La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AJANA/ SURMIV/2006 Prévention du VIH Diaporama daide à linformation du public CDROM à la disposition de toute association investie dans le sujet, auprès.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AJANA/ SURMIV/2006 Prévention du VIH Diaporama daide à linformation du public CDROM à la disposition de toute association investie dans le sujet, auprès."— Transcription de la présentation:

1 AJANA/ SURMIV/2006 Prévention du VIH Diaporama daide à linformation du public CDROM à la disposition de toute association investie dans le sujet, auprès de son public Merci à Stop SIDA (support financier )

2 AJANA/ SURMIV/2006 Bonne route aux formateurs et informateurs du public Service Universitaire de Maladies Infectieuses et du Voyageur

3 AJANA/ SURMIV/2006 Historique et définitions

4 AJANA/ SURMIV/2006 Lépidémie a 25 ans 2006 : Une seule prévention = le préservatif 1981 : les premiers malades Découverte en 1984 du VIH1, et en 1986 du VIH2 1987: le 1 er médicament AZT 1996 – 2006 Trithérapie, longue maladie

5 AJANA/ SURMIV/2006 VIH différent de SIDA = Virus = Immuno – déficience = Humaine V I A H = Syndrome = Immuno = Déficience = Acquise I S D

6 AJANA/ SURMIV/2006 VIH différent de SIDA V I H = VIRUS = IMMUNO- déficience = HUMAINE Le microbe de la baisse des défenses de lhomme

7 AJANA/ SURMIV/2006 Le SIDA conséquence du VIH A = Syndrome = Immuno = Déficience = Acquise I S D Ensemble de signes des défenses de lorganisme perdues et qui sinstallent après linfection

8 AJANA/ SURMIV/2006 Définitions Epidémie – pandémie mondiale –Maladie chez plusieurs personnes –Pendant un certain temps –A plusieurs endroits Séropositif. –Être positif dans le sérum VIH différent de SIDA –Être infecté par le VIH –Être au stade SIDA –Le VIH est une IST = Infection Sexuellement Transmise

9 AJANA/ SURMIV/2006

10 Histoire naturelle du virus VIH ou évolution du virus dans le temps

11 AJANA/ SURMIV/2006 Stades de linfection Mois DébutSIDA : Très malade Test VIH = Anticorps séropositif VIH non malade ou un peu malade pendant ans 1236 Quantité de virus Années Rapport sexuel VIH TOUJOURS TRANSMIS Délais de positivité Défenses Traitement contre le virus

12 AJANA/ SURMIV/2006 La trithérapie contrôle la vitesse de multiplication du virus maintient les défenses et évite le passage au SIDA

13 AJANA/ SURMIV/2006 Du stade VIH au SIDA Le malade, même sous traitement est transmetteur de la maladie par le sexe Le VIH nest pas contagieux de personne à personne comme la tuberculose LE VIH est transmissible par le sexe aux partenaires Le VIH peut être prévenu

14 AJANA/ SURMIV/2006

15 Transmission du virus VIH

16 AJANA/ SURMIV/2006 Comment on attrape le virus VIH: SEXESANG Matériel souillé Transfusion Si peau très abîmée Si projection dans œil Grossesse Accouchement Fin de grossesse VIH+ Presque jamais en France

17 AJANA/ SURMIV/2006 On attrape le VIH par les rapports sexuels, non protégés, avec une personne séropositive Homosexuelle, bisexuelle, hétérosexuelle Par léchange de seringue souillée de sang infecté Tatouage, piercing On nattrape jamais le VIH : Au contact dune personne séropositive : –Au travail –A lécole –Dans les lieux de vie sociale –Au cours dune vie de famille

18 AJANA/ SURMIV/2006 Transmission sexuelle du VIH

19 AJANA/ SURMIV/2006 Le VIH est transmissible par le sexe Le VIH nest pas contagieux par les contacts humains de la vie de tous les jours : –Toilettes, moustiques, vaisselle, restaurant, bibliothèques, transports en communs …

20 AJANA/ SURMIV/2006 La teigne se voit sur les cheveux et on lattrape en mettant le bonnet ou en utilisant le peigne de celui qui est malade La teigne est contagieuse

21 AJANA/ SURMIV/2006 La tuberculose = malade qui tousse et qui contamine la personne à son contact. Le malade est isolé Le personnel qui le soigne et la famille qui lui rend visite portent un masque La tuberculose est contagieuse

22 AJANA/ SURMIV/2006 La Polio est une infection contrôlée Population infectée Décès Complications Guérison Prévention Vaccination … Pas de malades Malades

