La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude fonctionnelle defluid Lot mise en œuvre des fonctionnalités Linky Synthèse finale 27 juin 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude fonctionnelle defluid Lot mise en œuvre des fonctionnalités Linky Synthèse finale 27 juin 2011."— Transcription de la présentation:

1 Etude fonctionnelle defluid Lot mise en œuvre des fonctionnalités Linky Synthèse finale 27 juin 2011

2 Sommaire Préambule Les objectifs du chantier « Mise en œuvre des fonctionnalités Linky » Principes et méthodologie dévaluation Contexte de lévaluation et périmètre effectif des fonctionnalités étudiées Synthèse managériale Résultats des tests sur le prototypeV2 détaillés par thème Annexes Direction Stratégie et Grands Projets 2

3 Préambule Direction Stratégie et Grands Projets 3 Lévaluation de la capacité defluid à mettre en œuvre les fonctionnalités associées au compteur Linky est lun des 6 lots de létude globale defluid. Létude porte exclusivement sur les aspects fonctionnels (capacité à produire les processus, fonctionnalités et flux spécifiques à Linky) ; elle ne traite pas de la performance, ni de linsertion dans le SI dERDF. Ces sujets font lobjet détudes complémentaires. La présente évaluation ne porte pas sur les besoins fonctionnels hors Linky (processus actuels de facturation, relevé et gestion des prestations et améliorations associées) ; ces sujets sont traités dans le chantier « Acceptabilité métier ». Létude est réalisée sur la base dune intégration de toutes les fonctionnalités dans efluid ; elle nintègre pas les impacts éventuels des différents scénarios darchitecture étudiés au sein du chantier « Insertion dans le SI dERDF ».

4 Préambule Direction Stratégie et Grands Projets 4 Rappel du lotissement de létude ChantierType de chantierResponsable APerformance, volumétrie, exploitabilitéTechniqueAlain Marlier BAcceptabilité métierFonctionnelNadine Salaris CMise en œuvre des fonctionnalités Linky (base et évolués) FonctionnelElisabeth Dazin DInsertion dans le SI dERDFUrbanismeChristophe Plaud EMontage contractuelJuridiqueRobert Stangret FTrajectoire, délai, budget, risques, compétences RH dun projet trajectoire C5 à base de-fluid OrganisationnelSylvie Pailloux

5 Les objectifs du lot « mise en œuvre des fonctionnalités Linky » Vérifier la capacité à mettre en œuvre les services de base Linky Publication mensuelle dindex et consommations des calendriers fournisseurs et distributeur Facturation bimestrielle (et mensuelle, en cible) de lacheminement, sur données réelles Télé-opération des prestations automatisables, et utilisation dindex réels pour les prestations entraînant un changement contractuel Facturation des prestations au fil de leau La mise à disposition des fournisseurs dun historique sur 24 mois des index et consommations des calendriers fournisseur et distributeur 5

6 Vérifier la capacité à mettre en œuvre les services évolués Linky Le portail Info Conso (à destination du client final) Le service de gestion des calendriers fournisseurs, avec et sans pointe mobile Le service de publication dindex quotidiens Le service de publication quotidienne de courbe de charge individuelle, à destination du fournisseur. 6 Les objectifs du lot « mise en œuvre des fonctionnalités Linky »

7 Principes et méthodologie dévaluation : les supports Direction Stratégie et Grands Projets 7 Lanalyse de la capacité defluid à mettre en œuvre les fonctionnalités associées aux compteurs Linky repose sur lanalyse de 2 supports : Une grille des fonctionnalités attendues, avec pour chacune, un positionnement de lUEM sur : la couverture du besoin : fonctionnalité pré-existante, développée partiellement ou avec traitement manuel, ou développée totalement Le degré de complexité des développements à opérer dans efluid Des tests sur un prototype, dit V2. Cette analyse est réalisée en référence au dossier de cadrage des besoins métier pour les clients C5, transmis à lUEM le 1 er avril 2011.

