La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ULCERE GASTRO- DUODENAL Docteur Moana GELU-SIMEON CHU de PAP.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ULCERE GASTRO- DUODENAL Docteur Moana GELU-SIMEON CHU de PAP."— Transcription de la présentation:

1 ULCERE GASTRO- DUODENAL Docteur Moana GELU-SIMEON CHU de PAP

2 I. Définition II. Manifestations cliniques III. Facteurs de risques IV. Epidémiologie V. Diagnostic VI. Complications VII. Traitements

3 I. Définition L'ulcère gastro-duodénal (UGD) est une maladie qui a longtemps été considérée comme chronique, définie anatomiquement par une perte de substance de la paroi du tube digestif mais ne dépassant pas la sous- muqueuse Touche l'estomac ou le duodénum,estomacduodénum Implique le plus souvent une bactérie : Helicobacter pylori Helicobacter pylori D'autres facteurs en facilitent la survenue comme le stress ou certains médicaments

4 LHelicobacter pylori Cette découverte est due à J ROBIN WARREN et BARRY J.MARSHALL et leur a valu le prix nobel de médecine en 2005

5 II. Manifestations cliniques Symptomatologie très variable et peu spécifique. Découverte à la fibroscopie digestive haute possible chez des patients asymptomatiques. Symptômes les plus courants sont : Epigastralgie: –douleur localisée à la partie haute de l'abdomen –à type de crampe –soulagé par une prise d'aliments alcalins comme les produits laitiers –elle se répète de façon quotidienne, donnant une impression de faim douloureuse.

6 Dyspepsie: sensation d'inconfort lors de la digestion Nausées ou vomissements Mais aussi: Anorexie avec amaigrissement Anémie ferriprive ou hémorragie digestive Perforation de la paroi digestive responsable dune péritonite (douleur abdominale intense, iléus, ventre de bois à la palpation...) État de choc hémorragique (pâleur intense, tachycardie, hypotension, angoisse...).

7 III. Facteurs de risques UGD résulte d'un déséquilibre entre: des facteurs protecteurs de la muqueuse gastro-duodénale: –intégrité anatomique de la muqueuse, –intégrité de la vascularisation pariétale, –sécrétion de mucus par les cellules à mucus –sécrétion de bicarbonates au niveau duodénal

8 des facteurs d'agression: –sécrétion chlorydro-peptique (majorée notamment par le stress) –toxiques (alcool, tabac,...) –médicaments aspirine (risque de 1/1000 d'avoir un ulcère), et autres AINS, corticoïdes –infection par Hélicobacter pylori responsable d'une gastrite chronique atrophique Dans certains cas, les ulcères peuvent être liés à une sécrétion inappropriée dHCl (syndrome de Zolinger Ellison)

9 Linfection à Hélicobater pylori

10 Méthodes diagnostiques de lHélicobacter Pylori

11 FOGD avec biopsies antrales et fundiques Sérologie HP

12 IV. Epidémiologie C'est l'une des maladies gastro- entérologiques les plus fréquentes Les ulcères duodénaux sont les plus fréquents: on trouve un ulcère gastrique pour 10 ulcères duodénaux. Les complications des ulcères diminuent en fréquence, avec l'utilisation de médicaments efficaces sur l'ulcère

13 V. Diagnostic La gastroscopie est l'examen de référence. Des biopsies sont nécessaires en cas d'ulcère gastrique –pour vérifier l'absence de cancérisation. –Rechercher également une colonisation par hélicobacter pylori dont l'éradication permettra d'éviter des récidives. La radio d'abdomen sans préparation et le scanner peut visualiser de l'air sous les coupoles diaphragmatiques en cas d'ulcère perforé

14 VI. Complications Perforation gastrique ou duodénale, avec constitution d'un pneumo-péritoine ou d'une péritonite. Hémorragie digestive Il peut également y avoir saignement abondant, par exemple sur érosion de la. gastro-duodénale qui passe sur la face postérieure du premier duodénum. Anémie ferriprive Sténose pylorique ou duodénale Cancérisation

15

16

17

18

19 Ve

20 Aujourd'hui, 90 % des malades guérissent et ne gardent pas de séquelles grâce à un traitement médicamenteux de quelques semaines. L'éradication d'Helicobacter pylori par un traitement antibiotique permet de réduire l'échec du traitement IPP ou la récidive de lUGD. Clamoxyl + Zéclar + IPP double dose pendant 7 jours IPP simple dose pendant 3 à 5 semaines supplémentaires en fonction de la localisation de l'ulcère.

21 En cas d'allergie ou d'échec de la première antibiothérapie: –l'utilisation d'une nouvelle double antibiothérapie associant pénicilline ou macrolide avec un imidazolé (métronidazole) pendant 7 à14 j. Le traitement par anti-acide au long cours peut-être proposé chez les patients toujours porteur d'Helicobacter pylori et ou à risque de récidive dUGD.

22 Traitement des complications Si perforation d'ulcère: indication chirurgicale en raison du risque de péritonite Si hémorragie: –une fibroscopie est réalisée en urgence en vue dune hémostase par injection dadrénaline, ou pose d'un clip Associé à une perfusion d'IPP à forte dose pour diminuer lacidité gastrique

23 Si visualisation de l'ulcère impossible, ou récidive du saignement, intervention chirurgicale en urgence permettra de contrôler l'hémorragie Contrôle endoscopique pour l'ulcère gastrique:confirme l'éradication d'Helicobacter pylori, l'absence de gastrite atrophique, de lésion cancéreuse et la disparition de l'ulcère.

24 Prévention Bonne hygiène de vie : consommation modérée d'alcool et de tabac. Traitement préventif dans les situations à risque (usage dAINS) Dépistage de lHP en cas dATCD familial de cancer gastrique


Télécharger ppt "ULCERE GASTRO- DUODENAL Docteur Moana GELU-SIMEON CHU de PAP."

Présentations similaires


Annonces Google