La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enquête auprès des porteurs de projet Focus Services à la Personne pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enquête auprès des porteurs de projet Focus Services à la Personne pour."— Transcription de la présentation:

1 Enquête auprès des porteurs de projet Focus Services à la Personne pour

2 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Note méthodologique

3 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Note méthodologique Etude réalisée pour : LACFCI. Echantillon : Mode de recueil : Dates de terrain : Echantillon de 637 porteurs de projets qui envisagent de créer une entreprise dans le secteur des Services à la Personne. Enquête auto-administrée par questionnaire papier mis à disposition des porteurs de projet dans les CCI participants. 65 CCI réparties dans 13 régions ont envoyé des questionnaires. Du 16 octobre 2006 au 8 octobre 2007

4 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les porteurs de projet dans les services à la personne : Qui sont-ils ?

5 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre La structure de léchantillon

6 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre La structure de léchantillon (suite)

7 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre La structure de léchantillon (suite)

8 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Au sein de la population des porteurs de projet, les personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne présentent un profil très spécifique dont voici les principales caractéristiques : -on y trouve dabord plus de femmes : 45% contre 41% parmi lensemble des porteurs de projet -Les porteurs de projet dans le domaine des services à la personne sont aussi plus jeunes que la moyenne : 51% ont moins de 35 ans, contre 46% dans lensemble -Légèrement plus diplômés que la moyenne, ces porteurs de projet semblent pourtant davantage en difficulté dans leur parcours professionnel : 52% sont au chômage ou inscrits au RMI, contre 46% en moyenne, et lon compte peu de cadres. -Parmi ceux qui sont salariés, on note une très nette sous-représentation des petites structures (35% seulement travaillent dans une entreprise de moins de 20 salariés) et une surreprésentation des grandes entreprises (24% dans les entreprises de 250 salariés et plus, contre 20% en moyenne). -Nombreux sont ceux qui travaillent dans le privé (57% contre 52% en moyenne), et, sans surprise, leurs secteurs dactivité actuels sont davantage orientés, dores et déjà, vers les services aux particuliers (15% contre 4% dans lensemble des porteurs de projet), et vers les services dune manière générale.

9 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Lexercice dun métier déjà exercé Question :Dans le cadre de votre projet de création ou de reprise dentreprise, exercerez-vous un métier que vous avez déjà exercé ?

10 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre On observe par ailleurs que 54% des porteurs de projet dans les services à la personne envisagent de changer de métier, contre 44% en moyenne seulement sur lensemble des porteurs de projet. Dans le détail, on note que cest particulièrement le cas des femmes (60% envisagent de changer de métier), des personnes qui travaillent dans lindustrie, le BTP ou la construction (62%) mais aussi dans le commerce, la réparation ou lhôtellerie (62%). Par ailleurs, ce taux est le plus élevé en Ile-de-France (62%).

11 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les porteurs de projet dans les services à la personne apparaissent donc en rupture avec leur vie professionnelle passée : Nombreux sont ceux qui sont déjà au chômage et qui ont donc quitté leur emploi. Nombreux également sont ceux qui, à travers ce projet, quittent leur secteur professionnel et leur activité dorigine. Le profil des porteurs de projet concernés aide à comprendre cette situation : Lorsquils travaillent, ils sont dans de plus grosses structures que la moyenne des porteurs de projet, dans des positions moins avantageuses (moins de cadres)… Tout laisse donc à penser que ces porteurs de projet, plus jeunes que la moyenne, sont davantage en rupture avec le modèle traditionnel du salariat et sont particulièrement empreints de lesprit dentreprise. Dautres éléments tenant aux objectifs et motivations de ces porteurs de projet viendront corroborer ce premier constat.

12 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Quel est leur projet ? Quels sont leurs objectifs ?

13 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre La nature du projet Question :Sagirait-il plutôt dune… ?

14 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Le recours à laide de certaines personnes Question :Souhaitez-vous créer ou reprendre une entreprise … ?

15 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre La définition personnelle Question :Dune manière générale, comment vous définiriez-vous ?