23 AJANA/ SURMIV/2006 Le VIH est une infection non contrôlée Décès Augmentation des cas Population infectée Prévention non efficace 1-Traitement des malades et 2- Intensification de la prévention

24 AJANA/ SURMIV/2006 Les femmes préfèrent les hommes qui savent les protèger du VIH et des IST

25 AJANA/ SURMIV/2006 Epidémiologie Les chiffres dans le monde

26 AJANA/ SURMIV/2006 Adultes et enfants vivant avec le VIH/SIDA Estimations à fin ,8 millions 1,6 million 7,4 millions ,2 million ,8 million Europe occidentale Afrique subsaharienne Europe orientale & Asie centrale Asie du Sud & du Sud–Est Australie & Nouvelle–Zélande Amérique du Nord Caraïbes Amérique latine Asie de lEst & Pacifique Afrique du Nord & Moyen–Orient Total : 40,3 millions

27 AJANA/ SURMIV/2006 Nombre estimatif dadultes et denfants nouvellement infectés par le VIH en ,2 millions Total : 4,9 millions Europe occidentale Afrique subsaharienne Europe orientale & Asie centrale Asie du Sud & du Sud–Est Australie & Nouvelle–Zélande Amérique du Nord Caraïbes Amérique latine Asie de lEst & Pacifique Afrique du Nord & Moyen–Orient

28 AJANA/ SURMIV/2006 Nombre estimatif de décès par SIDA chez ladulte et lenfant en ,4 millions Total : 3,5 millions Europe occidentale Afrique subsaharienne Europe orientale & Asie centrale Asie du Sud & du Sud–Est Australie & Nouvelle–Zélande Amérique du Nord Caraïbes Amérique latine Asie de lEst & Pacifique Afrique du Nord & Moyen–Orient

29 AJANA/ SURMIV/2006

30 Epidémiologie Les chiffres en France 1ères données des déclarations du VIH en 2004

31 AJANA/ SURMIV/2006

32

33

34 Les femmes préfèrent les hommes qui savent les protèger du VIH et des IST

35 AJANA/ SURMIV/2006 Prévention du VIH Le préservatif la première et unique barrière

36 AJANA/ SURMIV/2006 Impossible de repérer la personne infectée par le VIH qui peut vivre des années sans aucun signe de la maladie

37 AJANA/ SURMIV/2006 Le VIH est une maladie mondiale Sur tous les continents Ici et partout ailleurs Le sexe ne connaît pas de frontières

38 AJANA/ SURMIV/ : la trithérapie a 10 ans Espoir daccès plus large aux pays en voie de développement ou le nombre de malades est le plus élevé –ONU-SIDA, ONG, G8…. Baisse de la mortalité dans les pays développés –Mais augmentation du VIH et des autres IST –Commission européenne en alerte Comportements à risque chez les jeunes +++ Essoufflement de la prévention

39 AJANA/ SURMIV/2006 Ce qui favorise le risque sexuel du VIH Fêtes et rencontres : –Consommation dalcool +++ –Consommation des drogues festives +++ Perte de jugement –Oubli des préservatifs Gestes non maîtrisés: –Préservatifs mal mis

40 AJANA/ SURMIV/2006 Ce qui augmente le risque sexuel du VIH Une autre infection sexuelle –Ulcération génitale Syphilis, Herpès, … Une inflammation génitale –Chaude pisse Les rapports qui font saigner ou pendant les règles Plusieurs partenaires

41 AJANA/ SURMIV/2006 La femme a plus de risque dêtre infectée Un seul rapport suffit pour attraper le VIH ou une autre infection sexuelle: –Le sperme contient plus de virus –Inflammation génitale ( sans signes) favorise le passage du virus –Si lhomme refuse ou oublie le préservatif « Pas le choix !! »

42 AJANA/ SURMIV/2006 Prévenir le VIH Rapports : Vaginal, anal, buccal protégés

43 AJANA/ SURMIV/2006 Comment utiliser le préservatif? Dès le premier rapport puis tout le temps Féminin ou Masculin. Jamais les 2 en même temps Le préservatif offre la seule protection si utilisé correctement 1 préservatif pour 1 rapport OU

44 AJANA/ SURMIV/2006 Les femmes préfèrent les hommes qui savent les protèger du VIH et des IST

45 AJANA/ SURMIV/2006 Le préservatif masculin : les dix règles 1- Choix du préservatif en latex NF-CE 2- Vérifier date de péremption 3- Ouvrir délicatement lenveloppe 4- Si lubrifiant le déposer dans le préservatif ou sur le pénis 5- Placer le préservatif à la tête du pénis et dégager de 1cm le réservoir 6- Pincer le réservoir pour chasser lair C C C C

