La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PERTINENCE + PÉRENNITÉ = ADAPTATION Une présentation de M. Claude Leblond, M.S.s., travailleur social, président de lOrdre des travailleurs sociaux et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PERTINENCE + PÉRENNITÉ = ADAPTATION Une présentation de M. Claude Leblond, M.S.s., travailleur social, président de lOrdre des travailleurs sociaux et."— Transcription de la présentation:

1 PERTINENCE + PÉRENNITÉ = ADAPTATION Une présentation de M. Claude Leblond, M.S.s., travailleur social, président de lOrdre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec

2 Il y a cinquante ans naissait la Corporation des travailleurs sociaux professionnels du Québec Le 4 février 1960, lAssemblée législative du Québec adoptait la loi créant la Corporation des travailleurs sociaux professionnels du Québec, devenue depuis l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

3 Partageons nos compétences La modernisation des pratiques professionnelles en santé mentale et en relations humaines… Un processus en cours depuis Les travaux du Groupe Bernier; Juin 2002 Adoption de la loi 90 qui modifie le CdP dans le domaine de la santé physique (médecins, pharmaciens, infirmières, technologues en radiologie, diététistes, orthophonistes, audiologistes, physiothérapeutes, ergothérapeutes, infirmières auxiliaires, technologistes médicaux, inhalothérapeutes); Janvier 2004 Comité Trudeau: produire un rapport concernant la modernisation des pratiques professionnelles en santé mentale et en relations humaines, incluant lencadrement de la pratique de la psychothérapie (psychologues, travailleurs sociaux, thérapeutes conjugaux et familiaux, conseillers en orientation, psychoéducateurs, ergothérapeutes, infirmières, médecins);www.otstcfq.org

4 Partageons nos compétences La modernisation des pratiques professionnelles en santé mentale et en relations humaines… Un processus en cours depuis Publication du rapport Trudeau: « Partageons nos compétences »; Décembre 2007 Adoption par lAssemblée nationale du principe du projet de Loi 50, mort au feuilleton à lautomne 2008 (élections générales); Mars 2009 Adoption par lAssemblée nationale du principe du projet de loi 21 (50 +); Juin 2009 À lunanimité, lAssemblée nationale adopte le projet de loi 21: Loi modifiant le Code des professions dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines (et encadrement de la pratique de la psychothérapie);www.otstcfq.org

5 Partageons nos compétences La modernisation des pratiques professionnelles en santé mentale et en relations humaines… Un processus en cours depuis –Rédaction et diffusion dun Guide explicatif (cohérence, interprétation unique); –Mise sur pied dun réseau de répondants; –Les travaux de la Table des techniciens (TTS, TID, TES): analyser les programmes, identifier et répertorier leurs compétences acquises par la formation initiale, se prononcer sur la pertinence de leur accorder le statut de professionnels); –Lencadrement de la pratique de la psychothérapie (permis émis par lOrdre des psychologues); –Lintégration des criminologues et des sexologues au système professionnel;www.otstcfq.org

6 nouveau partage des champs dexercice professionnels travailleur socialthérapeute conjugal et familial …modifie le Code des professions pour un nouveau partage des champs dexercice professionnels dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines pour, notamment, la profession de psychologue, de travailleur social, de thérapeute conjugal et familial, de conseiller dorientation et de psychoéducateur. une réserve dexercice pour des activités à risque de préjudice Il établit pour les membres de certains ordres professionnels une réserve dexercice pour des activités à risque de préjudice dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines. définitencadrepsychothérapie Il définit et encadre la pratique de la psychothérapie. Le projet de Loi 21…

7 Propositions de champs dexercice actualisés pour chacun des ordres concernés Tiré de la version abrégée du rapportwww.otstcfq.org

8 Inspiré des principes qui ont guidé les membres du Comité Trudeau : La protection du public La personne au centre des préoccupations Linterdisciplinarité Laccessibilité compétente Une approche concernée par les impacts des recommandations Une vision porteuse davenir Une vision porteuse davenir Partageons nos compétences

