La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diplomatie du sport Chronologie. Objectifs (1) Dans cette présentation, nous mettons en évidence des événements présents et passés ayant trait à la diplomatie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diplomatie du sport Chronologie. Objectifs (1) Dans cette présentation, nous mettons en évidence des événements présents et passés ayant trait à la diplomatie."— Transcription de la présentation:

1 Diplomatie du sport Chronologie

2 Objectifs (1) Dans cette présentation, nous mettons en évidence des événements présents et passés ayant trait à la diplomatie du sport. La diplomatie du sport peut être définie de diverses manières. Trois perspectives sont retenues ici : Tout dabord, lusage du sport au service du soft power national, ou comment les Etats mobilisent le sport afin de renforcer leur image et leur prestige. Mais il peut également servir à punir dautres pays ou à exercer sur eux une pression au niveau diplomatique. Ensuite, le pouvoir du sport de rassembler les individus et les peuples autour de compétitions internationales. Il sagit principalement des Jeux Olympiques et des championnats continentaux ou mondiaux. Enfin, le pouvoir du sport de rassembler autour de projets. Ces initiatives proviennent majoritairement de la société civile, en particulier les ONG et les associations, mais il existe aussi des initiatives individuelles.

3 Objectifs (2) La diplomatie du sport agit à différents niveaux. Plus dinformations sur ce sujet sont disponibles dans notre rapport, sur le blog. Quelques exemples apparaissent dans le tableau ci-dessous :

4 Objectifs (3) Afin de contextualiser au mieux les événements présentés plus loin, nous dégageons trois périodes : Lavant-Seconde Guerre mondiale. Durant cette période, on assiste à lémergence du sport moderne, les premiers Jeux modernes et létablissement de plusieurs institutions internationales, la FIFA en particulier. La Guerre froide ( ). Le sport est alors largement conditionné par lévolution des relations internationales, basées sur le conflit idéologique entre lEst et lOuest. Laprès-Guerre froide. Dans un monde pleinement mondialisé, les plus grands événements sportifs sont suivis dans le monde entier. Ils sont également de plus en plus organisés hors de lEurope et de lAmérique du Nord. De plus, de nombreux conflits demeurent, certains hérités de la Guerre froide.

5 Objectifs (4) La plupart des exemples présentés ici étant plus détaillés sur notre blog, notre objectif est de fournir une introduction des principaux événements ayant trait à la diplomatie du sport. Nous partons dun bref survol pour ensuite revenir sur quelques cas marquants des 20 e et 21 e siècles. Les études de cas mentionnées dans cette présentation sont systématiquement liées à des vidéos ou articles de notre blog, ou à dautres sources. Des photos de ces événements sont également disponibles sur le blog, dans la galerie dimages. Si vous avez des suggestions ou remarques, nhésitez pas à nous les envoyer! Notre

6 Avant la Seconde Guerre mondiale

7 Survol (1) Institutionnalisation du Comité International Olympique (CIO) par le baron Pierre de Coubertin. Les 13 premiers membres proviennent de pays européens, danciennes colonies britanniques et dArgentine Les premiers Jeux Olympiques modernes ont lieu à Athènes. Ils sont exclusivement réservés aux hommes La deuxième édition des Jeux, à Paris, est ouverte aux femmes La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) est fondée à Paris par les associations française, belge, danoise, néerlandaise, espagnole suédoise et suisse de football Des athlètes irlandais refusent de concourir sous les couleurs britanniques lors des Jeux de Londres Pour la première fois, les 5 continents sont représentés aux Jeux Olympiques, à Stockholm.

8 Survol (2) Les Etats défaits lors de la Première Guerre mondiale ne sont pas invités à participer aux Jeux dAnvers Suite à la prise de pouvoir dHitler en Allemagne en 1933, les Jeux de Berlin sont mobilisés pour promouvoir lidéologie nazie Lancien Mousquetaire français Jean Borotra est le premier Ministre du sport nommé par un gouvernement.