46 AJANA/ SURMIV/ Dérouler le préservatif vers la base pénis 8- Retirer le préservatif juste après léjaculation, en tenant le réservoir 9- Faire un nœud 10- Jeter le préservatif ( jamais dans les toilettes ) Le préservatif masculin : les dix règles

47 AJANA/ SURMIV/2006 Les femmes préfèrent assurer … Avec mon préservatif féminin, je domine la situation !

48 AJANA/ SURMIV/2006 Le préservatif féminin : les 10 règles 1- Choix du préservatif CE 2- Vérifier la péremption 3- Ouvrir délicatement lenveloppe 4- Dérouler le préservatif 5- Pincer en forme de huit lanneau interne souple du préservatif Anneau externe Anneau interne

49 AJANA/ SURMIV/2006 Le préservatif féminin : les 10 règles 6- Insérer lanneau dans le vagin 7- Enfoncer avec lindex le plus loin possible 8- Vérifier que le préservatif est bien en place 9-Juste après léjaculation retirer le préservatif en tournant lanneau externe (avant de se mettre debout) 10- Jeter le préservatif ( jamais dans le toilettes )

50 AJANA/ SURMIV/2006 Préservatif féminin: mise en place

51 AJANA/ SURMIV/2006 Préservatif féminin: avantages En polyurethane : –Bien plus résistant que le latex –Pratique si allergie au latex Protection sûre pour la femme et pour lhomme : aucun contact direct avec le pénis ou le sperme Mise en place :bien avant lacte sexuel Donne à la femme le choix et la liberté de la protection

52 AJANA/ SURMIV/2006 Les femmes préfèrent les hommes qui savent les protèger du sida et des IST

53 AJANA/ SURMIV/2006 VIH : dépistage Quand? Comment? Qui dépister ?

54 AJANA/ SURMIV/2006 Se dépister, quand ? Rapports sexuels : –Rapports non protégés –Rupture de préservatif –Viol… Grossesse. –Dès que possible si positif : se faire soigner pour ne pas devenir malade Si négatif : prendre des médicaments pour ne pas se positiver Pour traiter et éviter la contamination du bébé

55 AJANA/ SURMIV/2006 Se dépister, quand ? Opération chirurgicale Pour donner son sang Pour être transfusé Le médecin vous fait le test après votre accord Le médecin vous interroge sur votre passé médical et vous fait le test le VIH et les hépatites. Avant de vous transfuser le test de votre sang pour le VIH et lhépatite est obligatoire en France

56 AJANA/ SURMIV/2006 Comment dépister ? Toujours après laccord de la personne –Ordonnance au nom de la personne : –Anonyme: CDAG = centre de dépistage anonyme et gratuit Liste des CDAG du Nord Je veux savoir le seul moyen de savoir, c'est de faire le test

57 AJANA/ SURMIV/2006 Comment la séropositivité est annoncée? Toujours et uniquement à la personne dépistée –Droit du patient et devoir du médecin A qui le dire ou partager la séropositivité : –Annonce au partenaire par le patient –Aide à lannonce par médecin, infirmière, psychologue

58 AJANA/ SURMIV/2006 Solidaires pour changer les comportements Corriger les idées fausses et les méconnaissances Changer les attitudes –Pour diminuer la stigmatisation et la discrimination ; Contribuer à : –diffuser les informations au public –renouveler et actualiser les connaissances Encourager le dépistage Relancer la prévention, Promouvoir le soutien familial et social des patients Encourager le développement des compétences et stimuler le dialogue au sein des communautés

59 AJANA/ SURMIV/2006 Les devoirs de chacun Respect de la confidentialité en tout lieu Honnêteté avec soi même et les autres Accepter la réalité des faits sur le VIH Refuser les mythes sur le VIH Être au fait de ses propres risques Connaître la prévention et ladopter pour soi même Faire connaître et contribuer à lacceptation de la prévention

60 AJANA/ SURMIV/2006 INTENSIFICATION DE LA PREVENTION

61 AJANA/ SURMIV/2006 Accès des patients au traitement Soutien social et familial des patients Diffusion de la prévention


Télécharger ppt "AJANA/ SURMIV/2006 Prévention du VIH Diaporama daide à linformation du public CDROM à la disposition de toute association investie dans le sujet, auprès."

Présentations similaires


Annonces Google