9 Risque de préjudice, lorsque des activités: Ont un caractère irrémédiableOnt un caractère irrémédiable Sont complexesSont complexes Requièrent un haut degré de technicitéRequièrent un haut degré de technicité Peuvent parfois être contre-indiquéesPeuvent parfois être contre-indiquées Peuvent causer ou entraîner des complicationsPeuvent causer ou entraîner des complications Peuvent entraîner ou accentuer latteinte à lintégrité physique ou moralePeuvent entraîner ou accentuer latteinte à lintégrité physique ou morale Comportent un potentiel dabus physique, émotif ou sexuelComportent un potentiel dabus physique, émotif ou sexuel Peuvent causer ou entraîner des perturbationsPeuvent causer ou entraîner des perturbations Peuvent causer ou entraîner la perte dun droitPeuvent causer ou entraîner la perte dun droit La formation liée au degré de complexité que comportent les activités, critère qui sous-tend que seules les personnes ayant les compétences pour accomplir une activité sont habilitées à le faire.

10 Le champ dexercice du travailleur social Évaluer le fonctionnement social, déterminer un plan dintervention, en assurer la mise en œuvre, soutenir et rétablir le fonctionnement social de la personne en réciprocité avec son milieu dans le but de favoriser le développement optimal de lêtre humain en interaction avec son environnement. Le travailleur social se distingue par sa capacité dintervenir dans la perspective où la personne est considérée en interaction avec son environnement; il évalue le fonctionnement social, porte un jugement clinique sur la situation de la personne évaluée à partir des informations dont il dispose et en communique les conclusions. Linformation, la promotion de la santé, la prévention du suicide, de la maladie, des accidents et des problèmes sociaux font également partie de lexercice de la profession auprès des individus, des familles et des collectivités.

11 Impacts, défis, questionnements… La pratique exclusive dactivités* représente une lourde responsabilité pour lOrdre, pour ses membres. Comment nous acquitter de façon optimale de notre mandat de protection du public : Par lacquisition des connaissances nécessaires lors de la formation initiale? Dans le cadre de la formation continue? * Évaluer une personne en matière de garde denfants et de droits daccès ET Évaluation psychosociale dune personne dans le cadre des régimes de protection du majeur ou du mandat donné en prévision de linaptitude du mandant.www.otstcfq.org

12 Groupe de travail bipartite Universités - OTSTCFQ Février 2009 Le Comité de formation de lOrdre adopte une Démarche visant lappréciation de la formation universitaire en travail social; Avril 2009 Table des Directeurs des Écoles propose des modifications, tout en acceptant de participer à la démarche; Septembre 2009 LOrdre confirme son adhésion au projet et aux modifications proposées; Décembre représentants décoles et 2 de lOrdre mandatés pour travailler sur lélaboration dune nouvelle proposition.www.otstcfq.org

13 Contexte réglementaire Mandat du Comité de formation de lOrdre : examiner, dans le respect des compétences respectives et complémentaires de lOrdre, des établissements denseignement universitaires et du ministre de lÉducation, les questions relatives à la qualité de la formation des travailleurs sociaux. Le CdF considère, à légard de la formation : les objectifs des programmes de formation menant à un diplôme (permis ou certificat de spécialiste); les objectifs des autres conditions et modalités pouvant être imposés par règlement (stage, examen professionnel, etc.); les normes déquivalence de diplôme ou de formation, prévues par règlement ((permis ou à un certificat de spécialiste); Le CdF revoit annuellement la situation relative à la qualité de la formation et fait rapport de ses constatations au Conseil dadministration.www.otstcfq.org

14 Objectifs de la Table bipartite Mettre en lien les compétences établies dans le Référentiel de compétences des travailleurs sociaux (2006) avec la formation universitaire; Approche exploratoire et compréhensive favorisant une co-élaboration dun partenariat entre la formation universitaire et les compétences nécessaires au futur travailleur social; Quel type de formation universitaire est nécessaire à lapprentissage de chacune des 10 compétences du Référentiel? Il ne sagit pas dune nouvelle forme dévaluation des programmes.www.otstcfq.org

15 Les impératifs du projet de loi 21: Le Code des professions amendé par le projet de loi 21 reconnaît les compétences et les expertises particulières des travailleurs sociaux en leur réservant la pratique dun certain nombre dactivités à haut risque de préjudices :www.otstcfq.org