9 Evénements marquants (1) Les Jeux dAthènes (1896) : le retour de lesprit olympique Inspirés par les Jeux de lAntiquité, le baron français Pierre de Coubertin et le Grec Demetrios Vikelas ambitionnent dorganiser une réunion sportive internationale à la fin du 19 e siècle, mettant en avant le respect mutuel et laffrontement dans sa dimension la plus noble. Des valeurs qui ont forgé lesprit des Jeux de la Grèce antique. Afin datteindre cet idéal olympique, seuls les amateurs sont autorisés à prendre part aux Jeux dAthènes. Lidée fondamentale est que le sport doit être utilisé à des fins humanistes et pour promouvoir un esprit de fraternité entre les peuples. La variable internationale semble donc centrale, et de Coubertin insiste sur cette dimension dès 1892 : Nous devons internationaliser le sport, nous devons à nouveau organiser les Jeux Olympiques. Il gagne son pari, le CIO étant fondé deux ans plus tard, et les premiers Jeux Olympiques ayant lieu en Les Jeux représentent une opportunité pour les athlètes de toutes les nations de se rassembler dans un contexte pacifique. Depuis la première édition, lélan na jamais été brisé, malgré deux interruptions dues aux Guerres mondiales. Plus dinformations : _francais_langue_olympique_2004.pdfwww.francophonie.org/IMG/pdf/Le _francais_langue_olympique_2004.pdf

10 Evénements marquants (2) Le football en Europe centrale au début du 20 e siècle Au début du 20 e siècle, plusieurs territoires appartiennent à de vastes empires européens. En ce qui concerne le sport, la mise sur pied de la FIFA (1904) leur donne lopportunité de sémanciper de lautorité impériale. Cest plus spécifiquement le cas pour les peuples tchèque et slovaque, qui font partie de lempire austro-hongrois. En 1901, lAssociation tchèque de football est formée par 13 clubs. En 1907, elle devient membre de la FIFA (ainsi que la Slovaquie), en dehors de tout contrôle impérial. Cet exemple démontre comment le sport peut être utilisé par un pays pour exprimer sa fierté et chercher une reconnaissance. Ce sera encore le cas après le Printemps de Prague, quand la Tchécoslovaquie joua un match de hockey sur glace contre lURSS. Paradoxalement, une compétition en Europe centrale verra le jour en 1927 (la Coupe Mitropa). Lusage du sport au service du soft power est toujours dactualité. Ainsi, le président taïwanais Ma Ying-jeou a affirmé que des vedettes comme le tennisman Lu Yen-hsun promeuvent limage de Taïwan. En 2011, le Sud Soudan a marqué son indépendance par un match contre un club kényan. Si le sport nest pas une force motrice, il peut aider à soutenir certains processus de réconciliation, démancipation nationale, etc.

11 Evénements marquants (3) Les Jeux de Berlin : un cas emblématique de lusage politique du sport En 1936, Berlin accueille les Jeux dété. Le CIO a attribué lévénement à la capitale allemande en 1931, signalant le retour du pays dans la communauté internationale, le sortant de son isolement consécutif à la défaite lors de la 1 e Guerre mondiale. En 1933, Adolf Hitler, le leader du parti nazi, devient chancelier. Ses politiques mettent en avant le mythe de la supériorité raciale aryenne et la persécution des Juifs, des Roms et autres communautés. Dans limaginaire sportif allemand des années 1930s, ce mythe et les performances physiques ont la part belle. Plusieurs Etats envisagent un boycott de ces Jeux. Pour les Allemands, cest loccasion de montrer leur pays sous un angle pacifique. Hitler affirma même, à propos de la torche olympique : « elle aide à connecter les pays dans un esprit de paix ». Néanmoins, il utilisa le plus grand événement sportif pour renforcer la légitimité de son parti à linterne, et promouvoir son idéologie par le sport. LAllemagne remporta 89 médailles, mais les victoires dautres athlètes, comme Jesse Owens, le vrai héros de ces Jeux, empêcha lidéologie nazie de triompher pleinement.

