La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévenir le gaspillage d'aliments et optimiser l'utilisation des sources agro- alimentaires. Vers une approche européenne ! Toine Timmermans, Bruxelles,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévenir le gaspillage d'aliments et optimiser l'utilisation des sources agro- alimentaires. Vers une approche européenne ! Toine Timmermans, Bruxelles,"— Transcription de la présentation:

1 Prévenir le gaspillage d'aliments et optimiser l'utilisation des sources agro- alimentaires. Vers une approche européenne ! Toine Timmermans, Bruxelles, 26 Juin 2012

2 Réduire les pertes d'aliments À l'échelle mondiale, environ 1/3 des aliments produits pour la consommation humaine est perdu ou gaspillé. Soit près de 1,3 milliard de tonnes par an (FAO, 2011) Dans son ensemble, environ 2/3 des aliments gaspillés sont des denrées périssables (fruits & légumes, pain, produits laitiers, poisson, viande) Aux Pays-Bas, les pertes alimentaires sont estimées à 4,4 milliards Le manque à gagner potentiel mondial se chiffre à 180 milliards (McKinsey Global Inst.)

3 FUSIONS Une plate-forme européenne impliquant plusieurs parties prenantes pour une optimisation de l'utilisation des aliments & l'innovation sociale Durée du projet : 48 mois (2012 – 2016)

4 FUSIONS Objectifs du projet Lobjectif général du projet est d'apporter une importante contribution à l'harmonisation du contrôle du gaspillage alimentaire, à la faisabilité des mesures d'innovation sociale pour utiliser les aliments de façon optimale dans la filière alimentaire et au développement dune politique commune en matière de gaspillage des aliments au sein de lUE des 27. La plate-forme européenne FUSIONS renforcera, encouragera, engagera et soutiendra les acteurs clés en Europe à réduire de moitié le gaspillage d'aliments et de 20% lutilisation des matières premières dans la filière alimentaire d'ici 2020.

5 FUSIONS Structure du projet

6 FUSIONS partenaires

7 FUSIONS Parties prenantes engagées au sein de la plate-forme Parties prenantes engagées (entreprises, autorités, universités, ONG, réseaux, plateformes) Avant le début du projet : 80 organisations, objectif > 250

8 Ressources secondaire s E Décharge Incinération D Énergie, Compost Industrie C Aliment ation pour animau x B Réutilisation Consommati on humaine Réutilisation A Prévention chaîne d'approvisionnement GaspillagePertes/gaspillage d'aliments Modèle hiérarchique du gaspillage Flux de production prévu sous conditions prévues transformation ventes consommati on production distribution

9 Cadre hiérarchique du gaspillage pertes Aucu ne Valeur économiqu e ÉnergieCons. humaine indirecte Produit fabriqué Prévention XA Consommation humaine (banques alimentaires, oeuvres caritatives) X B Transformer pour consommation humaine X x Alimentation pour animaux XX x C Ressources industrielles biologiques XXX D Fermentation + digestat bio XXX Compost XXX Énergie verte XXX Incinération (gaspillage) XXXXE Décharge XXXX

10 Partenaires nationaux de WUR pertes d'aliments Production Transformation et distribution Vente au détail & restauration Consommateur Autres Autorités Prestataires de services pour l'industrie Emballage, ICT, logistique, services

11 Prolongation de la durée de conservation Innovation dans l'emballage et/ou technologie douce de conservation Approche intégrale et optimiser dans l'ensemble de la filière

12 Coopération au sein de la chaîne d'approvisionnement Emballage Ligne d'élevage & de génétique Contrôle qualité Transformation Congélation Transformateur Distribution Détaillant DC Détaillant Consommateur Cultivateur ICT & transparence Politique en matière de prix

13 Nécessite des connaissances et l'intégration de concepts logistiques et en sciences alimentaires : déceler les points de contrôle critiques dans la filière optimisation à critères multiples des coûts, de la sécurité, de la qualité et des conséquences environnementales Efficacité des ressources : valorisation