8 Principes dévaluation : le comité dévaluation 8 Un Comité dEvaluation est mis en place sur le chantier. Il est constitué des personnes suivantes : Marie Odile Hoffmann, Direction Technique, Pôle Processus Sylvia Welkamp, Direction Technique, Pôle Clients Fournisseurs Eric Girolet, Direction Technique, Pôle Comptage Cécile Schwartz, Direction du Développement, Pôle Clients (pour la partie portail client) Philippe Rouger, Direction du Développement, Pôle Marketing et offres (pour la partie portail client) Bruno Lachaussée, Expérimentation Linky Guy Magouarou, Projet Linky Nourredine Rais, Projet Linky Gilles Demenet, Projet Linky Morni Douchy, CSPIT Anne Lerdu, DS François Meyer, DSI Elisabeth Dazin, DSGP, Projet Cadrage C5 (responsable du chantier)

9 Principes dévaluation : le comité dévaluation Le rôle du Comité consiste à : Valider la structure (critères et modalités de notation) et le contenu de la grille fonctionnelle à adresser à lUEM Valider la liste des cas métiers souhaités pour le prototype V2, et les prioriser Elaborer les cas de tests Dérouler les cas de tests Analyser la grille fonctionnelle complétée par lUEM Attribuer, de façon collégiale lors des comités, une notation sur la capacité defluid à répondre à nos besoins sur les critères prévus Valider la synthèse managériale des conclusions de lévaluation Le rôle du responsable de chantier consiste à : Fournir les éléments dinformation / formation sur la solution Proposer les grilles danalyse et liste des cas métier, et les modalités de notation Organiser les comités dévaluation et les tests Vérifier les supports fournis par lUEM Direction Stratégie et Grands Projets 9

10 Contexte de lévaluation et périmètre effectif des fonctionnalités étudiées Direction Stratégie et Grands Projets 10 La solution efluid nest pas conçue, dans ses versions actuelles, pour couvrir les besoins spécifiques dun distributeur disposant de compteurs AMM. LUEM a disposé dun délai de 2 mois pour mettre au point un prototype démontrant sa compréhension des besoins ERDF et la capacité defluid à y répondre. Compte-tenu de ces éléments, le prototype fourni couvre partiellement le besoin : 11 cas métier testés sur les 41 souhaités. Lobjectif de létude est donc : de vérifier les fonctionnalités implémentées dans le prototype, via des tests unitaires (pas de tests métier de bout en bout) ; dobtenir des éléments dassurance sur la capacité à faire pour les autres fonctionnalités.

11 DSGP 11 Synthèse managériale

12 Direction Stratégie et Grands Projets Le Comité dEvaluation émet un avis favorable sur la capacité defluid à couvrir à terme les fonctionnalités associées à Linky, sur la base des tests sur le prototype V2 et de lanalyse de la grille fonctionnelle complétée par lUEM : ThèmeCapacité à mettre en œuvre les fonctionnalités Linky Processus métier Flux déchanges avec le SI Linky Fonctionnalités et objets associés aux services de base Fonctionnalités et objets associés aux services évolués Prototype V2 :Grille fonctionnelle : Le graphique ci-contre présente la couverture fonctionnelle defluid actuel, complété des développements réalisés dans le cadre du proto V2 49% des développements sont simples (<10 jours ou simple paramétrage). 24 % des fonctions nécessitent une adaptation du modèle dobjet : - 9% impactent la structure, -11% nécessitent la création dattributs supplémentaires, -4 % nécessitent la modification de règles de gestion complexes LEGENDE : A développer Couvert Couvert partiellement Couvert au-delà des besoins Lensemble des fonctionnalités sera couvert, exceptée, éventuellement, la gestion automatisée des calendriers fournisseur au démarrage de lapplication. LEGENDE : Capacité démontrée Présence déléments dassurance sur la capacité Capacité non démontrée