16 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre La signification personnelle du projet Question :Pour vous, créer ou reprendre une entreprise, cest avant tout...

17 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre En rupture avec leur univers professionnel dorigine, avec le modèle classique du salariat, les porteurs de projet dans les services à la personne se caractérisent aussi, de par leurs motivations et leurs ambitions personnelles, comme des entrepreneurs particulièrement volontaristes ! En effet, 90% dentre eux envisagent de créer leur société de toute pièce. Seuls 5% comptent reprendre une entreprise déjà existante (contre 17% des porteurs de projet en moyenne). Certes, beaucoup reste à être inventé dans le domaine des services à la personne (et beaucoup dactivités existent qui ne sont pas encore encadrées dans une entreprise). Mais tout de même, le taux de création pure dentreprise est surprenant. Et ce dautant plus quil est presque aussi élevé parmi les personnes qui travaillent déjà dans le secteur des services aux particuliers (59%). Notons quil est le plus élevé parmi les plus jeunes (93% chez les moins de 35 ans) et les Franciliens ou habitants du Centre (94%). On observe par ailleurs que pour créer leur entreprise, ces porteurs de projet comptent beaucoup sur eux-mêmes, et uniquement. Plus que lensemble des porteurs de projet en effet, ils envisagent de se lancer seuls (64%, contre 59% en moyenne) ; et seuls 20% le feront avec un associé, 11% avec leur conjoint.

18 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Un autre élément renforce le sentiment dune population particulièrement motivée par lesprit dentreprise. Sils créent une entreprise, cest en effet avant tout parce quils se sentent indépendants, autodidactes (46% des porteurs de projet dans les services à la personne se définissent ainsi, contre 42% en moyenne). Et 12% seulement se voient comme un patron, ou un chef dentreprise (contre 16% en moyenne). 34% se définissant comme un entrepreneurs, un développeur. Cest donc davantage le goût de lindépendance et de lautonomie qui semble encourager et motiver ces porteurs de projet. Remarquons que cest parmi les femmes (47%) et les personnes non diplômées (54%) que lon trouve la plus forte propension à se revendiquer « indépendant » ou « autodidacte ». Interrogés plus précisément sur leurs motivations, les porteurs de projet dans les services à la personne se démarquent à nouveau. Ils évoquent plus que la moyenne le plaisir quils auraient à créer une entreprise, le sentiment que cela serait un moyen de se réaliser (63%, contre 58% en moyenne). Ils sont tout aussi nombreux que les porteurs de projet dans leur ensemble à mentionner leur goût, leur besoin dêtre indépendant. Notons aussi que 52% dentre eux (contre 49% en moyenne) envisagent la création comme un moyen de gagner sa vie, de travailler. Observons que les femmes évoquent encore plus que la moyenne le plaisir, le moyen de se réaliser (71%) comme motivation à la création dentreprise dans ce secteur.

19 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Où en sont-ils ? Ont-ils besoin daide ?

20 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Le degré de maturité du projet Question :Comment définiriez-vous le degré de maturité de votre projet actuellement... ? 43%57% 55%45%

21 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les étapes déjà franchies Question :Parmi les étapes suivantes, quelle(s) sont celle(s) que vous avez déjà franchie(s) ?

22 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre La prise de risque pour mener le projet Question :Avez-vous le sentiment de prendre un risque important en cherchant à créer votre propre entreprise / reprendre une entreprise … ? 31%69% 31%