12 La Guerre froide

13 Survol (1) Pour la première fois depuis la révolution russe en 1917, lURSS prend part aux Jeux, à Helsinki. LAllemagne et le Japon font leur retour aux Jeux Olympiques Les Jeux sont organisés pour la première fois en Asie, à Tokyo Suite au massacre de Tlatelolco, les athlètes protestent contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis, durant les Jeux de Mexico La « Guerre du football » éclate entre El Salvador et le Honduras. Des émeutes sont déclenchées après un match, menant à un conflit de quatre jours entre les deux pays Léquipe américaine de ping-pong accepte linvitation des joueurs chinois et se rend en Chine. Cet événement contribue au développement dune période de détente entre les USA et la Chine, le président Nixon rendant visite à Mao à Pékin en En marge des Jeux de Munich, des Israéliens sont pris en otage par un groupe armé palestinien. Par ailleurs, le Canada et lURSS organisent une série de huit matches au sommet entre leurs équipes nationales de hockey sur glace.

14 Survol (2) Durant la Coupe du Monde de football en Allemagne de lOuest, le pays hôte rencontre son voisin de lEst au premier tour. Le match se déroule dans une atmosphère détendue, reflet de lOstpolitik menée par Willy Brand pays, dont les Etats-Unis, refusent de participer aux Jeux de Moscou. Ils entendent ainsi protester contre linvasion soviétique de lAfghanistan en Pour la première fois depuis 1952, la Chine prend part aux Jeux. Toutefois, 14 pays du Bloc de lEst boycottent les Jeux de Los Angeles, dont lUnion soviétique Le président pakistanais, le général Zia ul-Haq, assiste à un test match entre lInde et le Pakistan à Jaipur, montrant ainsi sa bonne volonté. Ceci contribue à apaiser les tensions entre les deux Etats.

15 Evénements marquants (1) : « La diplomatie du hockey sur glace » Au début de la Guerre froide, lattitude des pays envers les compétitions de hockey sur glace est fortement dépendante des événements géopolitiques. Le Canada et les USA décident de boycotter les Championnats du monde de Moscou en 1957, suite à lintervention soviétique en Hongrie. En 1962, léquipe est-allemande ne peut se rendre aux Etats-Unis pour prendre part aux Mondiaux, dans le Colorado. Cette restriction a été interprétée comme un signe de protestation contre la construction du Mur de Berlin. LURSS et la Tchécoslovaquie refusent alors dy participer. Plus tard, plusieurs matches entre les Soviétiques et les Tchécoslovaques deviennent brutaux, surtout après le Printemps de Prague en Des émeutes éclatent même après une rencontre en La répression soviétique des manifestants rend lURSS dautant moins populaire en Tchécoslovaquie. Dans les années 1970s, la détente qui domine au plan international autorise des contacts plus fréquents entre joueurs soviétiques et nord-américains. Mais la « diplomatie du hockey sur glace » atteint son apogée en 1972, lorsque le Canada et lURSS organisent une série de huit matches au sommet, afin de rapprocher les deux pays. Plus dinformations sur le blog :

16 Evénements marquants (2) : La diplomatie du sport entre les deux Superpuissances Pendant 28 ans, des meetings dathlétisme ont été organisés presque annuellement entre les deux meilleures nations du monde : les Etats-Unis et lURSS. A cette période, la diplomatie entre les deux superpuissances est cruciale, elle conditionne lavenir de la planète. Concernant le sport, un accord est conclu entre les fédérations soviétiques et américaines en Une première édition a lieu à Moscou, suivie par la seconde aux USA en Ces meetings étaient les plus populaires. Ainsi, spectateurs assistèrent à une compétition sur deux jours en Ces événements ne pouvaient néanmoins résister aux tensions géopolitiques. LURSS boycotta un meeting en 1966 pour protester contre des actions militaires américaines au Vietnam. Les athlètes étaient aussi de fervents patriotes. Mais ils respectaient les mêmes règles et lesprit du fair-play dominait. En 1962, les athlètes des deux pays firent un tour dhonneur main dans la main, provoquant une ovation du public. Le sport peut donc rassembler les gens ; mais il na pu empêcher la crise des missiles de Cuba. Ainsi, le rôle du sport dans les affaires internationales doit être reconnu, mais pas surestimé. Plus dinformations :

