La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Automédication N. Griffon17/04/07. Définition OMS : « Self-medication is the selection and use of medicines by individuals to treat self-recognised illness.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Automédication N. Griffon17/04/07. Définition OMS : « Self-medication is the selection and use of medicines by individuals to treat self-recognised illness."— Transcription de la présentation:

1 Automédication N. Griffon17/04/07

2 Définition OMS : « Self-medication is the selection and use of medicines by individuals to treat self-recognised illness or symptoms » En France : Désigne lutilisation, sans avis médical direct, dun médicament adapté au traitement dun trouble bénin. Cest dabord un comportement daccès aux soins, et non une classe de médicaments.

3 Comparaisons 27 par personne par an en France 60 en Allemagne 40 au RU, en Italie 5% du marché des médocs deux fois moins quAllemagne, Italie et RU Les Français pourtant premiers consommateurs de médicaments

4 Impact de lautomédication sur la santé publique ? Selon lindustrie pharmaceutique : Amélioration de l'état de santé et de la qualité de vie de la population. Désencombrement du système de soins. Économies substantielles pour l'assurance-maladie. X. BERTRAND pose la question à A. Coulomb, A. Baumelou rapports publiés en janvier 2007

5 Rapport Coulomb Baumelou I. Méthode II. État des lieux III. Causes IV. Mesures

6 RCB : Méthode Définition : le fait pour un patient davoir recours à des médicaments de prescription médicale facultative (PMF) dispensés dans une pharmacie et non effectivement prescrits par un médecin. Constitution de groupes de travail sur les points de vue (usagers, pharmaciens, industriels, médecins)

7 RCB : État des lieux Lautomédication : Faible part de marché en France par rapports aux autres pays Faible dépense des ménages français dans lautomédication Stagne alors que le marché des médicaments croit sans cesse Non corrélé avec lattitude déclarée des Français : 62% des français déclare se soigner sans avis médical souvent/de temps à autres.

8 RCB : Causes Ne permet pas le remboursement PMF moins efficace que PMO Déremboursement pour SMR insuffisant Pour une même spécialité : médicaments remboursés et non remboursés Médicament deremboursé hausse du prix Vision péjorative des médicament déremboursés, principal fournisseur de PMF

9 RCB : Mesures (1) Améliorer limages des médicaments déremboursés : SMR insuffisant non prioritaire Création dune classe de médicament dautomédication Même AMM et même contrôle que pour un médicament classique Rendre le système cohérent : Déremboursements homogènes et cohérents Déremboursement des PMF

10 RCB : Mesures (2) Faciliter lautomédication : Mention médicament dautomédication sur les médicaments delistés et sur des formulations innovantes conçues pour ça Vente en libre service Développement de la publicité Notice lisible Formation et conseil aux patients par médecins et pharmaciens Autres mesures : Adaptation des vigilances Extension à des troubles reconnaissable (statine, triptan, orlistat) Non systématisation du remboursement par les complémentaires

11 Réactions Pharmaciens : Académie nationale de pharmacie Associations dusagers : CISS UNAF Médecins : Prescrire Syndicats de médecins

12 Rapport de lacadémie nationale de pharmacie Saccordes à certaines mesures proposé par le RCB mais : Ne débats pas des conditions économiques. Refuse le libre accès aux médicaments. Insiste sur la responsabilité du pharmacien : pharmacien prescripteur. Formation. Vigilance et dossiers pharmaceutique.

13 Associations dusagers Elles se sont retirés du groupe de travail sur l automédication : Défauts méthodologiques : Invitation tardive après discussions préliminaires Approche par acteur lourde Pas de compte rendu Problème de fond : Décisions déjà entérinées : Accès direct aux médicaments Notion de SMR insuffisant non prioritaire Publicité plus large du médicament Déremboursements. Intérêts des usagers non pris en compte : Qualité des soins Information

14 Médecins CSMF : Encouragement modéré dune automédication accompagné médicalement Risque de Iatrogénie Prescrire : Automédication = Recyclage de médicament a SMR insuffisant à retirer du marché Éducation des patients pour une démédicamentation Sappuyer sur les compétences des pharmaciens

15 Conclusion Amélioration de laccès aux soins pour le patient : Si et seulement si : information correcte du patient (notice, éducation par les PdS, communication claire et objective) Mais uniquement parce que le système de soin est encombrés Risque important de iatrogénie chez des patients mal éduqué Lautomédication fait économiser à lassurance maladie en faisant payer les patients

16 Références Rapport de lacadémie nationale de pharmacie : « À propos de lautomédication » 03/07 Precrire 03/07 enquête CSA/CECOP pour la Mutualité Française. 02/07 Rapport Coulomb-Baumelou : « Situation de lautomédication en France et perspectives dévolutions » 01/07 Lettre ouverte du CISS au ministre de la santé du 12 janvier 2007 Débats de lAFIPA : « L'automédication menace-t-elle la santé publique ? » 06/06


Télécharger ppt "Automédication N. Griffon17/04/07. Définition OMS : « Self-medication is the selection and use of medicines by individuals to treat self-recognised illness."

Présentations similaires


Annonces Google