23 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les porteurs de projet engagés dans les services à la personne ont un profil particulier que nous avons relevé. Notamment, ils apparaissent plus indépendants et quelque peu « frondeurs » que lensemble des porteurs de projet, mus par une puissante volonté dentreprendre. Pour autant, leurs représentations concernant létat davancement de leur projet ne laissent pas penser quils soient moins sérieux ou méticuleux que leurs confrères qui envisagent de créer ou reprendre une entreprise dans un autre secteur dactivité. Ces défricheurs de nouvelles activités apparaissent bien au contraire comme particulièrement posés et investis dans leur démarche. En témoigne le degré de maturité de leur projet : 55% se déclarent très avancés ou assez avancés, soit un niveau quasi équivalent à celui quon mesure auprès de lensemble des porteurs de projet (57%). Relevons à ce sujet que les plus âgés apparaissent comme les plus sûrs de la maturité de leur projet (63% chez les porteurs de projet de plus de 50 ans, contre 53% en-dessous de 35 ans), de même que les plus diplômés (63%) ou les cadres (66%). Par ailleurs, on observe que sur plusieurs points, ces porteurs de projet semblent plus avancés que la moyenne des créateurs ou repreneurs. En effet, 78% déclarent avoir déjà pris des informations sur les formalités de création ou de reprise dentreprise (contre 72% en moyenne), et surtout plus de la moitié (58%) ont déjà rédigé leur projet par écrit (la moyenne se situant à 48%).

24 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Ils sont plus avancés que la moyenne également dans leur étude de marché (51% lont débutée ou réalisée, contre 46%). Pour le reste des dimensions testées, ils ne sont ni plus en avance ni plus en retard que les autres porteurs de projet. Relevons que les femmes ainsi que les plus jeunes figurent parmi les plus avancés : respectivement 61% et 60% ont rédigé leur projet ; 84% et 78% ont pris des informations sur les formalités de création dentreprise ; 51% et 46% ont cherché des aides possibles. Cest par ailleurs en Ile-de-France que le niveau davancement semble le plus élevé. Signe également de la conscience quont les porteurs de projet dans les services à la personne, ils sont aussi nombreux que la moyenne des porteurs de projet à avoir le sentiment de prendre un risque : 69% sont dans cet état desprit. Cest parmi les porteurs de projet les plus âgés que le sentiment dune prise de risque est le plus répandu (78%) et aussi parmi les porteurs de projet qui ont une charge familiale (72% des personnes mariées).

25 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Linvestissement personnel consenti Question :Combien êtes-vous prêt à investir personnellement pour créer votre entreprise ? Montant moyen : Ensemble : euros Services à la personne : euros

26 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Le besoin dun apport complémentaire Question :Au-delà des fonds dont vous disposez, avez-vous besoin dun apport complémentaire pour créer ou reprendre votre entreprise ?

27 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Le montant de lapport complémentaire Question :Par rapport au montant total de lopération, pensez-vous avoir besoin dun apport complémentaire de... ? Base : personnes déclarant avoir besoin dun apport complémentaire Montant moyen : Ensemble : euros Services à la personne : euros

28 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les facteurs daccélération du projet Question :Parmi cette liste de propositions, quest ce qui vous ferait passer à lacte plus rapidement ?

29 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les porteurs de projet dans les services à la personne ont lintention dinvestir une somme largement inférieure à celle des porteurs de projet dans leur ensemble : un peu plus de euros contre près de en moyenne. Cela tient naturellement à la nature de lentreprise créée ou reprise qui nécessite peu dinvestissements matériels et humains. Notons que le montant investi varie sensiblement selon lâge du créateur ou repreneur (de euros chez les plus jeunes à chez les plus âgés) ; les cadres ont également des moyens supérieurs, de même que les porteurs de projet de la région parisienne. Malgré ce faible niveau dinvestissement financier personnel, nombreux sont les porteurs de projet dans les services à la personne qui envisagent de recourir à une source de financement externe pour accroître leur investissement. Ils sont 69% dans ce cas, contre 72% en moyenne sur lensemble des porteurs de projet, soit un taux très proche. Le besoin de financement existe donc aussi pour ce type dactivité. Il sétablit en moyenne à euros, contre euros en moyenne sur lensemble des porteurs de projet. Sans surprise, cet apport complémentaire est plus élevé parmi les porteurs de projet les plus jeunes. Mais il lest également auprès de certaines cibles dont nous avons noté quelles comptent déjà investir un montant important (cadres, Franciliens).