17 Evénements marquants (3) 1969 : « La Guerre du football » entre El Salvador et le Honduras En juillet 1969, El Salvador envahit le Honduras après une série de matches qualificatifs pour la Coupe du Monde de football. A cette époque, la situation est extrêmement tendue à la frontière entre les deux pays. Depuis plus de 30 ans, des disputes territoriales empêchent toute tentative de rapprochement entre les deux Etats. Toutefois, les rencontres de football doivent être jouées, Haïti attendant le nom de son adversaire pour jouer une place en phase finale. Des émeutes éclatent dans les rues, les joueurs se déplacent en véhicules blindés. Un match décisif doit être joué à Mexico, la tension monte. Une guerre débute deux semaines à peine après cette rencontre. Dans un conflit qui va durer quatre jours, plus de personnes trouvent la mort. Un traité de paix est signé en Cependant, les deux pays ne saccordent sur une frontière définitive quen Dans ce cas, le sport na pas causé la guerre. Il a simplement reflété les problèmes existants et a été mobilisé à des fins politiques, en excitant la fibre nationaliste. Lexemple de la « Guerre du football » démontre comment le sport peut être utilisés par des responsables politiques, avec parfois des conséquences dramatiques. Plus dinformations :

18 Evénements marquants (4) 1971 : La diplomatie du ping-pong Récemment, lexemple le plus probant et le plus abouti du sport utilisé comme instrument diplomatique est lié au ping-pong. An avril 1971, en pleine Guerre froide, léquipe américaine de ping-pong effectue une visite en Chine, malgré labsence de relations diplomatiques entre les deux Etats, due à la reconnaissance de Taïwan par les USA et au régime communiste installé à Pékin. Pourtant, invités par leurs homologues chinois, les pongistes américains font un tour dune semaine en Chine. Suite au succès retentissant de cette initiative, le président Richard Nixon reçoit une invitation de la part de Mao Zedong. Selon le PM chinois de lépoque, Zhou Enlai, « jamais auparavant dans lhistoire le sport navait été utilisé si efficacement au service de la diplomatie internationale ». En 2011, la « diplomatie du ping-pong » a presque été ranimée lorsque le Qatar a accueilli la première édition de la Peace and Sport Table Tennis Cup, dans le but daméliorer les relations entre les délégations participantes et dencourager le dialogue entre elles. Plus dinformations sur le blog :

19 Evénements marquants (5) : Boycotts des Jeux Olympiques Pour les Etats, le sport est parfois un instrument puissant au service du soft power. En effet, la plupart dentre eux mobilisent le sport pour améliorer leur image et tirer sur la corde nationaliste, ou pour montrer leur désaccord envers les politiques dautres gouvernements. Cette désapprobation sincarne dans le refus de certains Etats de participer aux Jeux Olympiques, un phénomène plus fréquent encore dans le cadre de la Guerre froide. En cette période, le sport offre la possibilité de blâmer lautre Bloc (et son idéologie) pour ses actions. En 1980, le président Carter presse le Comité Olympique américain de boycotter les Jeux de Moscou, suite à linvasion soviétique de lAfghanistan. Au total, suivant la logique de la Guerre froide, 62 Etats ny participent pas, dont lAllemagne de lOuest et le Japon. Quatre ans plus tard, 14 pays communistes font limpasse sur les Jeux de Los Angeles. A Montréal, en 1976, un autre boycott massif est à relever. 26 nations africaines refusent de participer, en raison dun tour de trois mois organisé en Afrique du Sud par léquipe néo-zélandaise de rugby. A ce moment-là, le régime dapartheid sud- africain pratique la ségrégation systématique à légard des Noirs. Plus dinformations :

20 Laprès-Guerre froide

21 Survol (1) De nouveaux Etats participent aux Jeux, suite à la chute du Mur de Berlin, leffondrement de lEmpire soviétique et la fin du régime dapartheid en Afrique du Sud Léquipe américaine de lutte se rend en Iran pour une compétition. Cest la première fois quune délégation américaine est représentée en Iran depuis la crise des otages, qui a duré 444 jours en En baseball, les Baltimore Orioles affrontent léquipe nationale cubaine, dabord à Baltimore puis à La Havane. Lannée suivante, une équipe californienne, les Lost Coast Pirates, jouent également à La Havane LOffice des Nations Unies pour le Sport au service du Développement et de la Paix (UNOSDP) voit le jour. Le premier rapporteur spécial de lUNOSDP est lancien président suisse Adolf Ogi Durant la Coupe du Monde de football, le Prince japonais Takamado assiste à la cérémonie douverture à Séoul. Cest la première visite en Corée dun membre de la famille impériale depuis la Seconde Guerre mondiale.

