La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Place du nouveau ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources) dans le Plan dAction Régional urgences 06 novembre 2013 Patrick VANDENBERGH Direction de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Place du nouveau ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources) dans le Plan dAction Régional urgences 06 novembre 2013 Patrick VANDENBERGH Direction de."— Transcription de la présentation:

1 Place du nouveau ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources) dans le Plan dAction Régional urgences 06 novembre 2013 Patrick VANDENBERGH Direction de la Stratégie et des Projets

2 Plan de présentation 1- Pourquoi un nouveau ROR ? 2- L'outil NEDOCS et le dispositif Hôpital En Tension 3- Observatoire Régional des Urgences 4- Lien entre organisations des filières et activité des réseaux

3 Pourquoi un nouveau ROR ? Le ROR est loutil informatique de description de loffre de soins destiné à tous les professionnels concernés par lorientation des patients et dont la mise en place est prévue à larticle D CSP. Le guide fonctionnel ROR de la DGOS de juin 2008 précise : - le contenu : priorités, granularité, disponibilité, accès - les principes de fonctionnement et le rôle des acteurs pour la gestion des données - les fonctionnalités du ROR : recherche et consultation, gestion des interfaces, gestion du contenu et de suivi, administration intra ROR et statistiques.

4 Fonctions du nouveau ROR 1. Description Module descriptif de lOffre de Soins en région. Aujourdhui développé dans le domaine des urgences hospitalières sous la forme du RORU actuel, il devrait progressivement sétendre aux autres domaines (champ hospitalier complet, SSR, ville, médico- social). Limplantation de ce module a fait lobjet dune convention signée entre les ARS Rhône-Alpes et Ile-de-France. Cette fonction devra être déclinée en collaboration avec les Réseaux dUrgences, la Direction de la Santé Publique (DSP), la Direction du Handicap et du Grand Âge (DHGA) et la Direction de l'Efficience de l'Offre de Soins (DEOS).

5 Fonctions du nouveau ROR 2. Orientation Elle reflète le fonctionnement en routine du ROR pour décrire : les filières de prise en charge (situations aigues, gériatrie, psychiatrie, etc.) les disponibilités en équipements (fonction « alerte » du RORU actuel) les disponibilités en lits en « temps réel » en particulier les lits « critiques » Elle échange les données avec : les logiciels des SAMU les équipements informatiques embarqués les registres Cette fonction dorientation devra permettre à la DEOS de piloter la répartition de loffre de soins en fonction des besoins des territoires.

6 Fonctions du nouveau ROR 3. Régulation Cette fonction regroupe une partie en temps réel : Lactivité aux urgences : RPU, scores de tension (NEDOCS), grâce aux modules « OURAL », « hôpital en tension » et «plan blanc » La disponibilité des ressources dédiées au risque NRBC en lien avec le module « plan blanc élargi » Les messages dalerte (échangés entre lARS et les établissements) Et une partie en temps différé : Le registre des refus et des dysfonctionnements Les volumes dactivité (dont les données déjà sur OURAL) Cette fonctionnalité devra être élaborée sous légide de la DEOS et de la DSP, en collaboration avec la Cellule Régionale de la Veille et de la Gestion Sanitaire (CRVGS) et la CIRE.

7 Le NEDOCS (1/2) National Emergency Departments Overcrowding Scale 1. Un score de tension « Hôpital En Tension » est une situation résultant dune discordance entre les moyens dont dispose un établissement de santé pour assurer son bon fonctionnement et les contraintes subies en un temps donné. Il est indispensable que tous les services durgence publient les mêmes indicateurs de tension pour permettre une évaluation objective de la situation en temps de crise et proposer des actions adaptées à léchelle de chaque territoire, voire de la région en fonction des situations sanitaires rencontrées. Limplantation dun score de tension permet une mesure objective de l'encombrement des hôpitaux. A léchelle régionale le « surpeuplement » des urgences est calculé en utilisant les valeurs communes à tous les hôpitaux, grâce à une formule mathématique automatisée : NEDOCS = 85,8 * (nb_total_patients / nb_lits durgence) + (600 * nb_passages /nb_lits MCO) + (13,4 * nb_patients ventilés) + (0,93 * tps dattente le plus long) + (5,64 * tps passage le plus long)-20

8 Le NEDOCS (2/2) National Emergency Departments Overcrowding Scale 2. Un outil de régulation Laffichage dun score de tension en parallèle à la disponibilité des lits dans un établissement ou sur un territoire facilite lapplication des plans daction : hospitalisation de la médecine en chirurgie, déprogrammation, détournement dambulance. Cette transparence dans la communication rend les établissements solidaires et implique ceux à labri de la tension dans laccueil de patients en manque de lits. Le ROR doit servir dinterface déchange en temps réel pour bâtir la stratégie zonale / régionale / départementale en temps de crise (Plan Blanc Elargi) Valeur NEDOCS dans un établissement Lits critiques en région Nbre

9 Observatoire Régional des Urgences 1. Organisation territoriale des réseaux durgence RENAU : territoire est RESUVal : territoires nord, centre et sud REULIAN : territoire ouest 2. Dispositif Veille et Alerte Portés par lInVS via la CIRE en région, les mécanismes de veille et dalerte sanitaire disposent de plusieurs données sources. Lexploitation des RPU permet lanticipation des tensions saisonnières, épidémiques ou liées à certaines crises sanitaires exceptionnelles. Lobligation désormais de transmission des RPU à lATIH impose une implication des réseaux durgences en amont du dispositif pour la formation, la sensibilisation et la collaboration avec lInVS et la CIRE pour optimiser la communication. 3. Dispositif Hôpital en Tension

10 Organisation des filières et activités des réseaux Lactivité des réseaux est régie par une collaboration inter-hospitalière. Lélaboration de référentiels, la formation des professionnels à leur application et lévaluation des pratiques cliniques par les registres a permis didentifier les filières et doptimiser les parcours de soins.


Télécharger ppt "Place du nouveau ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources) dans le Plan dAction Régional urgences 06 novembre 2013 Patrick VANDENBERGH Direction de."

Présentations similaires


Annonces Google