13 Synthèse managériale : les points forts defluid Direction Stratégie et Grands Projets 13 Les besoins ERDF ont été bien compris (ex : conception des grilles fournisseur, fonctionnement de la courbe de charge). La solution est jugée adaptée et adaptable (ex : construction aisée dune grille fournisseur ; possibilité de paramétrer les données à afficher dans un historique de mesures). LAEL (agence en ligne), ou portail clients, est déjà en production, et propose des fonctionnalités évoluées (ex : souscription de services). Les notions associées aux fonctionnalités Linky étaient soit pré-existantes (ex : gestion de la configuration matérielle, gestion de courbes de charges), soit développées dans le cadre du prototype (ex : grilles fournisseur systématiques) Les fonctions de workflow et de campagne sont de puissants outils, qui permettent dindustrialiser certains traitements et processus, conformément aux besoins d ERDF (ex : campagne de relevé spécifique Linky ; création dun workflow pour les rectifications). Le guidage de lutilisateur et les contrôles / alertes dans le déroulé des procédures est un plus en terme dergonomie et defficacité. LUEM a également démontré une capacité à prendre en compte rapidement les demandes dERDF, par exemple en mettant en œuvre des paramétrages directement dans lenvironnement de test (ex : ajout de laffichage des consommations sur lhistorique de relève)

14 Synthèse managériale : les axes de progrès (points damélioration identifiés) 14 Sur lagence en ligne (AEL,), lergonomie et la pédagogie des écrans sont à adapter pour répondre aux souhaits dERDF. ERDF demande également que lAEL donne de linformation au client sur son contrat dacheminement, et offre davantage de fonctionnalités dadministration des services. Dans linterface avec Linky, un mécanisme doit être mis en œuvre pour garantir que les informations transmises à efluid soient cohérentes avec la situation réelle en compteur (actuellement, en cas d'échec partiel des opérations portées par un même service Linky, le compte-rendu dintervention de Linky globalement en échec, alors que sur place certaines opérations unitaires ont pu être réalisées). Dans la gestion des processus : Les différentes étapes des processus et les statuts associés sont à adapter pour sapprocher des pratiques et du vocabulaire dERDF Lusage du numéro daffaire comme pivot tout au long du déroulement des processus est à développer ; ERDF souhaite également que les canaux de la demande soient identifiés. Au sujet de lergonomie : Certaines opérations réalisées manuellement au cours des tests doivent être réalisées de façon automatisée (par ex : un changement de date de RV nécessite une déplanification de laffaire initiale et une replanification de laffaire) Les contrôles de cohérence, mis en place sur les procédures automatisés, doivent également être implémentés sur les procédures manuelles dadministration (ex : création de calendrier fournisseur).

15 Synthèse managériale : les points dattention (points nécessitant une vigilance particulière dans le cadre du projet) 15 La gestion du relevé en courbe de charge (réception, contrôle, et correction dans efluid) na pas été étudié dans le cadre du prototype V2. Le descriptif du fonctionnement futur nest pas disponible à date de cette synthèse : celui-ci est en cours de construction et sera différent du fonctionnement actuel defluid/Saturne. Le pilotage des services Linky est confié à efluid, qui devra effectuer linterprétation logique des services appelés et gérer les enchaînements dappels de services dans le temps (Ex : dans le cas d'une MES sur un PDL est en libre service, efluid devra piloter Linky en gérant l'annulation du libre service dans le futur, avant d'appeler le service pour permettre la MES et en cas d'annulation de MES, être en capacité de reprogrammer le libre service). Ces mécanismes nont pas été décrits, et nont pas pu être testés. La capacité defluid à interpréter les échecs ou les succès Linky na pas été testée. Ex : générer une intervention terrain en cas déchec. Les échanges entre efluid et Linky doivent être décrits plus précisément. Suite à une évolution du besoin, il conviendra de vérifier la possibilité qu'une même demande (d'un fournisseur par exemple) puisse générer plusieurs processus en parallèle. (Ex : une Mise en service peut engendrer une demande dintervention sur site pour réglage du disjoncteur, lappel dun service Linky pour la fermeture de lorgane de coupure et la programmation de la grille tarifaire). ERDF utilise des règles de gestion complexes en matière de gestion des concurrences et date deffet des prestations : il faudra être vigilants sur leur expression et leur mise en œuvre dans efluid (Ex : pas de prestation à date deffet postérieure à la résil ; dates de MES / Résil différentes sur un même PDS ; si une résil est annulée et que MES en cours, 1 seul contrat sur le PDS, plusieurs DI en cours possibles). De source UEM, il est probable que la création des calendriers fournisseurs ne soit pas entièrement automatisée au départ : il conviendra dêtre vigilants sur les mécanismes de contrôle et de validation (si possibles automatiques) des calendriers proposés par les fournisseurs. Il est possible que certains processus « administratifs » soient réalisés sans télé-opération, même avec un compteur Linky : ceux-ci nont pas encore été étudiés. Il sera éventuellement nécessaire dadapter la conception en fonction de la Concertation à venir avec les fournisseurs