30 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Sils ne ressentent pas la nécessité dinvestir des sommes particulièrement élevées, notamment au regard de ce que lensemble des porteurs de projet envisagent de débourser ou demprunter, les créateurs ou repreneurs sengageant dans les services à la personne nen ont pas moins besoin dêtre accompagnés dans leur démarche, et déviter les pièges et erreurs du débutant. En particulier, une part importante dentre eux réclament des conseils gracieux de la part dexperts de la création (50%, contre 47% en moyenne). Et, malgré la faible ampleur du projet financier, ils sont 41% (soit une proportion nettement supérieure à celle mesurée auprès de lensemble des porteurs de projet, 32%) à souhaiter mieux valider la pertinence et la rentabilité de leur projet. La dimension financière nest donc pas totalement absente de leurs préoccupations. En revanche, en toute logique, les personnes nécessitant des obtentions de prêt ou de financement sont moins nombreuses que dans la population des porteurs de projet dans son ensemble : 31% contre 39%.

31 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Dans le détail… Que veulent-ils faire ? Et qui veut faire quoi ?

32 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les services concernés Question :De quels types de services sagirait-il ? Base : personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne

33 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les services concernés Question :De quels types de services sagirait-il ? Base : personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne

34 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les services concernés Question :De quels types de services sagirait-il ? Base : personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne

35 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les services concernés Question :De quels types de services sagirait-il ? Base : personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne

36 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les services concernés Question :De quels types de services sagirait-il ? Base : personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne

37 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Les projets des créateurs et repreneurs sont marqués par une très forte diversité. En effet, parmi les différents domaines dintervention testés, tous trouvent une audience (de 47% pour les prestations de petit bricolage et de jardinage, à 9% pour les soins desthétique à domicile). Toutefois, quelques métiers dominent, en rassemblant une part importante des porteurs de projet. En effet, outre le bricolage, qui arrive en première position, lassistance aux personnes âgées ou aux autres personnes qui ont besoin dune aide à domicile figure dans les intentions de 33% des porteurs de projet. Le ménage, le repassage ou la couture concernent 29% des répondants, et laccompagnement des personnes âgées ou handicapées en dehors de leur domicile un quart dentre eux. On le voit, les tâches qui dominent ne sont pas celles qui nécessitent les compétences techniques les plus pointues (comme lassistance informatique et Internet à domicile, 20% de citations, lassistance administrative à domicile, 21%, ou encore les soins desthétique à domicile, 9%). Ce sont avant tout des métiers qui ont pour objectif de faciliter le quotidien des clients, quil sagisse de tâches dentretien ou de fonctions dassistance à des personnes non autonomes.

38 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Une autre observation majeure dans lanalyse des métiers envisagés par les créateurs ou repreneurs tient à la très forte variabilité des projets selon quelques critères sociodémographiques. Pour le dire autrement, le projet varie sensiblement selon lâge des répondants, leur sexe, leur niveau de diplôme et parfois même leur situation géographique. Prenons quelques exemples pour illustrer ce propos. Selon le sexe du porteur de projet… Les hommes apparaissent nettement plus nombreux à envisager leur activité dans le bricolage et le jardinage (59%, largement en tête des réponses), ou encore lassistance informatique et Internet à domicile (30%). Les femmes quant à elle sinvestiraient davantage dans des activités traditionnellement plus féminines : ménage, repassage et couture (42%), préparation et livraison de repas à domicile (23%), collecte et livraison de linge (23%) ; mais aussi dans les activités de soutien aux personnes non autonomes : assistance aux personnes âgées à domicile (44%), accompagnement des personnes âgées ou handicapées hors de leur domicile (42%). Remarquons pour nuancer cette répartition des tâches quaucun métier napparaît purement masculin ou purement féminin ! Ainsi, 19% des hommes envisagent le repassage ou la couture, et 5% dentre eux des soins esthétiques à domicile…