22 Survol (2) La Commission européenne lance « LAnnée européenne de léducation par le sport » (EYES) La Chine fait face à de nombreuses critiques occidentales, par rapport à la répression qui a cours au Tibet. Ainsi, il semble que les Jeux de Pékin soient fortement politisés Un match qualificatif entre lArménie et la Turquie débouche sur la première visite officielle dun président turc. Cet événement fait suite à un accord qui avait été trouvé par les deux pays quatre jours plus tôt, sur la réouverture des frontières et létablissement de relations diplomatiques Pour la première fois, la Coupe du Monde de la FIFA est organisée sur sol africain, en Afrique du Sud Diplomatie du ping-pong 2.0. Invités par la fondation Peace and Sport, en coopération avec la Fédération Internationale de Tennis de Table (ITTF) et le pays hôte (Qatar) les deux Corées, lInde et le Pakistan ont formé des paires de doubles et pris part à la compétition du même côté du filet.

23 Evénements marquants (1) : « La diplomatie du baseball » Une double rencontre entre les Baltimore Orioles et léquipe cubaine de baseball en 1999 éveille des espoirs de réconciliation entre les USA et Cuba. Les matches attirent une foule nombreuse, les stades de Baltimore et de La Havane sont remplis. Lorganisation dun tel événement relève de lexploit, étant donné lextrême difficulté pour les athlètes de voyager dun pays à lautre. En 2000, une équipe californienne joue un match à La Havane. Les premiers efforts visant à rouvrir les relations bilatérales par le sport remontent à 1977, quand deux équipes de basket de lUniversité du Dakota du Sud se sont rendues sur lîle. Néanmoins, la durabilité dun tel projet pose toujours problème. Sous la présidence de George W. Bush, le nombre de visas délivrés aux Cubains a chuté. Après lélection de Barack Obama en 2008, la situation sest quelque peu améliorée. Selon un officiel du Département dEtat, « il est à lavantage des Américains davoir plus de dialogue entre les sociétés américaine et cubaine ». Il y a certainement un pari de la Maison Blanche, du moins un espoir, que les échanges sportifs vont contribuer à réduire des années de méfiance et danimosité entre citoyens américains et cubains. Plus dinformations :

24 Evénements marquants (2) 2001 : Fondation de lUNOSDP Prenant en considération le fait que le sport peut aider à combattre la pauvreté et les conflits, les Nations Unies créent une nouvelle institution au sein de leur système – déjà complexe – en Cette institution récente concentre son action sur plusieurs questions, allant de lintégration sociale au peacebuilding, en passant par la prévention/résolution de conflits, la promotion de légalité des sexes et le développement économique. Depuis sa création, lUNOSDP a toujours favorisé le sport de masse au détriment du sport délite, soutenant des projets divers dans le monde entier en coopération avec les autres grandes institutions sportives. LUNOSDP assume pleinement le fait que le sport nest pas intrinsèquement meilleur ou pire que la société, mais agirait plutôt comme un miroir. Cependant, il est aussi conscient du grand potentiel du sport, qui peut aider à promouvoir lintégration sociale et le développement économique, à renforcer les liens et réseaux sociaux, et à promouvoir les idéaux de paix, fraternité, solidarité et tolérance. Plus dinformations :

25 Evénements marquants (3) : La diplomatie du cricket Le cricket est un sport extrêmement populaire dans le sous-continent indien. Il peut créer des divisions, mais il est aussi capable dunir divers groupes sur le même terrain, dans un esprit de fair-play. Récemment, le cricket a été utilisé comme un forum de discussion politique. En 1987, le président pakistanais Zia ul-Haq assista à une rencontre entre lInde et le Pakistan à Jaipur. Deux tours de léquipe pakistanaise en Inde (1999 et 2005) et un tour de léquipe indienne au Pakistan (2004) ont fait lobjet dune grande médiatisation. Les dirigeants ont saisi lopportunité de discuter (pas officiellement) de questions cruciales pour les deux Etats, et des milliers de fans ont fait le déplacement. En 2005, le président pakistanais Musharraf et le PM indien Singh annoncèrent que « le processus de paix est irréversible ». Mais les attentats de Bombay (2008) et le conflit latent sur le Cachemire ont réveillés les tensions. En 2011, le PM pakistanais Gilani et Mr. Singh se sont rencontrés lors du Mondial, contribuant ainsi à réduire le niveau dhostilité. Néanmoins, les deux voisins doivent sen remettre à dautres moyens pour trouver une solution aux enjeux vitaux qui les divisent (nucléaire, terrorisme, eaux, Cachemire, etc.) Voir un débat sur la diplomatie du cricket sur le blog (vidéo)