16 DSGP 16 Résultats des tests sur le prototypeV2 détaillés par thème

17 Résultats des tests sur le prototype V2, par thème Direction Stratégie et Grands Projets 17 Légende : CouleurSignificationCritères dattribution de la couleur Vert Capacité démontrée à répondre aux besoins Fonctionnalité testée et résultats des tests conformes aux attendus à plus de 80% Jaune Capacité partiellement démontrée et /ou éléments dassurance sur la capacité à répondre aux besoins Tests réalisés avec de 50 à 80% de OK, ou fonctionnalités non testables, mais avec : - explication ou démonstration prouvant que le besoin est compris, - modélisation effective de lobjet avec a minima une fonction dadministration Rouge Capacité non démontrée à répondre aux besoins Besoin non compris, fonctionnalités non testables, sans élément dassurance sur la capacité future à faire, ou tests réalisés avec moins de 50% de OK Noir Incapacité à rendre le besoinDéclaratif UEM

18 Processus métier Direction Stratégie et Grands Projets 18 Thème / références aux fiches de test Capacité à mettre en œuvre les fonctionnalités Linky JustificationsPoints Forts (+) / Axes de progrès (-) / Points dattention (!) Mise en service (CT003.7, CT003.8) Tests effectués sur 33 fonctionnalités : - 4 non testables (12%) - 28 OK (85%) -1 KO (neutralisation de la grille fournisseur de l'occupant précédent) (3%) (+) Une assistance utilisateur et des contrôles au niveau du déroulé des processus (écrans avec chevrons et alertes en cas danomalie). (-) Prévoir le cas dannulation de demande en cours par le fournisseur ; (-) Dans toute la chaine, et tout le processus, identifier le N° daffaire; identifier les canaux de demande. Autres prestations : (Résiliation ; changement de fournisseur ; changement de puissance ; chgt de formule tarifaire ; interventions pour impayé (coupure, limitation de puissance, rétablissement); relevé spécial Processus non testés mais plus de 85% des fonctionnalités nécessaires sont utilisées dans le processus de mise en service. (-) Neutralisation de la grille fournisseur et de la PS en cas de résiliation, y compris en cohérence avec la structure visible sur le compteur. (!) Possibilité quune même demande puisse générer plusieurs processus en parallèle. Relevé cyclique en courbe de charge Processus non testé mais le relevé en courbe de charge est déjà en production dans efluid pour dautres segments de clients (!) Le fonctionnement futur de la gestion des courbes de charge sur les C1-C4 na pas encore été décrit.

19 Flux associés aux processus, entre efluid et le SI Linky Direction Stratégie et Grands Projets 19 ThèmeCapacité à mettre en œuvre les fonctionnalités Linky JustificationsPoints Forts (+) / Axes de progrès (-) / Points dattention (!) Flux entrée / sortie entre efluid et SI Linky (CT003.7, CT003.8) Les flux implémentés sur le processus de mise en service ont été simulés sur la base du SC07 au lieu du SC03. Les tests ont été réalisés sans bouchon simulant la réponse Linky. LUEM a cependant transmis une matrice nature dintervention / service Linky démontrant que le besoin est compris. LUEM a assuré être en capacité de produire des flux xml. (!) Pilotage des services par efluid (interprétation logique des services appelés et gestion des enchaînements dappels de services dans le temps) (!) gestion des retours (!) gestion des heures de fermeture du service efluid.