16 Les activités réservées* aux travailleurs sociaux selon le projet de Loi 21: a) évaluer une personne atteinte dun trouble mental ou neuropsychologique attesté par un diagnostic ou par une évaluation effectuée par un professionnel habilité b) évaluer une personne dans le cadre dune décision du Directeur de la protection de la jeunesse ou du tribunal en application de la Loi sur la protection de la jeunesse c) évaluer un adolescent dans le cadre dune décision du tribunal en application de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents d) évaluer une personne en matière de garde denfants et de droits daccès e) évaluer une personne qui veut adopter un enfant * * En partage avec dautres professionnelswww.otstcfq.org

17 Les activités réservées aux travailleurs sociaux selon le projet de Loi 21 (suite) : f) procéder à lévaluation psychosociale dune personne dans le cadre des régimes de protection du majeur ou du mandat donné en prévision de linaptitude du mandant (EXCLUSIF AUX TS) g) déterminer le plan dintervention pour une personne atteinte dun trouble mental ou présentant un risque suicidaire qui est hébergée dans une installation dun établissement qui exploite un centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté dadaptation h) évaluer un enfant qui nest pas encore admissible à léducation préscolaire et qui présente des indices de retard de développement dans le but de déterminer des services de réadaptation et dadaptation répondant à ses besoins i) décider de lutilisation des mesures de contention (et disolement, article j) dans le cadre de lapplication de la Loi sur les services de santé et les services sociaux et de la Loi sur les services de santé et les services sociaux pour les autochtones cris

18 Groupes de travail : Ils devront statuer sur le type de formation nécessaire pouvant assurer lappropriation de chacune des compétences : Quelles seront les connaissances à acquérir pour que létudiant développe les modalités de réalisation de la compétence « Effectuer une évaluation psychosociale »? Par exemple? Est-ce que certaines compétences nécessitent un « savoir-faire » particulier essentiel au seuil de lemploi ?www.otstcfq.org

19 Les groupes bipartites : Répartis équitablement à lintérieur de 5 équipes qui sintéresseront à des compétences spécifiques; Voir à ce que la même information soit transmise à chacun des groupes; Un chevauchement est probable entre les différentes compétences examinées par chacun des groupes de travail: un comité directeur devra sassurer que les travaux sont gérés à produire les meilleurs résultats possibles.www.otstcfq.org

20 Les groupes bipartites : Groupe de travail et compétences abordées Effectuer une évaluation psychosociale. Planifier une intervention sociale; Réaliser une intervention sociale; Évaluer lintervention sociale. Établir des collaborations professionnelles; Communiquer avec ses collègues, avec la personne visée et avec son entourage; Encadrer une équipe de travail. Appliquer les obligations inscrites au code de déontologie et les principes éthiques pertinents aux situations rencontrées dans sa pratique. Assurer son développement professionnel; Contribuer au développement et à lavancement de la profession et de la sociétéwww.otstcfq.org

21 Hypothèses de travail : Le projet a été présenté et adopté lors de la réunion des directeurs des écoles de travail social, le 30 mars 2010; Le comité directeur bipartite chapeautera lensemble des activités et assurera une cohérence du projet dans sa globalité; Le comité préparera lensemble de la documentation nécessaire pour le début du projet; Le projet débuterait en juin/septembre 2010 pour se terminer en décembre 2010.www.otstcfq.org

22 Le Référentiel de compétentes des travailleurs sociaux (OTSTCFQ) : LOrdre sengage à revoir le contenu de son Référentiel des compétences des travailleurs sociaux à la lumière de ses travaux pour ladapter aux nouvelles réalités. LOTSTCFQ réitère son engagement à collaborer étroitement avec les milieux universitaires afin que les travailleurs sociaux possèdent les compétences nécessaires pour exercer efficacement leur profession en fonction des nouvelles réalités sociales et en lien avec les nouvelles dispositions du Code des professions. Lobjectif ultime: assurer la protection du public.

23 Merci! Merci!


Télécharger ppt "PERTINENCE + PÉRENNITÉ = ADAPTATION Une présentation de M. Claude Leblond, M.S.s., travailleur social, président de lOrdre des travailleurs sociaux et."

Présentations similaires


Annonces Google