39 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Il existe également des différences selon lâge des répondants. Dune manière générale, les plus de 50 ans envisagent un nombre plus important dactivités, ce qui laisse penser quune part non négligeable dentre eux se lanceraient dans une entreprise pluri-activités. On remarque que les jeunes ont tendance à sinvestir dans des activités nécessitant plus de compétences techniques, voire technologiques : lassistance informatique et Internet à domicile arrive ainsi en troisième position ; et 21% sont intéressés par le soutien scolaire à domicile, contre 9% seulement des plus de 50 ans. Le niveau de diplôme apparaît aussi comme un facteur clivant. En effet, les non-diplômés se concentreraient très majoritairement sur des activités plutôt manuelles, telles que le bricolage ou jardinage (67% de citations, contre 28% chez les diplômés du supérieur). A linverse, ceux qui ont poursuivi des études dans lenseignement supérieur savèrent plus nombreux à envisager des activités plus intellectuelles, comme lassistance administrative à domicile (24%), lassistance informatique et Internet à domicile (34%) ou encore le soutien scolaire et les cours à domicile (38%). Notons quils ne rechignent pas à des tâches moins « cérébrales », comme la garde denfants à domicile (30%) ou encore le ménage, le repassage, la couture (38%).

40 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Nous pouvons enfin illustrer la diversité des profils et des objectifs en nous appuyant sur lanalyse régionale des données. Pour cela, la comparaison entre une région urbaine (lIle-de-France) et une région rurale (lAuvergne) savère intéressante. Certaines activités sont surreprésentées en zone urbaine, telles que le ménage, le repassage (35% de citations dans la région parisienne), laccompagnement des personnes âgées et handicapées hors de leur domicile (32%), ou encore lassistance informatique et Internet à domicile (23%). En Auvergne, les prestations de bricolage et jardinage continuent darriver en tête des mentions (40%), mais ex æquo avec lassistance administrative à domicile (40%). Le gardiennage et la surveillance temporaire de la résidence principale ou secondaire concerne 25% des porteurs de projet de cette région.

41 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre La difficulté à créer une activité de services en comparaison à dautres types dactivité Question :Globalement, par rapport à un autre type dactivité, avez-vous le sentiment que créer une activité de service à la personne ? Base : personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne

42 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Lexercice à lactivité en réseau ou individuellement Question :Pour créer ce type dactivité ? Base : personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne

43 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Le type de revenus engendré par cette activité Question :Vous envisagez cette activité de service à la personne ? Base : personnes envisageant de créer ou reprendre une entreprise dans le domaine des services à la personne

44 Paris Toronto Shanghai Buenos Aires Département Opinion Publique Ifop pour AFCI - Enquête auprès des porteurs de projet : Focus Services à la Personne - Novembre Dune manière générale, les porteurs de projet dans les services à la personne sont relativement optimistes sur le degré de facilité à mener leur projet. Plus précisément, 74% considèrent que ce nest ni plus facile, ni plus difficile à mener quune autre activité. 15% considèrent même que cest plus facile. Et 11% seulement que cest plus difficile. Dans le détail, peu de variations selon les catégories apparaissent. On note toutefois que les plus âgées sont plus nombreux que la moyenne à considérer que cest plus difficile (22% au total parmi les plus de 50 ans). Et lon voit également que les personnes qui travaillent déjà dans les services aux particuliers sont sensiblement plus optimistes, 22% dentre elles considérant que cette activité est plus facile à mener que dautres. Par ailleurs, si 42% des porteurs de projet concernés estiment quils sengageront seuls dans leur activité, 17% envisagent de sinscrire dans un réseau lié aux services à la personne, et 41% restent dans lindécision. Linscription dans un réseau concerne 33% des plus de 50 ans dont nous avons noté quils doutent plus que dautres sur la facilité à mettre en œuvre leur activité. Enfin, en lien logique à la fois avec la situation professionnelle actuelle dune majorité des créateurs ou repreneurs dans les services à la personne (recherche demploi) et avec le fort niveau de motivation que lon a pu enregistré, il apparaît que pour 87% dentre eux, le revenu engendré par leur nouvelle activité sera leur revenu principal. Seuls 13% considèrent cette activité comme un complément de revenu.


Télécharger ppt "Enquête auprès des porteurs de projet Focus Services à la Personne pour."

Présentations similaires


Annonces Google