20 Fonctionnalités Linky « de base » Direction Stratégie et Grands Projets 20 ThèmeCapacité à mettre en œuvre les fonctionnalités Linky JustificationsPoints Forts (+) / Axes de progrès (-) / Points dattention (!) Gestion de la configuration matérielle Linky Evaluation effectuée dans le cadre du chantier « acceptabilité métier » Se reporter à la synthèse du chantier « acceptabilité métier ». Gestion de référentiels de prix conditionnés par les critères compteur Linky / non Linky, et critère Linky communicant / non communicant (CT016.1) Démonstration effectuée sur 5 fonctionnalités, toutes OK (+) Possibilité dimplémenter les principales modalités de facturation envisagées au niveau du catalogue des prestations. Publication mensuelle dindex et consommations des calendriers fournisseur et distributeur (CT03.8) Test sur les publications des flux C et R effectuées avec succès sur le processus de mise en service. Relevé des compteurs à un rythme dé-corellé de celui de la facturation Evaluation détaillée effectuée dans le cadre du chantier « acceptabilité métier » Se reporter à la synthèse du chantier « acceptabilité métier ».

21 Fonctionnalités Linky « de base » Janvier 2011Direction Stratégie et Grands Projets 21 ThèmeCapacité à mettre en œuvre les fonctionnalités Linky JustificationsPoints Forts (+) / Axes de progrès (-) / Points dattention (!) Rectification des index et consommation des grilles fournisseur et distributeur (CT001.5) Tests sur 13 fonctionnalités - 7 non testables (54%) -6 OK (46%) Efluid va au-delà des besoins sur certaines fonctionnalités (ex : finesse du moteur destimation) (+) un puissant module destimation des consommations (!) des règles de gestion à spécifier par ERDF Facturation des prestations indépendamment du rythme de facturation de lacheminement (au fil de leau) Evaluation réalisée au cours des tests des deux chantiers « fonctionnalités Linky » et « acceptabilité métier » Acheminement systématiquement facturé sur la base dindex réels Evaluation réalisée au cours des tests sur le chantier « fonctionnalités Linky » Mise à disposition des fournisseurs dun historique sur 24 mois des index / consommations des grilles fournisseur et distributeur (CT01.5, CT03.8 et CT012.1) Historiques paramétrables, visibles sur lAEL et sur efluid. Vérification faite au cours des tests sur la mise en service, lAEL et la rectification. (+) Un historique de conso « affiné » par mois au niveau du PDS (+) Possibilité de paramétrer le contenu de lhistorique : durée, index et/ ou consommation, données de la grille fournisseur et/ou données de la grille distributeur

