La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GROSSESSE EXTRA-UTERINE Pr Ag TOURE ECRA Ana CHU YOPOUGON.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GROSSESSE EXTRA-UTERINE Pr Ag TOURE ECRA Ana CHU YOPOUGON."— Transcription de la présentation:

1 GROSSESSE EXTRA-UTERINE Pr Ag TOURE ECRA Ana CHU YOPOUGON

2 Définition : « N idation ectopique de l'oeuf fécondé » Généralités : - accident fréquent - en raison incidence des salpingites (IST, avortements clandestins) - Gravité liée au Dic tardif (en Afrique) avenir obstétrical

3 objectifs 1-Citer les facteurs favorisant la survenue dune GEU 2- Préciser les différentes localisations de la GEU et leur fréquence 3-Citer les signes cliniques dune GEU non rompue 4-Citer les signes échographiques de la GEU non rompue 5-Indiquer les complications de la GEU 6-Indiquer les modalités thérapeutiques de la GEU

4 ANATOMIE PATHOLOGIQUE Siège -Tubaire (98 %) -Abdominal (1,3 %) -Ovarien (0,1%)

5 ANATOMIE PATHOLOGIQUE Macroscopie Microscopie En fonction des étiologies

6 GEU = sanction dun œuf « retardataire » Retard de captation par le pavillon Arrêt ou ralentissement de la migration tubaire malformation congénitale (diverticules, hypoplasie) séquelles inflammatoires séquelles d'une chirurgie tubaire endométriose tubaire trouble du péristaltisme d'origine hormonale ETIOPATHOGÉNIE

7 La GEU tubaire non rompue SIGNES FONCTIONNELS Troubles des règles Métrorragies sépia Douleurs pelviennes Lipothymies dapparition récente DIAGNOSTIC CLINIQUE

8 La GEU tubaire non rompue SIGNES PHYSIQUES Col violacé Utérus légèrement < AG Masse latéro utérine DIAGNOSTIC CLINIQUE

9 DIAGNOSTIC PARACLINIQUE ECHOGRAPHIE Voie vaginale +++ Diagnostic de certitude Utérus vide 5 SA 2. Masse latéro utérine contenant un embryon vivant 3. Collection liquidienne rétro-utérine

10 Sac gestationnel: Vésicule vitelline embryon Sac gestationnel: Vésicule vitelline embryon

11 Utérus vide Hypertrophie endométriale

12 Sac gestationnel extra utérin

13 DIAGNOSTIC PARACLINIQUE BIOLOGIE (si échographie non informative ou non disponible) Diagnostic de grossesse :β HCG 1.qualitatif 2. Quantitatif ( 10UI/L) Doublement tous les 2 jours (J10 S5) Pas de diagnostic de localisation +++

14 DIAGNOSTIC PARACLINIQUE J1 : 300 UI/L J3 : 600 UI/L J5 : 1200 UI/L βHCG = 0 absence de grossesse

15 DIAGNOSTIC PARACLINIQUE COUPLE ECHOGRAPHIE-BIOLOGIE Si β HCG 1500 UI/L (voie vaginale) 2500 UI/L (voie abdominale) Sac ovulaire intra-utérin visible sinon GEU +++++

16 DIAGNOSTIC PARACLINIQUE COELIOSCOPIE Double intérêt: -Diagnostic (doute) -Thérapeutique (coeliochirurgie)

17 ANATOMIE PATHOLOGIQUE Analyse de la pièce opératoire : villosités choriales dans la paroi tubaire

18 DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL Menace davortement Môle hydatiforme Grossesse arrêtée Causes locales : facilement éliminées par examen au speculum

19 FORMES CLINIQUES

20 L hématocèle rétro utérine Douleurs pelviennes Métrorragies Signes de compression pelvienne résorption dhématome Masse rétro-utérine bombant dans le Douglas Echographie +++ FORMES EVOLUTIVES

21 La GEU rompue Signes de choc hémorragique Abdomen ballonné défense abdominale généralisée Signe de lombilic Cri du Douglas Interrogatoire : signes de GEU au début douleur inaugurale intense Culdocentèse ++++

22 Formes symptomatiques Forme pseudo-abortive: hémorragie +++ Formes pseudo-salpingitiques: doul pelvienne + Grossesse abdominale évoluant au-delà du 5 e mois: diagnostic difficile Association GIU + GEU: rare GEU découverte après « IVG »

23 Traitement Chirurgie: (coelioscopie +++ sinon laparotomie) - Traitement conservateur : césarienne tubaire (salpingotomie) - Traitement radical : salpingectomie annexectomie ± Médical ± -méthotrexate (IM) : conditions strictes et surveillance biologique étroite

24 indications Salpingotomie: désir maternité – état trompe controlatérale (si pas de FIV) Salpingectomie: Multipare; lésions tubaires importantes

25 pronostic Mortalité maternelle: 6,5% Avenir obstétrical: 50% stérilité, 15% GEU

26 CONCLUSION Polymorphisme clinique +++ « Grande simulatrice pelvienne » « Même quand on y pense toujours, on ny pense jamais assez » Mondor Importance du diagnostic précoce dans nos régions


Télécharger ppt "GROSSESSE EXTRA-UTERINE Pr Ag TOURE ECRA Ana CHU YOPOUGON."

Présentations similaires


Annonces Google