14 Restauration : partage des meilleures pratiques Analyse et réduction du gaspillage d'aliments dans le secteur de la restauration néerlandais Objectifs : Identifier un maximum de gaspillage évitable d'aliments dans le secteur de la restauration afin de trouver des solutions pour l'éviter, en ce compris l'évaluation de ces solutions à l'aide de projets pilotes. Méthodologie : (1) Inventaire, analyse, co-création et expérimentation d'approches innovantes dans le processus de la restauration pour toutes les sociétés de services alimentaires néerlandaises. (2) Diffusion des meilleures pratiques & expériences. (3) Effectuer des analyses pour chaque restaurateur dans 25 implantations; au total 225 implantations de restauration aux Pays-Bas.

15 Résultats du secteur de la restauration Veneca 2012 Total du gaspillage d'aliments des sociétés de restauration Veneca de tous les produits en kg (WUR, 2012)

16 Mesure 0 dans le secteur hôtelier Outil de mesure d'objectif : évaluation objective de lien entre le concept de service et les conséquences sur la durabilité & la qualité de vie Résultats (Máx à la Carte, Maxima Medisch Centrum, WUR, 2010) : Réduction du gaspillage d'aliments à 2,5% (référence 26-60%) Augmentation de l'appréciation de la qualité des aliments (entre 6 et 8)

17 Réutilisation des denrées alimentaires d'un supermarché Gaspillage des aliments par les supermarchés néerlandais : millions Ce nombre entre dans la norme acceptée de 1,4-1,6% pour la distribution En général, les denrées alimentaires jetées pourraient encore être consommées Le but est d'élaborer un concept économiquement viable, permettant de récolter les denrées alimentaires – avant l'expiration de la date de péremption – dans le supermarché PLUS, de les traiter pour être réutilisées et redistribuées pour la consommation humaine

18 Projet région Apeldoorn Vers une société sans gaspillage en 2030 Transition de gaspillage à ressource; 10 kg par habitant par an en 2030 Fermeture des cycles de ressources près de chez soi Renforcement de la structure socio-économique régionale Instrument attitude du consommateur : Bataille de nourriture

19 Gaspillage d'aliments - Un défi MONDIAL Environ 1/3 de toutes les denrées alimentaires comestibles est perdu chaque année. Cela équivaut à 1,3 milliards de tonnes de gaspillage d'aliments. % de gaspillage Étapes dans la filière alimentaire Pays à faibles revenus Pays à hauts/moyen s revenus Source : FAO, 2011

20 Initiatives pour relier les deux mondes pertes d'aliments : programme binational (Pays-Bas – Afrique subsaharienne): plate-forme impliquant diverses parties prenantes, actions concrètes Réseau virtuel d'excellence pour réduire les pertes post-récoltes dans les pays émergents & en développement Sécurité alimentaire dans les villes (innovation, marchés émergents & en développement) Projets de renforcement de capacité (production locale, entreposage/emballage, organisation de la filière alimentaire, gestion des déchets, transformation à petite échelle, etc.)

21 Approche intégrale impliquant plusieurs parties prenantes Conseils pour réussir les étapes suivantes : Gestion des parties prenantes & plate-forme : Trouver un consensus entre les parties prenantes concernant les objectifs, les objectifs et les définitions; partager le sentiment d'urgence Approche conséquente pour obtenir des données et renseignements fiables par (sous-)partie de la filière alimentaire Utiliser – si possible – des données publiques et privées existantes concernant le gaspillage d'aliments Coordination des actions par un partenaire indépendant et respecté visant l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement

22 Merci de votre attention Questions & discussion Je me fais une joie de vous revoir chez FUSIONS


Télécharger ppt "Prévenir le gaspillage d'aliments et optimiser l'utilisation des sources agro- alimentaires. Vers une approche européenne ! Toine Timmermans, Bruxelles,"

Présentations similaires


Annonces Google