22 Fonctionnalités Linky évoluées Direction Stratégie et Grands Projets 22 ThèmeCapacité à mettre en œuvre les fonctionnalités Linky JustificationsPoints Forts (+) / Axes de progrès (-) / Points dattention (!) Portail information conso (Agence en Ligne) (CT012.1, CT012.2 et CT013.1) Tests effectués sur 19 fonctionnalités : - 11 OK (58%) -0 KO (0 %) -8 non testables (42%) (comparaison de l'historique par rapport à N-1 ou A-1 ; consultation historique par registre ; consultation conseils génériques de MDE ; consultation de la CDC par registre tarifaire ; comparaison de la CDC avec M-1 et A-1 ; comparaison de la CDC par registre tarifaire avec M-1 et A- 1 ; choix du niveau du seuil d'alerte sur service dalerte consommation) (+) lAEL est déjà développée dans efluid et en production pour plusieurs clients (+) lAEL offre déjà des fonctionnalités évoluées, comme la possibilité de souscrire des services. (+) Le besoin est bien compris (-) Ajout dune zone « contractuelle » acheminement (nom du fournisseur, PS, date de MES…) (-) Affichage des conso par poste HS, et courbe de PS max atteinte (-)Offre dun service de bilan du mois en cours. (-) Administration des services (souscrire, dé-souscrire, modifier, effectuer des choix, annulation, possibilité de souscrire un service demblée sur plusieurs contrats…) (-)Ergonomie, caractère pédagogique de lagence en ligne à améliorer (-) Renforcer les contrôles sur les données transportées depuis efluid vers lAEL (ex : dates affichées sur la CDC KO mais données OK) (!) Fermeture du service AEL (pour les souscriptions de service et la paiement en ligne) (!) Gestion des ICS client sur lAEL (!) Les besoins ERDF doivent être spécifiés précisément (fonctions et ergonomie). (!) Vérifier le lien entre la demande du client dun service en CDC et la mise en place du relevé quotidien (abonnement).

23 Fonctionnalités Linky évoluées Janvier 2011Direction Stratégie et Grands Projets 23 ThèmeCapacité à mettre en œuvre les fonctionnalités Linky JustificationsPoints Forts (+) / Axes de progrès (-) / Points dattention (!) Administration des calendriers fournisseurs (CT10.1, CT10.3, CT10.5, CT10.6 et CT03.8) Tests effectués sur la création de calendriers fournisseurs et des groupes associés, le rattachement dun calendrier à un PDL, modification du calendrier et du groupe rattaché à un PDL en mode administration, soit 25 fonctionnalités: - 8 non testables (32%) - 16 OK (64%) -1 KO (4 %) (Dans les relevés, implémentation visible de la structure du nouveau calendrier) Nont pas pu être testés : - les fonctions de modification ou suppression de calendrier - la modification par le fournisseur du calendrier ou du groupe dun PDS - la mise en œuvre de la pointe mobile - la gestion des contacts (sec et virtuels) (+) besoins ERDF bien compris (-) Dans E.net, prévoir un N° de calendrier servant de pivot déchange entre ERDF et le fournisseur (-) Ajouter un filtre systématique sur les groupes affichés en fonction du calendrier fournisseur (mise en œuvre au cours de la mise en service, mais pas en modification de groupe associé à un PDS en mode administration) (!) Processus de validation automatique par ERDF des calendriers proposés par les fournisseurs.

24 Fonctionnalités Linky évoluées Direction Stratégie et Grands Projets 24 ThèmeCapacité à mettre en œuvre les fonctionnalités Linky JustificationsPoints Forts (+) / Axes de progrès (-) / Points dattention (!) Publication quotidienne de courbe de charge ou dindex (et gestion de plusieurs rythmes de relevé pour un même PDL) Fonctionnalités non testées(!) Modélisation du relevé quotidien (!) Utilisation des données quotidiennes pour alimenter lAEL (dans le cas des bilans mensuels calés sur le calendrier)

25 DSGP 25 Annexes

26 Direction Stratégie et Grands Projets 26 Les annexes sont enregistrées dans la base NOTES ERDF-DSGP- ETUDE-E-FLUID-TRAVAIL : Le document de cadrage des besoins métier pour les clients C5 Le planning Les documents dinformation et de formation sur la solution efluid Liste des cas métier souhaités pour les tests Lensemble des fiches de tests et copies décran des tests et démonstrations faits sur le prototype V2 La grille fonctionnelle complétée par lUEM Les synthèses intermédiaires (évaluation sur la base des tests sur le prototype V2 et évaluation sur la base de la grille fonctionnelle) Les supports et les compte-rendus des Comités dEvaluation Les échanges par mail entre lUEM et ERDF


Télécharger ppt "Etude fonctionnelle defluid Lot mise en œuvre des fonctionnalités Linky Synthèse finale 27 juin 2011."

Présentations similaires


Annonces Google