26 Evénements marquants (4) 2010 : La Coupe du Monde et les évolutions du sport sud-africain Sous le régime dapartheid, les politiques sportives sud-africaines devaient suivre le principe de « développement séparé ». Après 1945, le football devient lun des sports les plus populaires au monde ; cest aussi le cas parmi la communauté noire en Afrique du Sud. En revanche, le rugby reste plus important chez les Blancs. Ainsi, le football a joué un rôle important dans le mouvement de libération. Il a permis lémergence didées et la formation de liens communautaires plus forts. Simultanément, des associations sportives non raciales et anti-apartheid ont vu le jour. Au niveau international, la FIFA a créé une commission denquête et suspendu le pays en Les parties de rugby ont toutefois continué avec lAngleterre et la Nouvelle-Zélande jusque dans les années Le tour de léquipe sud-africaine de rugby en Nouvelle- Zélande en 1981 a provoqué de nombreuses manifestations et isolé léquipe nationale. Cette évolution avait déjà commencé avec les suspensions du CIO et de la FIFA, ainsi que les boycott des Jeux Olympiques de Suite à leffondrement du régime dapartheid, la communauté internationale sportive a accueilli la « nouvelle » Afrique du Sud, avec comme point dorgue lorganisation de la Coupe du Monde de football en Plus dinformations :

27 Evénements marquants (5) Quelques initiatives récentes - 1 Récemment, de nombreuses initiatives émanant dorganisations de la société civile se sont concentrées sur le sport. Dès 1998, John Marks, le président et fondateur de Search for Common Ground, a réussi à laide de collègues, du Comité Olympique américain et de la Fédération américaine de lutte, à envoyer une délégation américaine en Iran. Cest la première fois quune équipe américaine sy rend, bien que ce ne soit pas officiel, depuis la crise des otages près de 20 ans plus tôt. Toutefois, la situation reste tendue de nos jours. Mais les athlètes, en agissant en tant que citoyens-diplomates, ont montré quil existe une alternative, un mode pacifique dinteraction. En 2007, Bakou accueille les championnats du monde de lutte. Certains y voient la possibilité de ranimer la « diplomatie de la lutte », mais des groupes azéris sy opposent fortement. Ils refusent par exemple découter lhymne arménien en cas de victoire. Ce problème avait déjà contraint lUEFA à annuler un match de football entre les deux rivaux plus tôt dans lannée. Les deux Etats buttent encore et toujours sur un obstacle territorial. Ils se disputent sur le statut de la région du Karabakh. Plus dinformations : / / voir les vidéos sur le bloghttp://bit.ly/zlQosJhttp://bit.ly/za3Wyf /

28 Evénements marquants (6) Quelques initiatives récentes - 2 Dautres projets sont en cours dans le monde entier. Par exemple, des programmes de réhabilitation sociale pour les enfants soldat par le football ont été créés en Sierra Leone et au Libéria. Des programmes visant à la réconciliation interethnique ont également été mis sur pied en Israël, en Afrique du Sud, et en Bosnie-Herzégovine. Plus dinformations : voir notre rapport et les vidéos sur le blog Les organisations internationales recrutent de plus en plus dicônes sportives afin quelles jouent le rôle dambassadeurs de bonne volonté. Certaines idoles peuvent même faire la différence dans leur propre pays. Didier Drogba (et ses coéquipiers) sont ainsi devenus un symbole de réconciliation en Côte dIvoire. Il a en effet joué un rôle majeur, même si les décisions se prennent en dernier ressort dans les cercles politiques. En 2007, un accord de paix temporaire a été conclu après que léquipe nationale a supplié le peuple ivoirien devant les caméras de télévision de mettre un terme à la guerre civile qui secouait le pays. /www.playthegame.org/news/detailed/time-for-didier-drogba-5145.html / voir le rapport et les vidéos sur le blog

