc la pollution lumineuse (Stratégie Paneuropéenne de la Protection de la Diversité Biologique et Paysagère)

108 Méthode

109 Multi-échelle En référence à : Convention mondiale sur la Biodiversité (Rio Juin 92) SDEC ( Schéma Directeur Européen Communautaire) et Directives européennes, Stratégie paneuropéenne Stratégie nationale pour la biodiversité, réseau écologique national, SSC ENR (Schéma de service collectif espaces naturels et ruraux) Colloques régionaux, Rapport Ecotone / Biodiversité, Synthèse, Rapport Biodiversité - Enjeux pour le nord pas de calais SSC ENR, SRADDT (en construction) Profil environnementaux (régional et locaux) Rio + 10 (Johannesburg)

110

111

112

113 Éclairage public : 40 % déconomies possibles (28 millions deuros)

114 Veille prospective : Poursuivre leffort ne suffit pas, comment changer déchelle ? Veille prospective : Poursuivre leffort ne suffit pas, comment changer déchelle ? Scénario Kyoto Si on ne fait rien à partir de 1987 La réalité mesurée

115 Pour votre attention et celle que vous portez à notre environnement


Télécharger ppt "Il est recommandé de regarder ce montage en plein écran, et de ne pas limprimer, pour économiser encres et papier. (ou imprimer en petites vignettes et."

Présentations similaires


Annonces Google