29 Evénements marquants (7) Quelques initiatives récentes – 3 Les novembre 2011, Doha accueillit une compétition particulière, rassemblant le Pakistan, lInde, les deux Corées, la Chine, le Japon, les Etats- Unis, la France et le Qatar. La Fédération Internationale de Tennis de Table (ITTF) a lancé cette initiative en coopération avec la Fondation Peace and Sport et lONU. Wilfried Lemke – Rapporteur spécial de lUNOSDP – a appelé au calme, et insisté sur les valeurs damitié et dharmonie. La Peace and Sport Table Tennis Cup a été créée dans le but daméliorer les relations entre les pays en conflit ouvert et encourager le dialogue entre eux. Des qualités essentielles, telles que le travail et lesprit déquipe, ont été fortement promues, montrant que le sport peut apaiser les tensions et éventuellement mener à la paix ; du moins, il peut réduire le niveau dhostilité. Le joueur nord-coréen, associé à un joueur du Sud, ont remporté le double messieurs, et posé ensemble sur la photo des vainqueurs, en compagnie de Mr. Lemke. Cet événement a ainsi essayé de ressusciter la « diplomatie du ping-pong », qui avait permis un rapprochement substantiel entre Chinois et Américains dans les années Plus dinformations sur le blog :

30 Conclusion (1) En guise de conclusion, nous relevons quatre points principaux : 1.Le sport nenclenche jamais un processus (de réconciliation, de paix, etc.) par lui-même. La plupart du temps, il fait partie dune stratégie plus globale pour parvenir à un accord final, ou simplement améliorer la situation. La seule exception est la « diplomatie du ping-pong », le sport ayant joué un rôle primordial dans le dégel des tensions sino-américaines. Cependant, le sport peut clairement aider à atteindre certains objectifs, pacifiques (ex. « diplomatie du cricket ») ou belliqueux (ex. « Guerre du football », Jeux de Berlin). Il soutient également le soft power national (ex. Jeux de Pékin). Le sport peut aussi encourager la coopération (ex. « diplomatie du baseball ») ou servir à montrer son désaccord (ex. boycotts des Jeux Olympiques). 2.Deuxièmement, le sport peut-il faire la différence? Plutôt oui, mais au niveau de la société civile, grâce aux échanges entre athlètes. Ceux-ci font alors des expériences qui changent leur perception de lAutre, mais aussi de Soi, ce qui réduit les stéréotypes. La situation est plus compliquée à léchelle étatique. De plus, serait-il vraiment sain de brouiller les frontières entre sport et politique internationale? Car si le sport peut être mis au service de buts nobles, il a aussi été utilisé pour répondre aux intérêts des pires régimes.

31 Conclusion (2) 3.Troisièmement, comment la diplomatie du sport peut-elle être durable? Daprès les exemples mentionnés dans cette présentation, le sport semble particulièrement dépendant des événements géopolitiques. Pour preuve, les pays émergeants accueillent de plus en plus de compétitions majeures, et les matches sont parfois annulés en raison de tensions politiques. Quelques projets actuels semblent néanmoins en mesure de réduire ce phénomène, tels que les échanges entre sportifs entre les USA et la Russie (programme Sports United). 4.Enfin, nous devons ici rappeler une contradiction fondamentale, inhérente au sport : participation vs. compétition. Il existe bien un chevauchement, mais alors que la participation insiste plus sur des valeurs humanistes internationalistes, la compétition pure et dure se rapporte plus à la fierté nationale, à lhonneur et à la gloire. Les émotions et les perceptions, centrales dans toute analyse de Relations Internationales, peuvent ainsi jouer un rôle différent, et pencher vers lune ou lautre tendance. Cette contradiction souligne également le débat académique contemporain entre les courants libéral (participation) et réaliste (compétition).


Télécharger ppt "Diplomatie du sport Chronologie. Objectifs (1) Dans cette présentation, nous mettons en évidence des événements présents et passés ayant trait à la diplomatie."

Présentations similaires


Annonces Google